The Cisco Kid - 1950/56 -

Le forum réservé au petit écran
Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7699
Localisation : nord-est

The Cisco Kid - 1950/56 -

Messagepar Jicarilla » 12 nov. 2010 18:16

ImageTHE CISCO KID

:sm80: Une série célèbre aux STATES mais hélas méconnue dans nos frontières et qui intronisera à la TV , la couleur.

ImageElle va relater les aventures héroïques pendant 7 ans de 1950 à 1956 et aura 156 épisodes de 30 minutes avec comme vedettes les caballeros Mexicains DUNCAN RENALDO dans le rôle de CISCO KID et son partenaire LEO CARRILLO dans le rôle de Pancho, on les appellera ‘Les Robin des bois du Far West’
Considéré comme des desperados ils vont errer le vieil ouest dans les années 1890 pour lutter contre l’injustice, les voleurs de bétails et les escrocs.

Image

Image

Image

Image.......Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
steveburden
Cavalier solitaire
Messages : 126

Re: The Cisco Kid - 1950/56 -

Messagepar steveburden » 12 nov. 2010 21:47

amusant de constater que leo carillo a déjà 70 ans lorsqu'il commence à interpreter le rôle de pancho et qu'il le fait jusqu'à presque 76 ans , il ne les parait vraiment pas .

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7699
Localisation : nord-est

Re: The Cisco Kid - 1950/56 -

Messagepar Jicarilla » 13 nov. 2010 16:29

steveburden a écrit :amusant de constater que leo carillo a déjà 70 ans lorsqu'il commence à interpreter le rôle de pancho et qu'il le fait jusqu'à presque 76 ans , il ne les parait vraiment pas .


JUSTE STEVEBURDEN :beer1: LEO terminera sa carrière 2 ans après CISCO KID et une belle carrière de second rôle . :horse:

:sm80: LEO 16 ans auparavant au coté de WALLACE BEERY. :applaudis_6:

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
EthanEdwards
Chasseur de primes
Messages : 749
Localisation : Saint Nazaire

Re: The Cisco Kid - 1950/56 -

Messagepar EthanEdwards » 30 janv. 2011 14:29

Jicarilla a écrit : :sm80: Une série célèbre aux STATES mais hélas méconnue dans nos frontières et qui intronisera à la TV , la couleur.


Alors cette série, que je ne connaissait pas du tout d'ailleurs même de nom, a été diffusée en France sur la R.T.F. sous le titre les aventures de Cisko Kid

Le premier épisode fut diffusé le vendredi 15 mars 1957 de 20H00 à 20H15 et pour les semaines suivantes aux mêmes horaires tous les lundi, mercredi et vendredi.

Fiche TV de mars 1957
Image

"Circo Kid" le "R" de l'article est une erreur d'impression, il semblerait, car la série est bien dénommée "les aventures de Cisko Kid" par la suite.
Image
Shoot ! Shoot ! Don't talk ! (the ugly)

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7699
Localisation : nord-est

Re: The Cisco Kid - 1950/56 -

Messagepar Jicarilla » 30 janv. 2011 18:26

:sm80: Une trouvaille intéressante ETHAN. :beer1:

J'étais persuadé que la série n'avait jamais eu la chance d'être parvenue en France surtout en 1957 qui avait une télé à l'époque!!....pas moi. :P

:oops: IMDB donne une diffusion Française en 1986, comme quoi on ne peut se fier à personne ni à IMDB ni à Jica.... :lol: :lol:

:P Pour me faire pardonner auprès des fans de la série voici une photo. :horse:

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6387

Re: The Cisco Kid - 1950/56 -

Messagepar Longway » 30 janv. 2011 23:50

Jicarilla a écrit ::sm80: Une trouvaille intéressante ETHAN. :beer1:

J'étais persuadé que la série n'avait jamais eu la chance d'être parvenue en France surtout en 1957 qui avait une télé à l'époque!!....pas moi. :P



Oui, un témoignage intéressant d'une série oubliée depuis fort longtemps. Aucun souvenir, malgré la présence de la télévision chez moi depuis 1956.
Pourtant la diffusion était aux heures de grande écoute ( 20h à 20h15 ).

Ce qui est étonnant c'est la durée de chaque diffusion: 15 minutes. Alors qu'un épisode en faisait 30 !
Sans doute une partie le premier soir et l'autre le lendemain à la même heure, et bis répétita les jours suivants. Drôle d'idée !

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7025

Re: The Cisco Kid - 1950/56 -

Messagepar DEMERVAL » 13 janv. 2019 16:53

“Voici de l’aventure, voici de la romance, voici le célèbre Robin des Bois du Vieil Ouest d’O’Henry—Le Cisco Kid.”
Alors qu’Hopalong Cassidy, Gene Autry, Roy Rogers et le Lone Ranger furent les précurseurs du western de série B dans des séries d’aventures de 30 minutes à la télévision, The Cisco Kid resta bien plus longtemps à l’écran que n’importe lequel des précités. Créé en 1904 par William Sidney Porter (alias O’Henry), après 23 longs métrages de 1929 à 1950, The Cisco Kid apparut sur le petit écran avec sa première aventure de 30 minutes en couleurs, “Boomerang”, le 5 septembre 1950. Et bien sûr, ce fut la couleur qui rendit Cisco unique, même si Gene Autry et le Lone Ranger avaient tous deux prises de court Cisco sur le petit écran. Gene tourna finalement en couleurs en 1955 mais ne termina que 91 épisodes pendant que Cisco en tourna 156, seulement dépassé par le Lone Ranger avec 221 épisodes, dont 39 en couleurs.
Ce fut le perspicace homme d’affaires Frederick Ziv, un ex publicitaire et homme de radio de Cincinnati, qui, à la fin des années 1940, reconnut que la production de séries télévisées était l’avenir. Avec les sommes d’argent amassées avec les actualités filmées et la diffusion télévisée de compétitions sportives, il créa sa propre compagnie de production et reprit au producteur Phil Krasne, la production de la série The Cisco Kid.
Duncan Renaldo, 46 ans alors (chevauchant Diablo) et Leo Carrillo, 69 ans, (sur le dos de Loco) provenaient des films de United Artists pour continuer sans heurt à incarner Cisco et son adorable partenaire, Pancho. Dave Sharpe doubla Renaldo au début avant d’être remplacé par Troy Melton. Bill Catching (avec un peu de rembourrage) devint le double de Carrillo. Beaucoup de scènes en extérieurs furent tournées dans et aux environs de Pioneertown.
La série télévisée comprit 156 épisodes diffusés à partir jusqu’au 22 mars 1956. Pendant trois ans, elle rapporta 40 000 dollars par semaine de profit. En 1956 elle fut doublée en diverses langues et distribuée dans 20 pays. Pour 1959 la série avait amassé un total de 11 millions de dollars en ventes domestiques. ZIV fut vendue à United Artists et se retira de la production de la série. A. and retired from series production. “Cisco” has seldom been out of syndication someplace in the world since then, due in part to ZIV’s wise decision to film in color.
La sensation du western de série B fut entretenue par le fait de l’utilisation de douzaines de valeurs sures du genre comme: Robert Livingston, Ed Cobb, Peggy Stewart, Riley Hill, Raymond Hatton, Jane Adams, Jack Ingram, Gail Davis, Forrest Taylor, Tom Tyler, Marshall Reed, Dennis Moore, Steve Clark, Tris Coffin, Zon Murray, Myron Healey, Terry Frost, Pierce Lyden, Lois Hall, Kermit Maynard, Carl Mathews, Tom London, House Peters Jr., Lee Roberts, I. Stanford Jolley, Gregg Barton, Kenneth MacDonald, William Fawcett, Rand Brooks, Elaine Riley, Earle Hodgins, Glenn Strange et nombre d’autres.
A l’instar des acteurs, des réalisateurs qui connaissaient leurs chemins avec un cheval et un révolver, furent employés: Derwin Abrahams, Paul Landres, Al Herman, Eddie Davis, Lew Landers, Lambert Hillyer, Leslie Goodwins. Ditto with writers: J. Benton Cheney, Royal Cole, Betty Burbridge, Elizabeth Beecher, Barney Sarecky, Andre Lamb, pour n’en nommer que quelques-uns.
Un désastre survint lors de la 4ème saison durant le tournage de “Battle of Red Rock Pass” (qui fut diffusé le 5 novembre 1953). Nan Leslie était une guest star de cet épisode et était présente durant le tournage quand Duncan Renaldo cassa accidentellement son cou. Pour le livre « Western Women » , elle raconta à l’auteur David Rothel, “Oh, ce fut effrayant! Le lieu de tournage se trouvait dans le ranch Iverson en dehors de Chatsworth. Les accessoiristes et les gens de la production avaient façonné un gros rocher avec du pseudo matériel et il était vraiment lourd. Le faux rocher devait être poussé du haut d’une colline et devait toucher Duncan à la tête. Puis il devait feindre de tomber inconscient. On fit plusieurs répétitions sans aucun problème pour être sûr que le timing serait correct—le faux rocher fut mis sur le côté après la première répétition car il était difficile à rouler jusqu’en haut de la colline. Quand la caméra commença à tourner, on avança dans le dialogue et le signal fut donné de laisser le rocher tomber. Ce rocher d’un certain poids commença à dévaler la colline et finit sa course juste sur la tête de Duncan surmontée d’un sombrero. Il tomba au sol devant nous parce qu’il était supposé tomber inconscient mais personne ne réalisa qu’il était blessé. La caméra continua de tourner. Finalement, le réalisateur cria, “Coupez. C’est bon, Duncan, tu peux te relever.” Mais il ne bougea pas. Puis, bien sûr, tout le monde se rua vers lui pour découvrir qu’il était gravement blessé. Il revint à lui brièvement après avoir été couché sur une civière. Il ne savait pas ce qui s’était passé, aussi les gens autour de lui le rassuraient en lui disant qu’il était ok. Duncan était un homme très futé et je pense qu’il réalisa qu’il était très sérieusement blessé car il ne pouvait pas beaucoup bouger. Je suis allée lui rendre visite à l’hôpital. Il était très philosophe à ce sujet. Il dit, ‘C’est ce qui arrive dans ce business et cette fois j’en suis la victime.’ Ils durent mettre fin à la production. Ils finirent cette scène et retournèrent quelques séquences sans lui pour pouvoir boucler cet épisode. Il resta à l’hôpital pendant un bon moment. Il devait avoir un poids suspendu à l’arrière de sa tête—c’était la manière de traiter un cou cassé au début des années 1950. Il guérit finalement très bien, mais, bien sûr, on ne guérit jamais complètement de ce genre d’incident. Duncan était un homme charmant, de bonnes manières, très cultivé et très galant. Ce fut si triste de voir ce qui lui était arrivé.”
Le cascadeur Bill Catching dit à Mike Nevins, auteur du livre, « Films of the Cisco Kid », “Il y avait une charmante fille sur le plateau, Nan Leslie, réellement une mignonne jeune fille et Duncan l’appréciait réellement beaucoup. Il était seul à l’époque et pour ainsi dire, il la draguait et elle continuait de le faire marcher ainsi que Leo qui étaient deux vieux schnocks. Aussi quand cette scène arriva, Troy Melton était supposé la tourner. (Cisco) pistait ce gars pas à pas en suivant les traces quand Red Morgan, l’acteur/cascadeur niché sur les rochers, fit rouler ce rocher vers lui. C’était un faux gros rocher en carton mais il pesait près de 20kgs ou plus. Ils les fabriquaient en plâtre de Paris avec du fil de fer. Duncan insista pour tourner cette scène parce que Nan l’avait taquiné. Troy et moi avons presque hurlé mais il ne leva jamais les yeux, et Red n’y put rien y faire. Il fit rouler le rocher et Duncan—il y avait une alarme sonore pour avertir Duncan de prêter attention et de reculer. Bien, il ne regarda même pas. Il avait la tête baissée et le rocher la frappa, le mettant KO. Il se releva en chancelant, s’appuya sur un rocher, commença à marcher et tomba. On se précipita sur lui et on l’empêcha de bouger. Nous avions un break qui avait un matelas à l’arrière au cas où quelqu’un serait blessé. On le fit entrer dans le break et on l’emmena à l’hôpital pour trouver ce qu’il avait…une vertèbre de son cou était juste au point de rupture. Il avait failli être tué. Il resta à l’hôpital six semaines et dans l’intérim, l’épouse de Leo décéda, aussi on tourna plusieurs Ciscos sans Cisco.”
Les scénaristes et les réalisateurs ne ratèrent rien durant la convalescence de Duncan Renaldo. Sa doublure, Troy Melton, fut photographié de dos. La nuit, une équipe de techniciens du son, se rendit à l’hôpital où Duncan lut le dialogue qui fut plus tard utilisé. Des images d’archives des épisodes antérieurs furent aussi utilisées et, plus tard, des images de gros plan de Duncan furent tournées alors qu’il était encore en convalescence. D’autres idées audacieuses furent imaginées par les scénaristes: dans “Black Terror” (3 décembre 1953), Cisco (Troy Melton) porte une capuche noire se faisant passer pour le hors-la-loi, Black Terror. Des scènes d’une bagarre opposant Duncan à Reed Howes issues de “Protective Association” furent de nouveau réutilisées. Pour “The Iron Mask”, Cisco porte un lourd masque en fer pendant une bonne partie de l’histoire. Des images d’archives de Cisco poursuivant Michael Whalen à travers un marais dans “Water Toll” furent réutilisées. Dans “Bandaged Badman”, Cisco apparait bandé pendant la plupart de l’épisode en se faisant passer pour un méchant. En tout, huit épisodes furent tournés en l’absence de Duncan Renaldo.
Après six saisons, 156 épisodes, Pancho dit pour la dernière fois, “Les went” et la série bascula vers de perpétuelles rediffusions.
Leo Carrillo décéda le 10 septembre 1961 à 80 ans. Duncan Renaldo décéda le 3 septembre 1980 à 76 ans.

Avatar du membre
patgard
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1025
Localisation : L'HERMENAULT 85570

Re: The Cisco Kid - 1950/56 -

Messagepar patgard » 14 janv. 2019 11:51

Pour la diffusion en 1957 normal que je ne m'en souvienne pas j'avais 1 an - Mais aucun souvenir de cette série à la télé en 1986 -
Image

MARCHAND
Trappeur
Trappeur
Messages : 3120

Boomerang- 1950 - Derwin Abrahams

Messagepar MARCHAND » 11 juil. 2019 8:23

Image

Dans le premier épisode de cette série, le Cisco Kid et Pancho sont poursuivis par des hommes de loi. Après les avoir semés, ils trouvent une affiche mettant leur tête à prix pour 5 000 $ pour un vol à la banque de Mesa Verde et le meurtre d'un shérif adjoint. Ils décident alors de se rendre sur place...
Une série couleur marquée par son époque avec chevauchées nombreuses, tournage dans des paysages familiers et personnages un peu caricaturés avec nos mexicains, charmeur pour le héros et trouillard pour son comparse
Errare humanum est...



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités