Godless - 2017 (Netflix)

Le forum réservé au petit écran

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7086
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Godless - 2017 (Netflix)

Messagepar lafayette » 16 juin 2018 10:55

Pour l'instant pas de Netflix pour moi.
Mais voici un article pris l'an dernier je crois. Peut-être dans le Monde. J'ai oublié de noter.
Image
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7086
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Godless - 2017 (Netflix)

Messagepar lafayette » 16 janv. 2019 5:46

Ayant bien du mal à suivre Frontier, petits bouts par petits bouts, j’ai finalement plongé dans Godless qui ramène Ok Corral à un incident de pacotille vu les massacres par la horde sauvage de Griffin joué par Jack Daniels.
L’actrice Michelle Dockery, qui joue la
veuve Alice Fletcher, a dit bien comprendre son personnage comme elle venait de perdre dans la vraie vie son fiancé John Dineen emporté rapidement par un cancer rare. Je la trouve justement touchante.
Le marshal joué par Sam Waterston aux allures caricaturales de Sam Eliott ne fait pas grand chose mais je n’ai vu que le 1er épisode où je suis intéressé par le personnage principal de Roy Goode dans un bon climat western.
Modifié en dernier par lafayette le 17 janv. 2019 11:24, modifié 1 fois.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7086
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Godless - 2017 (Netflix)

Messagepar lafayette » 16 janv. 2019 20:16

J’ai avalé la série dans ma nuit souffreteuse et une journée guère meilleure mais ce western est un excellent dérivatif aux maux quoique ça y décanille à fond avec quelques morceaux poétiques et nostalgiques jusqu’à finir au Pacifique.
Quelques longueurs vénielles dont certains flashbacks pas forcément nécessaires. Mais il fallait remplir les épisodes.
Une scène de travelling en musique hommage à Il était une fois dans l’Ouest.
Sam Waterston n’a pas été très loin dans une petite participation contrairement à Daniels bandit manchot qui nous fait même un streaptease pour parachever sa monstrueuse humanité.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7086
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Godless - 2017 (Netflix)

Messagepar lafayette » 17 janv. 2019 11:53

J’ai oublié de parler d’un personnage intéressant la maire du village, veuve devenue homosexuelle, ce qui ne l’empêche pas d’être forte et de mener ses « amazones » au combat final dans un carnage style des 7 mercenaires.
Un moment fort, le cavalier qui monte les escaliers jusqu’au toit dans un combat épique qu’il perdra finalement contre la maire.
Une déception pour la mort rapide avant de combattre du jeune adjoint du shérif qui sait jouer avec ses revolvers mais reçoit un poignard volant meurtrier. Ce personnage était fort intéressant avec son amour pour la belle fille d’un Buffalo soldier, chanteuse et violoniste.
Le massacre du village des Buffalo soldiers a été un moment fort avec un affrontement verbal puissant entre Griffin et ses hôtes mais terrible dans la conclusion meurtrière.
J’ai failli oublier le méchant bravache de service joué par l’habitué Kim Coates qui se fait encore une fois ratatiner et a su se montrer un odieux raciste en crachant sur le jeune indien que Roy Goode a pris sous sa protection. On a eu droit dans la série à une belle leçon de dressage et de prise en main d’un mustang. Il faudrait que je retienne le nom de l’acteur jouant Roy Goode, Jack O’Conell.
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1844
Contact :

Re: Godless - 2017 (Netflix)

Messagepar Moonfleet » 12 juin 2019 13:58

Mon avis



J'attendais depuis 40 ans la résurrection du grand western classique hollywoodien sans jamais vraiment le voir venir (malgré de très belles réussites dans le genre mais dans des tons assez différents) ; elle se sera donc produit grâce à Scott Frank et sera arrivé par la petite lucarne et non le grand écran : merci Netflix.

Je n'ai pas immédiatement accroché, la mise en place ne m'ayant pas paru couler de source. Puis le deuxième épisode m'a captivé et la série n'a cessé de se bonifier au fur et à mesure des épisodes jusqu'à cet ultime et septième épisode mémorable : la fusillade tant attendue est anthologique. Que ce soit Leone, Peckinpah ou Tarantino, ils sont à mon avis tous battus à plate couture sans que le réalisateur ne se soit senti obligé d'en faire non plus des tonnes dans la violence gratuite. C'est ample, lyrique, ça brasse la moitié des thèmes du genre sans en faire un catalogue écœurant, c'est génialement interprété et le final est digne de Delmer Daves. Bref, que les fans du genre n'hésitent pas. Puisque l'on m'a posé la question, c'est à mon avis d'un niveau bien supérieur à Deadwood et Lonesome Dove mais en même temps la comparaison est difficile tellement les trois sont totalement différentes sur la forme et le fond. Grandiose y compris la bande originale dont le Main Theme est signé Hans Zimmer ainsi que l'utilisation du format large. Peut-être un peu de longueurs et une écriture trop souvent basée sur des flashbacks mais sinon c'est du tout bon.
Modifié en dernier par Moonfleet le 12 juin 2019 14:53, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1067

Re: Godless - 2017 (Netflix)

Messagepar Loco » 12 juin 2019 14:37

Deuxième chance dès ce soir, je suis convaincu. :beer1:
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"




Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités