Cheyenne - 1955 à 1963 - Clint Walker

Le forum réservé au petit écran
Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Cheyenne - 1955 à 1963 - Clint Walker

Messagepar Little One » 26 nov. 2018 21:27

Image

Image

Image

[Ebay Images]
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7033

Re: Cheyenne - 1955 à 1963 - Clint Walker

Messagepar DEMERVAL » 18 janv. 2019 17:29

Quand Jack L. Warner prit la décision de lancer Warner Bros. dans la production télévisuelle, il embaucha le mari de sa belle-fille, William T. Orr, comme producteur exécutif. Leur première série développée fut “Warner Bros. Presents” sur ABC, composée de trois séries qui tournaient alternativement, “Casablanca”, “King’s Row” et “Cheyenne”, toutes librement adaptées de films à succès de Warner Bros.
“Cheyenne” utilisa seulement le titre du western de Dennis Morgan de 1947 (plus tard rebaptisé “The Wyoming Kid”). “Cheyenne: Mountain Fortress” débuta le mardi 20 septembre 1955 de 19h30 à 20h30. La série devint le 3ème “western adulte” à la télévision, suivant de seulement quelques semaines “Gunsmoke” et “Wyatt Earp”. Ce fut aussi la première série western avec des épisodes d’une heure, et à ce niveau elle ouvrit la porte à toutes celles qui allaient suivre avec le même format. Ce fut également la seule série la plus populaire en termes de longévité que WB eut dans les années 1950 et 1960. “Cheyenne” dura sept ans, 109 épisodes au total, jusqu’au 17 décembre 1962 (avec des rediffusions jusque septembre 1963), mais pas sans plusieurs changements. Incidemment, “Cheyenne” comprenait un thème musical mémorable composé par William Lava sur des paroles de Stan Jones (“Ghost Riders In the Sky”).
Norman Eugene Walker (et sa sœur jumelle) était né le 30 mai 1927 à Hartford, Illinois. En grandissant il travailla sur des bateaux du Mississippi et participa à la récolte de cultures agricoles, avant de rejoindre la Marine Marchande à 17 ans. De retour en Illinois, il assuma divers petits boulots et se maria le 21 juin 1948. Ayant déménagé au Texas puis en Californie, il continua à travailler diversement, notamment que videur de boîtes de nuit. Clint déménagea rapidement à Las Vegas, Nevada, avec un boulot de shérif-adjoint préservant la paix à l’hôtel-casino du Sands and Desert Inn. Plusieurs célébrités qui visitèrent ledit hôtel dont Van Johnson, lui suggérèrent de s’essayer dans le showbiz.
A Hollywood, Walker prit des leçons d’art dramatique tout en travaillant comme videur de boîtes de nuit. Il accepta un boulot chez Warner Bros. comme gardien de la sécurité en travaillant de minuit à 8h00. Il quitta ce boulot et reprit celui de videur de boîtes de nuit afin de pouvoir passer des entrevues durant la journée. C’est durant cette période qu’il endossa pour un petit rôle le costume de Tarzan dans “Jungle Gents” avec les Bowery Boys. Après cela, il passa deux bouts d’essai pour Paramount et décrocha le rôle du Capitaine de la Garde Sarde dans “Les dix commandements”. Hal Wallis lui fit ensuite signer un contrat, et après 3 ou 4 semaines, Warner Bros. racheta son contrat à Wallis et lui fit passer deux bouts d’essai supplémentaires, lui donnèrent le prénom de Clint et le castèrent dans le rôle de “Cheyenne”.
Des trois séries de Warner Bros. Presents, seule “Cheyenne” survécut. Pendant les premiers épisodes, l’itinérant Cheyenne Bodie avait un partenaire, un cartographe gouvernemental appelé Smitty, incarné par L. Q. Jones. Quand la saison 1956-1957 concentra son action autour de l’homme d’action fort, silencieux et calme, “le solitaire Cheyenne” n’avait plus de partenaire. Il était maintenant clair que Bodie était un homme blanc élevé par les Indiens, un frère de sang des Cheyennes, avec un grand respect pour le mode de vie des Indiens. Comme Cheyenne expliqua dans “War Party”, ses gens avaient été tuées lors du massacre d’une caravane. Les Indiens l’embarquèrent et l’élevèrent. “J’ai vécu avec les Cheyennes jusqu’à l’âge de 12 ans. C’est le pourquoi de mon nom.”
De nombreux épisodes des débuts de la série étaient des réadaptations des films de Warner Bros. —par exemple “Mountain Fortress” était basé sur “La révolte des dieux rouges”; “Argonauts” s’inspirait du “Trésor de la Sierra Madre”; “Julesburg” devait beaucoup à “Colt .45”; “The Brand” empruntait à “Les anges aux figures sales”, “Test of Courage” était originellement “La mission du commandant Lex” et “The Travelers” était un remake de “Le désert de la peur”.
Lors de sa seconde saison “Cheyenne” alterna avec “Conflict” qui fut rapidement supprimée. Pour la saison 1957-1958, “Cheyenne” alterna avec la nouvelle série western de WB, “Sugarfoot” avec Will Hutchins. Ce fut durant la troisième saison que les problèmes commencèrent à surgir. Les taux d’audience étaient excellents, la marchandisation et les apparitions personnelles baignaient dans l’argent pour Warner Bros. mais Clint ne gagnait toujours que 175 dollars par semaine. Clint demanda ce qu’il en était des films qui lui étaient promis et une augmentation salariale mais la réponse de WB fut, “Mais Clint tu as signé un contrat et nous avons une série à succès!” Aussi, en avril 1958, Clint “Cheyenne” Walker quitta la WB à la fin de la troisième saison, exigeant un nouveau contrat qui inclurait plus d’argent, une meilleure gestion des apparitions personnelles, plus d’argent pour les rediffusions, plus de temps de repos (avec seulement 13 épisodes par an au lieu des 20 de la saison 3) et la liberté de faire des films. De prime abord, Warner Bros. assuma que le départ de Clint n’était que temporaire. Quand ils réalisèrent que ce n’était pas le cas, ils modifièrent la distribution tout en conservant le nom de “Cheyenne” mais maintenant avec Ty Hardin dans le rôle de Bronco Layne. Ils espéraient peut-être rendre Clint jaloux. Ce ne fut pas le cas. Finalement, avec du courrier des admirateurs réclamant le retour de Clint, WB commencèrent à changer leur attitude et régler les différends avec Walker. Clint retourna en solo sur les ondes radio d’ABC en septembre 1959 le lundi soir de 19h30 à 20h30. Durant cette année, WB le casta dans “Sur la piste des Comanches” et “Le géant du grand nord”.
Les spectateurs s’intéressèrent aussi à “Bronco” aussi WB créa l’heure “Bronco”–“Sugarfoot”, en alternant les deux séries. Des changements supplémentaires survinrent pour la saison 1960-1961, avec l’alternance de trois séries. “Sugarfoot” prit fin en avril 1961 aussi durant la saison 1961-1962,“Cheyenne” alterna avec “Bronco”, puis retourna de septembre 1962 à décembre 1962 pour 13 épisodes en solo, suivis de rediffusions, maintenant le vendredi soir d’avril à septembre 1963.
ABC et Warner Bros. remplacèrent “Cheyenne” dans son créneau du lundi en janvier 1963 par “The Dakotas” (dont le pilote, “A Man Called Ragan”, fut diffusé en tant qu’un épisode spécial de “Cheyenne” en avril 1962). Alors que le contrat de Clint avec WB prenait fin, ils essayèrent de garder leur star. Clint les envoya paître et se tourna vers d’autres projets tels que “L’île des braves” (1965) avec Frank Sinatra, “Le ranch maudit” (1966), “Les douze salopards” (1967), “Plus mort que vif” (1969), “Sam Whiskey le dur” (1969) avec Burt Reynolds, plusieurs téléfilms—“Yuma” (1971), “Chasseur de primes” (1972) entre autres, et une autre série télévisée, “Kodiak” en 1974, dans laquelle Clint incarnait un membre de l’Alaskan State Patrol.
Clint reprit son rôle de Cheyenne Bodie en 1991 pour “The Gambler Returns: Luck of the Draw” avec Kenny Rogers. A la retraite, Clint entretint un actif site internet <www.clintwalker.com>, ce qui convainquit WB de diffuser plusieurs volumes de “Cheyenne” en DVD, écrivit un roman, ‘’Yaqui Gold’’ et participa à des festivals de films quand il le put car lui et sa jolie épouse Susan (qu’il épousa le 7 mars 1997) envisagèrent un moment un déménagement en Utah. Clint Walker est décédé le 21 mai 2018 à Grass Valley, Californie.
En se penchant sur ces années, Clint dit à Western Clippings, “Je pense que la plus grande des récompenses pour mon rôle dans ‘Cheyenne’ est les lettres et les mails que je reçois de la part de grands-pères et de grands-mères qui grandirent avec ‘Cheyenne’. Evidemment l’image, que j’ai colportée, eut un très positif effet sur leurs vies. Maintenant ils sont très excités de savoir que la première saison de ‘Cheyenne’ sera disponibles en DVD aussi ils ne vont pas seulement se réjouir de les revoir mais auront la possibilité de les partager avec leurs petits-enfants. Je pense que c’est ce qui est merveilleux avec les films et la télévision. Le fait est que nous pouvons toucher des gens du monde entier et avoir un effet positif sur leurs vies grâce au type de films que nous faisons, et les personnages que nous incarnons. Aussi cela me rend fier d’avoir tourné ‘Cheyenne’ et les autres westerns que j’ai fait. Amenez les héros…on en a encore besoin.”

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7066
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Cheyenne - 1955 à 1963 - Clint Walker

Messagepar lafayette » 19 janv. 2019 11:45

Ah on l’aime bien Clint!
Mais Warner me brosse dur de cette exploitation éhontée. Clint a eu raison de les larguer.
On se demande ce que devait toucher les seconds rôles et figurants!
Ils auraient dû enfiler un gilet jaune!
Ariadna Gil et John Wayne icongc1



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités