Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1563
Localisation : depts 13 et 05

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar major dundee » 01 mai 2018 21:20

Cette alternance permanente drame/comédie est désolante au final...autant cela fonctionne très bien avec "The searchers" et "La charge héroique", autant dans ce film ça tape à coté, au point de -presque- créer un malaise (bon pas une attaque non plus, mais bon...) chez le spectateur ; perso, jamais je ne montrerai ce film à un pote non amateur de western, il y a de quoi etre refroidi à vie, et sortir du visionnage avec une image faussée du genre , et de Ford...

Toujours bizarre de critiquer John Ford, un des maitres incontestés du genre...mais quand meme, on est pas obligés de dire "amen" pour chacun de ses films...les deux fois ou il a eu la chance (et réciproquement) de travailler avec Richard Widmark, qui est un de mes acteurs favoris, il a donné des films très moyens, beaux sur le papier, mais très décevants en définitive.

Il y a un coté "Spielberg" chez Ford : un réalisateur connu et reconnu, peut etre meme le plus renommé de son temps, estimé, et souvent à juste titre...auteur de chefs d'oeuvre incontestables, mais également responsable de films ratés, voire carrément merdiques...
Cependant, je conserve le dvd des "Deux cavaliers", et je ne considère pas ce film comme un mauvais film...mais je suis déçu par le résultat final.

Avatar du membre
Moonfleet
Séminole
Séminole
Messages : 1016
Contact :

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar Moonfleet » 01 mai 2018 21:39

major dundee a écrit :Cette alternance permanente drame/comédie est désolante au final...autant cela fonctionne très bien avec "The searchers" et "La charge héroique", autant dans ce film ça tape à coté, au point de -presque- créer un malaise (bon pas une attaque non plus, mais bon...) chez le spectateur ; perso, jamais je ne montrerai ce film à un pote non amateur de western, il y a de quoi etre refroidi à vie, et sortir du visionnage avec une image faussée du genre , et de Ford...


Grand fordien, je ne supporte pas non plus ce film que je trouve mauvais et qui me désole à chaque vision.

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1563
Localisation : depts 13 et 05

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar major dundee » 01 mai 2018 22:11

C'est généralement sur le terrain du Western que l'on évalue John Ford, pour ses autres films , que je connais moins, le constat me semble toutefois identique...des grands films, et quelques ratages qui ternissent l'ensemble de l'oeuvre ; c'est assez déroutant en fait, et peut etre une constante chez certains "génies", quel que soit leur domaine, ceci dit , Anthony Mann, pour n'en citer qu'un, est un cinéaste plus régulier, et forcément, moins décevant, meme sur ses films moins aboutis.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3942
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 01 mai 2018 22:13

Bonsoir.

APPAREMMENT J'AI RELANCE LE DEBAT...

Je suis de l'avis de Major Dundee. Même si Ford fut un grand réalisateur ici il a raté le coche. Je ne sais pas si ça dégoûterait forcément un novice dans notre genre mais je pense que cela donnerait une piètre vision de Ford...

Je me le demande encore... Qu'avait-il en tête ? Avait-il écrit ce scénario à l'arrache en aidant le Duke sur le tournage d'Alamo vu qu'il en reprend en partie les décors et Richard WIDMARK ?

Je me souviens, on m'avait offert le dvd WESTERN CLASSICS Columbia mais j'avais pas regardé... J'ai attendu une rediffusion sur Arte VOST un soir d'été vers 2008... J'avais de suite pas accroché et depuis... Je crois que je n'ai revu ce film que quand je n'avais pas d'autre idée ou... Pour tenter vainement de lui donner une autre chance... Tant pis...

Ah autre truc que je ne comprends pas... Woody STRODE est non seulement sous-employé mais en plus il est vite expédié (au sens propre) et ça ne me paraît pas du tout crédible... Linda Cristal apparaît, prête à partir mais en mettant en garde... WIDMARK: Tu veux faire du feu alors qu'il est dans le coin ?!
STEWART: Oui !!

Et donc paf voilà Woody... Mais... icongc2 Abrégeons son ennui...
Je ne dis pas que j'aurais préféré un grand combat à la Buffalo Bill de WELLMAN mais bon...
Ca et le curieux syndrome de Stockholm de Linda qui se met à genou et entonne une espèce de chant funéraire... On peut le mettre sur le compte du choc mais bon... :?
Image

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1563
Localisation : depts 13 et 05

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar major dundee » 01 mai 2018 22:25

En effet, meme au niveau du scénario, ça sent le film expédié vite fait...enfin, en meme temps, on est déjà (!) en 1961...on sort de la décennie mythique et l'émulation entre les auteurs classiques commence à s'atténuer, malheureusement ce film en demi-teinte, ni bon, ni franchement mauvais, est typique des 60's...meme constat pour le fameux "Comancheros" de M.Curtiz, quand on pense qu'en meme temps l'outsider Brando délivrait le très imparfait -mais autrement emballant- "La vengeance aux deux visages"...on se dit que le vieil Irlandais avait du plomb dans l'aile...sauf qu'il nous offre en 1962 le monument "Liberty Valance"...vieux cabot, il gardait encore quelques cartouches en réserve :)

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3942
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 01 mai 2018 22:36

LIBERTY VALANCE a en effet largement (c'est juste mon avis) réparé cette erreur.
Cela me rappelle un peu quand j'avais une mauvaise note gamin... "Tu feras mieux la prochaine fois"... C'est ce qu'il a dû se dire !
Image

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1563
Localisation : depts 13 et 05

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar major dundee » 01 mai 2018 22:42

Exact, pas d'humour lourdingue dans ce film, un scénario en béton, et le choix du n. et b. qui donne (peut etre) une autre dimension au film.

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3942
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 02 mai 2018 11:14

Le seul humour que j'ai relevé dans LIBERTY VALANCE mais sympa c'est Andy DEVINE avec sa monumentale ardoise et qui demande si il peut ravoir un autre steak ! :lol:

Un autre truc que j'ai noté et pas dit hier... L'alternance humour-drame je suis bien d'accord. Cet ahuri de shérif adjoint au début qui doit offrir une bière aux détenus et à la fin PAF le voilà avec des copies des vêtements de STEWART... Devenu shérif avec des élections sorties d'on ne sait où (certes si STEWART est aussi vantard et arrogant dans ses fonctions je suis pas surpris !) Et avec "sa fiancée"... Je me suis dit ("Il est aussi c... que je le pensais ! :?). Je ne juge pas mais franchement (et son mépris avec Linda juste après le confirme)... Je suis un LONESOME COWBOY depuis un long moment... Même désemparé cette femme-là... Même avec une bière offerte !! JE N'EN VOUDRAIS PAS !!! :evil:
Image

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6642

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar chip » 02 mai 2018 13:03

Assez en phase avec Major Dundee, ma préférence va à A. Mann, Ford ? j'adore " She wore a yellow ribbon ", pas d'accord en ce qui concerne " the man who shot liberty Valance " que je n'aime guère, Marvin est ici imbuvable, et l'attaque de la diligence est du niveau de la pire série b de la Republic pictures, quant à son chef-d'oeuvre, il est en partie gâché par de lourdingues scènes de comédies, un défaut récurrent chez pappy Ford.

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1870

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar limpyChris » 02 mai 2018 15:56

Certes, pas de gras chez Mann. Et les moments de comédie chez Ford sont rarement fins, et me dérangent dans certains films, en coupant l'ambiance créée par une scène précédente ... Regrettable, à mon avis. Quand j'aurai réalisé une centaine de films, je serai plus affirmatif. Mais les moments de comédies qu'on lui reproche généralement dans "The Searchers / La prisonnière ..." et "Cheyenne Autumn / Les Cheyennes" ne me dérangent nullement. Ici, dans "Two Rode ...", j'en trouve certains moments inutiles et gênants (les frères Clegg), comme le dit dundee.
Le film n'est pas inintéressant, et j'aime bien les personnages du Major Frazer (John McIntire), Harry J. Wringle (et la tirade de McCabe, qui lui est consacrée, et tjs d'actualité ; Willis Bouchey, jamais à son avantage ...) par exemple.
Pour ce qui est des films de fin de carrière de 'pappy', il faut lire Joseph McBride, et l'on comprendra certains laisser-aller (alcool, âge, fatigue, décès de proches, tendance à la dépression, maladie).
Ford tourna 140 films ... on peut lui pardonner des scories. Mann n'en tourna qu'une quarantaine, et certains de sa fin de carrière ne me convainquent pas non plus.
Mais un type qui, la même année vous donne "Stagecoach / La chevauchée ...", "Young Mister Lincoln / Vers sa destinée", "Drums Along the Mohawk / Sur la piste des M." et "The Grapes of Wrath / Les raisins ...", ne peut pas être entièrement mauvais. Et il reste "The Long Voyage Home / Les hommes de la mer", "How Green Was My Valley" / Colette et Berthe Mavallée" ... and you name 'em. No broad humor in those ones.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2508

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar musselshell » 02 mai 2018 17:55

Voilà.

Sur Two Rode Together, je rajouterai que le laisser-aller involontaire de fin de carrière, plus le film vu comme une commande inassumée (the worst shit I ever made) participent totalement à l' intérêt que j' y ai toujours trouvé, mélange de tendresse mélancolique et de dézinguage tous azimuths. La tirade de Mc Cabe imbibé sur Wringle, surtout, juste avant, sa négociation avec le gugusse affairiste prêt à tout, où le visage, les mimiques de Stewart, jusqu' à l' acceptation du deal, sont un des grands exemples du jeu de l' acteur, où il fait tout passer, de son propre cynisme intéressé à la conscience dégoutée de ce que ça représente d' inhumanité et de veulerie...d' où la cuite subséquente. Guthrie Mc Cabe, c' est Stewart cabotin . Stewart cabotin, c' est la quintessence de la complexité sous le masque de la distance désabusée , de l' intérêt bien senti ou de l' indifférence. La quintessence d' un jeu à nul autre pareil.
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1870

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar limpyChris » 02 mai 2018 17:59

Wow ! Alors là, i' m'épate, i' m'épate, i' m'épate !
Méfiez-vous de la moule qui sort de sa rivière !
Content de t'avoir fait sortir de ta coquille ! :wink: :beer1:
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1870

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar limpyChris » 10 mai 2018 20:29

Je viens de retomber par hasard sur ce commentaire de 'Pappy' à propos de "Two Rode ../ Les deux cavaliers" (je l'avais déjà lu ailleurs et retrouvé aujourd'hui)... Ça vaut son pesant de cacahuètes -à mon avis- et je ne résiste pas à le poster ici, au cas où certains ne le connaîtraient pas ...
"50 ans que je suis dans ce foutu métier, et qu'est-ce que je finis par faire ? Diriger deux sourdingues à moumoutes !"(Stewart et Widmark)
:lol: Ford rules !
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1563
Localisation : depts 13 et 05

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar major dundee » 10 mai 2018 20:50

Je suis déçu, je savais pas que Richard Widmark, un de mes acteurs favoris, était porteur d'un complément capillaire...en tant que dégarni, je compatis.
Donc visiblement ce vieux briscard (Ford) s'en foutait de son film...ceci dit, bien obligé de reconnaitre que, malgré son coté baclé, et ses imperfections, ce film regorge de personnages intéressants, folkloriques, et attachants. J'y pense en meme temps que j'écris d'ailleurs ; "Les deux cavaliers" présente une galerie de personnages ,secondaires notamment, très importante par rapport à beaucoup d'autres films.

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1870

Re: Les deux cavaliers - Two rode together - 1961 - John Ford

Messagepar limpyChris » 10 mai 2018 21:11

Les déclarations de Ford sont souvent à prendre avec circonspection, une pincée de sel ... Je me rappelle un reportage où on le voit arriver goguenard, rejoignant Stewart et Fonda, disant qu'il venait de promener un ou plusieurs journalistes, en ne répondant pas aux questions, ou en les baladant en racontant n'importe quoi ...
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.



Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité