L'Homme qui n'a pas d'étoile - Man Without a star - 1955 - King Vidor

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4889
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: L'Homme qui n'a pas d'étoile - Man Without a star - 1955 - King Vidor

Messagepar Yosemite » 18 janv. 2012 17:55

Il n'est effectivement pas au générique, toutefois, il est plusieurs fois fait mention de sa présence sur certains sites spécialisés voire généralistes tel Wikipedia (qui se sont peut-être copiés les uns les autres, on est d'accord...).
Je ne suis pas sûr qu'il apparaisse (ou qu'il n'apparaisse encore), mais toutefois, je vous invite à scruter attentivement les hommes de main que la patronne Reed Bowman réunit sur la terrasse de sa maison (36 ième minute avais-je noté).
Mais bon, c’est plus pour le fun et infirmer ou confirmer sa présence, car je ne suis pas du tout certain qu’il s’agisse de lui.
Yo.

Avatar du membre
yves 120
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5794
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'Homme qui n'a pas d'étoile - Man Without a star - 1955 - King Vidor

Messagepar yves 120 » 18 janv. 2012 18:52

Yosemite a écrit :Il n'est effectivement pas au générique, toutefois, il est plusieurs fois fait mention de sa présence sur certains sites spécialisés voire généralistes tel Wikipedia (qui se sont peut-être copiés les uns les autres, on est d'accord...).
Je ne suis pas sûr qu'il apparaisse (ou qu'il n'apparaisse encore), mais toutefois, je vous invite à scruter attentivement les hommes de main que la patronne Reed Bowman réunit sur la terrasse de sa maison (36 ième minute avais-je noté).
Mais bon, c’est plus pour le fun et infirmer ou confirmer sa présence, car je ne suis pas du tout certain qu’il s’agisse de lui.
Yo.

:num1 j ai profité de ton invitation , et n 'ai pas vu la moindre ombre de LVC , pourtant j 'ai bien scruter attentivement . :sm32:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4889
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: L'Homme qui n'a pas d'étoile - Man Without a star - 1955 - King Vidor

Messagepar Yosemite » 18 janv. 2012 23:29

Bon, je viens de regarder à nouveau, ce n'est pas lui en effet.
J'avais pensé le reconnaître dans l'homme en gilet vert et à la moustache au fond (cf. photo ci-dessous), mais il y a un plan sur lequel il ôte son chapeau et effectivement : ce n'est pas LVC.
Ou bien alors il est ailleurs, mais je doute... je me rallie donc à vos avis, LVC n'est pas dans ce film.
Yo.

Image

SAVARINBLUES
Etranger
Messages : 7
Localisation : tournai (belgique)
Contact :

Re: L'Homme qui n'a pas d'étoile - Man Without a star - 1955 - King Vidor

Messagepar SAVARINBLUES » 30 avr. 2012 20:29

si le theme est tres bon (barbeles),le jeu des acteurs m'enervent(la seule fois pour kirk d ailleurs)trop caricaturale a mon gout, desoles.....

Avatar du membre
Yosemite
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4889
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: L'Homme qui n'a pas d'étoile - Man Without a star - 1955 - King Vidor

Messagepar Yosemite » 30 avr. 2012 22:54

Surtout, ne pas être désolé Savarinblues. Tous les avis sont bons à entendre et sont respectables.
Kirk Douglas est en effet l'homme orchestre dans ce film dans la mesure où il joue sur de nombreux registres et son personnage est très itinérant (sans étoile dirons-nous) ; on le voit séduire ces dames en souriant avec légèreté en introduction du film mais aussi écarter les pans de sa chemise en serrant les dents pour exhiber son torse couvert de cicatrices... oui, c'est beaucoup !
Plus que Kirk Douglas, c'est son personnage qui est excessif, un personnage qui souffre profondément de l'apparition des barbelés qu'il vit sans doute comme une répression violente.
Je crois que Kirk Douglas interprète son personnage avec justesse en somme. Avec l'excès qui est le sien, un personnage qui n'accepte pas la page historique qui se tourne dans l'Ouest et qui, par refus, a cessé de grandir au-delà d'une certaine date. Alors, il se cantonne dans un âge et surtout un comportement d'enfant-homme, d'adolescent-homme peut-être (pas super mon expression, mais c'est celle qui me vient ce soir).
Un peu comme Personne en fait dans le western éponyme, une sorte de syndrome de Peter Pan, un refus d'aller plus loin dans le temps pour préserver la possibilité d'aller plus loin et librement dans les grands espaces du Far West.
Yo.

Avatar du membre
jamesbond
Squaw
Messages : 386
Localisation : Dijon
Contact :

Re: L'Homme qui n'a pas d'étoile - Man Without a star - 1955 - King Vidor

Messagepar jamesbond » 01 mai 2012 1:10

SAVARINBLUES a écrit :si le theme est tres bon (barbeles),le jeu des acteurs m'enervent(la seule fois pour kirk d ailleurs)trop caricaturale a mon gout, desoles.....

Je ne vois pas où le film est caricatural,puisque les marques que Kirk Douglas à sur son torse son celles des fils de fer de barbelés qui ont laissés sur lui une trace de son passé,en tout cas ce western est largement meilleur que celui de Hugo Fregonese,Passage Interdit ou le principe du Barbelés est le même que celui de l'homme qui n'a pas d'étoile. Voir prochainement ma critique sur Passage interdit de Fregonese sur le forum qui lui est dédié.
This is the West ,Sir . When the legende becomes fact, print the legende( The man who shot Liberty Valance,L' homme qui tua liberty valance)



Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité