Riverboat - 1959/61

Le forum réservé au petit écran
taza
Forgeron
Messages : 78

Riverboat - 1959/61

Messagepar taza » 14 déc. 2009 22:23

9/13/1959 - 1/16/1961 NBC
Black and White - 60 minutes - 44 episodes

Riverboat Cast

Burt Reynolds as Ben Frazer
Darren McGavin as Captain Grey Holden
Noah Beery Jr. as Bill Blake
William D. Gordon as Travis

The riverboat was the "Enterprise" and it cruised the Mississippi during the 1840s. Burt Reynolds, in his first continuing role, played the pilot.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23011
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Riverboat (1959-61)

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 29 oct. 2010 21:40

un site dédié à cette série et sa vedette Darren McGavin (guide des épisodes et plein de photos) => http://www.darrenmcgavin.net/riverboat.htm

ImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6520

Re: Riverboat - 1959/61

Messagepar DEMERVAL » 07 janv. 2019 17:23

Créée durant les beaux jours du western télévisé, la série “Riverboat” aspirait à être différente. Située du milieu à la fin des années 1840s, les histoires tournaient autour du bateau à aube de 30m, The Enterprise, qui montait et descendait les rivières Mississippi et Ohio.
Produite par Revue/Universal, “Riverboat” était une série d’une heure en noir et blanc qui commença sur NBC le dimanche soir 13 septembre 1959 de 19h00 à 20h00 et qui comprit 44 épisodes diffusés jusqu’au 2 janvier 1961. Cependant, à cause de la concurrence, de la distribution constante, des changements de producteurs et de scénaristes, de formats et de calendrier, “Riverboat” ne trouva jamais son audience.
Au début, Darren McGavin, une star d’Universal qui concurrençait la série avec son rôle-titre de “Mike Hammer” quand “Riverboat” débuta, fut casté dans le rôle de Grey Holden, capitaine et propriétaire de l’Enterprise. Le nouveau venu Burt Reynolds incarna le pilote du bateau Ben Fraser. Dick Wessell incarnait l’ingénieur Carney et William Gordon était Joe Travis, un homme d’équipage et pilote occasionnel.
Gordon Kay produisit plusieurs épisodes de “Riverboat” et dit un jour, “Darren McGavin était un cinglé. Un superbe Irlandais. Un très bon acteur. Je l’aimas bien en tant que personne. Il était, plutôt, trop honnête pour son bien. Burt Reynolds fut amené au studio à la requête du patron Lew Wasserman, qui dit, ‘C’est un nouvel acteur que nous venons juste de louer. S’il vous plait, utilisez-le.’ Ils voulaient même quelques lignes. On était au milieu du tournage et bon dieu on ne savait pas que l’on devait l’utiliser. Darren dit, ‘Vous feriez mieux de me pousser dans une timonerie. Mettez-le dedans comme timonier. Je lui dirai de mettre la barre à droite toute et le laisserai dire, oui oui sir.’”
Dès le début il y eut une relation acrimonieuse entre la star établie Darren McGavin et le nouveau venu, Burt Reynolds. McGavin affirmait qu’il était la vedette de la série pendant que Burt Reynolds espérait que la série lui donnerait une opportunité de se faire définitivement un nom. Ce fut immédiatement un choc des egos.
La série fut peut-être bâclée au niveau de la production car elle offrait un concept certainement différent mais trop souvent l’Enterprise fut utilisé comme toile de fond ou accessoire plutôt qu’un facteur primordial alors que les histoires étaient simplement éprouvées et de vraies intrigues westerniennes. Peu de choses furent entreprises pour introduire ou donner un fond quelconque aux acteurs réguliers de la série et le personnage de Grey Holden évoluait de semaine en semaine pour coller le plus possible à l’intrigue.
A côté des relations antagonistes sur et en dehors des plateaux entre McGavin et Reynolds, les changements de producteur et de distribution commencèrent à émerger au milieu de la première saison. Lors de l’épisode 15, le matelot Travis fut supprimé sans ménagement et Jack Lambert en matelot (et bientôt pilote) Joshua McGregor fut introduit. Cet épisode amena aussi à bord le jeune de 11 ans, Michael McGreevy que Grey Holden embaucha comme son garçon de cabine, sous le nom de l’orphelin Chip (et son chien Andy Jackson). McGreevy apparut dans chaque épisode jusqu’à la fin de la première saison, particulièrement dans “Treasure of Hawk Hill” et “Night of the Faceless Man”. Des changements supplémentaires survinrent avec l’arrivé dans l’épisode 16 de John Mitchum dans le rôle du cuisinier Pickalong (souvent appelé Piccolo par Lambert). Il ne fit jamais sensation aussi son personnage fut abandonné dans l’épisode 26.
Ayant toujours à faire face à une forte opposition de CBS (“Lassie” et “Ed Sullivan”) et ABC (“You Asked for It” et “Maverick”), les choses se gâtèrent entre McGavin et Reynolds avec l’épisode 20. Burt Reynolds partit, replacé par Bart Patton dans le rôle de Terry Blake. Ayant signalé ces changements, après un dernier épisode diffusé un dimanche soir le 31 janvier 1960, la série changea, le jour suivant, de programmation en passant au lundi soir de 19h30 à 20h30. Le changement ne bougea pas beaucoup les taux d’audience car désormais “Riverboat” était programmée contre le puissant “Cheyenne” sur ABC et “Kate Smith” sur CBS.
Même pire encore, après seulement trois épisodes le lundi soir, McGavin, dans le cadre d’une dispute salariale menaça de quitter la série. Quand Revue/Universal menaça de le remplacer, McGavin prit cela comme du bluff et rentra chez lui! Les producteurs embauchèrent Dan Duryea pour prendre temporairement le commandement de l’Enterprise en tant que le capitaine Turner (Episodes 24 et 25), en expliquant que le capitaine Holden était parti chercher un cargo en amont de la rivière. Comme les négociations avançaient doucement, on demanda à Dan Duryea de conserver le rôle du capitaine Turner mais il refusa, ne voulant pas interférer dans les discussions entre McGavin et le studio. Pour expliquer au public la disparition de McGavin, TV Guide rapporta que celui-ci avait été blessé dans un accident de voiture. Un accord ayant été trouvé, McGavin revint dans l’épisode 26…qui vit aussi le départ de Bart Patton alias Terry Blake.
Constamment pourrie par la rivalité des stars, les changements de distribution et de producteurs (six pour 31 épisodes), de réalisateurs (14 différents) et de scénaristes (24) en dehors des changements de programmation, il aurait fallu un tableau de bord pour suivre la première saison de la série “Riverboat”’. De manière surprenante, la série fut renouvelée pour une seconde saison avec de nouveau, un producteur différent (Boris Kaplan) qui inspira des changements radicaux. McGreevy était parti sans explication, le rôle de Jack Lambert fut sévèrement réduit et Noah Beery Jr. fut embauché pour incarner le capitaine Bill Blake qui acheta 50% de l’Enterprise. Kaplan insista aussi pour que la capitaine Grey Holden devienne un personnage plus impitoyable et plus coureur de jupon et les derniers épisodes de la série souffrirent de cette décision. Même le thème musical fut modifié.
La seconde saison s’arrêta au bout de 13 épisodes—et de nouveau trop de réalisateurs et de scénaristes. Tristement, après 44 épisodes d’un vague concept, aucune personnalité assez forte pour diriger la production, des tensions et une rivalité sur le plateau de tournage et trop de changements dans la distribution, tout cela servit à torpiller l’Enterprise.

Avatar du membre
Bat Lash
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1544

Re: Riverboat - 1959/61

Messagepar Bat Lash » 07 janv. 2019 18:09

Dommage le départ de Burt Reynolds nous a privé de sa seule rencontre avec Charles Bronson : http://wild-wild-western.over-blog.com/article-zigzag-bronson-dans-riverboat-72364440.html
Image

Mais il y a au moins rencontré Lee Van Cleef ( ils se sont doute aussi croisé lors d'une des participations de Lee à Gunsmoke) : http://wild-wild-western.over-blog.com/article-strange-request-jan-sterling-dans-riverboat-115821467.html
Image



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité