Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Le forum réservé au petit écran
claudeclaude
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 165

Re: Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Messagepar claudeclaude » 21 janv. 2015 22:58

laurent69 a écrit :Guy Williams a aussi joué durant 3 ans dès 1965 dans cette série à succès aux states je pense non diffusée chez nous :)

http://www.amazon.fr/gp/product/B0000DC ... d_i=405320


http://www.youtube.com/watch?v=Par1JT_icHg

un rôle carrrement à l'opposé du far west....... icongc1


La série Perdus Dans L'Espace est passée sur les chaînes périphériques avec un doublage de France. Guy Williams a la voix de Jean Berger (voix de John Steed pour CMBC, mais pas même rythme)

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4308
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 26 janv. 2015 10:46

Merci pour l'info et Bonne Année... Effectivement j'ai lu dans un de mes livres sur les séries télé que PERDUS DANS L'ESPACE fut notamment diffusé vers 1988 sur La Cinq mais cela n'a pas dû être très long...
Sur un site de fanfictions en anglais il y eut même un crossover PERDUS DANS L'ESPACE-ZORRO où ce dernier est capturé par des extraterrestres et sauvé par le Professeur John ROBINSON... Qui s'avère être un descendant éloigné de Diego !! Rendons à Guy ce qui est à lui !
Image

claudeclaude
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 165

Re: Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Messagepar claudeclaude » 26 janv. 2015 19:47

Oui bonne année à tous ! La série complète est sortie en DVD. Elle était passée en Lorraine sur TéléLuxembourg et sur TMC, TSR et RTB dans les années 60.

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Re: Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 20:47

Coucou, j'avais écrit des lignes et des lignes entiers sur Zorro dans un autre forum ( qui n'a rien avoir avec ce forum....) Je le mets si vous voulez. Peut-être ai-je foutu des ERREURS donc je suis désolé. Si j'en ai fait dite le moi....!!!!!
Voici le lien : http://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?f=90&t=14468 Si vous connaissez ce forum, désolé encore mais je fais un peu de pub....( encore désolé !!! )
Je parle dedans, surtout des épisodes, de ce qui m'a marqué, et même des vêtements, il y a 4 pages donc faut chercher un peu si vous avez le courage, sinon je peux faire du copier coller... :lol:

ça m'a choqué certains infos ( faux ou vrais ) .... :shock: ça me fait de plus en plus bizarre, j'ai l'impression de ne pas connaître aussi bien la série.... :?
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22592
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 15 avr. 2015 20:52

pas de souci tu peux te copier coller (au moins il restera une trace ici car WesternMovies sera éternel sur la toile ! :wink: )
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Zorro, homme avant héros.

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 21:16

Ah cool. Du coup, je fais du copier/coller, ça fait super bizarre. j'ai l'impression de trahir quelqu'un ( moi-même... :lol: ). Je rappelle que c'est ma vision, ce n'est pas une généralité. Donc si vous êtes pas d'accord, j'en suis navrée. Je m'excuse d'avance car je sais qu'il y a des experts dans le coin. Bye !!!

Personnage à double identité et héros de la série, Zorro/Diego est pourtant le plus complexe et peut-être l'un des personnages le fascinant de la série.

Qui est Diego de la Vega alias Zorro ?

Image


Fils d'Alejandro de la Vega et d'Isabella de la Cruz ( d'après la série ). Il appartient à ces familles nobles d'Espagne venus s'installer en Californie. Il représente la quatrième génération. Il a perdu sa mère, très jeune ( on ignore quand, ni comment ). Sa famille est l'une des plus riches et importantes du sud de la Californie.
On sait qu'il a passé 6 ans en Espagne dont trois pour faire ces années universitaires. Les trois autres années, on suppose qu'il a du y aller durant son enfance. Il a passé la majorité de son enfance et adolescence en Californie qui était à cette époque un pays paisible et sans souçis.
Enfant, c'était un garçon qui aimait se battre, défendre les plus faibles et il n'était pas du genre à obéir à quelqu'un s'il pense que c'est injuste.
Il joue au piano depuis qu'il est enfant et il se laisse tenter par la guitare quand il devient plus agé, instrument dont il apprend vite à manier.
Lors de ses années universitaires, il a fréquenté un certain Marcos, fils du vice-roi, ce qui a été déterminant par la suite. Il a aussi remporté tous les tournois d'Escrime : de nombreux médailles et un trophée qu'il jette ( par Bernado ) par dessus bord pour effacer ces souvenirs de sa nouvelle vie en Californie.
Que ce soit en Zorro ou en Diego, il a tendance à faire attention à son style vestimentaire, qu'il choisit avec soit dès le premier épisode. De plus, en fonction de ces activités, il porte des vêtements qui en sont appropriés.
Son physique ne laisse pas indifférent aux senoritas dont la majorité qu'il rencontre tombe sous son charme ( même Raquel la femme du commandant le décrit comme "beau jeune homme" )

Diego est Zorro ? Ou Zorro est Diego ?
Image


Ce que beaucoup ont tendance à oublier, c'est que ce n'est pas Diego qui a crée à Zorro. Mais c'est l'inverse. Diego n'a uniquement crée que le nom de "Zorro".
En effet, en réalité, Diego de la Vega, tel qu'il est représenté devant tout le monde, ses proches, ses amis, les militaires, et autres étrangers, est un jeune freluquet, oisif, beau parleur passionné par la littérature et les arts. Il s'écarte de la violence, ne connaissant rien aux armes et c'est un grand maladroit. Or, ce n'est pas sa véritable personnalité, il ne fait que jouer le rôle d'un personnage qu'il a crée de toutes pièces.
Zorro est sa vraie personnalité qui le correspond parfaitement d'après certains de ces amis et d'après la surprise de son père : Impulsif, prêt à se battre pour aider son prochain, ne se laissant pas marcher sur les pieds, doué en escrime, et très taquin parfois.

Double Personnalité...?


Pas vraiment, non. "Diego le freluquet et le lâche" est un rôle, une façade, ce n'est pas sa vraie personnalité. Mais il est face à trois types de comportement :
- celui de Diego, le jeune oisif, physiquement présent.
- celui de Diego, le penseur, physiquement absent
- celui de Zorro, le hors-la-loi, fantôme de la nuit

Si on réfléchit bien, le pauvre Diego se retrouve dans une situation très complexe. Car il est obligé de se présenter pour quelqu'un qu'il n'est pas, à son père ( saison 1 ) et ses amis d'enfance qui ne le reconnaissent pas. Sa pensée pendant ce temps, ne suit pas ses actes, on peut voir qu'il a, au début du mal à se contenir, sans l'intervention de Bernado, il aurait probablement flanché. Car effectivement, ce genre de supercherie est humainement impossible si il avait été seul. Son amitié, son amour filiale, sa bonté et sa compassion sont des désavantages dans certaines situations où il perd parfois toute crédibilité.

Derrière l'épée et le masque, un jeune homme

On a l'habitude de voir Diego gérer une situation avec sang-froid ou bien avec amusement. Mais certaines scènes dans la série font rappeler qu'il n'est qu'un homme, qu'il peut commettre des erreurs et qu'il a souvent besoin de soutien.
Notamment lorsque suite à une plaisanterie, il porte secours au sergent Garcia, bien que ce ne soit qu'un piège. Il laisse ses ennemis toujours en vie, ou lorsqu'ils sont tués, ce n'est pas intentionnel. Il profite de son illustre nom pour sortir des gens d'un mauvais pas pour éviter de faire apparaître Zorro.

Image


Parmi les épisodes où Zorro montrent ses émotions/faiblesses :
Ep 7 S1, les cinq dernières minutes. ( bien que le doublage est massacré les mots d'Alejandro...) où Diego voit à quel point son père l'aime et qu'il espère que son fils devienne un homme comme Zorro ---> cette scène montre que l'instinct paternel joue en sa faveur.
Ep 18 S1 : Scène avec Alejandro, le magistrat et lui-même : Diego perd son calme et insulte par un sous-entendu le magistrat facilement remarqué par son père.
Ep 35 S1 : Scène avec Garcia : Diego le menace et jure de défendre sa famille, pour la première fois devant Garcia, il n'avait pas à jouer son faux Diego.
EP 13 S2 : Diego face à son père, découvrant que ce dernier était au courant de son secret. Le choix qu'il a à faire entre l'avenir de son pays et le sien nécessitait effectivement l'intervention de son paternel.
Ep 31 S2 : Il est indigné lorsqu'on frappe son père en plus qu'on l'insulte. Cependant, son père avait pu voir que malgré cela, Diego reste "gentil" et n'irait pas jusqu'à le tuer.

Ce qui aurait pu causé sa perte et ce qui a pu le sauver :
Image

Ep 12/13 S1 : Après avoir battu un meurtrier à l'escrime devant Monastorio, Diego est arrêté par Monastorio et son secret est presque sur le point d'être découvert. Fort heureusement, le vice-roi, dont le fils est un de ses amis, le défend.
Ep 15 S1 : En voulant attraper un homme, ils tombent dans un fossé, Diego perd conscience mais pas l'autre. Sauvé par Tornado.
Ep 21 S1 : Zorro tombe de cheval, car Tornado chute et attrapé par le commandant Ortega. Il réussit à s'enfuir avec un autre cheval mais pas Tornado.
Ep 22 S1 : Il est démasqué, mais le toit en hauteur lui sauve la mèche.
Ep 23 S1 : Les indiens veulent le tuer, Bernado fait des tours de magie qui le sauve.
Ep 30 S2 : Démasqué et assomé par Basilio, sauvé par la stupidité de ce dernier et par l'intervention de Bernado.
Ep 34 S2 : Voulant épargné la vie de Garcia, il se "rend" au capitaine qui est assommé par Bernado à temps, avec un pot de fleur.
Image

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Re: Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 21:21

Mince, j'ai pas bien fouiller dans ce coin, et du coup je sais pas s'il y a des fiches de personnages.... :shock: Bon, je poste un autre truc, c'est la première partie de la saison 1.

Disclaimer : idem que le précédent.

Saison 1 : Arc de Monastorio
Les 13 premiers épisodes.
Ce sont parmi les meilleurs, en même temps je comprends pourquoi Zorro avait accroché tout le monde à cette époque. Ils ont bien fait de mettre cette histoire en premier. Les épisodes se suivent avec logique comme si on observait la vie de Diego/Zorro ( ce qui n'est pas souvent le cas dans la saison 2 ). L'acteur Britt Lomond est géant. Ce qui est franchement dommage était de l'avoir complètement fait disparaître de la série mais si j'avais bien comprit une des ses interviews très rares, on lui avait dit que le show avait uniquement besoin d'une seul étoile ( soit Guy Williams ) et donc, il était obligé de quitter la série. Je trouve ça triste car dans notre époque actuel, il aurait été reconnu et je suppose qu'on l'aurait fait apparaître comme dans certaine série lorsqu'on trouve que les méchants sont attachants.
Meilleurs épisodes :
Ep1 : Le cavalier de la Nuit : Une bonne entrée pour Diego de la Vega et Bernado. Les personnages se présentent super bien et on entre directement dans le vif du sujet.
Anecdocte : Ils ont modifié le script, normalement on devait voir Diego se vêtir de son vêtement noir et montrer à Bernado les passages secrets mais je sais pourquoi ils ont changé.
Ep 7 : Monastorio tend un piège. La plus touchante. Elle montre le coté "plus humain" de Diego voire carrément sa faiblesse : son propre père. La fin est trop émouvante, scène entre Alejandro et Zorro, où le père blessé avoue qu'il aurait aimé voir son fils derrière le masque...
Ep 13 : La Chute de Monastorio. Juste parce qu'il y a une scène d'action entre eux Diego et Monastorio, c'est un combat épique ! :saute: Et on voit bien que les acteurs sont vraiment bons à l'escrime !
Image

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Re: Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 21:27

Admins : si vous pensez que je prends trop de places, dîtes le moi, je veux pas m'imposer....

Deuxième et dernier arc de la saison 1 !

L'arc de l'Aigle

On retrouve tout de même des sous-arcs :

Episode 14 à 26 = Basé sur les méfaits du magistrat Galindo. C'est en particulier autour de lui que tourne les problèmes. Il appartient avec ces hommes, à une organisation révolutionnaire dirigée par un homme qui se fait appelé l'Aigle. Dans ces épisodes on retrouve deux remplaçants de Monastorio, le premier étant le Capitaine Ortega, mais en réalité, c'était un imposteur et le capitaine Toledano.
Le Capitaine Ortega est le seul commandant à avoir vu le véritable visage de Zorro, malheureusement il meurt en tombant du toit, effrayé par l'approche de Diego/Zorro.
Le Capitaine Toledano est le seul commandant à être marié et avoir fait de bonnes actions pour Los Angeles, et aussi le seul à ne pas traîter Zorro en ennemi.

Les meilleurs épisodes pour ma part sont :

Ep 17 , le délicieux gout du danger :
Image

pour la première fois dans la série, on voit un Diego "fou amoureux" d'une jeune demoiselle mais quel déception quand il apprend que cette dernière complote avec l'Aigle. On peut voir que malgré le fait que Diego soit Zorro, il n'en reste pas moins un homme avec des sentiments.

Ep 18, Zorro se bat contre son père : on peut voir rapidement le combat à l'épée entre Zorro et son père, et aussi une confrontation verbale avec ce dernier. Cette épisode accentue beaucoup, je trouve, sur les décisions que prends Diego à propos de sa relation filiale avec Alejandro, mais aussi sur le comportement qu'il adopte : il n'a pas de rancœurs, ni de regrets quand il fait face aux paroles parfois blessantes de son père.

Ep 21, Zorro échappe au piège : Cette épisode tourne autour de Tornado. Pour une fois, on peut voir à quel point, cet étalon noir est chéri par Zorro/Diego. C'est un magnifique épisode qui montre cette étrange amitié.

Ep 26, Adios, senor Magistrado ! : Fin de la carrière du magistrat tout comme sa vie. C'est un épisode où on peut voir les personnages en actions et on en découvre même !

Episodes 27 à 30 : Sous-Arc de Raquel Toledano, qui s'avère être un membre de l'Aigle. Une femme au fort caractère, très digne et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. ( Bonne actrice aussi ). Au début, on peut penser qu'elle ne désire que le pouvoir et la richesse bien qu'en réalité, on découvre qu'elle agit pour l'amour de son mari.

Episode 31-34 : Sous-Arc du Senor Murrieta et son frère ou des trésors volés. Cela ressemble surtout une "recherche au trésor", voire une enquête policière. Elles n'apportent pas grand chose à l'intrigue mais fait intervenir des personnages plutôt inhabituels à ce qu'on aurait pu voir avant : un adolescent -bien qu'il se dit agé de 18 ans -( ep 31 ) et un petit garçon ( ep 34 ).

Episode 35-39 : Sous-Arc du Senor Vargas : Ce sont parmi les meilleurs épisodes, à mon avis. On en découvre un peu plus sur ce fameux aigle et on voit les personnages principaux sous un autre angle :
Ep 35, le noeud se resserre : Diego menace le Sergent Garcia avec un épée. Dans cette épisode, on voit surtout un jeune homme qui essaie de faire à la fois profil bas mais à la fois énervé.
Ep 36, les regrets du Sergent Garcia : Diego se met en colère contre Garcia. Nous qui avons l'habitude dans les précédents épisodes de le voir garder son sang-froid, son calme, on le voit pour la première fois crier sur Garcia.
Ep 37, lAigle quitte le nid : L'Aigle/Varga a peur. Rare de voir un méchant devant sa peur. Cela rend le personnage plus humain ( bien que l'acteur exagère dans son jeu ).
Ep 38, Bernado face à la mort : Bernado et Zorro confrontés à la mort. On peut voir la tristesse de Bernado face à la mort de courte durée de son maître et ami. Vraiment touchant.
Ep 39, la fuite de l'Aigle : On a une relation père/fils douteuse. Dans la première apparition de Diego, celui-ci est certain que son père puisse résoudre le problème, or quand il va lui parler, on peut voir qu'Alejandro se "fiche" un peu de ce que dit Diego. Quelques scènes plus tard, Diego, afin de fuir, fait semblant de trahir son père, on peut ainsi voir qu'Alejandro est profondément déçu par Diego. Cette petite scène rapide montre à quel point, Alejandro sous-estime son fils et croit facilement Diego comme un pauvre lâche qui a peur de la mort. Cette analyse montre à quel point Diego a réussi à duper tout le monde et à garder son secret, même s'il doit se faire passer pour quelqu'un d'autre.

Mon Avis : Cet arc avec l'Aigle suit très bien l'ère de Monastorio. On ne se retrouve pas face à un ennemi mais à plusieurs, avec leurs caractères, leurs déterminations, leurs causes.

Dans toute la saison 1, on retrouve d'autres personnages qui font référence à la Californie de cette époque comme les Indiens, les Gitans, les Mexicains, la ruée vers l'Or.
Bien sur, Disney met en avant le divertissement avec :
- les danses ( Episode 11/12 : petite variation d'une danseuse ; Episode 17 : Danse entre Diego et Magdalena , Episode 22 : Danse entre Rosarita et Diego )
- les chants ( Ep 8 : Chanson du sergent Garcia ; Ep 24 : Sérénade du sergent Garcia ; Ep 31 : chanson De Diego ) et l'importance des instruments de musiques tels que le piano ( joués par Diego, Magdalena et Rosarita ), la guitare ( Diego et un militaire, en plus de musiciens...)
- l'humour avec Bernado et le sergent Garcia. Mais aussi Diego pour les faux-semblants ( son maintien maladroit lors des combats à l'escrime ) , Monastorio pour ses répliques cinglantes et ses insultes que l'on n'oublie pas ( Baboso !!! ).
- Les tours de magies de Bernado.
- la relation entre Tornado et Zorro.

Une première saison totalement réussie pour Disney et qui mérite les éloges et le succès.
Image
Image
Guy Williams, Johnston McCulley et au milieu, le tableau représentant Diego de la Vega
Image

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Re: Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 21:32

Saison 2 :

Constitué de deux parties tout comme la saison 1 :
- Arc de Monterey
- "les Aventures de Zorro"

Suite au franc succès de Zorro, on décide de continuer les aventures du célèbre justicier masqué.
Cette deuxième saison s'appuie énormément sur le rôle de Diego dans certaines affaires, et Zorro n'est uniquement là pour finaliser ou comme "aide". En effet, on peut le voir agir comme un homme ordinaire avec des responsabilités. Dans la saison précédente, il n'avait pas encore de "responsabilité officiel", à part le fait qu'il était un beau-parleur bon pour les discours, il ne jouait pas officiellement de rôle de "caballero"...

Arc de Monterey

Pour cette première partie, on pourrait sans doute la nommer aussi "Jeunesse de Zorro". En effet, on peut le voir dans de nombreuses situations qu'un jeune homme normal pourrait rencontrer : l'amitié, l'amour, l'autonomie, la finance :lol: , la prison :mdr: , la dureté de la vie aussi...

Comme je l'ai dit un peu plus tôt, Diego est face à des responsabilités et on peut très bien le voir dans le tout premier éposiode : Bienvenue à Monterey. En effet, la première scène que l'on voit c'est Diego et Bernado qui arrivent à Monterey. Visiblement, son père est absent et on peut donc deviner que ce dernier lui a ENFIN confié une affaire à régler, ce qui s'avérait être vrai un peu plus tard. Cependant, un oeil avisé serait sans doute demandé qu'est ce qui a poussé Don Alejandro à envoyer son fils, alors que dans la saison 1, il avait tendance à aller régler les affaires lui-même. De plus, il lui ait arriver de laisser Diego en dehors de ces affaires. C'est dans le 13ème épisode et dernier de l'arc de Monterey, qu'on comprendra cette subite confiance.

A part ce fait, ces 13 premiers épisodes ont introduit d'autres personnages qui imposeront par eux-même certaines épisodes.
Ana Maria Verdugo apparait dans tous les épisodes. Elle est le grand amour de Zorro ( officiellement ) et Diego ( Indirectement ).
Image
Jeune femme avec un fort caractère et hautaine quand elle est face à des inconnus. Elle a tendance cependant à avoir confiance trop souvent à elle-même et peut parfois être naive. On découvre cependant que c'est une personne fragile lorsqu'elle est confrontée à des difficultés concernant son père. Cette affaire prendre 9 épisodes.
Image


Ricardo Del Amo, deuxième personne qui apparaît à la suite de ces 9 épisodes ( Episode 10 : The pratical Joker ), est un ami de longue date de Diego puis devient son rival, prétendant d'Ana Maria. C'est un jeune homme qui aime faire des plaisanteries à n'importe quel degré : de la petite blague "croche-pied" à l'énorme mensonge " Ta maison a brulé". La plupart du temps, il tente de piéger Diego mais ce dernier habituait à cela, soit l'évite avec intelligence, soit une divinité bienveillante le protège et le hasard fait qu'il en sort indemne... :lol: [img2]http://www.geocities.ws/richard_anderson_fan/images/zorro2.jpg[/img]


Liste de ses plaisanteries ( souvent détournés )

Ep 10 :
Ricardo surprend Diego en se faisant passer par un bandit, avec un poignard tout en s'exclamant : "Tu vas mourir, traître" avant de finir à terre par une technique ( WOW de self defense ! :lol: ) de Diego.
Un peu plus tard, il se fait passer pour Jules César au Sergent Garcia et dénonce Diego comme étant le voleur de ces chevaux. Et là, ça marche.

Ep 11 :
Il tente de salir Diego avec de la fumée de forgeron mais il échoue car il se trompe de personne et c'est le commandant de la ville qui se retrouve tout en noir.
Il propose un défi à Diego qui consiste à viser un mannequin en bois qui devait bloquer la lance de Diego et le faire tomber de cheval ( le sergent Garcia et la caporal Reyes dans la confidence ) . Mais ce dernier prend si bien son temps que le commandant ( le précedent même ) intervint et veut lui montrer comment faire...donc du coup, c'est lui qui tombe dans le piège.
Il se fait passer par Zorro pour le discréditer devant Ana Maria, en faisant la sérénade à la cousine de cette dernière. Mais Diego ( juste pour se venger ) le dénonce et il se retrouve en prison. Bon, après le vrai Zorro va le sauver...

Ep 12 :
Ricardo est victime d'une plaisanterie de Zorro si bien qu'il lui demande un duel.

Ep 13 :
Il paye un messager pour qu'il annonce à Diego et son père que leur hacienda a brulé afin que Diego quitte Monterey, mais il se rend compte de la supercherie. ( il jure ensuite qu'il recommencera plus... :peur: )
Il propose au gouverneur l'amnistie pour Zorro afin de prouver à Ana Maria son amour. Mais en fait, ce sera pour lui un moyen de conquérir son coeur : il repaie le messager pour faire passer sa soeur comme la femme de Zorro, s'il vient ou bien la femme de Diego ( à qui il donnera une boite de chocolat pour qu'elle le reconnaisse ) , s'il ne vient pas et ainsi montrer à Ana Maria que Zorro n'est pas un gars sérieux, mais comme Zorro ne se montre pas parce que Diego est retenu par son père, c'est lui qui garde la boite de chocolat, donc la soeur du messager se précipite vers lui :mdr:

Arc "Les Aventures de Zorro"

Ce sont des épisodes qui ne sont que de brèves aventures de Zorro/Diego. Il n'y a pas vraiment d'enjeu politique, les affaires présentés sont surtout individuelles.
C'est aussi dans cette partie où l'on peut voir la véritable relation Père/fils, puisque Alejandro de la Vega est au courant de l'identité de Zorro.

Petites Histoires :

Ep 14, les Fuyards : Une histoire d'amour où Zorro/Diego devient Cupidon comme le dit si bien Bernado ! Moralité de cette histoire : ne pas se fier au apparence !!

Ep 15, Le Coffre d'Acier : Une histoire de famille de forgeron, entre un père et un fils.

Ep 20, Etincelle de revanche : Canicule et manque d'eau. Un père de famille tente de sauver sa ferme...mais un meurtre survient et l'accuse à tort.

Ep 31, Une affaire D'Honneur : Un duelliste expert provoque Diego en duel, qui l'avait frappé pour avoir porté la main sur son père.

Ep 37, la tireuse de cartes : Une histoire de confiance et d'amitié qui tourne autour du sergent Garcia. Et on peut voir que Diego est bon en fléchette !

Ep 38, Senor Chinois : Diego/Zorro vient en aide à un chinois que l'on fait passer pour un prisonnier puisque personne le comprend. Il apprend en fait que c'est un Prince.

Ep 39, celui qui le prend le garde : Histoire d'un vol. Bernado est accusé de vols, Diego fait tout pour le défendre. ( ça on s'en serait douter... :lol:

L'Oncle de Diego

Image


Ep 16, la gai cavalier ( note : en anglais The Gay Caballero...) : L'arrivée d'Esteban de la Cruz, l'oncle maternel de Diego vient perturbé leurs quotidiens tranquilles, surtout si ce dernier escroque des gens pour se faire de l'argent...

Ep 17, Tornado a disparu : Oncle Esteban trouve Tornado et Diego fait tout pour le récupérer.

Ep 18, Zorro contre Cupidon : Don Esteban tente de séduire la jeune Margarita ( qui était censé être promise à Diego, mais comme il était pas intéressé... :lol: ) afin d'hériter de sa fortune. Zorro lui fait vivre un enfer pour l'obliger à s'en aller.

Ep 19, La légende de Zorro ( :mrgreen: ) : Toujours dans la lancée de faire partir son oncle. Finalement, Zorro demandera en personne à Margarité de vérifier ses dires. A la fin, Esteban s'en va enfin.

Histoire d'une orpheline :
Episode 20 à 23 :
Une jeune fille recherche son père à Los Angeles. Mais personne ne sait qui c'est, du coup, on pense qu'elle ment, mais seul Diego est certain qu'elle dit la vérité.

L'Homme Nord-amércain
Episode 24 à 26 :
Un nomade à l'air sauvage arrive à Los Angeles, par erreur mais il est mal accueilli et déjà il se fait des ennemis. L'histoire tourne autour de sa cavale, sa fuite et de ses fourrures qu'il tente de récupérer.

Senor Basilio
Episode 27 à 30 :
Basilio est un homme de loi qui gère l'argent à envoyer en Espagne pour la guerre. Il ne pense qu'à la richesse et à la gloire.
Il est le seul méchant à avoir démasquer Zorro et à avoir découvert les passages secrets. Cependant, sa stupidité et son orgueil le conduira à sa perte avant même qu'il n'est le temps de dénoncer Diego.

Le Gouverneur
Episode 32 à 36
Les de la Vega logent chez eux le gouverneur qui a subi un accident. Ils apprennent qu'il est menacé de mort. Le capitaine, conseiller de ce dernier, devient gouverneur remplaçant en attendant. Ses ambitions et sa naivité le feront tourner vers le coté du mal ( :empereur: ) et les épisodes tourneront autour de "Comment tuer le gouverneur et comment le sauver...?" Avec en plus certains problèmes relationnels que Diego doit gérer avec la fille du gouverneur...


Juste pour rire : HUM :horse:
Spoiler: Montrer
C'est aussi là, qu'on apprend que Diego est schizophrène. :lol:
Citation : ( majoritairement provenant de l'EP 31 )
Diego : " Je ne sais plus quoi penser, je ne sais pas si je dois penser comme Diego et agir comme Zorro, ou inversement..." Eh, bein, mon gars, t'es pas sorti de l'auberge.
Alejandro : "Oui, ce n'est qu'un jeu pour Zorro, bon chance mon fils" Hum, bien que l'emploi de la 3ème personne est expliqué, il fait tout de même face à Zorro.
Image

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Bernado, muet avant d'être sourd

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 21:41

Après Zorro/Diego, voici donc Bernado !
Image


Personnage emblématique de la série, au coté de Diego de la Vega. C'est aussi un personnage clé de la série car sans lui, notre héros n'existerait sans doute pas.

Qui est Bernado ?
Image


Né probablement en Espagne, il rencontre Diego là-bas alors que ce dernier poursuivait ses études universitaires. On ignore comment ils ont bien pu se rencontrer, mais ce qui est certain c'est Bernado n'a jamais les pieds en Californie avant de suivre son maître. Il est muet de naissance et communique uniquement avec le langage de signes ( il mime en réalité ).
Bernado est pour Diego à la fois un ami, un confident, un serviteur, un protecteur et le gardien de son secret. D'après lui, Bernado pourrait mourir pour lui s'il le fallait (S1 Ep1), de plus, il fait très attention aux affaires de son maître qui lui s'en fiche un peu. Il aime faire des tours de magie, taquiner Diego et rêverait d'avoir une petite amie.
En venant en Californie, il se fait passer pour un sourd-muet afin d'espionner et rapporter tranquillement les faits entendus pendant que Diego a le dos tourné. Rôle qu'il joue à la perfection, destabilisant même Diego.
Bernado est quelqu'un de très loyal et il a une confiance absolue envers Zorro/Diego. Parfois, il n'hésite pas à prendre le masque pour sauver la mise de son maître. Grâce à Diego, il sait manier l'épée et peut monter sur Tornado sans problème.

Multi-rôle dans la série

Image


Si l'histoire en elle-même est centré sur Zorro, Bernado est là pour apporter un peu de lumière et cette innocence infantile dans ce monde difficile auquel les personnages récurrents font face.
Car oui, comme je l'ai souvent dit, la série Zorro de Disney est censé s'adresser à des enfants de tout âge, c'est un divertissement.
La présence de Bernado le rappelle sans aucun doute grâce à ses apparitions et ses scènes amusantes telles que les tours de magie, les gags à n'en plus finir et son expression faciale qui aurait pu faire de lui le clown de la série. Qui donc n'avait-donc pas rit quand il se retrouvait dans une drôle de situation ?
Cependant, il a aussi l'autre face. Celui d'un homme qui se bat au coté de la justice. Zorro intervint toujours physiquement auprès de ceux qui en ont besoin, mais derrière, il y a Bernado, son soutien. Sachant son handicap, on peut voir que même étant muet, un homme peut faire des choses extraordinaires. Ce qui peut rappeler sans doute, ces guerres où parfois des inconnus, ceux dont on ne croyait pas capable, ont pu sauver de vies. Oui, car sans Bernado, Zorro aurait sans doute été capturé depuis longtemps.
Encore un peu plus loin dans l'analyse de ce personnage, Bernado représente aussi cette jeune innocence que Diego a laissé derrière lui en Espagne. N'oublions pas que le serviteur muet l'a rencontré à Madrid, alors qu'il faisait ses études. Il représente le lien entre cette jeunesse et ces responsabiltés d'adulte en Zorro. Bernado lui apporte souvent la bonne humeur tout en le faisant rire, en le taquinant ou par de simples gestes maladroits. En fait, il est presque comme le pilier de Diego quand sa morale prend un coup ( Ex : Scène où Diego s'énerve après avoir parler à son père, on a le miroir qui montre Bernado tout sourire faisant rappeler à Diego son devoir ). Bernado permet à Diego de garder la tête sur l'épaule, d'éviter de trop s'égarer et de trop se dévoiler.

Bernado le sauveur :

Image

Dans quelques épisodes, Bernado sauve ou bien permet à Zorro de sauver quelqu'un
Ep 9 S1: Bernado se fait passer pour le sergent Garcia afin de ramener un juge à Los Angeles.
Ep 11 S1 : Il attire l'attention du sergent Garcia pour qu'il ne remarque pas Diego et Tornado , qui jouaient ensemble à ce moment.
Ep 13 S1 : Il se fait passer pour Zorro rapidement pour éviter que Monastorio, croyant avoir affaire avec Zorro, ne tue Diego,
Ep 14 S1 : Témoin de l'enlèvement d'une jeune femme, il prévint Diego.
Ep 17 S1 : Il prend temporairement la place de Diego lors d'une soirée, tandis que celui va sauver une femme que l'on tente d'assassiner ( d'ailleurs, c'est sa faute en plus )
Ep 21 S1 : Il retint Diego d'aller sauver Tornado devant tout le monde alors qu'il n'est pas Zorro.
Ep 34 S1 : Il empêche Diego de tomber dans un puit.
Ep 39 S1 : Il combat au coté d'Alejandro et du Sergent Garcia contre les hommes de l'Aigle.
Ep 01 S2 : Alors que Diego est en train de le libérer, il le sauve en le poussant pour qu'il évite d'être touché par une balle.
Ep 30 S2 : Il retrouve Diego inconscient dans près de la porte du passage secret ouvert, il la referme juste avant que des soldats ne la découvre.
Ep 34 S2 : Il sauve Diego de la mort avec un pot de fleur ( voir aussi fiche sur Zorro/Diego )

Petit rappel à propos de l'acteur : le mime était la spécialité de Gene Sheldon.
Image

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Garcia et Reyes, soldats avant d'être amis

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 21:43

Le sergent Garcia, personnage quasi-constant dans la série et le caporal Reyes, son meilleur ami, ajoutent à eux seuls cette pincée d'humour avec leurs actes complètement stupides.

Image


Le Sergent Garcia :


Image


Ce "bon gros sergent" a autrefois servi en Espagne avant de venir en Californie. Ce que l'on sait de son passé, ce qu'il a probablement connu Diego avant qu'il ne s'en aille en Espagne pour suivre ses études. Il a été nommé sergent suite à un chantage, car il avait surpris un de ses anciens commandants embrasser la fille d'un magistrat.
Il dit lui-même que sa famille a toujours été gros et qu'il ne pouvait rien faire contre son poids malgré les efforts un peu désespérés de Diego pour l'encourager à suivre un régime. On sait cependant qu'il a un cousin maigre, le seul membre de sa famille d'ailleurs à l'être. C'est un bon chanteur qui n'hésite pas de chanter quand l'occasion lui ait donné. ( note : l'acteur chante lui-même les chansons de son personnage )

Image


Le Sergent Garcia est un bon vivant, qui aime surtout boire surtout quand c'est son "ami" Diego qui paie ( mais ce dernier le fait juste pour lui poser des questions facilement ). Dans la saison 1, il est décrit comme légèrement cupide, un peu vantard, naif et égoiste. Mais on peut voir dans certains épisodes qu'il peut réfléchir par lui-même et qu'il mérite sa place au sein du cuartel ( Caserne militaire de Los Angeles ). Malgré le fait qu'il pourchasse Zorro pour l'argent, il reste néanmoins un homme au grand coeur, mais qui ne peut qu'obéir aux ordres, qu'elles soient juste ou injuste.
Il devient commandant par intérim plusieurs fois.

Le caporal Reyes :


Image


Absent au début de la saison 1, il apparaît au fur et à mesure que la saison avance. Il forme un duo humoristique parfait avec le sergent Garcia renforçant ainsi sa stupidité. Son coté dormeur et indifférent peut parfois surprendre mais c'est ce qui rend le personnage fascinant. C'est un penseur involontaire, il a des idées que Garcia reprend. Contrairement à Garcia, c'est plutôt un homme intelligent, mais il ne le sait pas, et cette ignorance le rend un peu idiot, voire naïf.

Injuste mais bon


Image


Ces deux personnages sont parmi les rares militaires sympathiques. Ce qui évite le cliché "les soldats ennemis de Zorro" ( ce qui est parfois le cas dans certains films ou séries et c'est bien dommage ).
On entend souvent le sergent dire "Je suis désolé, mais je dois suivre les ordres". Ce qui prouve que malgré sa fonction, il regrette ses actes. Ce qui fait de lui, pratiquement l'antithèse de Zorro. Alors que ce dernier est un hors-la-loi, il répare l'injustice et protège ceux qui en ont besoins. Garcia est un soldat, il doit protéger la population et faire régner l'ordre et la paix, mais les ordres qui lui sont donnés renverse ce devoir. Le hors-la-loi fait ainsi donc le rôle d'un soldat et vice-versa. Alors qu'il semble plus libre que Zorro qui lui, doit constamment attendre la nuit et porter le masque pour agir.
Le Sergent Garcia et le caporal Reyes se retrouvent ainsi entre l'extrême bonté de Zorro/Diego et l'extrême cruauté de leur commandant ou d'un homme de loi. C'est ce coté qui rend ces persos vraiment fascinant entre "être bon comme un hors-la-loi" et "obéir injustement et contre la loi".
Garcia est ainsi tourmenté par ce dilemme et souvent son bon coté prends sur lui, et il n'hésite pas à le faire remarquer.

Complexités...


Image

Dans la série, on a plus l'impression de voir le sergent Garcia et le caporal Reyes comme des alliés ( surtout en deuxième partie de chaque série ) de Zorro. Cependant, leur soif d'argent motive leur envie de capturer Zorro, mais quand ils considèrent que Zorro ne mérite pas d'être arrêté ( soit parce qu'il les a aidé ou bien sauvé ), ils reportent cela à plus tard.
Ils savent que Zorro est un hors-la-loi, et pourtant, ils savent aussi qu'il fait des choses biens et justes. Leurs attachements aux lois et aux ordres les empêchent malheureusement d'être un allié officiel du renard. Ce qui font d'eux des personnages à contradictions.

Drôles malgré eux.


Image


Contrairement à Bernado, ces deux personnages humoristiques voire caricaturales doivent nos fous rires grâce à leurs stupidités, leurs idioties et leurs façons de jouer avec les dialogues illogiques et détournés. Et Diego y contribue aussi volontairement. ( par ex, EP 35 S1, il discute avec le sergent Garcia pour "comment attraper Zorro" voulant lui montrer, Diego force Garcia à lui prendre le bras en disant "Vous attraperez comme ça" et Garcia ignore qu'il a vraiment attraper Zorro à ce moment là...)



Bref, je suis un peu à court de commentaire. Mais ces deux personnages donnent à la série ce coté qui allège le sérieux de certains affaires.
Je trouve que les deux acteurs là, Henry Calvin et Don Diamond sont des acteurs vraiment doués et formidables.
Image

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Don Alejandro, père de Diego avant père de Zorro

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 21:48

Le père de Diego/Zorro. Personnage énigmatique et pourtant très présent dans la série.

Qui est Don Alejandro ?


Image


Il descend de familles espagnols nobles venus s'installer en Californie ( ça on sait maintenant ) . On sait très peu de choses à propos de son passé. Si ce n'est qu'il est probablement né en Californie puisque son grand-père a bâti lui-même l'hacienda.
C'est un homme très fier, impulsif avec un sens de l'honneur. Il déteste l'injustice et la passivité. Il n'est pas du genre à attendre les bras croisés. C'est un fonceur et un leader né. Contrairement à son fils, il n'est pas patient.
Il est craint et très respecté en Californie grâce à sa fortune et à son illustre nom.

Saison 1 : le père de Diego

Image


Dans cette première saison, Don Alejandro est à l'origine du retour de son fils à Los Angeles afin que ce dernier puisse l'aider et le soutenir face à Monastorio, le tyran de cette partie. Cependant, il s'apperçoit très vite que Diego n'est pas le fils qu'il attendait.
Ce cas est extrêmement complexe car d'une part il aime son fils, de l'autre part, il est déçu de lui et cette saison accentue sur ce fait.
Comme je l'ai dit dans un de mes commentaires à propos des épisodes, il croit dur comme fer que Diego n'est qu'un jeune homme jouissant de plaisirs de la vie, si bien qu'il a vraiment pensé que son fils le trahissait ( dernier épisode de S1 )
Toutefois, mis à part ce fait, il entretenait une relation paternelle très protecteur envers Diego. Il assumait et avait conscience des défauts ( fausses ) de son fils et il espèrait que ce dernier puisse un jour ressembler à Zorro, un homme qu'il admire beaucoup secrètement ( il lui avait aussi sauver la vie ).
Ainsi il donne très rarement de grandes responsabilités à Diego et parfois il évite qu'il participe à des réunions politiques ou importantes.

Saison 2 : le père de Zorro

Image


Durant 12 épisodes, il reste effacé voire souvent absent. C'est ainsi que dans le 13ème épisode, on apprend qu'il est au courant du secret de Diego. Cet épisode montre qu'il est à la fois le père de Diego ( il a peur que Diego regrette son choix ) et le père de Zorro ( il voit ce que Zorro peut apporter du bien à la Californie ). Cela marque le début d'une nouvelle "vie" pour Diego/Zorro qui peut désormais compter sur son père pour le "couvrir".
Par la suite, Alejandro devient ainsi un sorte de conseiller, un soutien pour Zorro.
Contrairement à la saison 1, il joue un rôle plus important et plus présent. Ses rapports avec son fils sont désormais plus rapprochés et plus complices (on peut voir par exemple dans la "saison HS" les échanges à l'épée entre eux ).
Malgré les dangers que court son fils, il le laisse faire mais on peut ressentir cette inquiétude quand la situation dégénère ( Ep 31 S2 et Ep 30 S2 )

Père distant mais père aimant

Image


Don Alejandro montre très rarement de l'affection qu'il porte à Diego, ou sinon s'il le fait c'est indirectement. Ce qui est tout à fait normal à cette époque où dans ces familles nobles, ce qui est le plus important et le nom que l'on porte fièrement et qu'on défend avec honneur. Alejandro espère uniquement que son fils soit digne de porter le nom des de la Vega et de montrer ses valeurs.
On suppose que Don Alejandro n'a sans doute pas gaté son fils, puisqu'il l'a envoyé dès à la sortie de son enfance/adolescence dans une université militaire en Espagne et surtout que Diego est très sensible malgré lui à ses pics de colère contre lui ( saison 1 ).
Image


Pour ma part, il fait partie de mes personnages préférés.
Voilà, c'est le dernier personnage principal de la série que je présente ! Prochainement : Les critiques négatives de la série :mrgreen:
Image

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Critiques un peu négatives sur la série Zorro

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 21:51

Derrière le masque de la série

Image


Bien évidemment, étant une fan, comme vous avez pu le constater ( non, sans blague :lol: ) , je pourrai dire que Zorro est génial, super, énorme et patati et patata. Mais non. :mrgreen: . J'aime aussi trouver ce qui ne va pas, et dans la série, il y a énormément de choses bizarres. Ce n'est pas véritablement gênants pour l'intrigue de l'histoire mais à force de regarder plusieurs fois les épisodes, je finis par observer attentivement chaque scène et à remarquer quelques failles. :penseur:

Listes de tous ce qui clochent dans la série, ce qui aurait pu être améliorés, évités ou bien modifiés. Avec aussi les erreurs et les faiblesses des réalisateurs voire parfois des scénaristes ou des acteurs ( mais c'est rare ).

1) Les OVNI, Objets Visibles Non Identifiés :

- Un poteau/poutre : il sauve plusieurs fois la vie de Zorro en attrapant les balles tirés par les soldats ou bien ses ennemis.
- le pot de fleur : souvent utiliser pour assomer quelqu'un.
- le corde : que l'on peut trouver sur les toits ou dans les balcons, comme de par hasard...
- le armes vide : à peine quelques tires et c'est fini...plus de balles, pas de bol.
- une échelle : il y a toujours une échelle dans le coin.
- les objets-pointus-qui-tuent-sans-faire-exprès : soit c'est planté sur un mur, soit c'est le gars même qui le porte qui se le plante involontairement.
- la table cassable : elle se casse facilement sous le poid d'un homme.

2) Clichés du héros : pinaise j'adore cette image !!! :lol:

Image


- après de nombreux escapades nocturnes, Zorro n'est jamais blessé
- Diego n'est jamais fatigué malgré les nuits, courtes, parfois blanches qu'il passe.
- Zorro toujours sauvé in extremis par Bernado ou Tornado ( nan mais...)
- malgré le fait qu'il soit le fils d'un riche ranchero, Diego n'a jamais été enlevé...
- il gagne toujours à l'escrime même contre des dizaines de soldats
- il n'est jamais touché par les balles qu'on tire ( même s'il se trouve à peine à trois mètre)

3) Technique pour assommer : ( réellement ça marche pas... :sm28: )

Derrière la nuque, c'est efficace, le sujet perd connaissance immédiatement.
- le coup du pommeau d'épée
- le coup de poing
- le coup de bâton ( bien que Diego en ait subi deux de la part du sergent )
- le coup du mur ( uniquement quelques secondes )
- le coup de la planche en pleine gueule

4) Technique de pré-mortem : un mort est mort...

- Se figer
- Se cambrer
- Tomber d'un toit d'à peine 5 mètre de haut
- Sans perte de sang ( ok, pour les âmes sensibles, mais ce n'était pas crédible )
- Embroché par une fine lame dans le ventre ( normalement on vie encore...)

5) Les aveux trop faciles : les méchants sont parfois stupides

- par un soldat ivre
- par le Magistrat Galindo avec une arme à la main
- par Basilio

6) Voyage spatio-temporel illogique :

- Rapide changement de Diego en Zorro parfois pas crédible
- Z qui apparait alors que Zorro n'était jamais passé par là
- on souhaite bonne nuit alors qu'il fait jour
- les humains sont dotés d'une vue nocturne
- les humains peuvent entendre une personne à 30 mètres
- Diego se change dehors en 30 secondes.

7)Un massacre totalement français :

- Des "Stranges" remplacé par "Diego...non Zorro" ( Ep 08 S1 )
- Des chansons modifiés alors dans la même langue originale ( mais quel perte de temps !!! )
- le non-respect de la langue espagnole : ex : Alejandro, se dit "Alerandro" mais non, en fraiçais, ils ont changé "Alexandro".
- les expressions espagnols parfois supprimés et remplacés par une traduction incorrecte.

8) Faux-semblants visibles :

- à l'escrime avec le senor Varga et le commandant Toledano ( ils sont vraiment...les pires escrimeurs de la série...)
- à la guitare avec Diego et un soldat
- avec la doublure de Zorro ( souvent on remarque qu'il ne porte pas la moustache )
- les tirs de balles qui ne laissent aucune trace
- les nemesis ne savent pas tirés sur uniquement Zorro ou bien ils ont besoin de lunettes... :penseur:

9)Autres pas vraiment grave :

- absence parfois de femmes
- les serveuses de la taverne ne sont jamais les mêmes
- absence de pleurs
- rôle différent attribué à un même acteur
- mélodie ou musique ou chanson reprises plusieurs fois par certains personnages ( piano, guitare, chanson...)

Fini !
Prochainement, je m'attaque aux vêtements de Diego ! ( je sais, je suis folle... :sm57: )
Image

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

Re: Zorro - 1957/59 - avec Guy Williams - George J. Lewis - Gene Sheldon - Britt Lomond

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 21:59

Disclairmer : il se peut que mon interprétation soit erroné, donc veuillez m'excuser... :? :num18

Ici, consacré aux vêtements de Diego de la Vega. J'ai toujours été fasciné par ce qu'il portait. J'ai remarqué qu'il portait certains vêtements selon le contexte, l'histoire et son comportement qu'il opte dans chaque épisode. Hasard ou choix volontaire du réalisateur ? Je n'en sais rien.

Episode 15 S1, Garcia est accusé.
Le magistrat Carlos Galindo ( à Diego ) :
"...vous n'êtes qu'un jeune oisif plus préoccupé que de la coupe de ses vêtements et de ses cordes de guitares"


ImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImage

De gauche à droite :

Image
Costume 1 : bleu à motif doré.
Il la porte pour prouver sa noblesse, sa richesse, sa lignée. C'est surtout pour faire bonne figure afin de renforcer son rôle de jeune oisif, notamment dans l'épisode 1.

Image
Costume 2 : brun en velours.
Pour ses longues promenade, longues sorties. Surtout quand il reste dehors longtemps.

ImageImage
Costume 3 : Chemise noir/blanche avec haut/bas bruns foncés. Type "Impasse Zorro" ( d'où surement la présence de la chemise noire )
Au plus grands des hasards, il le porte quand il est accusé de quelque chose, va en prison, bref, quand Diego a des problèmes.

Image
Costume 4 : Bleu ciel.
Pour affirmer son pacifisme ( d'où le bleu ) et sa sereinité, pour montrer qu'il "vaut quelque chose". Plane le doute.

Image
Costume 5 : Rose Bonbon/Saumon
Surtout porter quand l'épisode a un lien avec la famille ou de l'amitié.

Image
Costume 6 : Bleu marine à motif bleu ciel.
Etrangement porter lorsqu'il veut séduire ou charmer quelqu'un.

Image
Costume 7 : Bleu à motif blanc.
Il la porte quand il y a une affaire politique. ( à compléter )

Image
Costume 8 : Gris/brun clair.
Porter lorsqu'il participe à une affaire pour le bien de la communauté. Épisodes souvent basés sur l'escroquerie/le vol.

Image
Costume 9 : vert pâle.
Ne la porte qu'une fois ( à voir ). Episode où il n'était pas chez lui. Il est invité chez quelqu'un. ( ? )

Image
Costume 10 : bleu à motif jaune.
Un peu du même style que le premier. Type "Normal et Ordinaire". Diego la porte surtout quand il veut paraître lui-même ( cas de Monterey ).



Images prises et hébergés sur le site http://vivi8.free.fr/Zorro/index.php Site dédiés à la série. C'est très objectif et les infos se basent sur essentiellement les épisodes, les citations de chaque personnages et la musique. Je le conseille à ceux qui ne veulent pas regarder les épisodes et juste voir un aperçu de la série.

END ( pour le moment :mrgreen: )
Image

Avatar du membre
Elmys
Apache
Messages : 43
Contact :

McCulley's Zorro vs Disney's Zorro

Messagepar Elmys » 15 avr. 2015 22:02

Image


Ici, je vais comparer ce qu'il y a dans le livre et dans la série.

Tous les personnages, sans exceptions, ont été repris par la série. C'est d'ailleurs très rare qu'une adaptation de Zorro respecte si scrupuleusement les livres McCulley. Même la série de 1990 ne respecte pas tout à fait le choix des personnages. Ce qui diffèrent cependant des personnages entre le livre et la série sont leurs caractères qu'ils optent, leur façon d'agir.
Diego de la Vega, alias Zorro, est légèrement efféminé dans la version écrite : il porte des bagues, des bijoux parfois de fantaisies, il est très coquet et dispose toujours d'un mouchoir parfumé qu'il utilise tout le temps pour cacher son sourire. De plus, il adopte des manières efféminés et emprunte une voix plus aigue qu'il ne l'a. Dans la série, certes, Diego prend soi de ses vêtements mais on ne retrouve pas ce coté-ci. Bien qu'ils soient tous les deux passionnaient par la littérature et les arts, le Diego de McCulley pourrait presque sembler être une propre parodie de lui-même.
Du coté de Zorro : dans le livre, il est très sensible à ses actes et parfois se demande même s'il fait le bon choix d'agir sous un masque parce qu'il se rend compte que des conséquences s'en suivent. La scène du "regret" revient très souvent dans les livres et Zorro se remet toujours en question, allant même jusqu'à se confesser auprès du Padre Felipe.
Dans la série, au contraire, Diego est parfaitement confiant, il sait ce qu'il fait et il ne regrette pas sauf une fois ( mais en réalité c'était un piège ) et au moment où il devait se choisir un avenir.
L'énorme différence entre ces deux Zorros, c'est que l'un tue volontairement : celui du livre. Dans la série, on voit toujours Zorro épargnait son adversaire ou lançait des menaces ou bien la mort arrive involontairement, ce n'était pas prémédité. Mais dans le livre, Zorro est tout à fait conscient de ce qu'il fait et n'hésite pas à tuer s'il le faut.

Bernado est plus en retrait dans le livre que dans la série, il n'accompagne pas son maître tout le temps. Il agit souvent à l'arrière de la scène et peut se retrouver dans le pétrin comme toute personne normale. ( ex : il lui ait arrivé d'être fouetté par le commandant qu'il le soupçonnait de trahison ). De plus, il connait Diego depuis qu'il est enfant et lui a sauvé la vie.
Celui de la série ne connait Diego que depuis l'Université et il est pratiquement omniprésent, devenant l'ombre de Diego et de Zorro. La touche d'humour a été ajouté.

Don Alejandro de la Vega reste toujours ce père aimant et respecté. Cependant, il semble un peu distant dans la série que dans le livre.
Le sergent Garcia est plus intelligent dans le livre que dans la série. Il réfléchit par lui-même. Mais je suppose qu'on voulut faire de lui un personnage comique pour le show de Disney.
Le Padre Felipe joue un rôle important dans le livre, il connait le secret de Zorro et l'aide souvent que ce soit pour s'échapper ou pour se confesser. Malheureusment je trouve ça dommage que dans la série il ne prend que 5 épisodes tout au plus.

l'HISTOIRE :
Dans l'ensemble, le Zorro du livre est plus "sombre" que nous laisse croire la série. Bien que ce soit des livres, pour enfants, il y a un coté cruel et violent que la série a évité d'utiliser. La mort est attaaché à Zorro dans le livre, qui d'ailleurs est conscient d'être un "criminel".
Image



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités