La cité de la peur - Station West - 1948 - Sidney Lanfield

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6650
Localisation : Albuquerque
Contact :

La cité de la peur - Station West - 1948 - Sidney Lanfield

Messagepar Cole Armin » 01 avr. 2007 7:44

Pour ceux qui ne connaissent pas le film, par ICI


Attention, les SPOILER sont Autorisés, donc ne lisez pas ce topic avant d'avoir vu le film.


Tous les documents sont à poster dans ce topic:
http://westernmovies.free.fr/Forums/vie ... php?t=4514


Que le débat commence!
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6650
Localisation : Albuquerque
Contact :

Messagepar Cole Armin » 01 avr. 2007 8:21

La Cité de la peur est pour moi, avant tout, un western policier. Un peu comme Le Solitaire de Fort Humboldt (Breakheart Pass) 1975.

Son aspect film noir est renforcé par la présence de Jane Greer (LA femme fatale par excellence), qui venait d'achever La Griffe du Passé (Out of the Past). Powell était aussi connu pour ses rôles dans des films noirs tel qu'Adieu ma belle (Murder, my sweet) 1944. Ces deux acteurs, stars de la RKO, montrent qu'ils sont aussi capables de tourner dans un western.
Powell n'a pas fait d'autre western.

Le scénario tient largement la route.

Un western qui reste sous-estimé.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 01 avr. 2007 9:09

Jane Greer est effectivement perverse comme il se doit, Dick Powell, s'il se trouve plutôt dans ce film par hasard, s'en tire très bien, je trouve. Il a une crédibilité intéressante, dommage qu'il n'ait pas été plus employé par la suite dans ce registre.
Le scénario apportant un lot de rebondissements assez conséquent, il est à classer dans les honnêtes séries B. J'ai dévoré ce petit film avec grand plaisir :D
Adorant les westerns-enquêtes depuis quelques temps, j'avoue avoir un peu flashé sur ce film qui reste une prodution à petit budget et qui tient la distance.

Un film que je vais prendre plaisir à revoir pour la dissection !!
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6650
Localisation : Albuquerque
Contact :

Messagepar Cole Armin » 01 avr. 2007 12:06

Sartana a écrit :Adorant les westerns-enquêtes depuis quelques temps, j'avoue avoir un peu flashé sur ce film qui reste une prodution à petit budget et qui tient la distance.

C'est d'ailleurs dommage qu'il n'y en ait pas eu plus de tournés. :(
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Jean-Louis
Westerner
Westerner
Messages : 2822

Messagepar Jean-Louis » 08 avr. 2007 11:19

:D Je l'ai regardé hier soir, pour la première fois, je ne le connaissais pas.

Je dois avouer avoir passé un bon moment, le film étant plutôt bien réalisé, le début le démontre, on se rend tout suite compte que si on est dans du B il y a de la matière.
:o Mais pour autant y a-t-il de quoi justifier la présence de ce film dans cette rubrique ?

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6650
Localisation : Albuquerque
Contact :

Messagepar Cole Armin » 08 avr. 2007 20:51

Mais pour autant y a-t-il de quoi justifier la présence de ce film dans cette rubrique ?

C'est tout de même un western assez spécial. Et au moins ça t'a donné une raison de le voir :beer1:
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10373
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 10 avr. 2007 13:15

Une variation de Sherlock Holmes au far-west sans le docteur Watson tout à fait sympatique(le héros fume la pipe et se comporte à mon avis un peu comme Sherlock Holmes), mais je n'ai pas tout compris. Il faut dire que je l'ai regardé en 3 fois et que j'ai trouvé l'intrigue un peu trop touffu avec beaucoup trop de personnages à ingurgiter en si peu de temps. Le film dure moins de 80 minutes et demande une attention de tous les instants, ce que je ne lui ai pas vraiment donné! :oops:
Image

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6650
Localisation : Albuquerque
Contact :

Messagepar Cole Armin » 10 avr. 2007 17:18

Il ne m'avait pas laissé cette impression. Mais il faudrait que je le revois!
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10373
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 11 avr. 2007 13:32

Cole Armin a écrit :Il ne m'avait pas laissé cette impression. Mais il faudrait que je le revois!


J'ai trouvé qu'il se sortait trop facilement de tous les pièges qu'on lui tendait, arrive la fin et je ne sais toujours pas qui est le(la) méchant(e) de l'histoire, qui tirait les ficelles?

Sidney Lanfield a à son actif un Sherlock Holmes, Le Chien des Baskervilles(1939), c'est peut-être également pour ça que j'ai trouvé que le ton du film me fesait penser au detective de Baker Street! cool
Image

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 12 avr. 2007 1:11

Bon, si j'ai du courage et de la force, voila qui amènera de l'intérêt à cette discussion, sinon à cette dissection (après tout, on dissèque bien les cadavres, pourquoi pas les navets ?), parce que, en ce qui me concerne, je n'ai pas du tout aimé ce film. Je m'y suis même ennuyé comme rarement et j'ai manqué par plusieurs fois de m'endormir !

Voila d'ailleurs pourquoi, il me faudrait du courage ; ne serait-ce que celui d'oser le revoir pour justifier mon propos et pouvoir étayer un argumentaire jusqu'alors, je le reconnais, assez péremptoire...
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
fa
Marshall
Marshall
Messages : 222
Localisation : Nantes
Contact :

Messagepar fa » 12 avr. 2007 7:25

Je l'ai vu il y a longtemps... Trop longtemps le fillm ne m'a laisser que très très peu de souvenir. Visiblement pas ce genre de film qui reste en mémoire.... Vais creuser la question...

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 12 avr. 2007 21:06

Désolé de ne pas participer plus, beaucoup de boulot et peu d'internet en ce moment... :oops:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Traherne
Apache
Messages : 31

Messagepar Traherne » 04 juin 2007 15:23

Bon, si j'ai du courage et de la force, voila qui amènera de l'intérêt à cette discussion, sinon à cette dissection (après tout, on dissèque bien les cadavres, pourquoi pas les navets ?),

Carcasse, ton expression sur les navets, en plus d'être drôle et imagé (on imagine une séquance de film fantastique de série Z du débuit des années 1960 avec un savant fou procédant effectivement à la dissection d'un navet) est vraiment efficace :
je ne crois que j'irai jeter mettre mon nez de ce côté.

Bien à vous,

Traherne/Charlie.

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: La cité de la peur - Station West - 1948 - Sidney Lanfield

Messagepar Trinita » 29 nov. 2009 10:29

Vu ce western "noir" extremement bien écrit avec une Jane Greer en big boss réellement séduisante et dangereuse. Dick Powell que je ne connais pas s'en sort très bien en enquêteur et Raymond Burr à un rôle d'avocat froussard très bien trouvé.
Certes, ça s'enchaîne très vite et faut rester attentif sinon on risque de ne rien entraver à ce qui se passe. :mrgreen: Mise à part ça c'est une série B vraiment réussie et j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre Powell dans son enquête.
Bref un film à voir car assez inhabituel pour un western.
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3577
Localisation : Moulins (Allier)

Re: La cité de la peur - Station West - 1948 - Sidney Lanfield

Messagepar Abilène » 20 oct. 2010 22:51

Image

Image
Modifié en dernier par Abilène le 25 oct. 2011 22:41, modifié 1 fois.



Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité