26 Men (1957-1959) avec Tris Coffin et Kelo Henderson

Le forum réservé au petit écran
DEMERVAL
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6017

26 Men (1957-1959) avec Tris Coffin et Kelo Henderson

Messagepar DEMERVAL » 26 déc. 2015 20:26

“26 Men” doit son titre à la vraie histoire des exploits soigneusement documentés des 26 hommes en chair et en os qui constituèrent les Arizona Rangers, un groupe de volontaires créé en 1901 pour imposer la loi sur un territoire de non-droit de 295 022 km2 . Leurs actes dévinrent légendaires et formèrent la trame de la série produite par Russell Hayden avec en vedette Tris Coffin dans le rôle du Capitaine des Rangers, Tom Rynning et un acteur âgé de 33 ans, à savoir Kelo Henderson dans le rôle du Ranger Clint Travis. A l’époque , Hayden affirma, “Nous nous efforçons de rendre les choses authentiques et je pense que nous y parvenons. La série toute entière est tournée dans la même région que les vrais Rangers parcoururent.” Pour rendre les choses encore plus authentiques, divers épisodes étaient introduits par quatre ex Arizona Rangers encore en vie à l’époque, Clarence Beaty, Joe Pearce, W. Oliver Parmer et John Redmond, certifiant ainsi que les histoires étaient réelles.
La très populaire série qui proposait des épisodes d’une demi-heure, syndiquée par ABC Film Syndication, dura initialement pendant deux saisons, soit 78 épisodes, du 15 octobre 1957 au 30 juin 1959. “26 Men” fut en 1958 la nouvelle série la plus largement diffusée avec 189 chaînes américaines, ainsi que le Japon, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne et le Canada. Des rediffusions furent souvent projetées des années plus tard.
A 47 ans, le producteur Russell Hayden avait vécu toute une histoire avec le western—de Lucky, le partenaire des aventures d’ Hopalong Cassidy à ses propres rôles en vedette pour Columbia et Universal, puis pour six films avec Jimmy Ellison pour Lippert suivi par la série des “Cowboy G-Men” (1952-1953). Etant passé à la production, il filma la série “Judge Roy Bean” (1955-1956) sur son propre ranch de Pioneertown, Californie, y apparaissant occasionnellement en co-star avec Edgar Buchanan et Jack Buetel.
Hayden loua les services de Tris Coffin, un vétéran du genre western depuis 1939 et son rôle du Capitaine Ranger Thomas Harbo Rynning, un authentique personnage qui avait évolué au sein des Rough Riders de Theodore Roosevelt et dirigé les Arizona Rangers de 1902 à mars 1907. La co-star Kelo Henderson se rappelle que Tris Coffin était “un acteur chevronné qui connaissait toutes les ficelles dramatiques et incarna le rôle du Capitaine Ranger avec autorité. Il était plaisant avec toutes les personnes évoluant sur le tournage. Et également avec les admirateurs qui venaient regarder les tournages. J’ai sillonné les Etats-Unis avec Tris. C’était facile de voyager avec lui. Il connaissait toujours son texte et pouvait rester debout très tard. Je ne sais pas comment il faisait ‘car je devais aller me coucher beaucoup plus tôt et travailler mon texte deux fois plus que lui.”

Au sujet de sa propre sélection dans la série, Kelo dit, “Quand j’étais contremaître d’un élevage de bétail, quelqu’un de Republic attira mon attention sur mes capacités à manier un révolver et à monter à cheval, parce que je n’y avais jamais prêté attention, cela faisait partie de moi. Il me dit de me pointer chez Republic et de le demander. Finalement, après un an et demi, j’y suis allé et ce gars m’introduisit auprès du directeur de casting qui, à son tour, me présenta un agent, c’est comme ça que tout a commencé. Quand j’ai eu ma première rencontre au sujet de la série dans le bureau de Russell Hayden, j’ai amené un petit clip en 8mm que j’avais personnellement tourné—j’étais alors un contremaître dans un petit élevage de bétail —et nous l’avons projeté dans le bureau. Il y avait un peu de monte de chevaux, des dégainages rapides, du lasso etc. Je pense que dans son esprit il m’avait immédiatement adopté. Je devais rencontrer le président d’ABC Film Syndication, George Shupert, qui devait venir en ville en provenance de New York. Hayden dit, ‘Apporte tes révolvers.’ Je portais habituellement deux révolvers, mais dans la série je fus casté avec un seul. Aussi je les apportés au Beverly Wilshire et Hayden dit, ‘Montre à George Shupert ce que tu peux faire.’ Aussi je lui fis une petite démonstration. (Kelo dégaina en 13 centièmes de seconde !). Shupert prit Hayden à l’extérieur de la pièce et dit, ‘Nous ferions mieux de changer le script, nous allons y incorporer un peu de cette dextérité avec les révolvers,’ ce qu’ils firent. Le premier épisode fut intitulé ‘The Recruit’ dans lequel j’arrivais pour la première fois en ville et rejoignais les Rangers. Le Capitaine ne savait pas si je savais jouer du révolver et je lui montrais et nous nous lançames immédiatement vers notre première aventure.”
En attendant le début du tournage de la série, Kelo travailla sur “Cheyenne”, “Sergent Preston of the Yukon ” et dans quelques westerns dont “The Last Stagecoach West”, “Libre comme le vent” et “Gun Glory”.
Bien que le pilote de la série fut tourné en janvier 1957 à Placerita Canyon, Californie, la série déménagea ensuite au Cudia City Studios de Phoenix, Arizona, possédé par Salavatore P. B. Cudia, qui, alors dans la septantaine, avait été actif dans l’industrie du film depuis 1903. Cudia possédait le studio sur la 40ème rue et East Camelback Road sur le canal de l’Arizona. (Quelques épisodes de “Au nom de la loi” y furent aussi tournés.) Incidemment, l’extérieur du Quartier Général des Rangers est actuellement le restaurant de Cudia City. On peut habituellement apercevoir les Superstition Mountains en arrière-plan. Pour la série on fit aussi usage de Old Tucson; d’une mission indienne à l’extérieur de Phoenix; de Sedona; et du palais du Gouverneur.
Kelo continua, “Hayden fut l’instigateur de la série. Il avait son bureau sur le lieu de tournage. Nous avions 40 acres au cœur même de Phoenix. Là, il y avait une ville de western, une salle d’enregistrement et notre bétail. Russ était aux alentours supervisant tout. Il était facile à vivre. Je me rappelle qu’il n’aimait pas qu’on le prenne en photo et il n’aimait plus être devant la caméra. Mais, il apparait dans notre premier épisode, ‘The Recruit’, dans le rôle du Ranger Ferguson. Il a une ligne à dire, ‘Oui, Capitaine.’ Peut-être l’a-t-il fait pour nous porter bonheur.”
Russ écrivit le texte du générique et Hal Hopper composa la musique. “Hopper joua aussi dans un certain nombre des épisodes,” continua Kelo. “Hayden était très réputé pour utiliser ses amis dans ses productions, comme dans ‘Judge Roy Bean’. Bien qu’étant un réalisateur, il utilisa aussi Reg Browne comme acteur dans plusieurs épisodes. Il utilisa aussi beaucoup de villageois extérieurs à Phoenix. Ils dirent qu’il lui avait ouvert les archives de l’Arizona parce que c’était bon pour le tourisme local. L’ authenticité, je ne sais pas, car je n’avais jamais lu les archives sur l’histoire de ces hommes mais ils établirent réellement un record.”
Comme pour les blessures contractées durant le tournage, Kelo dit, “Je suis tombé avec un fusil dans mes mains et j’ai heurté un rocher, et Tris fut mordu par un chat. Ils eurent besoin de chiens de traque. Hayden passa un accord avec la prison de Florence pour les obtenir (mais cela ne marcha pas) aussi il parcourut la ville à la recherche de chiens de traque mais quand on les utilisa dans une scène, ils ne voulurent pas traquer. Quelqu’un eut l’idée d’utiliser un chat. Ils avaient passé cette corde autour du cou du chat avec ce gars agitant le chat devant les chiens. Les chiens devinrent fous! Tris et moi étions à cheval sur un tertre regardant la scène, aussi Tris galopa vers l’endroit à bride abattue, mit pied à terre rapidement, attrapa la corde des mains du gars, se baissa pour prendre le chat et le chat le mordit! Ils n’arrivaient pas à enlever les dents du chat de son doigt. Ils durent employer la force. Il vouliat juste sauver le chat. Son doigt enfla comme une saucisse.”
Selon Hayden, chaque épisode de “26 Men” coûta aux alentours de $25,000, la moitié du prix qu’il aurait coûté en Californie.
Des scénaristes chevronnés comme Sloan Nibley (qui avait écrit pour Roy Rogers à Republic), Buckley Angell, Sam Roeca, Warren Douglas et Dwight Babcock intervinrent dans la série. Reg Browne, qui avait œuvré auparavant avec Hayden dans d’autres séries, s’occupait des aspects réalisationnels mais des vétérans comme Oliver Drake, Joe Kane, Harry Gerstad et Franklin Adreon furent introduits dans la série. Bien que Russell Hayden est lui-même crédité de la réalisation de 8 épisodes, Kelo dénie catégoriquement que Hayden ait jamais réalisé un seul épisode, “Ce fut probablement fait pour le crédit mais j’imagine que c’est Reg Browne qui les tourna réellement.”
Une des guest stars favorites de Kelo fut Penny Edwards, “Quand on faisait une scène avec elle et qu’elle était supposée être votre petite amie, elle vous faisez vraiment croire que vous l’étiez. Aucuns doutes là-dessus. Comme pour les acteurs masculins, J’ai bossé avec deux des futures stars de ‘Star Trek’—Leonard Nimoy et DeForest Kelley.” Les autres acteurs plus familiers du western qui peuvent être vus dans la série, sont Don Haggerty, Roy Barcroft, Gregg Palmer, Lane Bradford, Gregg Barton, Lyn Thomas, Elaine Riley, Tom Monroe, Bobby Blake, Stan Jolley, Bill Henry, Lash LaRue, Greg Walcott, Harry Lauter, Pierce Lyden, George Keymas, Robert Lowery, Gary Gray, Myron Healey, Leo Gordon, Morris Ankrum, Wendy Wilde, Grant Withers, Chuck Courtney et autres.
Deux épisodes furent tournés comme pilotes d’autres séries qui ne virent jamais le jour. “The Tiger” fut basé sur la vie du leader rural mexicain, le Colonel Kosterlitzky qui était en fait un ancien cosaque russe. Kelo et Tris auraient dû y avoir des rôles récurrents si le projet avait abouti. “Tumbleweed Ranger” fut tourné comme pilote pour le cascadeur Tap Canutt, le fils de Yakima Canutt.
Avec la fin de “26 Men”, Hayden était presqu’au bout de sa carrière cinématographique, bien que quelques épisode de “Pony Express” furent produits à Cudia City en 1960 en association avec la compagnie de production de Hayden. En dehors d’une paire de westerns indépendants pratiquement inconnus et de films d’autres genres produits au début des années 1960, Hayden se retira dans son ranch de Pioneertown.
Tris Coffin continua de travailler jusque 1971. Il décéda, à 80 ans, d’un arrêt cardiaque et d’un cancer des poumons, le 26 mars 1990 à Santa Monica, Californie.
Kelo dit, “Après que les 78 épisodes furent tournés, je me suis dit, ‘Ca y est.’ J’ai fait mes bagages et ait déménagé dans le Colorado pour élever des chevaux. Mon agent me fit sortir de ma retraite en 1964 pour apparâitre dans deux westerns de Karl May réalisés en Allemagne avec Lex Barker. Quand ces deux films furent terminés, j’ai de nouveau dit, , ‘Ca y est.’Et ça le fut, je n’ai plus tourné depuis lors.”

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22725
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: 26 Men (1957-1959) avec Tris Coffin et Kelo Henderson

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 27 déc. 2015 11:39

CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4351
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: 26 Men (1957-1959) avec Tris Coffin et Kelo Henderson

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 27 déc. 2015 15:18

Une excellente série sur un thème peu connu... J'ai les trois dvd chez ALPHA VIDEO jadis.
On peut noter aussi dans l'épisode BELLS OF St THOMAS (Guest: ROY BARCROFT) la présence d'un des VRAIS Rangers du Capitaine RYNNING qui participa à cette mission-là et le confirme en intro et conclusion... Dommage qu'aucune sortie sous-titrée ne soit prévue car cette série, contrairement à beaucoup d'autres, mérite d'être découverte... Et qu'une injustice soit réparée...
Image DVD avec l'épisode en question (volume 3).
Image

MARCHAND
Westerner
Westerner
Messages : 2079

The Bells of St. Thomas- 1958 - Oliver Drake

Messagepar MARCHAND » 29 juin 2018 9:26

Alors qu'ils sont réunis pour décorer l'un d'entre eux, au monastère de St Thomas, les Rangers reçoivent la visite d'un Shérif local à la poursuite d'un trio de hors-la-loi ayant dérobé 20 000 $ et tué un gardien de banque. Se joignant aux poursuivants, ils sont envoyés sur une fausse piste par les bandits qui abandonnent leurs chevaux et se dirigent discrètement vers le monastère, où ils croient pouvoir se cacher...

Cet épisode 30 de la saison 1 de cette série permet de voir Jim Davis en moine et maître d'école, un rôle inhabituel pour lui, dont il se tire sobrement, et une conclusion où les écoliers, des indiens au cas particulier, jouent un rôle prépondérant. C'est en NB et ça date.
Errare humanum est...



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité