Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Le forum réservé au petit écran
Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar Pike BISHOP » 07 sept. 2009 14:10

J'aime bien le coté balade inutile, expérience traumatisante de jeunesse, serpent qui se mord la queue
des deux préquelles "Jeunes années et "Comanche Moon"...
Si les deux héros sont moins charismatiques que DUVALL et T.L.JONES (comment pourrait-ils l'être ?)
on en découvre pas moins leur jeunesse, leurs caractères, leurs amours..Et puis il y a un coté surréaliste...
L'indien à cheval sur le bison...puis qui vient continuer sa chasse en plein campement texan...
Les capitaines fous ou traitres.. La grosse fille et ses tortues, la chanteuse lépreuse..ect...
pour le charismatique, les vrais héros sont KEITH CARRADINE et H.D.STANTON...

Dans "COMANCHE MOON" la couverture est tirée par le numéro dément de VAL KILMER et de son épouse, obsédée sexuelle
plus les relations quasi shakespeariennes chez les comanches entre le père "BUFFALO HUMP et son fils "BLUE DUCK"...

Bien sûr c'est moins fort que la série centrale, mais un plaisir de voir racontée le passé et le futur de toute cette faune
qu'on a entrevue dans le premier opus..
Il ya du très bon aussi dans "LE RETOUR..."avec JON VOIGHT
et les "STREETS OF LAREDO" non seulement pour GARNER et ce qu'il advint de lui à la fin, mais tous les portraits croisés
les invraisemblances et les libertés aussi (ROY BEAN), les sérials killers qui déjà sévissaient à la fin de l'ouest, prémices d'un
futur typique aux USA...

Pour moi, à voir et à revoir...
If they move, kill'em !!

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar Vin » 07 sept. 2009 19:10

Pour Comanche Moon, gros trou dans la raquette, je ne l'ai pas vu. :oops:
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22800
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 26 déc. 2012 18:40

Image
ImageImage
ImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6944
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar lafayette » 27 sept. 2013 4:04

J avais vu Comanche Moon qui m'avait plu avant d'acquérir récemment l'ensemble des autres.
Je viens donc de commencer par les Jeunes Années entièrement visionnées dans la soirée qui débute très bien, avant une longue traversée du désert.
Les divers personnages jouent bien, malheureusement avec des vies limitées comme la courte apparition de Brian Dennehy, vite enfléché!
Mais ensuite le scénario est allé se perdre dans des recherches de nouveauté qui tournent au non sens comme cette scène de charge meurtrière des cavaliers mexicains sur les baigneurs.
Au passage une charge de bison en clin d'oeil au Bison Blanc, peut-être

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Gilles et John icongc1

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1166
Localisation : Marseille, France

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar Arizona Kid » 08 sept. 2018 17:32

Après avoir visionné hier soir les deux premières parties, j'ai achevé cet après-midi Lonesome Dove - Les Jeunes Années, grâce au double-DVD que m'a vendu Jean-Louis.

Et sans être une une déception, ce premier volet -dans l'ordre chronologique de la saga- souffre selon moi d'un rythme un peu trop distendu, alternant les scènes intéressantes et les " tunnels " sans grand intérêt.
On pourrait même penser qu'il y a trop de personnages dans ce téléfilm-fleuve: fatalement, certains d'entre eux s'en trouvent sous-exploités, à l'instar de la mutine Clara (Jennifer Garner) , ou au contraire, trop mis en avant malgré un intérêt limité, telle cette excentrique comtesse lépreuse, vers la fin de la dernière partie.
Dans le même ordre d'idée, la séquence de la longue traversée du désert du Capitaine Salazar (Edward James Olmos)
et de ses prisonniers aurait pu sans problème être raccourcie d'une grosse demi-heure, sans que l'intrigue en souffrît nullement.

Mais c'est surtout le casting du duo principal qui me pose un problème: dans les rôles de Gus McCrae et Woodrow Call, David Arquette et Jonny Lee Miller n'ont pas un poil de charisme ou d'épaisseur; ces petits minets de sitcoms, bien lisses et propres sur eux, ne nous font jamais croire une seule seconde qu'ils " deviendront " Robert Duvall et Tommy Lee Jones quelque trente ou quarante années plus tard.
J'ai vraiment eu du mal à accepter les jeunes acteurs de ce téléfilm, vus notamment dans Friends, Scream ou Beverly Hills: inexpressifs, peu à l'aise dans leurs déguisements de cow-boys et trop marqués par leurs rôles " modernes ", ces deux-là ne sont clairement pas à leur place dans l'univers du western.

Au niveau des seconds rôles, en revanche, c'est autre chose: Edward James Olmos, F. Murray Abraham et Harry Dean Stanton tirent très honorablement leur épingle du jeu, de même que Keith Carradine, Patricia Childress et Eric Schweig.
Ce dernier est d'ailleurs parfait dans son rôle du chef Comanche Buffalo Hump, et réserve quelques bonnes scènes choc: le " scalpage " sur un cheval lancé au galop, les jets de crotales sur le fuyard aux abois, caché sous un rocher...
Autre scène choc: l'exécution arbitraire de prisonniers par les soldats mexicains, qui distille une bonne dose de tension psychologique.

Néanmoins, et pour peu que l'on se montre indulgent envers ces petits défauts de rythme et de casting, ce Lonesome Dove - Les Jeunes Années demeure un agréable western télévisé, bénéficiant de beaux décors naturels et de solides seconds rôles, qui rattrapent quelque
peu la fadeur du tandem vedette.
J'espère être davantage convaincu par la suite, Lonesome Dove - Comanche Moon, que j'attaquerai ce soir :wink:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4385
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 10 sept. 2018 15:56

LONESOME DOVE et moi ce fut une histoire aussi complexe qu'avec la gente féminine...

Je découvris cette série avec sa rediffusion le mardi en début d'après-midi d'abord sur TMC en 2004...
Je fais en bref rassurez-vous... J'allais retourner à la fac et le vit annoncé alors je l'enregistrais. A noter que ce téléfilm ne fut jamais nommé LONESOME DOVE mais SUR LA ROUTE DE SANTA FE.
Pris en cours de route avec la deuxième partie et une brève intro off qui annonce la couleur en parlant de David ARQUETTE (ex mari de Courtney COX, FRIENDS, les SCREAM...).

J'avais beaucoup aimé les seconds rôles, selon moi plus importants et mentors des deux jeunes Gus et Woodrow, Harry Dean STANTON et Keith CARRADINE...
F. MURRAY ABRAHAM de nouveau doublé par Jean TOPART après AMADEUS est un bon salopard dans le rôle de COBB...
Mes scènes préférées furent celles avec l'armée Mexicaine.
J'ai dû galérer ensuite car la première partie repassa un samedi après-midi quinze jours, trois semaines je sais plus, après... On découvre donc cette potiche de Clara (là aussi j'ai du mal à voir Jennifer GARNER en nana dragueuse et agaçante )... Les débuts de cette expédition suicide...

La dernière partie... TMC ayant un gros bug au niveau de l'image mon grand-père ne parvint pas à me le prendre...
J'ai dû attendre les dvd...

Cette ultime partie m'amena à repenser comme le conseiller dans SOUTH PARK... LA DROGUE C'EST MAL !!

Non je ne déconne pas... je me demandais vraiment si les scénaristes avaient pas fumé un pétard énorme...
La traversée du désert rappelle LE BON LA BRUTE ET LE TRUAND mais après... L'arrivée de cet officier odieux (et Français) dans la cavalerie Mexicaine joué par Joaquim de ALMEIDA (que j'adore pourtant et qui devait être le Général SANTA ANNA dans LE MASQUE DE ZORRO, scène coupée au montage)...
PUIS CETTE COMTESSE LEPREUSE !! Sérieusement elle sort d'où d'un coup comme ça ?!
Et ce numéro d'opéra à poil qui me déconcerta complètement !!! LÂCHEZ LA BEUE LES SCENARISTES !!!
Je peux pas comprendre comment ils en arrivent là...
Final qui me déconcerta aussi... Gus et Woodrow perdent des amis, restent marqués et pourtant on se paye leurs poires quand le père de Clara dit "Ils ont pas pris SANTA FE..." (Je pensais "t'as fait le parcours avant de te moquer c...rd ??!") et Clara qui recommence "si ça se trouve je suis mariée, qui dit que je vous attendais..."
Mais j'ai quand-même un pincement au cœur pour Woodrow car on dirait bien que Maggie ne l'a pas attendu et malgré tout il en souffre je pense...

Des bons aspects avec aussi les deux copains, le simplet un peu barbu et son pote borgne qui reste infirme après sa blessure avec une flèche dans la jambe (et doublé en VF par Patrick "Bruce WILLIS" POIVEY) ou les scènes choc avec BUFFALO HUMP...
Mais bon... J'en retiens que ce fut mon premier contact avec l'œuvre de Mc MUTRY avant que TMC ne diffuse cet été 2004 le LONESOME DOVE de 1989 même si là aussi ce fut galère... (2 épisodes l'un à la suite de l'autre le samedi à partir de 20h55 !!).
Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1166
Localisation : Marseille, France

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar Arizona Kid » 10 sept. 2018 16:29

Merci pour toutes tes précisions, Pat: grâce à tes repères de dates, je sais à présent que c'est sûrement en 2004 que j'avais découpé les petites fiches TV de Lonesome Dove dans Télé 7 Jours.
Quant au titre Sur la Route de Santa Fé, il figure également sur le DVD, qui utilise des copies françaises, sans doute
les mêmes qui furent diffusées en leur temps sur TMC.

icongc1
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4385
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 10 sept. 2018 16:36

LE CREPUSCULE est aussi renommé LES RUES DE LAREDO je crois... Mais là je ne sais pas si il a été diffusé, en tout cas par sur TMC...
Je redis ce fut un curieux hasard car la chaîne passait parfois des téléfilms en début d'après-midi et je regardais un quart d'heure vingt minutes avant que Papy me ramène à la fac alors... J'ai donc pas chipoté je voyais "western" je prenais...
Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1166
Localisation : Marseille, France

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar Arizona Kid » 10 sept. 2018 16:44

Si Le Crépuscule a été diffusé sur TMC, alors je n'ai pas découpé les fiches, car je n'ai rien dans mes archives de coupures.
Du reste, j'ai retrouvé deux fiches de Retour à Lonesome Dove, Parties 1 et 2, mais pas les 3 et 4, va donc savoir pourquoi...

Je te confirme en tous cas que sur le DVD du Crépuscule, c'est à nouveau une copie image française, avec le titre
Les Rues de Laredo en lettres jaunes au générique.
J'ai d'ailleurs hâte de revoir celui-ci dans la foulée de Lonesome Dove, pour mieux l'apprécier dans son contexte
global par rapport à ma première vision, l'année dernière.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4385
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 10 sept. 2018 16:53

Je ne me suis mis à découper dans les programmes qu'à partir du moment où mon grand-père paternel prit Canal Sat (avril 2003)(il stoppa dans le courant de l'année 2005, trop de rediffusions et manque d'intérêt) et je ne me rappelle pas avant cela d'une diffusion TMC du Crépuscule... Peut-être sur France 3 avant car jusqu'à 2007 la chaîne passait des westerns l'après-midi en semaine parfois (séries ou rediffusions de films de LA DERNIERE SEANCE jusqu'à fin 2007 je crois)...

Pour en revenir aux Jeunes Années... Autant j'aime les parties voyage, combats avec les Indiens... Et avec Buffalo Hump remplacé une partie du dernier épisode par un Apache (je crois) au nom très Mexicain et plus flippant (GOMEZ)... Mais bon... :sm32: CARAMBA ! Après ça part en catastrophe...
Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1166
Localisation : Marseille, France

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar Arizona Kid » 10 sept. 2018 16:59

Je suis d'accord, la dernière partie traîne en longueurs: les exécutions arbitraires par l'armée mexicaine, les tunnels
de monologues du Capitaine Salazar, et surtout cette Castafiore lépreuse dont on ne sait trop quel est l'intérêt scénaristique.
Je n'ai pas lu les bouquins de Larry McMurtry, mais s'il y a autant de digressions inutiles que dans l'adaptation TV, ça promet... :?
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4385
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 10 sept. 2018 17:07

Je crois que je possède une réédition d'un des livres acheté la dernière fois que j'ai été à la librairie avant que ça devienne n'importe quoi mais pas encore lu... :o Vais vérifier !! Pourvu que ce soit pas pareil...
Image

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1166
Localisation : Marseille, France

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar Arizona Kid » 10 sept. 2018 17:17

D'après les maigres informations que j'ai glanées sur le Net, seuls les livres Lonesome Dove - La Marche du Mort (Dead man's walk) et Lune Comanche (Comanche Moon) auraient été traduits en France, il y a de cela plusieurs années.
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1166
Localisation : Marseille, France

Re: Lonesome Dove, les jeunes années - Dead Man's Walk

Messagepar Arizona Kid » 19 oct. 2018 15:56

Test du DVD Koba Films de Lonesome Dove: Les Jeunes Années (Les Années Laser - Mars 2009)

Image
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités