Page 4 sur 4

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 27 févr. 2018 11:15
par Arizona Kid
Revu dimanche après-midi: bonne composition de Robert Mitchum dans ce western aux somptueux décors de forêts et de montagnes, malgré des incrustations et des raccords-lumière pas toujours très heureux lors des scènes de descente de la rivière à bord du radeau de fortune.
Et l'ami Calhoun en bad-guy qui se fait descendre comme une m.... par le fiston d'Alan Ladd :sm57:

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 27 févr. 2018 12:10
par yves 120
Tiens je ne savais pas que le fiston d ' Alan Ladd " était dans la Rivière sans retour " :lol:
je pensais que c 'était plutôt Tommy Rettig .
Qui joue également dans " la Dernière Caravane " :sm57:

David Ladd , n ' aurait jamais descendu Calhoun , lui :wink:

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 27 févr. 2018 20:28
par Arizona Kid
Oups, j'ai confondu, on dirait: c'est parce que l'acteur me rappelait furieusement le fils Ladd du Fier Rebelle ; j'avoue souvent confondre les gamins de westerns, entre Shane, Le Fier Rebelle, La Dernière Caravane... :sm57:
Merci de m'avoir signalé ma bourde :wink:

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 16 mars 2018 19:10
par ROY ROGERS
bjr

tu as failli me décevoir, YVES 120, toi le biographe officiel du sieur Allan. En fait il n'y avait pas lacune, juste confusion ! et surtout heureux de voir qu'il y a toujours quelqu'un qui redécouvre cette merveille. Je te trouve un peu dur, ami le Kid, car ce film bénéficie d'une photographie des plus exemplaires;
:sm80:

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 17 mars 2018 13:26
par Arizona Kid
Hello, Roy Rogers :sm57:

Loin de moi l'idée de vouloir déprécier ce superbe western aux paysages grandioses, à mon sens le meilleur de son acteur-vedette avec L'Aventurier du Rio Grande et L'Homme au fusil, deux autres Mitchum que j'ai beaucoup appréciés.
Je soulignais seulement les incrustations pas très discrètes lors des gros plan de la descente de la rivière sur le radeau
(je trouve que ça sent un peu trop le blue-screen , ou bien la projection frontale) ; ce qui, cependant, n'enlève rien au charme de cette unique incursion d'Otto Preminger dans le domaine du western.

:sm80:

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 17 mars 2018 14:22
par yves 120
ROY ROGERS a écrit :bjr

tu as failli me décevoir, YVES 120, toi le biographe officiel du sieur Allan. En fait il n'y avait pas lacune, juste confusion ! et surtout heureux de voir qu'il y a toujours quelqu'un qui redécouvre cette merveille. Je te trouve un peu dur, ami le Kid, car ce film bénéficie d'une photographie des plus exemplaires;
:sm80:


Bon je passe parce que c 'est toi ROY ROGERS :lol: mais tu as cette mauvaise habitude
d ' écrire " Allan " avec deux LL .
Bon en fait :num1 C 'est un seul L .... Alan :wink:

Bien content que tu sois de retour sur WM :beer1:

" La Rivière sans retour " est grandiose comme " western-aventure " je l 'adore ainsi que " le Jardin du Diable " western-aventure également " pas compliqué mon Podium ,

L 'homme des Vallées perdues - Alan Ladd
La rivière sans retour - Robert Mitchum ( Mes trois acteurs préférés )
Le jardin du Diable - Gary Cooper

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 17 mars 2018 14:36
par Arizona Kid
Joli trio de tête, Yves :cool:

Tout comme toi, j'aime beaucoup Le Jardin du Diable, adorant les westerns se déroulant en terres mexicaines, de même que L'Homme des Vallées perdues, auquel je rajouterai, à titre personnel, Smith le taciturne, un autre bon western d'Alan Ladd.

:sm32:

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 17 mars 2018 14:50
par yves 120
Nous sommes d 'accord Arizona Kid , " Smith le taciturne " est formidable il est en deuxième position pour moi dans " ses Westerns " après " Shane " d 'ailleurs il y a quelques similitudes entre ses deux films ,
le début , puis la femme qui s 'appèle " Marian "comme dans " Shane " dont il est amoureux ...Mais bon cela s 'arrête là !

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 17 mars 2018 15:13
par Sitting Bull
Tout ce que vous voulez sur les paysages, mais dans ce film, il y a d'abord Marilyn ! :D :sm3:



http://www.imdb.com/title/tt0047422/vid ... vi31106329

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 17 mars 2018 15:35
par Arizona Kid
C'est étrange, Sitting Bull, car la présence de Marilyn Monroe est justement ce qui m'a longtemps freiné pour découvrir ce Mitchum: je ne supporte pas cette actrice, c'est épidermique :mrgreen:
Encore que dans ce western -le seul de sa carrière, comme le père Preminger- , je trouve son rôle soit un peu plus étoffé et nuancé que ses habituelles prestations de blonde nunuche dans les comédies de Billy Wilder, Howard Hawks et autres George Cukor (des cinéastes pour lesquels je nourris une très grande estime au demeurant) .

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 17 mars 2018 15:48
par yves 120
Il faut la voir ( Marilyn ) dans le Prince et la danseuse elle à mit " Sir Laurence Olivier "
au chômage :lol: tellement elle jouait bien :cool:
C 'est pour dire ... et dans Bus Stop ! avec Don Murray formidable elle nous fait pleurer :wink: En fait c 'est une " Shirley MacLaine " sans le savoir :num1

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 17 mars 2018 17:56
par Arizona Kid
La prochaine fois qu'un de ses films passera à la TV, j'essaierai de me faire violence :mrgreen:

Re: La Rivière Sans Retour - River of no Return - 1954 -Otto Preminger

Posté : 18 mars 2018 12:13
par ROY ROGERS
bjr
comme quoi il ne faut préjuger de rien, et surtout en matière de goût. Dans mon commerce j'ai un cadre où sont regroupées en photos noir et blanc Ava, Giene, Elisabeth,Rita, Marylin, et la "froide" Grace". Mais au centre du cadre j'ai placé Marylin, "ma Marylin", pour qui je partage avec Elie Seimoun l'idéal féminin :D

"7ans de réflexion" et d'un toride ! :shock: tout y est au second degré, je ne sais comment la censure a jugé le film, mais les puritains de l'époque ont dû en avoir des cauchemars. Et "certains l'aiment chaud" des mecs travestis, des danseuses dans leur intimité, et la fin avec le plus qu'équivoque "nobody is perfect". J'allais oublier "Bus stop"......désolé
Bon vous l'avez compris 'j'adooore Marylin" :oops: et défense d'y toucher :gun:

pour Yves, je vas d'se pas rectifier mon logiciel pour Alan Ladd et non Allan Lad. je te remercie de cette précision, car j'avais plutôt tendance, en bon gars du sud-ouest, de l'écrire Alane Lade :?: chose que je ne ferai pas par respect du grand sachem :wink:
Tant que je te tiens, peut-on se procurer "la maîtresse de fer", ce film pourtant très connu, n'est apparemment pas réédité, ne l'ayant jamais revu depuis mes 1O ans, je le voudrais absolument dans ma collec, merci à toi
:sm80: