Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21813
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 21 juin 2011 20:55

ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5727
Localisation : oregon

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar lasso » 04 déc. 2011 15:06

Image

Avatar du membre
Trane
Comanche
Comanche
Messages : 778
Localisation : Région Parisienne

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar Trane » 10 juil. 2012 11:07

En général je ne suis pas fan des western comédies, sauf si c'est léger comme dans "Frenchie", et je viens de revoir Cat Ballou qui est, pour moi, affligeant, malgré un bon exercice de style de Lee Marvin et le plaisir d'admirer Jane..
demande de prestation de serment faite par un sheriff à un adjoint :"J'ai oublié ce que l'on dit, mais dites "je le jure"."

Avatar du membre
chip
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6441

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar chip » 10 juil. 2012 12:58

Cabotinage éhonté de Lee Marvin, mais Oscar adore l' exhibitionnisme et les alcooliques. Marvin était plus digeste dans " 7 hommes restent à tuer ", " le point de non-retour " ou " à bout portant " .

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4585
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar Yosemite » 07 oct. 2012 19:22

Étonnant ce décor, gauche cadre un aigle naturalisé perché sur une tête de mort, elle-même posée sur un arbre mort. Alors que toute cette scène est restituée en accéléré il a quelque chose de curieux dans cet arbre qui rogne le cadre en fait. Peut-être le symbole d'un Ouest mort et qui se transforme en farce, en comédie ?

Image

Ce n'est pas le seul usage des arbres morts qui sera fait dans ce film, en voici un second exemple :
Image

On a l'impression qu'il s'agit d'un revenu d'entre les morts qui est en train de regarder la belle Jane Fonda.
Fantaisie du réalisateur ? Esthétique décalée ? Symbole de la mort de l'Ouest ?... pas évident à analyser. Mais c'est joli.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4585
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar Yosemite » 07 oct. 2012 21:48

En fait, pour la première capture je crois, oui, qu'il s'agit d'un clin d'oeil à la disparition du Wild West.
Cette scène est encadrée par deux autres lors desquelles s'établissent de très beaux dialogues entre Kid Shelleen (Lee Marvin) et Butch Cassidy himself (Arthur Hunnicutt) devenu barman. Kid demandant quelque chose à boire en souvenir du bon vieux temps et lui propose ses revolvers en paiement.
Butch lui répondra qu'aujourd'hui, les revolvers n'ont plus de valeur et n'intéressent plus personne ("Anyway it's no good no more Kid. Nobody cares").
Un montage assez osé d'ailleurs, car les deux face-à-face en question (aux environs de la 51ième minute pour la première à 1h02 pour la seconde ) auraient pu tomber dans une répétition lassante.
Ce n'est pas du tout ainsi que je l'ai ressenti, mais le ton cabotin de Lee Marvin et les enchaînements truffés de passages décalés (usage d'accélérés par ex.) aident à restituer ce côté comique en maintenant ce ton touchant qui convient aux discussions sur "le bon vieux temps".
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4585
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar Yosemite » 08 oct. 2012 22:02

D'une façon générale je ne suis pas fan des comédies dans le western, est-ce par susceptibilité personnelle vis à vis de ce genre que je considèrerais comme intouchable ? Ne sais, mais bon, pour ce qui concerne Cat Ballou il convient quand même, me semble-t-il, d'accepter de le regarder avec une attention méritée.
Méritée avant tout par la qualité des acteurs, et ce point est déjà mentionné malgré toutes les réserves qu'on peut émettre face aux cabotinages de Lee Marvin, Jane Fonda est confondante de sincérite.
Méritée également par la qualité des dialogues qui varient du comique presque potache avec, pour exemple, cette première rencontre dans le train entre Jane Fonda et Michael Callan, vêtu d'un habit de curé, il la regarde bizarrement et lui annonce « I'm drunk as a skunk » (ça a le mérite de rimer !)...
Image

...aux propos empreins de nostalgie sur le « Good Old Time » lentement échangés entre Lee Marvin et Arthur Hunnicutt qu'il cherche à attendrir pour obtenir une bouteille de whisky.

Silverstein nous montre ici, notamment par le personnage de Lee Marvin, mais aussi par les personnages masculins en général, qu'on ne peut pas « être et avoir été ». Et le fait de confier un double rôle à Marvin ne fait que renforcer ce conflit dans l'altérité fut-elle, avec soi-même. Comment oublier (c'est le mot !) ce moment au bar, où un des protagonistes, âgé, ne se souvient plus de son propre nom ?... Nom de légende, sans-doute, qu'il a pourtant été.

Méritée largement aussi par les choix de narration et tout particulièrement ces accélérés qui aident aux ellipses en alimentant le côté comique. Il en est une tout particulièrement remarquable qui se situe dans la scène du bal.
Jane Fonda passant d'un bras à l'autre se fait ainsi résumer les épopées de chaque personnage important qu'elle s'apprête à côtoyer ; infiniment plus efficace qu'une narration seul à seul, construite sans réel souci de réalisme, mais rendue possible uniquement le genre de la comédie.
Image

Un film savamment rythmé, monté avec un soin maniaque et, bien sûr, ponctué des ces fameuses virgules musicales qui font un peu office de pages qui se tournent lorsqu'elles apparaissent à l'écran (avec, à noter, la présence de Nat King Cole).
Et tout ceci constitue, je trouve, un bel édifice de cohérence car dans le fond, c'est bien d'une page qui se tourne qu' Elliot Silverstein cherche à nous parler ici.
Un vrai point fort de ce western à mon avis. Un réalisateur qui sait de quoi il a envie de parler, qui sait aussi sur quel ton et qui a su faire du cinéma pour ça.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4585
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar Yosemite » 09 oct. 2012 7:57

La page d'un livre tel celui-ci par exemple.

Image

J'aime bien, oui, comparer ce film à un livre, une sorte de fabliau en somme.
Yo.

Avatar du membre
Longway
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5506

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar Longway » 14 nov. 2014 21:30

Fiche Télé 7Jours.
Diffusion : Lundi 18 Février 1974 sur la troisième chaine de L'ORTF.


Image

( Collection Pass )

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21813
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 10 févr. 2015 20:02

une autre affiche
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5727
Localisation : oregon

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar lasso » 01 avr. 2016 9:53

Pas la peine de perdre beaucoup de mots pour cette parodie-western, montrant comme dans Monte Walsh, la fin
du vrai monde du Wild West. Jane Fonda, croquante, est entourée de nuls, comme M. Callan, Dwayne Hickman,
T. Nardini etc. Nat King Cole et Stubby Kay, avec leur balade, ne servent qu'à prolonger le film, qui déjà est à bailler!!

Seul point positif : Lee Marvin interprétant le gunfighter alcoolisé, récompensé par un Oscar.

Image

ImageImage
Image

Avatar du membre
Winchester73
Westerner
Westerner
Messages : 2907
Localisation : Apache Junction

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar Winchester73 » 08 août 2016 10:47

Image

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Winchester73 le 08 août 2016 11:32, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Winchester73
Westerner
Westerner
Messages : 2907
Localisation : Apache Junction

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar Winchester73 » 08 août 2016 11:12

Jane Fonda :

ImageImage

ImageImage

ImageImage

Image

...pose "Lucky Luke" :

Image
Modifié en dernier par Winchester73 le 08 août 2016 12:14, modifié 3 fois.
Image

Avatar du membre
Winchester73
Westerner
Westerner
Messages : 2907
Localisation : Apache Junction

Re: Cat Ballou - 1965 - Elliot Silverstein

Messagepar Winchester73 » 08 août 2016 11:39

Jane Fonda, femme à revolver :

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité