Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Le forum réservé au petit écran
Avatar du membre
harry
Convoyeur de bétail
Messages : 225
Localisation : San Francisco

rawhide saison 6

Messagepar harry » 06 sept. 2019 20:05

La saison 6 que je viens de commencer à voir avec sous titres Anglais est encore remarquable , on sent que Eastwood prends le pas sur la série en ayant des rôles plus importants , beaucoup de dialogues et beaucoup de diplomatie à la fin de chaque histoire , car on se dit toujours cela va finir en bataille , mais non , les hommes sont raisonnables dans cette sixième saison , on a presque une morale a la fin des épisodes , comme dans la quatrième dimension , les Américains sont des hommes sages ?
Beaucoup de guest stars , comme Dan duryea dans un très grand épisode " incident of the prophecy " .
Je vous donne rendez vous pour voir si la suite de la série est encore du même niveau .

Avatar du membre
harry
Convoyeur de bétail
Messages : 225
Localisation : San Francisco

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar harry » 31 oct. 2019 20:59

Des nouvelles de la saison 6 de rawhide , dans un épisode Whisborne perd la vue suite à une chute et retrouve la vue lors d'un incendie causé par un orage , dans un autre épisode c'est la rencontre d'une jolie écossaise avec ses buffles "apprivoisés" qui se promène avec son bric-à-brac , et retrouve son
mari à la fin . :applaudis_6:
Donc plus ça va , la série tourne à la comédie , certes très bien jouée mais on s'ennuie car l'action est quasi inexistante , on est loin de la qualité des saisons 1 à 3 , cela va peut être changer , j'en suis au dix-septième épisode saison 6 .
A bientôt, car les commentaires sont rares dans les dernières saisons , on peut suivre correctement cette série avec sous titres Anglais . :)

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7412

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar chip » 31 oct. 2019 21:25

Le meilleur épisode de la série, à mon goût, est le dernier de la saison 7: " la veuve noire " (the Gray Rock Hotel), loin d' être une comédie, on est ici, plus proche du film noir que du western, c'est réalisé par Stuart Rosenberg et magnifiquement joué par une époustouflante Lola Albright, c'est aussi le dernier épisode où l'on voit Eric Fleming, Clint Eastwood sera désormais le trail boss.

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3445
Localisation : Fort Dobbs

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar Winchester73 » 03 nov. 2019 16:08

Image

Image
(source : TV-Guide, Decembre 1, 1962)
Image

Avatar du membre
harry
Convoyeur de bétail
Messages : 225
Localisation : San Francisco

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar harry » 06 nov. 2019 22:23

OK Chip , j'ai regardé " la veuve noire " saison 7 , et je vais retourner à la saison 6 , d'accord on est proche du film noir et c'est très bien joué de la part
de Lola Albright , mais pour moi on est encore dans la comédie et la psychologie , pratiquement pas d'action , j'ai trouvé cet épisode insolite mais ennuyeux . :oops:
Donc je regrette les bons scénarios du début de Rawhide , je continuerai à donner mes impressions sur les saisons 6 , 7 et 8 lorsque des épisodes me "paraitront " intéressants à débattre . :wink:

Avatar du membre
Winchester73
Trappeur
Trappeur
Messages : 3445
Localisation : Fort Dobbs

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar Winchester73 » 03 déc. 2019 14:23

3x K.T. Stevens dans ép. S3-05 (1960) :

Image

Image

Image
Image

laurent69
Epicier
Messages : 46
Contact :

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar laurent69 » 30 janv. 2020 14:53

Arizona Kid a écrit :Curieux de découvrir l'ami Clint à ses débuts dans le western, j'ai acheté la semaine dernière le coffret DVD du volume 2 de Rawhide, abritant la fin de la Saison 1 et une poignée d'épisodes de la Saison 2 (étrange répartition, soit dit en passant...)
Je ne saurais dire pourquoi, mais j'avais un bon pressentiment, aussi ai-je su que j'adorerais adorer cette série dès l'apparition à l'écran du menu interactif du premier DVD, avec en fond sonore la musique de ce générique immuable

:sm57:

Pour une production télévisée, sans doute gratifiée d'un budget beaucoup moins conséquent que ceux dévolus aux films de cinéma, la qualité ne manque pas, tant au niveau du scénario que de la mise en scène.
Et pour cause, les épisodes, tournés en décors naturels, sont mis en boîte par nombre de spécialistes du genre, signataires d'excellents westerns de série B sur grand écran: Jesse Hibbs, George Sherman, Jack Arnold, Harmon Jones...

Détail amusant: en anglais, chaque titre d'épisode commence systématiquement par Incident at... ou Incident of... , préfigurant en quelque sorte la future série Les Mystères de l'Ouest (Wild Wild West) , dont tous les épisodes seraient titrés La Nuit de...

Dans chaque épisode de Rawhide, un obstacle, un imprévu, une péripétie, une mauvaise rencontre, vient émailler le convoi de bétail mené par le taciturne Gil Favor (Eric Fleming, au destin tragique) , qui nous gratifie invariablement en début d'aventure d'un petit commentaire sur la rude condition de vacher, avant de se présenter: "My name's Gil Favor, trail boss ".

Le personnage de Favor est tour à tour mis en exergue avec celui de Rowdy Yates, campé par Clint Eastwood, dont la voix en VO me fait furieusement penser à celle du regretté Christopher Reeve (Superman).
Un Eastwood qu'il est inhabituel -presque choquant- de voir à ce point gauche et naïf, souvent rossé et réduit à l'impuissance par des bandits, ne devant son salut qu'à l'intervention de son patron, Gil Favor.

Les deux autres personnages les plus régulièrement mis en avant, le loyal Pete Nolan et le grincheux old timer Wishbone -l'indispensable chef-coq du convoi- ne manquent pas de sel, les saillies roublardes, l'ironie mordante et la mauvaise foi chronique de ce dernier m'ayant fait rire tout au long du visionnage de ces 16 épisodes de 48 minutes en moyenne, qui ne m'ont donné qu'une envie: celle de me procurer les autres coffrets de cette sympathique série!

Cerise sur le gâteau: les DVD proposent des masters plutôt bien conservés pour une série TV de 1959, à la pellicule très peu accidentée, loin des multiples tâches, rayures et autres sauts d'images auxquels je m'attendais, n'imaginant guère les studios CBS financer une coûteuse restauration pour un programme de cet âge, à l'attrait forcément limité pour le public contemporain.

Juste un petit conseil en passant: cravachez le canasson, mais fuyez à bride abattue cette VF atroce -d'époque à n'en point douter- qui non seulement élude tous les bruits d'ambiance, mais supprime carrément la musique d'accompagnement dans certains épisodes! :shock:

Néanmoins, quelle bonne tenue éditoriale pour les cinéphiles amateurs de westerns: certains gros éditeurs de films seraient bien inspirés d'en prendre de la graine...

" Move 'em on, head 'em out... Raaawhiiide...! "
:sm69:




oui les titres commenent par "incidents" comme "la nuit de" chez les mystères de l'ouest ou encore là c'est la fin qui se termine par "affair" pour
des agents très spéciaux que j'ai en zone 1 avec 105 épisodes sous titrés anglais assez compréhensibles..là encore pas de suite de coffrets français depuis 2015.. : énervé

https://fr.wikipedia.org/wiki/Des_agent ... C3%A9ciaux

Avatar du membre
harry
Convoyeur de bétail
Messages : 225
Localisation : San Francisco

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar harry » 04 mars 2020 21:06

Un épisode de la saison 6 est remarquable tant par le scénario que part la distribution , Burgess Meredith , Broderick Crawford , Chill wills , Robert Middleton , Hugh Sanders , l'histoire en deux parties ( incident at Deadhorse ) d'un jugement et d'une condamnation à la pendaison d'une figure locale , qui a toute la sympathie de la ville . :oops:
L' histoire aussi d'un bourreau , qui malgré avoir été enterré vivant , puis goudronné , continu sa mission jusqu'au bout avec l'aide des drivers de Favor . :applaudis_6:
Donc saison 6 , cet épisode est a voir , nous revoyons avec plaisir de grands acteurs en fin de carrière , qui pour certains auront marqué le western et même le cinéma ( Broderick Crawford ) . :applaudis_6:

Avatar du membre
harry
Convoyeur de bétail
Messages : 225
Localisation : San Francisco

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar harry » 15 oct. 2020 22:02

Encore de bons épisodes saison 7 , notamment " la veuve noire " déjà évoqué précédemment , et " The spanish camp " dans lequel des vestiges d'une ancienne armée Espagnole battue il y a 200 ans par des indiens sont recherchés par un docteur et son équipe Mexicaine qui creusent le sol pour soit disant rechercher des restes et des corps de cette armée , en empêchant l'accès au point d'eau du troupeau des drovers de Favor .
Bien sur Favor comprend que le docteur recherche un éventuel trésor en plus du côté historique , dans cet épisode Whishbone " est victime d'une fracture ouverte à la jambe et est sauvé par le docteur Merrick , interprété par un très bon John Ireland , finalement , comme souvent la diplomatie l'emporte encore , un coffre est retrouvé , l'argent est en poussière mais le livre de notes du Capitaine est intact et va pouvoir expliquer cette bataille , le bétail va pouvoir boire et le docteur qui a une grave maladie aura un peu de temps pour former son compagnon .
Donc épisode étrange , avec peu d'action , mais interprétation remarquable de tous les acteurs et 50 minutes agréables qui passent vites , de la grande série US faite par des pros , et ça c'est du western :!:

Avatar du membre
harry
Convoyeur de bétail
Messages : 225
Localisation : San Francisco

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar harry » 02 nov. 2020 22:45

La saison 8 commence fort , avec ce très bon épisode " Encounter at boot hill " où deux hommes sont sur le point d'être pendus par un père et son fils car il sont accusés d'avoir tué l'autre fils , deux drovers de Eastwood arrivent et l'un est tué et l'autre blessé par le père( Jeff Corey) , les chevaux affolés par les coups de feux tirent le chariot et pendent ainsi les deux hommes présumés coupables !
à partir de là Rowdy va mener l'enquête car un de ses hommes est mort et l'autre blessé pourra témoigné , il se heurte tout de suite au shérif adjoint corrompu ( le déjanté et excellent Timothy Carey ) ainsi qu'au shérif qui mène la ville à sa guise et cache bien sûr la vérité , impossible de télégraphier à Wichita pour juger l'affaire ( télégraphe soit disant inopérant :lol: ) , donc jugement fait rapidement et le fils et le père innocents faute de preuves , Rowdy et un de ses hommes vont aller chercher Jeff Corey et son fils pour les faire juger à Wichita , et là on va tout savoir , le fils avoue avoir tué son frère qui le raillait sans arrêt à cause de son infirmité ,en fait il l'avait seulement blessé , c'est l'adjoint qui l'a " fini" sur l'ordre du shérif après l'avoir emmené en prison , shérif qui est tué par le père dans la fusillade ainsi que le fils tué également par son père mais accidentellement .
Vraiment épisode de qualité et de très bons acteurs , Simon Oakland jouant Blaine le shérif ,Peter Haskell jouant le fils , Jeff Corey remarquable et Timothy Carey impressionnant en adjoint méchant , bien corrigé par Rowdy lors d'une belle bagarre , comme l'a dit Chip avant moi, plus de Gil Favor dorénavant , mais on retrouve un très bon Clint Eastwood dans ce " encounter at boot hill " de haute volée , et ça c'est de la grande série US :applaudis_6:

Avatar du membre
harry
Convoyeur de bétail
Messages : 225
Localisation : San Francisco

Re: Rawhide -1959/66 - avec Eric Fleming, Clint Eastwood, Sheb Wooley

Messagepar harry » 20 nov. 2020 22:46

Vu le second épisode saison 8 " Ride a crooked mile" , pas terrible , un nouvel embauché par Rowdy possédant un bel étalon est recherché par trois hommes , leur patron " Douglas Kennedy" accuse le type d'avoir eut le cheval en trichant aux cartes , Rowdy protège le nouvel embauché et résultat le point d'eau suivant est empoisonné , souvent d'ailleurs dans cette série le scenario se répète , un type est engagé dans l'équipe dont on ne sait pas grand chose et il est rattrapé par son passé et Favor ou Rowdy le défendent , ici c'est pareil le gars recruté n'était " pas net " et tue le chef des trois gars dans un duel avec " Douglas Kennedy " en sauvant Rowdy mais en tirant plusieurs fois pour se débarrasser de l'accusateur , il sera tué par Clint sur le chemin de la prison , bonne prestation de John Ireland , petit rôle de Harry Lauter , belle fin quand même, le super étalon est remis en liberté :!:


Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité