DESTRY une série

Le forum réservé au petit écran
Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7717
Localisation : nord-est

DESTRY une série

Messagepar Jicarilla » 30 oct. 2009 19:48

ImageDESTRY


JOHN GAVIN lui aussi se mettra dans le feuilleton avec une série de 1964 en 13 épisodes de 60 minutes
La série nous raconte les mésaventures du Lawman HARRISON DESTRY qui tient le rôle du fils du justicier TOM tenu lui-même par AUDIE MURPHY dans ‘LE NETTOYEUR’.


:sm32: Une diffusion strictement US et oui…..


Image


Image.....A SUIVRE.....
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22984
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: DESTRY une série

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 30 oct. 2009 20:07

Image

Season 1, Episode 1: The Solid Gold Girl
John Gavin ... Harrison Destry
Neville Brand ... Johnny Washburn
Broderick Crawford ... Oakley
Claude Akins ... Rafe Collins

Episode 2: Destry Had a Little Lamb
John Gavin ... Harrison Destry
Fess Parker ... Clarence Jones
Lee Van Cleef ... Ace Slater

Episode 3: Law and Order Day
John Gavin ... Harrison Destry

Episode 4: Stormy Is a Lady
John Gavin ... Harrison Destry

Episode 5: The Nicest Girl in Gomorrah
John Gavin ... Harrison Destry

Episode 6: Big Deal at Little River
John Gavin ... Harrison Destry
John Mitchum ... Swanee

Episode 7: Go Away, Little Sheba
John Gavin ... Harrison Destry

Episode 8: Deputy for a Day
John Gavin ... Harrison Destry

Episode 9: Ride to Rio Verde
John Gavin ... Harrison Destry
Charles McGraw ... Hatch

Episode 10: Blood Brother-in-Law
John Gavin ... Harrison Destry

Episode 11: Red Brady's Kid
John Gavin ... Harrison Destry

Episode 12: The Infernal Triangle
John Gavin ... Harrison Destry

Episode 13: One Hundred Bibles
John Gavin ... Harrison Destry
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6428

Re: DESTRY une série

Messagepar DEMERVAL » 20 janv. 2019 16:13

On se rappelle tous des interprétations par Tom Mix, James Stewart et Audie Murphy du pacifique Destry, fils d’un célèbre pistolero créé par l’auteur Max Brand…mais on se rappelle beaucoup moins de “Destry”, l’éphémère série d’ABC de 1964, ayant pour vedette John Gavin.
Né John Anthony Golenor (sa mère était une mexicaine descendante de quelques-uns des premiers colons de la Californie) le 8 avril 1931, à Los Angeles, John Gavin fréquenta l’Université Stanford en 1951, y poursuivant des études de droit, de sciences politiques et d’économie. Il passa quatre ans dans la Marine, servant en Corée à bord d‘un porte-avions comme pilote et officier de renseignements. De retour à l’école à l’UCLA, il fut remarqué par le producteur Bryan Foy et signa avec Universal comme “le prochain Rock Hudson”. N’ayant pas d’expérience théâtrale, Universal testa le sex appeal de John Gavin avec un petit rôle dans le film de Rory Calhoun, “Raw Edge” (1956) et poursuivit avec des rôles principaux dans “Behind the High Wall” (1956), “Quantez, leur dernier repaire” (1957) et “Le temps d’aimer et le temps de mourir” (1958), tous ces films étant des échecs au box-office. John Gavin obtint beaucoup mieux dans “Mirage de la vie” (1959), “Psychose” (1960), “Piège à minuit” (1960) et “Back Street” (1961). Cependant, la plupart des critiques le trouvèrent “de bois,” “beau mais stoïque” et “sans reliefs.”
Universal avait beaucoup de chance avec ses westerns télévisés (“Le virginien”, “La grande caravane”, “Deputy”, “Restless Gun”, “Laramie” etc.), alors pourquoi pas faire revivre un personnage qui avait connu le succès sur le grand écran, Destry, en le réincarnant sous les traits de John Gavin et ses 1m93. L’intrigue voyait John Gavin dans la peau du discret et poli Harrison Destry, fils du célèbre homme de loi Tom Destry, qui, pour blanchir son nom, prend la direction de l’Ouest pour rechercher Charlie Bent, le bon à rien de responsable de son incarcération pour détournement de fonds. Comme son célèbre père, le Destry télévisuel n’est pas exactement un couard mais était très soucieux de sa peau. A l’instar de John Gavin, Destry est un conservateur intelligent qui rechigne à sortir son colt avant qu’il ait eu une chance d’analyser la situation.
Mais dans un paysage westernien télévisuel peuplé de rudes cowboys comme Clint Walker, Ty Hardin, Chuck Connors, Ward Bond, Steve McQueen, Robert Fuller, James Arness, Dale Robertson et autres, peut-être que la docilité légère et discrète n’était pas du goût du public. En tous cas, la joyeuse série aux épisodes d’une heure en noir et blanc diffusée le vendredi soir de 19h30 à 20h30 ne réussit pas à fidéliser une audience et seuls 13 épisodes furent diffusés du 14 février 1964 au 8 mai 1964 avec des rediffusions jusqu’à la fin de l’année.
Universal essaya John Gavin dans un drame naval, “Convoy” en 1965, mais ce fut aussi un échec. John Gavin continua de jouer sporadiquement jusque 1981 mais se concentra plus à ses intérêts économiques au Panama et en Amérique du Sud. Il servit comme Président de la Screen Actors Guild de 1971 à 1973, épousa l’actrice Constance Towers en 1974, et fut nommé ambassadeur des Etats-Unis au Mexique par le Président Reagan en 1981. John Gavin est décédé le 9 février 2018 à Beverly Hills, Californie, à 86 ans. Bien qu’éphémère, la série “Destry” mériterait plus de reconnaissance.



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités