El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Analyses en profondeur de westerns avec débats, documents, ...
> A l'affiche : La Rivière sans retour
Voir tous les films de la rubrique
(anciennement 'Westerns Disséqués')
Règles du forum
Règles
> Respectez les opinions des autres...
> L'objectif est de débattre, discuter, et non de dire un en une ligne "j'aime", "je déteste".

Voir tous les films de la rubrique
Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2171
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar tepepa » 13 juin 2010 22:01

:shock: Ronald, personne ne t'as reproché d'analyser le coté politique du film. J'espère que c'est une blague et que tu as gardé tes messages ? :?:

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6949
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Cole Armin » 14 juin 2010 7:18

old timer a écrit :Comment ça se fait que la page d'accueil du forum affiche encore "la vengeance aux deux visages" dans la rubrique "westerns autour du feu"? on est quand même déjà le 12 juin !

Oui désolé j'ai oublié de changer l'intitulé.
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

old timer
Tunique bleue
Messages : 347

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar old timer » 14 juin 2010 8:44

Oui, Ronald, je suis désolé si tu as pris mes remarques pour une crtitique personnelle, car il n'en était rien.

Je n'ai reproché à personne de parler du contenu politique du film, et du contexte de l'Italie de l'époque: au contraire ça m'intéresse et me parait important pour éclairer le film: ça a donc toute sa place dans ce topic.

Tout ce que je disais est que, puisque d'autres le font déjà, et beaucoup mieux que je ne le ferais moi-même, je vais pour ma part me consacrer à d'autres aspects du film. C'est tout !

D'une manière générale chacun parle de ce qu'il veut ici du moment que ça a un rapport avec le film en question!
Il n'y avait donc pas lieu de supprimer tes messages,alors n'hésite pas à les remettre en ligne dès que possible !

Avatar du membre
Inisfree
Cavalier solitaire
Messages : 133
Localisation : Cannes
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Inisfree » 17 juin 2010 15:57

Quand j'ai découvert ce film, j'ai été plutôt surpris par ses subtilités que par ses grands mouvements de manches. Outre ce fameux plan du cadavre qui clôt l'épisode de la "libération" du village (La réaction de la salle dont parle Tepepa n'est pas si idiote, après tout, la scène nous fait passer par des sentiments très divers, du bouffon au tragique et la force du plan final, c'est aussi ce qui le précède), je me souviens des plans des soldats avec leurs femmes et enfants dans le train du début, quasi documentaires, et puis ces femmes qui se précipitent sur les cadavres de ceux qui viennent d'être exécutés. Là encore, on passe d'un passage de suspense bouffon avec Aldo Sanbrell rampant sous le train à une violence sèche et tragique.

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Pike BISHOP » 17 juin 2010 23:09

" EL CHUNCHO" initie-t'il le genre de ce que vous appelez le western-Zapatta ?
Si l'on exclue les grands Américains..."ZAPATTA" "BANDIDO CABALLERO" "TREASURE OF PANCHO VILLA" " THE PROFISSIONALS"
il me semble que c'est le premier européen à être ainsi soigné, et les autres semblent tous plus ou moins dériver de lui...
"IL MERCENARIO" de CORBUCCI , son jumeau "COMPANEROS" à la fois inspirés par "LE BON, LA BRUTE...." et avec le même principe
de l'infiltration d'un corps étranger ( un pollack ou un blanc) manoeuvrant un hors la loi...
Idem "GIU LA TESTA" de LEONE.. presque en même temps se tourne "VILLA RIDES" de KULICK puis dans un registre moindre
"UN ESERCITO di 5 UOMINI" et "VIVA LA MUERTE" (Franco NERO et ELI WALLACH ?) le genre s'éteint avec "CHE C'ENTRIAMO NOI
CON LA RIVOLUZIONE" plus axé sur la comédie à l'italienne. Il y en a sans doute d'autres mais je ne connais guère que ceux-ci qui
me semblent sortir du lot..Des "Pancho villa" avec TELLY SAVALAS ou des films avec des bandes de mexicains d'opérette à
sombreros à pompons me semblent de tels navets qu'il vaut mieux ne pas les comparer ici..

EL CHUNCHO est un scénario typique de Franco SOLINAS qui va beaucoup oeuvrer dans la dénonciation politique tout en restant
ludique...Gravité qui va peu à peu quitter le genre si on excepte le LEONE..Même principe que le DAMIANI très bouffon dans sa
première partie, très amer par la suite..La manipulation allant contre la révolution dans l'un..Pro dans l'autre, mais avec
presque les mêmes effets..Destruction de la famille (bande d'ElCHUNCHO) famille de JUAN dans le LEONE..
Solitude finale du personnage central...

La ressemblance avec les autres films serait plus dans les péripéties que dans les thèmes révolutionnaires....
usage presque systématique d'une mitrailleuse...Troupes et trains..Proprios d'haciendas..péones vengeurs et militaires
répressifs..
On craint le pire dans le début d'EL CHUNCHO, baroque qui annoncerait un "n'importe quoi" le bandit qui bat du tambour !!! au sombrero pomponné
et le frère "Il SANTO" allumé en robe de bure et bandana, joué par l'abominable KINSKI..Puis les personnages étant bien dessinés, on passe
sur l'extravagance pour s'attacher à eux et suivre les péripéties du groupe..Bien qu'à une seconde vision (la fin étant connue)
toutes les réactions et phrases du "NINO" sont un peu trop évidentes, le personnage aurait bénéficié d'un meilleur comédien
et de plus d'ambiguïté.
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10269
Localisation : Lone Pine, CA

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Personne » 18 juin 2010 11:39

On peut remonter à 1960 pour les Westerns Européen dit Zapata, avec Le Goût de la Violence de ton copain Robert Hossein et la même année que El Chuncho, le Viva Maria de Louis Malle.
Image

Avatar du membre
Inisfree
Cavalier solitaire
Messages : 133
Localisation : Cannes
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Inisfree » 18 juin 2010 11:42

Il y a aussi le Tepepa de Giulio Petroni, que j'aime bien, 100 rifles de Tom Gries qui a bien vieillit et puis, est-ce que l'on peut considérer The wild bunch comme un zapata ? cool

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar Pike BISHOP » 18 juin 2010 12:12

Je parle des westerns européens sur le genre sinon il n'y a pas photo...
On peut même remonter jusqu'à "ERNEST LE REBELLE" de C.JAQUE avec FERNANDEL....

J'avais complètement oublié le HOSSEIN et par charité je n'en aurai pas parlé..
VIVA MARIA fait partie de ses nombreuses collaborations entre les années 50 et 60 des productions
françaises et mexicaines.. "LES ORGUEILLEUX" d'Allégret.. LA FIEVRE MONTE A EL PAO, LA MORT EN CE JARDIN de BUNUEL
films à bons budgets filmant magnifiquement la beauté et la variété du pays dans lesquels ses films sont tournés...

Dans ce qui nous occupe, on retrouve les sempiternelles laideurs Almériennes, Léonniennes, Espagnoles..
Je l'ai déjà dit, lieux qui évoquent vaguement un Nord du Mexique gris et sale (proche de Peckinpah si l'on veut)
D'ailleurs DAMIANI et ses décorateurs pour crédibiliser un peu ont pris la peine de meubler de cactus et saguarros en plastic
(Quand je pense que quelqu'un ici trouvait toc les candélabres du début de BROKEN ARROW !!!) Enfin l'effort est à saluer
la plupart ensuite ne le feront même pas..

De même DAMIANI n'abuse pas des cavalcades de mauvais figurants sachant tout juste monter sur des chevaux impropres
aux lieux et temps..Ce n'est pas la superbe prestance des Rurales et des Péones d'EISENSTEIN ou de KAZAN ( qui a beaucoup regardé
EISENSTEIN) mais là aussi un effort est fait sur les costumes et l'équipement des chevaux ( avec un poil de baroque sur la bande à CHUNCHO)
L'utilisation des figurants aussi se rapproche beaucoup plus d'un PASOLINI que d'un LEONE...Et une fois entré dans le contexte "révolution
mexicaine" DAMIANI s'attache plus aux diverses personnalités (la bande, ADELITA, son amant, EL NINO, EL SANTO, même aux proprios
terriens..Utilisation d'une grande comédienne Italienne CARLA GRAVINA ? et surtout centre de gravité VOLONTE) qu'au décor...
If they move, kill'em !!

old timer
Tunique bleue
Messages : 347

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar old timer » 18 juin 2010 19:07

A cette liste pertinente de westerns zapata je souhaiterais ajouter "Saludos Hombre" de Sollima qui lui aussi évoquait un peone embarqué malgré lui dans la révolution, coincé entre un général révolutionnaire donneur de leçons et un americano défenseur de l'impérialisme. Et ce sans être ni trop sérieux comme "El Chuncho" ni trop humoristique comme les Corbucci : entre les deux, et c'est là sa force. Il serait donc dommage de l'oublier !

tietie007
Cavalier masqué
Messages : 166
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Re: El Chuncho - ¿El Chuncho, Quién sabe? - 1965 - Damiano Damiani

Messagepar tietie007 » 08 août 2011 11:02

Film étonnant, dans la veine des spaghettis révolutionnaires, qui vaut surtout pour l'opposition Chucho//Nino,

Image

avec un Gian Maria Volonte hystérique et un Lou Castel d'une froideur cynique !

http://tietiecinema.over-blog.com/article-el-chuncho-quien-sabe-81094774.html

Une petite question de sémantique ... Dans la version française que j'ai vue, le titre n'est pas "El Chuncho" mais "El Chucho". Le second substantif voulant dire "cabot", alors que le premier ne voulant rien signifier, je pense qu'Imdb a pu se tromper ...


Retourner vers « Les Westerns autour du feu : débat »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités