Sergeant Preston of the Yukon - 1955/1958 -

Le forum réservé au petit écran
Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23203
Localisation : au dessus de Strasbourg

Sergeant Preston of the Yukon - 1955/1958 -

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 01 nov. 2010 10:07

78 episodes de 30 min
ImageImage
avec
Dick Simmons ... Sgt. Preston (78 episodes, 1955-1958)
le chien Yukon King ... King (78 episodes, 1955-1958)
:sm91:
Le Sergent Bill Preston (Dick Simmons,acteur au physique de Clark Gable) est un héros de la police montée canadienne qui fait régner l’ordre dans les années 1890 avec l’aide de son chien Yukon King et de son cheval Rex.

A l'origine il s'agit d'un célèbre show radiophonique outre-Atlantique (1947-55) créé par G.W Trendle et Fran Striker (auteurs de "Lone Ranger" et "The Green Hornet").
ImageImage
ImageImageImage
Image
ImageImage
Image
Image
ImageImage
ImageImage
ImageImageImage
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

DEMERVAL
Sorcier
Sorcier
Messages : 6841

Re: Sergeant Preston of the Yukon - 1955/1958 -

Messagepar DEMERVAL » 20 janv. 2019 18:03

Richard Simmons fut la vedette de “Sergeant Preston of the Yukon”, une série d’histoires situées dans le Territoire du Yukon au Canada durant la période de la grande ruée vers l’or du 19ème siècle. Le pittoresque tunique rouge Preston de la Police Montée Royale du Nord-Ouest, son chien Yukon King et son cheval arabe noir, Rex luttèrent pour maintenir la loi et l’ordre pendant trois saisons et 78 épisodes en couleur sur CBS du 29 septembre 1955 au 27 février 1958. La série fut diffusée les jeudis soir de 19h30 à 20h00. La couleur permit à la série d’être rediffusée beaucoup plus longtemps que celles en noir et blanc.
Sergeant Preston fut une populaire série appréciée des jeunes développée à l’origine à la radio, son troisième héros majeur (après le Lone Ranger et le Green Hornet), série créée par George W. Trendle. Quand la série radiodiffusée commença sur WXYZ radio Detroit en février 1938, elle s’intitulait “Challenge of the Yukon”. La série demeura à l’antenne pendant 10 ans avant de devenir une série d’ABC en juin 1947 sponsorisée par Quaker Puffed Wheat et Quaker Puffed Rice. “Challenge of the Yukon” continua sa carrière radio sur ABC jusque 1949, avant d’effectuer la transition vers Mutual en janvier 1950. Etant devenue “Sergeant Preston of the Yukon” en novembre 1951, la série de fin de soirée continua sur Mutual jusque 1955, date à laquelle Charles E. Skinner Productions en association avec Trendle-Campbell-Meurer transposèrent la série à la télévision sur CBS TV avec pour vedette Richard Simmons. (A la radio, Preston fut incarné par plusieurs acteurs, d’abord Jay Michael, puis Paul Sutton, et, brièvement, Brace Beemer, le Lone Ranger de la radio).
Les premières scènes de la série diffusées sur le thème musical classique de l’ouverture de l’opéra “Donna Diana” d’Emil von Reznicek, établissait son ton: “Le Sergent Preston de la Police Montée du Nord-Ouest avec Yukon King, le plus rapide et plus fort chien de tête parcourant la piste à la poursuite sans relâche des transgresseurs de la loi à l’époque des jours sauvages du Yukon.”
Réalisés par Eddie Dew ou Earl Bellamy, les épisodes d’une demi-heure plaçait Mountie Preston et Malamute King sur la piste des voleurs de fourrure, des voleurs de concessions, des braconniers, des faussaires, des contrebandiers et renégats, interprétés par une foultitude de vétérans des films de série B.
Les épisodes de la première saison furent ceux qui comportaient le cheval de Preston, Rex (qui appartenait à Richard Simmons), notamment dans le très remarqué épisode intitulé “Summer”. A partir de là, les épisodes eurent tendance à être tournés avec des budgets moindres et des décors intérieurs.
Né à St. Paul, Minnesota, Richard Simmons fréquenta la lycée de Minneapolis et l’ Université du Minnesota, en assurant sa subsistance avec des annonces radio. C’est aussi à cette période qu’il devint pilote. Après son arrivée à Hollywood, Dick devint un annonceur à la radio et pour des orchestres (avec l’Orchestre de Tommy Dorsey au Palladium), avant de passer au grand écran en 1937.
Avec ses propres mots, Dick expliqua à Western Clippings, “Je volais pour la Northwest Airlines. Lucien Hubbard, un producteur de la RKO à l’époque, avait volé à mes côtés à plusieurs occasions. Il possédait un ranch d’élevage près de Palm Springs. De nombreux pontes des studios fréquentaient l’endroit. Il m’invita lors de mes vacances. Au cours de la semaine, j’ai accepté de monter un cheval sauvage dans le rodéo de Palm Springs. Ce que je fis. L. B. Mayer logeait dans le ranch. Il assista au rodéo. De retour au ranch, il me demanda de dîner avec lui à la MGM. Il allait faire une série western, en même temps que ‘Masie’, ‘Dr. Kildare’, ‘Andy Hardy’, etc. et il m’offrit un contrat pour la tourner. Je n’avais pas un picaillon. J’ai dit que j’avais un meilleur boulot à 1 000 dollars par mois, et rien à craindre. ‘OK, je vous paierai deux fois ce que vous gagnez. Et vous n’aurez plus à vous inquiéter.’ Je suis resté à la MGM presque 15 ans et ils ne firent jamais la série western.”
Avant la MGM Dick avait eu une “expérience” de Policier Monté dans la serial de Republic, “King of the Royal Mounted” (1940).
Quand le Sgt. Preston arriva, ils ne furent qu’une douzaine à être testés. Une jument pleine d’allant l’aida à bien chevaucher et la série fut la sienne. “Cette série,” dit-il, “était ce que j’attendais.”
Le réalisateur Earl Bellamy dit à Western Clippings, “Quand Dick enfila l’uniforme, Il incarnait réellement le rôle. Travaillant dans la neige autour d’Aspen (et Ashcroft, Colorado, à 3 000m dans les Rocheuses), Dick était là avec les gars quelles que soient les conditions. Un matin je me suis levé et vous ne pouviez voir d’autre que le blizzard! Mais Dick était là dehors avec tout le monde espérant une éclaircie pour pouvoir travailler. Il travaillait réellement avec ces chiens de traîneau et ils se donnaient du mal…il était évident qu’il aimait les chiens. Il fallait voir comment il conduisait ces chiens, c’était grandiose de les voir bosser ensemble. Dick fit la majorité du boulot avec les chiens à moins qu’il y ait quelque chose de dur et je lui demandais alors personnellement de laisser la main à un cascadeur parce que c’était trop dangereux. Nous sommes allés à Aspen et avons tourné des scènes que nous pourrions utiliser dans divers épisodes pour toute la saison.”
Richard Simmons continua de travailler quand “Sergeant Preston of the Yukon” eut pris fin, mais après un accident d’hélicoptère qui le mit hors circuit pendant trois ans, Dick quitta le show business et devint manager d’un fastueux parc de mobiles homes à Carlsbad, Californie. Il déménagea plus tard à Prescott, Arizona et décéda des suites de la maladie d’Alzheimer à Oceanside, Californie, le 11 janvier 2003. Comme il le disait quand il caressait son chien à la fin de chaque épisode, “Bien King, il semblerait que ce cas est réglé.”



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité