Jefferson Drum (1958-1959) avec Jeff Richards

Le forum réservé au petit écran
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4267

Jefferson Drum (1958-1959) avec Jeff Richards

Messagepar DEMERVAL » 02 janv. 2016 17:56

Jefferson Drum (Jeff Richards) arriva dans la petite ville de Jubilee avec son jeune fils Joey (Eugene Martin) afin d’y réserver un passage pour San Francisco. Aigri par la mort de son épouse, qui fut assassinée et la perte de son journal, Drum est à la recherche d’une nouvelle ville pour y refaire sa vie. Mais, dans le premier épisode, “Arrival”, quand il rencontre un pistolero local qui a assassiné l’éditeur du journal de Jubilee, Drum décide de rester et de le combattre—ainsi que d’autres injustices.
Basée sur des personnages créés par Walter B. Newman, la série “Jefferson Drum” comportait des épisodes en noir et blanc, sur le format de 30 minutes. L’action était située dans les années 1850, date à laquelle Drum reprenait la suite du quotidien Le Star à Jubilee, une ville minière (mines d’or) de l’Ouest.
Le producteur était Matthew Rapf. Le scénariste habituel était E. Jack Neuman avec la plupart des épisodes dirigés par Harmon Jones.
Bien que Drum croyait que le crayon était plus puissant que l’épée et qu’il n’hésitait pas quand il le jugeait nécessaire d’utiliser son colt et ses poings, Drum préférait combattre les éléments sans loi avec les mots de ses éditoriaux. A côté de son fils, Drum était aidé par Cyril Delevanti dans le rôle de son imprimeur Lucius Coin et Robert J. Stevenson dans le rôle du tenancier du bar, Big Ed.
“Jefferson Drum” remplaça à mi-saison la série défaillante, “Court of Last Resort” les vendredis soir à compter du 25 avril 1958. La série de Goodson-Todman produite par Screen Gems n’eut vraiment aucune chance avec la programmation de la NBC, qui diffusa la série à 20h00 face à des séries western déjà bien établies, “Trackdown” sur CBS (diffusée depuis 1957) et “Adventures of Jim Bowie” (depuis 1956). Après 14 épisodes, la NBC avança la diffusion d’une demi-heure, soit 19h30 , ce qui la mit face à une opposition encore plus féroce avec “Rintintin” sur ABC et “Trouble With Father” sur CBS. Afin de tenter de combler une dernière fois le fossé, la NBC transféra “Jefferson Drum” à 19h30 les jeudis comme concurrent du puissant “I Love Lucy”. Le 11 décembre 1958, après 26 épisodes, on arrêta de tourner des épisodes originaux et le reste de la saison fut comblée avec des rédiffusions et ce jusqu’en avril 1959.
Né Richard Mansfield Taylor à Portland, Orégon, le 1er novembre 1924, Jeff Richards fut un merveilleux joueur de baseball au lycée de Tacoma, Washington, espérant intégrer la ligue professionnelle. La seconde guerre mondiale et son service dans la Navy, en 1943, interrompirent temporairement ses plans. Mais en mai 1946, il signa avec les Portland Beavers, Orégon. Après seulement deux semaines de championnat, il fut mais hors-jeu pendant une année suite à la rupture d’un ligament croisé.
A ce point, il décida de tenter sa chance à Hollywood. Il interpréta des petits rôles pendant un moment, puis signa un contrat avec la MGM en 1950, où en 1954, son apparition dans “Les sept femmes de Barberousse” fut sa chance de parvenir au statut de star. Mais le rugueux Jeff Richards réalisa qu’il ne savait pas danser et qu’il haïssait donc les comédies musicales. La MGM renvoya Jeff Richards en 1957. C’est alors qu’il signa pour “Jefferson Drum”. Après l’échec de la série, Richards rechercha la consolation dans l’alcool et n’apparut plus que dans quelques films à petits budgets en 1959 et 1960. Même la télévision lui offrit quelques rôles, dans par exemple “Laramie” en 1960 et “Rawhide” en 1961, qui fut son dernier rôle. Le producteur A. C. Lyles l’utilisa dans “Waco” (1966) mais autrement Jeff Richards devint un charpentier travaillant dans la fabrication de décors à Hollywood.
Plus tard il vécut à Hesperia, Californie et décéda au Victor Valley Community Hospital de Victorville, Californie, d’un arrêt respiratoire dû à une pneumonie, le 28 juillet 1989. Il avait 64 ans.
L’enfant star Eugene Martin travailla de 1956 à 1976, mais l’on ne sait plus rien de lui par la suite. Cyril Delavanti décéda à 88 ans, le 13 décembre 1975 des suites d’un cancer de la gorge. Robert J. Stevenson décéda à 60 ans, le 4 mars 1975 des suites d’une crise cardiaque.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21218
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Jefferson Drum (1958-1959) avec Jeff Richards

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 13 nov. 2016 14:22

ImageImageImageImage
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités