STEVE DONOVAN , WESTERN MARSHALL

Le forum réservé au petit écran
taza
Forgeron
Messages : 78

STEVE DONOVAN , WESTERN MARSHALL

Messagepar taza » 14 déc. 2009 22:14

1955 Syndicated
Black and White - 30 minutes
Steve Donovan, Western Marshal Cast

Douglas Kennedy as Marshal Steve Donovan
Eddy Waller as Rusty Lee

Gray Ghost is based on the true story of John Mosby, a young lawyer who joined the Forty-Third Battalion of the First Virginia Cavalry and became the leader of a guerilla unit.

Set in Wyoming in the 1870s




MARCHAND
Marshall
Marshall
Messages : 2594

Napoleon's Eagle- 1955 - Charles D. Livingstone

Messagepar MARCHAND » 05 juil. 2018 9:52

Image

A l'époque du protectorat français sur le Mexique, dans la région de Tallrock, une petite ville de l'Ouest, les colons immigrants américains sont régulièrement dépouillés par une bande de hors-la-loi commandés par un français dont on ignore s'il agit de sa propre initiative ou de concert avec les nouvelles autorités du voisin du sud. A la demande du Shérif local, un Marshall fédéral et son adjoint sont envoyés sur place. Pour confondre les bandits, ils se font passer pour d'anciens soldats de l'Union...

L'épisode 13 d'une série TV en NB de 1955/56 qui en compte 39,avec Douglas Kennedy, qui fera une belle carrière de second rôle, dans une bonne histoire policière sans trop de coups de feu.

Image
Errare humanum est...

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4474
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: STEVE DONOVAN , WESTERN MARSHALL

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 05 juil. 2018 11:12

Je connaissais de nom mais jamais vu cette série.

Douglas KENNEDY eut en effet une belle carrière, souvent dans des rôles de tueur ou d'homme de main. Découvert pour ma part avec la fin de la saison 2 de Zorro (INVITATION A LA MORT et LONGUE VIE AU GOUVERNEUR ! (Don Manuel LORIOS chef des opposants au maintien de la Californie sous la bannière espagnole)).

Cette série semble donc être une exception où il aurait, pour une fois, le bon rôle...
Image

MARCHAND
Marshall
Marshall
Messages : 2594

Comanche Kid - 1956 - Hollingsworth Morse

Messagepar MARCHAND » 10 juil. 2018 18:30

Image

Dans cet épisode 17 de la saison 1, notre Marshall se rend dans la ville de Sonora, avec son comparse, qui lui force la main pour l'accompagner, à la suite du meurtre d'un ami d'enfance par le redoutable Comanche Kid, le chef d'un trio sanglant de malfaisants dont on ignore les identités. Prétextant que leurs terres ont été volés aux Comanches, le trio extorque une "indemnité" de 5 000 $ à chaque propriétaire de ranch. En route pour Sonora, nos 2 amis interviennent dans un guet-apens tendu à un patron de ranch qu'ils récupèrent grièvement blessé alors que son agresseur est tué...

Un épisode moins original que le 13 dans cette histoire où l'identité et les vraies motivations du Comanche Kid sont assez vite dévoilées. Le duo formé par Douglas Kennedy et Eddy Waller n'est pas aussi abouti que dans d'autres couples célèbres de séries western , au vu de ces 2 épisodes.
Errare humanum est...

Avatar du membre
Chris
Marshall
Marshall
Messages : 2257
Localisation : ok corral
Contact :

Re: STEVE DONOVAN , WESTERN MARSHALL

Messagepar Chris » 10 juil. 2018 19:01

Il y a des guest stars?
:sm80:

MARCHAND
Marshall
Marshall
Messages : 2594

Re: STEVE DONOVAN , WESTERN MARSHALL

Messagepar MARCHAND » 11 juil. 2018 10:01

A part Tom Tyler, ici dans un rôle de comparse, beaucoup d'acteurs moins connus ayant un peu le même parcours, en fin de carrière après avoir travaillé dans les décenies précédentes. Ca explique aussi l'oubli de ces séries.
Pour Tom Tyler, voir ici, par exemple :https://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?f=30&t=9646&hilit=Tom+Tyler.
Errare humanum est...

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6528

Re: STEVE DONOVAN , WESTERN MARSHALL

Messagepar DEMERVAL » 05 janv. 2019 15:05

D’éminentes séries western comportant des épisodes de 30 minutes purent, bien qu’à un moment très populaires, devenir complètement oubliées de nos jours. C’est le cas de “Steve Donovan, Western Marshal” qui avait en vedette Douglas Kennedy dans le rôle de Steve et l’ex partenaire d’Allan “Rocky” Lane, Eddy Waller, dans le rôle de son compagnon de selle, Rusty Lee.
Sponsorisés par Nabisco, les 39 épisodes furent produits par l’ex producteur de “Lone Ranger”, Jack Chertok dans les studios d’Hal Roach et commercialisés par NBC films. Cependant, la série fut tournée en 1951 mais ne fut diffusée que sur quelques rares chaînes sous le titre de “Steve Donovan, Western Ranger”. Ceci explique pourquoi Eddy Waller fut absent des films d’Allan “Rocky” Lane en 1951. En tous cas, “Steve Donovan” fut légèrement renommée et reprise par NBC en 1955/1956, date à laquelle le plus de gens se rappellent avoir vu la série. Pour ajouter à la confusion, les trois épisodes accessibles aux collectionneurs portent tous la date de 1955 ce qui implique que les crédits ont été refaits à l’époque. En consultant les TV Guide de diverses cités, on peut se rendre compte qu’à l’époque les épisodes étaient diffusées dans un ordre anarchique mais on pense que “Comanche Kid” (avec Tom Tyler, Louise Currie, Onslow Stevens, John Cliff, House Peters Jr. et Frank Fenton) est censé être l’épisode initial. Pour renforcer l’idée d’un tournage en 1951, on peut prendre en compte que Louise Currie et Tom Tyler quittèrent tous deux le cinéma en 1952 et de fait n’étaient pas disponibles pour travailler aussi tardivement que 1955.
Charles D. Livingstone, l’ex directeur radio de “Lone Ranger” qui vint à l’ouest pour apprendre à réaliser des séries télévisées, réalisa presque tous les épisodes de “Steve Donovan, Western Marshal” pour Jack Chertok.
“Steve Donovan, Western Marshal”, bien que produite à bon marché, fit partie du Top Ten des séries dans plusieurs classements. Vous saviez que vous étiez dans un grand western d’action à partir du moment où la série trouvait son public. Douglas Kennedy sortait de derrière un gros rocher, dégainait ses deux six-coups, faisait feu à trois reprises, balançait ses colts d’une main vers l’autre et faisait de nouveau feu à trois reprises à cadence rapide! Puis survenait la voix sévère de l’annonceur—“Emergeant des pages de l’histoire américaine voici les contes excitants d’un des premiers pionniers de l’ouest. Une terre primitive déchirée par les conflits primitifs et bouillonnante des rixes et conflits sans loi de la vie des pionniers. Ici, du côté obscur de la civilisation, quelques-uns des hors-la-loi les plus désespérés que le monde ait jamais connus s’essaimaient comme une peste noire, pillant et volant. Mais ici aussi, determinée à ramener la paix et la justice à cette région turbulente des six coups et de la mort subite, se trouvait une autre sorte d’hommes. Les courageux officiers désignés pour porter le plus glorieux de tous les insignes, le badge de marshal fédéral.” Tout cela, énoncé durant la diffusion d’un florilège de casses de banque, de holdups et de fusillades! Quel enfant au sang chaud n’aurait alors pas senti monter son adrénaline westernienne—prêt pour une demi-heure de frissons westerniens. Et Steve Donovan survenait!
Le new-yorkais de naissance, Douglas Kennedy (né Harve Garrison) et ses 1m85 arrivèrent à l’ouest comme professeur après avoir décroché son diplôme à l’Amherst College. Il s’intéressa au cinéma vers 1940 et se retrouva rapidement à interpréter des petits rôles sous le nom de Keith Douglas. Après son service dans le Signal Corps durant la seconde guerre mondiale, il décrocha un contrat avec Warner Bros. mais ne fit pas de westerns avant 1949, année au cours de laquelle il en tourna quatre.
Manifestement fait pour les rôles d’action, Douglas Kennedy devint l’un des westerners les plus demandés dans les années 1950—apparaissant dans 24 d’entre eux, ainsi que dans la série “Steve Donovan, Western Marshal” et des apparitions sur nombre de séries comme “Lone Ranger”, où lui et le producteur Jack Chertok se rencontrèrent pour la première fois. Douglas Kennedy devait par la suite être une guest star de toutes les séries western populaires des années 1950 et 1960, incarnant par exemple le shérif de Stockton dans “La grande vallée”.
Douglas Kennedy n’avait que 57 ans quand il décéda à Hawaii d’un cancer après être apparu dans “Hawaii, police d’état”.
Le natif du Wisconsin Eddy Waller, né en 1889, commença sa carrière à Broadway à 14 ans et fit ses débuts à l’écran en 1927 comme assistant de réalisation, mais en 1936 il travaillait dans les westerns de Republic, RKO et Paramount. En 1947 il s’acoquina avec “Rocky” Lane jusque 1953. Après “Steve Donovan”, Waller apparut dans plusieurs westerns de série A et séries télévisées et fut un acteur semi-régulier comme cocher dans “Laramie” jusqu’à sa retraite au début des années 1960. Il décéda d’une crise cardiaque à 88 ans en 1977.



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités