Poney Express - The Pony Express (1959-1960) avec Grant Sullivan

Le forum réservé au petit écran
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5681

Poney Express - The Pony Express (1959-1960) avec Grant Sullivan

Messagepar DEMERVAL » 02 janv. 2016 18:54

Le célèbre Pony Express ne fonctionna que 18 mois de 1860 à 1861 et la série basée sur ses exploits ne dura guère plus, seulement 8 mois, du 7 octobre 1959 au 17 mai 1960, période durant laquelle furent diffusés 33 épisodes de 30 minutes en noir et blanc.
Deux jeunes acteurs inconnus dominent la distribution de “Pony Express”. Grant Sullivan incarnait le directeur de l’institution Brett Clark (sur son cheval Amigo) surveillant les 2,000 miles de chemins empruntés par le pony pour relier St. Joseph, Montana à Sacramento, Californie. Don Dorrell était le médiateur de Sullivan, Donovan. Avec tous les problèmes rencontrés par le Pony Express, les deux hommes faisaient tout ce qu’ils pouvaient pour préserver la sécurité de leurs cavaliers et acheminer le courrier le long de l’itinéraire retenu.
Produits par Tom McKnight pour Desilu, de nombreux épisodes furent tournés en extérieurs aux alentours d’Apache Junction, Arizona.
Sullivan débuta à la télévision aux environs de 1953, apparaissant dans des épisodes en direct de “Capt. Video”. “Pony Express” fut la première expérience de Dorrell devant une caméra. Les deux hommes quittèrent le métier au milieu des années 1960. Grant Sullivan décéda le 31 mai 2011 à 86 ans. On ne sait pas ce qu’est devenu Don Dorrell.
Le chanteur de country-music Johnny Western nous en dit plus long sur le contexte de la série. “En 1957 ‘Pony Express’ fut le premier pilote d’une série western télévisée à jamais avoir été tourné en couleurs. James Nielsen était le réalisateur et ils dépensèrent de l’argent supplémentaire pour tourner en couleurs. Les plans originaux prévoyaient l’embaûche de Ben Johnson dans le rôle principal et le second rôle en vedette aurait été un cavalier du pony express, qui devait être moi. J’avais obtenu le boulot par le biais de l’agent de casting Lynn Stalmaster lors d’une journée portes ouvertes. En fait, l’agent de Gene Autry, de l’agence Mitchell Hamilberg parla de moi à Stalmaster. Ils dirent, ‘Nous avons besoin de quelqu’un qui sait monter à cheval, est élégant sur un cheval et est jeune. Aussi, je me suis présenté et j’ai obtenu le rôle. Ca allait être mon premier rôle. Nous avons découvert en commençant à discuter que Ben Johnson était dans un autre film (“Les tambours de la guerre”) dont le tournage devait être prolongé et qu’il n’était donc pas disponible. Par conséquence, l’agence en charge du recrutement fit en sorte de libérer James Best. Il faisait beaucoup de seconds rôles. Ils pensèrent qu’il serait assez fort pour porter les espérances de la série, ce qui ne fut pas le cas. Mais, le pilote était tourné en couleur en février 1957 avec James Best dans le rôle de Bart Gentry, à la place de Ben Johnson et j’assumai le second rôle de vedette. Mon personnage se prénommait Henry. Sebastian Cabot était le principal « méchant » du pilote et Claude Akins était également dans cet épisode. Il fut exceptionnellement bon avec moi sachant que c’était ma première expérience. Il me materna dans de nombreuses scènes. Soooo…on s’asseyait et on attendait et attendait, et finalement ils revinrent vers nous pour nous dire que le pilote ne s’était pas vendu. Bien, je me suis donc tourné vers d’autres horizons, puis en 1959, j’ai appris qu’ils avaient retourné un nouveau pilote en noir et blanc avec un acteur new-yorkais appelé Grant Sullivan et mon rôle fut assuré par Don Dorrell. Ils utilisèrent un script totalement différent et tournèrent 33 épisodes. Ils utilisèrent finalement l’épisode que nous avions tourné en filmant un frontispice avec en fait Don Dorrell disant à Sullivan, ‘Bien patron, vous n’êtes pas le seul qui fut jamais ici. Qui était là avant vous?’…à Julesburg, Connecticut, où la série était censée être tournée. ‘Bien, c’était comme ça,…’ et ils firent apparaître notre épisode en fondu. (Cet épisode pilote, “Story of Julesburg”, fut diffusé dans “Pony Express” le 9 mars 1960.) Tout le monde dit que si Ben Johnson avait été disponible pour être la vedette principale de la série, celle-ci se serait vendue et j’aurais alors eu une série pour ma première expérience. En couleur, et le grand cavalier qu’était Ben, et il semblait plus vieux que Jimmy Best et aurait donc semblé plus mature. Il aurait été parfait.”

Image

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1769

The Good Samaritan - 1959 - Jean Yarbrough

Messagepar MARCHAND » 11 juil. 2018 11:07

Image

Dans cet épisode 10, un agent de la Pony Express, chargé d'acheter les terrains nécessaires aux relais de la Compagnie, trouve sur sa route une jeune femme en train d'enterrer son père, seule dans un endroit désert. Alors que pour l'aider, il confectionne une croix, elle l'assomme avec une pelle et, rejointe par son frère, laisse notre agent seul, désarmé et sans cheval. Ayant atteint une ville à proximité, notre héros retrouve son cheval dans l'écurie locale, à vendre pour 60 $. Il apprend également que le terrain convoité n'est plus à vendre...

Une assez bonne histoire, vue en NB, où l'on relève la participation de Burt Reynolds, à ses débuts, dans un rôle de mauvais garçon sous la coupe de sa soeur, délaissant sa femme et son bébé, mis en danger par la cupidité de son mari. Le reste de la distribution est constitué d'acteurs de télé.
Errare humanum est...

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4249
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Poney Express - The Pony Express (1959-1960) avec Grant Sullivan

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 11 juil. 2018 17:31

JAMAIS ENTENDU PARLER... :?

Une découverte de plus pour moi donc... Pour ma part j'ai découvert l'histoire de cette compagnie avec une version un peu plus récente, L'EQUIPEE DU PONEY EXPRESS (1989-1992) avec Stephen BALDWIN (Bill CODY futur Buffalo Bill), Josh BROLIN (James Butler, futur Wild Bill, HICKOCK) et Anthony ZERBE (Teaspoon HUNTER)(vf Jacques DYNAM) le patron en second des équipes du relais...
Image

MARCHAND
Séminole
Séminole
Messages : 1769

Wrong Rope - 1959 - Jean Yarbrough

Messagepar MARCHAND » 15 juil. 2018 7:12

Dans l'épisode 5 de cette série, notre agent de la Pony Express et son adjoint, à la recherche de 2 frères inconnus qui dévalisent les Courriers de la Compagnie, sont piégés par un vieux fermier qui demande leur aide pour transporter sa femme malade. Assommés, ils sont dépouillés de leur papiers d'identité, mais pas de leurs armes et chevaux, et découvrent en suivant les traces de leurs 2 agresseurs, des avis de recherche avec leurs propres photos et descriptions, avec le nom des 2 hos-la-loi. Ils se rendent alors à Virginia City, d'où sont émises ces affiches...

Une bonne histoire construite sur 2 éléments encore d'actualité, l'usurpation d'identité et la "bible" d'entreprise, qui sauvera la tête de l'adjoint de notre agent, menacé d'être pendu, d'où le titre de cet épisode.

Image George Brenlin, un des mauvais garçons de cet épisode.
Errare humanum est...



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité