La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
dan duryea
As de la gâchette
Messages : 598
Enregistré le : 14 sept. 2004 20:30
Localisation : lyon

La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par dan duryea »

Western produit par la Columbia
8,5/10
Bon film d'action, avec chevauchées, coups de feu, bagarres, et dans un rôle secondaire mais attachant Neville Brand, au grand coeur cette fois...
Ici, les méchants sont très méchants et les gentils très justes, très droits; l'histoire nous conte l'épopée sanglante d'un père (Jack Palance), ancien officier sudiste et de ses trois fils (dont deux sont comme lui cruels et prêt à descendre le premier venu qui pourrait faire offense à la famille, l'autre très gentil) menant des raids au Texas par veangence et cupidité, a la tête d'une bande d'outlaws; la famille se divise, et c'est le drame !!
bon moment de détente assuré :)
Modifié en dernier par dan duryea le 25 janv. 2011 18:04, modifié 2 fois.
Avatar du membre
james
Trappeur
Trappeur
Messages : 3313
Enregistré le : 26 févr. 2004 13:56

Re: "La haine des desperados"(1968)-Jack Palance

Message par james »

Je trouve le travail d'henry levin assez honorable par moment maniant avec respect la camera et dirige allègrement le jeu d'acteur,'avais assez appreciez ce western dès que je le vit a l'epoque dans un cinéma de quartier :wink:
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)
MARCHAND
Trappeur
Trappeur
Messages : 3993
Enregistré le : 04 déc. 2007 15:32

LA HAINE DES DESPERADOS/THE DESPERADOS(1968) HENRY LEVIN

Message par MARCHAND »

Ce western apparamment non diffusé par la tv(pas de fiche) est considéré par CHARLES FORD comme un des principaux de l'année 1968.

Il semble qu'il existe en VHS us et qu'il soit très mauvais selon IMDB et peut ètre certains forumers!
Errare humanum est...
Avatar du membre
Personne
Capitaine
Capitaine
Messages : 9924
Enregistré le : 16 juin 2004 13:04
Localisation : Lone Pine, CA

Re: LA HAINE DES DESPERADOS/THE DESPERADOS(1968) HENRY LEVIN

Message par Personne »

Tiens, j'ai déjà trouvé une affiche.

Image
Image
Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7620
Enregistré le : 07 juin 2004 21:21

Re: LA HAINE DES DESPERADOS/THE DESPERADOS(1968) HENRY LEVIN

Message par Longway »

La vhs anglaise ( pal ) achetée à Londres en 1998.

Image
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23845
Enregistré le : 12 nov. 2008 18:48
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: LA HAINE DES DESPERADOS/THE DESPERADOS(1968) HENRY LEVIN

Message par U.S. Marshal Cahill »

Au terme de la guerre de Sécession, Parson Galt, ancien officier sudiste ayant renoncé à l'armée, a groupé sous l'autorité qu'il s'est conférée tous les guérilleros mécontents, brigands, déserteurs et " désespérés ", habitués à la seule loi du colt et de la brutalité. Seul, son fils David s'oppose à ces violences répétées, incendies et pillages de villages, et ose contester l'autorité de son père soutenu par ses deux cadets, Jacob et Adam. Emprisonné pour rébellion, David réussit à s'enfuir et gagne le Texas où il va mener avec sa jeune épouse Laura, la vie d'un honnête fermier, non loin de la petite ville de Chilton.
© Les fiches du cinéma

Image
Image
Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5370
Enregistré le : 16 mars 2011 11:06
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par COWBOY PAT-EL ZORRO »

Nathan Brittles a écrit :Il sort chez SIDONIS mais je ne me risquerai pas à l'acheter... :lol:

Eh bah t'as eu tort mais tous les goûts sont dans la nature!
Certes c'est assez inattendu et j'ai eu le sentiment que les producteurs copiaient ici LES CRUELS de CORBUCCI:Jack Palance,comme Joseph Cotten,est un ancien officier Sudiste avec trois fils dont un qui veut s'en aller car il voit que son père est devenu dingue sous prétexte de vouloir contnuer une guerre perdue et on a aussi de bons amis de retour(Neville Brand,pour une fois pas en salaud)...On aime ou pas mais franchement... :applaudis_6: Mr PALANCE!
Il est vrai qu'il y a aussi le souci de qq brefs passages en VOST par moments mais c'est rapide!
Image
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23845
Enregistré le : 12 nov. 2008 18:48
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par U.S. Marshal Cahill »

en hommage à Kate O'Mara décédée à 74 ans ce jour
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5370
Enregistré le : 16 mars 2011 11:06
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par COWBOY PAT-EL ZORRO »

"Le sosie de Carla BRUNI qui joue mal" comme disait la critique des Années Laser... :lol:
Image
Avatar du membre
lafayette
Sorcier
Sorcier
Messages : 6873
Enregistré le : 22 déc. 2010 1:53
Localisation : Landais expatrié 91

Re: La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par lafayette »

Achat chez Gibert du dvd Sidonis hier apm.
Je n'ai pas toujours été tendre sur la présentation des bonus avec Patrick Brion notamment sur le son.
Ici je le trouve parfait ce bonus, autant sur la forme, gros plan sur fond noir, paroles claires, que sur le fond avec un panorama sur l'auteur, le film et Jack Palance et surtout la différence entre paysages européens et us pour l'ambiance naturelle du western. Même si j'apprécie bien des westerns européens.

Brion a eu raison de citer Neville Brand qui fait une belle prestation et qui est bien doublé contrairement à Jack Palance ce qui accentue son surjeu hystérique surtout sur la fin, malgré de bons passages. Ce film m'a déçu car j'aime bien Palance. Mais en vost c'est un peu mieux.
La prometteuse horde du générique laisse place à un désenchantement sur le film lequel a en revanche une belle fin, une belle chute. Encore que l'on pourrait noter que le fils aîné arrive entre des rochers et que le plan de chute montre un sommet plat avec un seul roc ressortant mais pas du côté de l'arrivée au sommet précédente. .
Mais la scène va bien jusqu'au générique de fin qui honore en images le rôle de Neville Brand sauf que son nom est cité loin dans la liste.
La violence est ici montrée de façon moins réaliste que dans La horde sauvage avec une réalisation plate. On accroche à certains moments comme la scène de baignade et du dialogue amoureux qui suit par la jolie blonde (Sylvia Syms, 80 ans cette année je crois) qui rehausse la prestation de son partenaire Vince Edwards qui pour le reste a un jeu insipide.
L'orde des scènes tournées apparaît quant aux traces de trous sur la banderole County Elections May 5. ;)
Une bonne scène quand le Marshal (Neville Brand) fait venir David Galt à son bureau, l'ensemble avec les adjoints et le dialogue est bien tourné. Autre belle scène lors de la remise d'étoile de Marshal adjoint.
L'attaque de banque est intéressante aussi.
Le jeune frère Galt (Christian Roberts) tire bien son épingle du jeu.
Le plus horripilant est souvent la musique qui finalement contribue beaucoup à la déception.
Alors qu'en revoyant en Vost je note de bonnes scènes comme sous la tente. Il manque le liant hollywoodien!
Ariadna Gil et John Wayne icongc1
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23845
Enregistré le : 12 nov. 2008 18:48
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par U.S. Marshal Cahill »

il sera diffusé demain soir à 20h45 sur Cine Classic :wink:

Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage
Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2206
Enregistré le : 28 mars 2006 13:38
Contact :

Re: La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par tepepa »

Vu dans des conditions difficiles, le .avi que j'ai téléchargé semble être un transcodage foireux d'une source 60 Hz, donc avec une image saccadée et un son également saccadé, bien que compréhensible. Ça m'apprendra à télécharger.
À part ça, le film m'a semblé assez moyen, avec un acteur principal totalement insipide. Heureusement Jack Palance apporte un peu de folie la dedans. La fin est quelque peu étonnante, mais sinon rien de folichon à se mettre sous la dent.
L..
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5101
Enregistré le : 16 avr. 2008 11:45
Contact :

Re: La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par L.. »

Image

Archives: L..

(Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand.)
Avatar du membre
bigdede
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1093
Enregistré le : 18 janv. 2016 15:49
Localisation : Région Parisienne

Re: La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par bigdede »

On peu plus haut dans l'encart du journal de programmes télé, il est dit:
Un ahurissant ratage. Mise en scène à la truelle, festival de cabotinage et le reste à l'avenant.
Je suis assez d'accord et en matière de cabotinage c'est bien lui qui décroche le pompon.
Image
What was the difference between the West of motion pictures and the West as you knew it ?
There's only one thing I can answer that with, and that's another question. What's the difference between daylight and dark ?
Ted French to Kevin Brownlow
Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1892
Enregistré le : 07 juil. 2004 10:53
Contact :

Re: La Haine des desperados - The Desperados - 1968 - Henry Levin

Message par Moonfleet »

Oui un western absolument abominable à tous niveaux.
Répondre

Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films et documentaires »