Le Diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15148
Localisation : Canada
Contact :

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar metek » 01 avr. 2013 4:48


Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15148
Localisation : Canada
Contact :

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar metek » 01 juil. 2013 22:24

Affiche retouché


Avatar du membre
Trane
Caporal
Messages : 842
Localisation : Région Parisienne

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar Trane » 01 août 2013 15:44

Lou a écrit ::D .....
...Et dans les bizarreries on peut rajouter le rouge à lèvres magique de la belle Felicia Farr, celui qui ne s'estompe jamais ! :D


très bon film comme toutes les interventions ci dessus le disent, et une actrice magnifique qui est très présente.
Un homme qui a réussi est un homme qui gagne plus d'argent que sa femme n'en dépense. Et une femme qui a réussi est une femme qui a trouvé un tel homme. (Lana Turner)

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15148
Localisation : Canada
Contact :

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar metek » 02 déc. 2013 21:07




Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4023
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar Abilène » 04 janv. 2014 23:01

Image

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8404
Localisation : oregon

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar lasso » 25 mai 2014 11:54

Revu hier-soir : Ma traduction pour le titre du film - UN DUR A CUIRE se rapportant au rôle d'Audy Murphy.

Ce Western de Sherman m'a rappellé les bons films de Boetticher, où une très jolie et douée héroïne joue un rôle primordial dans
le développemnet du scénario. Ici Felicia Farr domine largement les acteurs masculins, bien que Audy Murphy, McNally, Middleton
et Merlin donnent de leur meilleur.

Le film est tourné entièrement dans la Sierra Nevada, dans les Alabama Hills près de Lone Pine, paysage très souvant utilisé dans
les Western, mais se prêtant ici très bien au scénario.

Entre autres, j'ai appécié particulièrement la scène dans la maison avec Middleton et ses frères menacés par McNally, ainsi que
la scène d'attente dans le Saloon, de Murphy, Farr à la traque de Merlin (Travers).

Image.....Image
..............................................................................................Die Unerbittlichen(titre allemand) trad. Les Inexorables
Image

Image
Image
Image

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7371

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar Longway » 21 déc. 2014 14:45

Fiche Télé 7Jours.
Diffusion : Mardi 23 Novembre 1971 sur la deuxième chaine de L'ORTF.

Image

( Collection Pass )

Avatar du membre
Yosemite
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5086
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar Yosemite » 01 janv. 2015 16:17

Western adapté d'une nouvelle de Ray Hogan.
Image


Auteur prolixe en matière de romans et nouvelles westerniennes, on recontre quelques thèmes du présent film dans plusieurs de ces ouvrages.
Le sherif contrarié dans "Texas lawman", voire renié comme dans "Marshal without a badge", la notion d'injustice et de poursuite dans "The trackers" (http://manuelruiz.canalblog.com/archive ... 18502.html) et nous voici peu à peu arrivés à "Outlaw marshal" où l'on retrouve les personnages Clay Santell, Shotgun Travers et le Marshall Decket...

Image


Un western agréable à suivre mais dont le scénario ne révèle pas de grande originalité. A saluer quand même le personnage de Janet (Felicia Farr) qui incarne une femme courageuse et au parti pris affirmé. Stephen McNally dans le rôle du Marshall Deckett est remarquable.
Pour ce qui concerne Audie Murphy je trouve que son apparente jeunesse est trop exploitée comme atout d'innocence. Cela confère un côté un peu trop facile au récit.
En résumé, un western qui doit ses principales qualités à l'histoire d'origine plus qu'à son adaptation et à sa mise en scène.


Pour contredire ce que je viens d'écrire... une belle idée d'utilisation des reliefs d'Alabama Hills de la part de Sherman :
Image

Clay Santell fait face à son "double", l'usurpateur Shotgun Travers. L'usage de l'ombre projetée suggère le côté insaisissable du tueur et l'angle choisi lui confère également une position dominatrice et menaçante par le bras armé.
Il a encore l'initiative mais l'effet de surprise peut lui être fatal, en effet, l'ombre à ceci de moindre que les personnages, elle est aveugle. Clay Santell l'a vue mais ce n'est pas réciproque.
Noter également la position de Janet (Felicia Farr), dans son duo avec Clay, elle n'est pas décideuse, il la protège et elle le suit.
Image

Malgré l'importance affichée de son personnage tout au long du film, ce sera son lot jusqu'à la fin. Elle ne servira même pas à l'innocenter tant il parviendra à le faire lui-même en abattant Travers et en usant d'un ton affirmé à l'encontre de ses poursuivants.
Yo.
Modifié en dernier par Yosemite le 01 janv. 2015 16:38, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Yosemite
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5086
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar Yosemite » 01 janv. 2015 16:53

nathan a écrit :L'histoire est délicieusement immorale ( un prévôt minable incapable d'arrêter un meurtrier fait accuser un innocent pour toucher la prime), l'interprétation est excellente, les paysages superbes, Félicia a des airs sublimes de Grace Kelly.


Si l'intrigue démarre sur une démarche tout à fait injuste, illégale et immorale on ne peut guère dire que l'immoralité soit ce qui ressort du film malgré tout.
Pour résumer la fin de celui-ci : les poursuivants se repentent platement, les deux personnages malintentionnés sont morts, Clay poursuit son chemin en toute liberté avec à son bras la belle Janet...A la limite il va même pouvoir retrouver son cheval volé. :num1
Inespéré comme dénouement non ?
Yo.


Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4023
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar Abilène » 12 oct. 2015 21:23

Image

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15148
Localisation : Canada
Contact :

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar metek » 24 août 2016 0:03

Robert Middleton - Hell Bent for Leather (1960)

Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Marshall
Marshall
Messages : 2631
Localisation : Marseille, France

Re: Le diable dans la peau - Hell bent for leather - 1960 - George Sherman

Messagepar Arizona Kid » 07 nov. 2017 21:13

J'ai acheté ce matin le DVD de cet excellent western signé George Sherman, que je viens de finir de visionner. Et je n'ai qu'un seul mot à dire: EXCELLENT.

Une série B de belle tenue, avec un Audie Murphy parfait dans le rôle de Clay Santell, ce cow-boy sans histoire, victime d'une erreur judiciaire et traqué par le pugnace Deckett, une sorte de Javert du Far-West, impeccablement campé par Stephen McNally.
McNally, justement: un acteur injustement méconnu, dont on ne dira jamais assez de bien, et qui compose ici un rôle de marshal cruel et sadique, encore plus illuminé que son personnage de Soulèvement en Arizona (1953) de Lee Sholem.

Quel plaisir de revoir également cette " gueule " patibulaire de Robert Middleton, soumis à la question par un McNally aux méthodes musclées, lui qui se payait déjà une mémorable dérouillée par Rory Calhoun dans Le Crépuscule sanglant (1955) de Jack Arnold.

Décidément, je crois que les westerns des studios Universal sont mes préférés: des intrigues fortes et concises -grâce auxquelles le spectateur n'a pas le temps de s'ennuyer- , des acteurs sympathiques et des techniciens récurrents d'un générique à l'autre, ce qui donne un peu à l'amateur le sentiment d'être en famille: Bud Westmore au maquillage (le père de la fameuse créature du Lac Noir) , Joan St-Oegger à la coiffure...

Des petits détails de prime abord insignifiants, mais que j'ai toujours plaisir à retrouver dans les westerns Universal de cette glorieuse époque.
Sans compter un magnifique logo en ouverture: ce globe rotatif sur fond de ciel étoilé n'a jamais été, je pense, plus beau qu'à cette période.

:sm85:
Modifié en dernier par Arizona Kid le 11 mai 2020 19:22, modifié 1 fois.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films et documentaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité