Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Le forum réservé au petit écran
Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 28 févr. 2018 6:19

Image

Image

(Edited Ebay Images)
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 28 févr. 2018 6:22

1.01 - Ken-Tuck-E
Image

1.01 - Ken-Tuck-E
Image

Image

(Ebay Images)


1.01 - Ken-Tuck-E
Image

3.01 - Dan'l Boone Shot a B'ar
Image
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 22 avr. 2018 7:26

3.03 - Goliath
Image

3.08 - Onatha
Image

2.14 - The Christmas Story
Image

(Ebay Images)
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 22 avr. 2018 7:27

3.02 - The Allegiances
Image

Image

(Ebay Images)
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 22 avr. 2018 7:29

Season 3
Image

1.01 - Ken-Tuck-E
Image

(Ebay Images)
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 22 avr. 2018 7:30

2.26 - The Trap
Image

Season 1
Image

(Ebay Images)
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 09 sept. 2018 9:41

Image

Image

Image

[Ebay Images]
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2497

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar limpyChris » 09 sept. 2018 15:35

J'avais été étonné, en découvrant, il y a quelques années seulement [donc bien après les diffusions des épisodes en couleurs passés à la télé française quand j'étais 'adolescent' (?)], la première saison, et ses épisodes en N&B, par la 'qualité', le fait d'avoir trouvé de l'intérêt dans plusieurs d'entre eux (près d'une dizaine, si j'ai bonne mémoire). Car par la suite, si ce n'est de retrouver le fort de Kanab et d'authentiques figurants navajos -peu concernés- dans la Saison II, on perdait de vue l'historique pour décliner les situations habituelles aux séries, et à force de diluer elle devint insipide, voire ridicule et surannée ... (costumes approximatifs, voire improbables, les 'héros', personnages principaux portant toujours le même, afin qu'on les reconnaissent, décors de studio ...)
Euh, ça n'est que mon avis, bien sûr.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2497

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar limpyChris » 12 sept. 2018 21:34

Il y avait aussi l'épisode "The Old Man and the Cave" qui reprenait le scénario de "Incident at Superstition Prairie" (1960) Stuart Heisler de la série "Rawhide".

Pour l'authenticité de la série, toujours pareil, les Indiens, ach du, lieber Gott, une catastrophe ! Avec souvent l'impression qu'une seconde costumière était passée en disant : "Pas assez indien, rajoute des plumes au bandeau, un 5e collier, etc". Quant aux habitations, le tipi shawnee, dont on parle bien trop peu... :wink:
:D c'est ça.

Cela dit, gamin, ça ne me gênait pas
:sm76: :sm80:
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 19 sept. 2018 7:45

Image

Image

[Ebay Images]
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 29 sept. 2018 7:46

Image

Image

Image

[Ebay Images]
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

Avatar du membre
Little One
Squaw
Messages : 368
Localisation : Washington State, USA
Contact :

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar Little One » 26 nov. 2018 21:00

1966 photo de journal


Image

Image

Collection de Little One
"He is no fool who gives what he cannot keep to gain what he cannot lose." (Jim Elliot)

DEMERVAL
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7025

Re: Daniel Boone - 1964/1970 - avec Fess Parker

Messagepar DEMERVAL » 07 janv. 2019 15:33

“Daniel Boone, Daniel Boone
What a doer, what a dream-comer-truer was
Daniel Boone
From the coonskin cap on the top of ol’ Dan to the heel of his rawhide shoes
The ripinest, roarinest, fightinest man the frontier ever knew.
Daniel Boone was a man, yes a big man
And he fought for America to make all Americans free.
What a Boone, what a doer,
what a dream-comer-truer was he.”

Ce sublime thème musical avec des lyriques de Vera Matson et une musique de Lionel Newman introduisit six saisons, 165 épisodes de la série de NBC “Daniel Boone” avec Fess Parker diffusés du 24 septembre 1964 au 7 mai 1970. Bien que fortement fictifs, les épisodes d’une heure suivirent approximativement les aventures du célèbre pionnier durant les années 1770 juste avant et durant la révolution Américaine.
Après un pilote en couleurs, les épisodes de la première saison furent filmés en noir et blanc. De forts taux d’audiences et demandes de Fess Parker obligèrent la 20th Century Fox à passer la série du jeudi soir de 19h30 à 20h30 en couleurs pour les cinq saisons qui suivirent.
“Daniel Boone” dut lutter pendant les trois premières saisons pour obtenir des parts d’audiences conséquentes mais sous la nouvelle direction du producteur Barney Rosenzwerg (beau-fils de la productrice Aaron Rosenberg) en 1967, la série obtint de meilleurs scénaristes et valeurs productives avec de nombreux épisodes devenant plus pertinents se concentrant souvent sur l’esclavage et les relations raciales.
Le cœur de la distribution de la série comportait Patricia Blair dans le rôle de Rebecca Boone, Darby Hinton dans celui de leur fils, Israel, Veronica Cartwright dans celui de la fille Jemima (qui quitta la série en 1966), Dallas McKennon dans le rôle de l’aubergiste Cincinatus et Ed Ames dans le rôle de l’ami semi-cherokee de Daniel pendant les quatre premières saisons. Autrement, pour continuer à captiver les téléspectateurs, “Daniel Boone” employa une distribution toujours en évolution. Albert Salmi interpréta le compagnon de Daniel, Yadkin lors de la première saison; Robert Logan apparut dans le rôle de Jericho, un jeune pionnier, dans la seconde saison; le chanteur Jimmy Dean fut le trappeur trapper Josh Clements de la quatrième à la sixième saison ; l’ex star du football des Los Angles Rams, Rosey Grier, fit des apparitions durant la sixième saison dans le rôle de Gabe Cooper; Don Pedro Colley fut le trappeur noir né libre Gideon pendant quatre épisodes de la saison 5. Les guest stars sur les six saisons constituèrent un mélange de vétérans établis du western et des stars en devenir comme les chanteurs Fabian et Roger Miller, le boxeur Floyd Patterson et le comédien George Gobel.
A 85 ans, Fess Parker (1m98) décéda en son domicile de la vallée de Santa Ynez, Californie, le 6 mars 2010. A cette époque, Morgan Woodward affirma, “Fess et moi étions de grands amis, toujours en relation pendant 63 ans. Je n’ai jamais rien entendu de négatif sur Fess, il était l’un des hommes les plus civilisés que j’ai jamais connus durant ma vie.” Darby Hinton dit, “Il fit tellement partie de ma vie. J’ai perdu mon père (l’acteur Ed Hinton) quand j’avais un an aussi Fess fut réellement mon père adoptif; un grand exemple pour moi et le reste du monde. Ce fut mon plaisir de l’avoir non seulement comme père pendant six ans mais aussi comme ami pendant des décennies à venir. Il fut l’un des derniers vrais modèles à la télévision. Il conserva toujours un esprit clair de ce qui était important pour lui, qui était en priorité sa famille. Il était gentil et chaleureux comme il semblait à la télévision.”



Retourner vers « Séries Télévisées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités