Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar musselshell » 13 juin 2011 17:07

Imaginez...on pose une question du genre: ils évoquent Hôlderlin, Nietzshe, Wagner, Haydn, Sand, Gautier, Baudelaire, Foucault...
De quoi parlent-ils?
:sm32:
Dis donc gilson , tu me parais bien mélomaniaque...je viens de voir çà sur ton ton premier laïus sacrifiant rigolottement au passage obligé du kisséssuilà.
On est deux, alors... :sm32:
Ceci-dit, je cherche un truc pour recoller à Western Union, genre bel effet de caméra justifié...trouve point. :(
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
ROY ROGERS
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 489
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar ROY ROGERS » 13 juin 2011 18:14

entre 2 activités, je jette un oeil sur le forum, car aujourd'hui assez détente, et content de voir que tout le monde reste dans le gai forum, et MUSSEL pour recoller il te faut un peu de cyano, et là si tu recolles, il y a "union" et avec union si tu n'arrives à western, je désespère pour toi ! donc on se reconcentre, avant que le marshall ne nous tape sur les doigts ! :sm57: :sm80:
ceci dit, GILson, MEEEEUUUUU NOOOOOON! t'es pas stupide ! ha ça non, d'ailleurs personne ne se permettrait de te le dire !
Bon pour un certain mec chevelu aux yeux bleus..... je savais que NIETTE CHE aimait NICE, mais alors toi qui fais le fanfanfaron, dis moi pourquoi ! (non je n'ai pas ^pompé sur PAGNY) ouaih, ouaih ! alors pourquoi ? parce qu'il aimait bcp sa brise, hé oui hé oui mon pote, la fameuse brise de NICE ! haaa tu fais moins le malin ! nous aussi on saitdes choses !
PS MES excuses aux autres, pour ma vanne foireuse, et surement téléphonée, mais que voulez vs...................on ne se refait pas ! :mrgreen:
et là pour MUSSEL je crie "CYANOOOOOOOOOOOOOO ! pour recoller au sujet !
dit "ROBERT"

Avatar du membre
gilson
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 340

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar gilson » 13 juin 2011 19:57

C'est comme avec certains caddies de supermarché, Mussel: il faut un peu forcer, conduire un peu de travers, et on y arrive. Roy Rogers citait très justement le titre de l'autre moustachu (pas le loup, l'autre): si le savoir n'est pas gai, c'est ... bien triste (moi, je l'aime bien, celle-là, si, si; facile mais tellement qu'on n'y pense pas forcément, qu'on ne l'oserait pas volontiers. J'ai osé.). Si on peut causer (c'est toi qui me l'as dit, non?), si la seule frontière est le respect mutuel, alors, n'ayons pas peur des gros mots (FOUCAULT, HOLDERLIN, et les autres). Et puis, les références, si on en a besoin, on les donne, on s'en sert. Je n'aime pas trop cela, mais je n'en rougis pas; c'est presque naturel, un peu comme la sueur (quelle comparaison, hein!). C'est mieux sans mais cela ne me gêne pas, et c'est parfois stimulant. Mais cela ne m'impressionne pas et ne doit impressionner personne; disons que c'est une facilité de "plume", c'est tout.

Et franchement, ces bonshommes, souvent morts, ils sont plus familiers à pas mal de gens, plus vivants pour eux, que plein de vivants, n'est-ce pas? Alors, on les sort de leur cartonnage pour leur faire prendre un peu d'air. C'est bien. Non, ce n'est pas cela que je voulais dire, ni que tu voulais dire. Peut-être ainsi: la critique française a intellectualisé le cinéma; sur ce forum, nous vivons avec ce courant, dans ce courant. Quoi d'étonnant que cela rejaillisse sur les propos tenus? J'en reviens à Roy Rogers: si ce savoir (enfin: ces références; j'ai peu de connaissances et suis assez inculte) est libre et sans aridité, un peu stimulant, s'il éclaire un peu les choses (c'est pour cela que je parlais de caddy :chacun essaie de recadrer, non?), je ne vois pas le mal.

Oui, mélomaniaque. Avec un goût particulier pour le clavecin du 16ème anglais et du 17ème français. Ce serait marrant que ... non... toi aussi?? (toi Bouvard, moi Pécuchet)
"Words have too many shadows." (Little Dog, dans "La Plume Blanche"). Et j'ajoute: "Na!"

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar musselshell » 13 juin 2011 20:51

Je pousse le caddie en force (toujours des roues de traviole)...

Je suis musique tous azimuths, avec prédilection pour le piano et la musique de chambre...
Rien contre le clavecin ou la viole, en solo ou consorts...mais je préfère mon Bach au piano (Gould quoi...), et même Couperin ou Rameau , là où çà se discute plus...mais Tharaud ...
...Byrd, Gibbons, Locke, Dowland...Purcell évidemment. Au clavecin tous ceux là ...(quoique...Gould encore...)
Chez les Français...je ne me lasse pas des Couperin, surtout Louis...plus d'autres (violeux).
Mais mon bidule à moi, c'est le quatuor à cordes, de Haydn aux compositions les plus récentes.
Assez fou pour jongler entre 16 intégrales du sourdingue de Bonn... :sm32:
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
Eager Beaver
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 129

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar Eager Beaver » 13 juin 2011 20:58

Quand je pense que sans ma relance de ce forum on n'en serait jamais arrivé là.... :mrgreen:
Je me sens un peu coupable :sm80:

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar musselshell » 13 juin 2011 21:09

Eager Beaver a écrit :Quand je pense que sans ma relance de ce forum on n'en serait jamais arrivé là.... :mrgreen:
Je me sens un peu coupable :sm80:


Oui, tout est de ta faute.
Quoique...ne te sens pas trop coupable. Si on est jamais totalement innocent, on est jamais totalement coupable non plus...
Tiens: regarde donc les films de Fritz Lang. Même ses films dits de genre, dont un pas allemand du tout.
Il y en a eu 3 avec des vrais ou des faux coupables, des vrais ou des faux méchants, des mélangés.
Même que l'un deux relève de l'épopée : les gars construisent un très long télégraphe qui déplait aux autochtones peinturlurés (authentiquement en plus)...Ben même là, tu as des coupables pas vraiment coupables.
Western Union çà s'appelle.
P...in, les roues sont débloquées! :num10
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

limpyChris
Séminole
Séminole
Messages : 1671

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar limpyChris » 13 juin 2011 21:51

Deux pages pour un jour férié ! J'te remettrais tout ça au travail, moi !! (Faut-i' que je souligne par un smiley clin d'oeil ...)
Et pour rassurer Roy ROGERS, je n'ai pas tapé le texte ... une fois retrouvé sur Internet, un petit coup de 'copié-collé', et v'là l'affaire. J'en ai mis un peu plus pour attiser votre curiosité car m'avez l'air bien affûtés.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
gilson
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 340

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar gilson » 13 juin 2011 22:33

Allez, je réponds et, après, basta. D’accord ? D’ailleurs, je recadre un peu, à la fin.

16 intégrales des quatuors du Vieux ? Là, respect, franchement, Mussel. J’en suis à trois seulement. Mais ce qui me sauve, c’est que je me les chante mieux que les Italiano ou les Budapest, ou même les Berg (pour ceux que je connais le moins mal). Je me dis que si j’étais enfermé en camp de concentration (drôle d’idée, non ?), une façon de se préserver serait de trouver un pote qui puisse faire une voix (3 pour un quatuor, bien sûr) dans un contrepoint.

Incroyable que tu préfères aussi Louis à François. Ce type est un mystère pour moi : c’est qui ? Celui de Bl. VERLET, très Jacques CALLOT, ou celui d’une CUMMINGS, magnifique aussi, à la Ph de CHAMPAIGNE ? (oui, les gars, nous donnons un bien triste spectacle, c’est sûr. Bouchez-vous les yeux et les oreilles, c’est bientôt fini). Un splendide mystère. J’ai eu un projet, récemment, un peu comme quand j’étais petit et que je rêvais de sauver le PDG d’Ovomaltine pour avoir des boîtes gratuites jusqu’à ma mort, et donc je sais que cela n’arrivera jamais : celui de retrouver des manuscrits perdus du vieux bonhomme en faisant le rat de bibliothèques de province. Une autre vie, peut-être. Et FORQUERAY ? Non, ne réponds pas, ne réponds surtout pas !!

Quant à GOULD… GOULD !!! C’est un des types qui ont compté le plus pour moi. Son BYRD/GIBBONS est un des 5 plus beaux disques du monde, à mon goût (avec le FRESCOBALDI de HANTAI, le BULL de VAN ASPEREN, son BACH avec j’ai oublié-le- nom-du-violoncelliste (donné tous mes 33T et pas tout noté sur mes copies CD) et le 2ème de BARTOK version ANDA/FRICSAY).

Oui, oui… Eager Beaver a fait du beau boulot !!! Regardez-le! On ne fait plus le fier, hein, à présent, Mooossieur Eager Beaver!!!

‘A y est, les gars, vous pouvez revenir.

Oui. Lu dans mon fascicule que LANG, du temps de « Métropolis », était un vrai tyran pour les acteurs et les figurants (mon sentiment d’avoir affaire à un type très droit en prend un coup. Hollywood lui a peut-être appris les bonnes manières, ce qui serait amusant). Et, p. 29, je lis ceci : « Là encore, LANG met toute son énergie dans les effets spéciaux » (à propos de « La femme sur la Lune »). Même son de cloche un peu plus bas. Intéressant, je trouve : l’auteur, pardon, l’Auteur, le bonhomme sur qui CHABROL a causé, que JLG a presque panthéonisé, a qq chose d’un CAMERON (aux yeux de pas mal de gens, c’est sans doute négatif. Moi, j’adore ce type, très naïvement). On est dans le cadre, là, moi je dis, on est dans le cadre.
Modifié en dernier par gilson le 14 juin 2011 8:51, modifié 1 fois.
"Words have too many shadows." (Little Dog, dans "La Plume Blanche"). Et j'ajoute: "Na!"

Avatar du membre
ROY ROGERS
Dernier des Mohicans
Dernier des Mohicans
Messages : 489
Localisation : libourne (entre st Emilion, Pomerol, Fronsac)

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar ROY ROGERS » 13 juin 2011 22:51

y aurait ti pas une romance dans l'air ,?, moi je pense qu'entre MUSSEL et GILSON, ça va finir par un mariage ! :applaudis_6: :wink: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
entre nous l'est rusé l'ami GILSON, nous fait dix lignes sur la zique, et en fin d'intervention deux lignes sur LANG, on ne peut pas lui reprocher un hors sujet ! :applaudis_6:
ch'ti pépère l'est vraiment malin (Pépé Malin ?) :sm57: :sm57: :sm57: :sm57: :sm57: :sm57: :sm57:
Pour le BEAVER, pas l'éclopé mais l'autre, ne regrette rien, on s'est bien marré, :beer1: et une journéé où l'on a ri, n'est pas tout à fait perdue, par contre je ne sais pas si F. LANG y a beaucoup gagné :?: :?
dit "ROBERT"

Avatar du membre
gilson
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 340

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar gilson » 13 juin 2011 23:09

J'ai fait ce que j'ai pu, Roy Rogers. Non, j'aime tout le monde!!! et tes messages me plaisent aussi bcp par leur spontanéité et leur malice. Rassure-toi aussi pour cette raison: j'avais rencontré qqu'un qui avait pratiquement les mêmes goûts que les miens: c'était insupportable!!! Tu n'auras donc pas de petits, comme on dit familièrement.
Je trouve tout cela très amusant aussi. Mais tu es un peu injuste: même si ce n'est pas de moi, ou parce que, justement, je considère que mes deux petites citations ne sont pas dépourvues d'intérêt dans le cadre de ce sujet. Pas des pierres à l'édifice, bien sûr,mais deux tout petits cailloux. Entre le gros grain de sable et le tout petit caillou, mettons.
"Words have too many shadows." (Little Dog, dans "La Plume Blanche"). Et j'ajoute: "Na!"

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6354
Localisation : Landais expatrié dans le 91

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar lafayette » 17 avr. 2014 16:33

Je n'ai pas ingurgité tous les HS ci-dessus avec ma crève qui m'a fait me réchauffer au coin du feu des pionniers de la Western Union dont je regarde le dvd Sidonis récemment acheté. Autant je reste en rogne contre Sidonis pour Les rebelles de Fort Thorn sans Vf malgré l'indication sur site internet et sur jaquette, autant j'applaudis à l'excellente qualité de ce dvd . Le film bien restauré ne rend que mieux l'art haut en couleurs de Fritz Lang.
Je regrette cependant le mélange de scènes studio aux scènes d'extérieur qu'il a utilisé lors de la rencontre du trio de la Western Union avec les Sioux pour autoriser le passage des fils chantant!
Je vais arrêter la pause pour voir le final.
Un dvd Sidonis à ne pas louper.
Sans doute parmi les meilleurs de Randolph Scott sinon le meilleur!
[ Posté depuis mon mobile ] Image
Ford créa John Wayne Et Wayne créa son Bourbon.

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 210
Localisation : Marseille, France

Re: Les pionniers de la Western Union - Western Union - 1941 - Fritz Lang

Messagepar Arizona Kid » 01 nov. 2016 20:06

Les Pionniers de la Western Union de Fritz Lang est un très bon opus de l'ami Randolph, que j'ai découvert il y a une petite dizaine de jours grâce au DVD Sidonis (superbe copie au passage, que cela soit dit :applaudis_6: ) , et un de mes préférés avec cet acteur: un scénario bien charpenté, des personnages bien tournés, quelques bonnes touches d'humour (le tout en couleurs, un luxe pour 1942) et surtout une fin... déconcertante, avec la mort de Randolph, descendu par son ennemi :shock:

Je ne sais pas s'il y a beaucoup de westerns dans lesquels le personnage principal meurt à la fin?
Quoi qu'il en soit, ce western figure parmi les meilleurs que j'aie vus jusqu'à présent, bien supérieur en tous cas à nombre d'autres westerns automatiquement auréolés du qualificatif de chef-d'oeuvre :cool:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:



Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité