Définition du western B selon Jean-Louis Leutrat

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23653
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Définition du western B selon Jean-Louis Leutrat

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 16 avr. 2009 20:21

Vin a écrit :Le problème n'est pas uniquement d'avoir les connaissances techniques.
Je pense d'ailleurs que l'écrivain dont nous parlons les a et les maîtrise.

Simplement,être original tout en étant pédagogue, spécialiste sans être pompeux,apporter des connaissances nouvelles sans être docte, ce n'est pas si simple.


Sinon, je suis d'accord avec toi, Pike Bishop : tu n'es pas toujours de bonne foi ! :mrgreen: :mrgreen:

(moi si, bien sûr !)


ok, alors chacun se choisit un sujet qu'il à envie de développer (toi Vin je suppose que tu prendras le thème des Indiens, et vous autres quel sujet choisiriez vous... ?), en gardant comme fil conducteur une présentation de son sujet à la fois originale et pédagogue, spécialiste sans être pompeux, en apportant des connaissances nouvelles sans être docte...on organise tout cela (on peut faire une maquette de présentation sur le forum), on discute sur les améliorations à apporter et on file chez M. Yves Buffetaut Ysec Éditions faire un devis pour l'édition de notre "sacré ouvrage".
Vous allez me dire que je suis un beau rêveur, je vous répondrai que oui mais souvent le rêve peut devenir réalité :)
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5350
Localisation : Paris/Touraine

Re: Définition du western B selon jean-louis Leutrat

Messagepar Vin » 16 avr. 2009 22:26

US Marshall a dit:
Vous allez me dire que je suis un beau rêveur, je vous répondrai que oui mais souvent le rêve peut devenir réalité


Je suis par principe toujours ouvert à toutes propositions.
Mais c'est un sacré morceau,crois-moi,que d'écrire un bouquin.

A plusieurs,celà peut aussi devenir une source d'ennuis à l'infini.

Mais si tu réunis une équipe, tu peux compter sur moi, j'ai à peine 350 pages (non terminées) sur les Redskins en effet
:wink:
Image

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6641

Re: Définition du western B selon jean-louis Leutrat

Messagepar Longway » 16 avr. 2009 23:25

Vin a écrit :
Je suis par principe toujours ouvert à toutes propositions.
Mais c'est un sacré morceau,crois-moi,que d'écrire un bouquin.

A plusieurs,celà peut aussi devenir une source d'ennuis à l'infini.

Mais si tu réunis une équipe, tu peux compter sur moi, j'ai à peine 350 pages (non terminées) sur les Redskins en effet
:wink:


Euh... Ne comptez pas sur moi, j'ai déja tenté l'expérience avec quelques passionnés voici une quinzaine d'années, cela s'est soldé par un échec.
Pas trop envie de recommencer donc. :(
Ceci dit, je suis en accord avec les propos de Vin, ce n'est pas simple du tout de réunir dans un livre les éléments qu'il énonce. Si c'est pour aboutir à la sortie à un bouquin qui ne se démarque guère de ceux déja écrit au fil des décennies, c'est sur que le manque d'intérêt risque d'être flagrant.
La meilleure solution est individuelle, diriger soi même sa passion dans une oeuvre qui se veut personnelle, chaque être humain a sa propre vision des choses, et est en conséquence seul à pouvoir discerner dans sa pensée ce qu'il juge bon ou pas à exprimer dans un livre.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23653
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Définition du western B selon jean-louis Leutrat

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 17 avr. 2009 8:17

Oui je conçois qu’une telle entreprise à plusieurs est difficile à gérer, je pense qu’il faudrait déjà des le départ se mettre d’accord sur le choix d’un « chef d’orchestre » ou chef de projet qui guiderai les autres et prendrai les décisions en cas de divergences entre les membres. Mais si chacun se voit attribuer un chapitre ou un thème donné il ne devrait pas y avoir trop de problème d’entente…les rôles et responsabilités de chacun dans la conception de l’ouvrage doivent être attribués dès le départ afin que les discussions se fassent de suite et plus pendant et après.
Ce serait intéressant que Longway nous explique (s’il le veut bien) pourquoi leur projet n’avait pas fonctionné à l’époque…
:wink:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4225

Re: Définition du western B selon jean-louis Leutrat

Messagepar laurent » 17 avr. 2009 17:28

Selon Rieupeyrout, il y eu différentes séries B :
La première existante avec la série Z ( hopalong cassidy, Tim holt, tom Mix, gene Autry...),
et la seconde, émergeante à la suite de la refonte des séries Z dans le format T.V.
Celle-ci se démarque de la première génération par : "un emprunt à la série A, qui lui délégua une part modeste de ses ambitions qu'elle s'efforça de concillier avec les traditions de la série Z, en les camouflant sous une expression plus élaborée et enjolivée de séductions matérielles toutes superficielles".
Quelques exemples de films : ( L' homme au fusil, La journée des violents, Ville sans loi...).

Cette seconde "mouture" du genre B exista d'aprés l'auteur de 1950 à 1963 ( date de l'ouvrage que j'ai entre les mains ).

Vient ensuite la fausse série Z, troisième catégorie de la nouvelle série B : "qui continue de se référer à ses valeurs sûres, en tête desquelles elle place les personnages du folklore de l'ouest falsifié par Hollywood et ceux ayant acquis droit de cité parmi eux, de sorte que les vrais ne se distinguent plus des faux".
Exemples cités : The Lone Ranger, Zorro, Davy Crockett...
Celle-ci : "demeura étroitement limitée par la nécessité de pallier la disparition de la série Z, comptant davantage sur le nom des acteurs à l'affiche pour rallier un public toujours friand d'aventures pétaradantes".

Cordialement.
ImageImageImage
ken Maynard

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6641

Re: Définition du western B selon jean-louis Leutrat

Messagepar Longway » 17 avr. 2009 20:52

U.S. Marshal Cahill a écrit :Ce serait intéressant que Longway nous explique (s’il le veut bien) pourquoi leur projet n’avait pas fonctionné à l’époque…
:wink:


Tout simplement à cause d'une escroquerie de la part du créateur et rédacteur de la revue western à laquelle nous étions plusieurs passionnés à participer. Mon collègue Chip s'en souvient autant que moi puisqu'il en a fait les frais également. Voila je n'en dis pas plus pour ne pas réveiller de vieux démons.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2553

Re: Définition du western B selon jean-louis Leutrat

Messagepar musselshell » 18 mai 2009 16:10

Vin a écrit :T'énerve pas :lol:
Pour abonder dans ton sens, dans le dernier bouquin de ce brave garçon, 16 pages (grand format) pour définir le genre.
Avec de grands moments...>>
Les films ayant trait au Mexique ne seraient des westerns que lorsqu'ils mettent en scène un américain ayant traversé la frontière ( pour incarner le rôle d'un américain).
Si cet acteur américain incarne un mexicain, alors ce ne serait pas un western.

Exemples : "Viva Villa" de Conway, avec Wallace Beery, ne serait pas un western, ainsi que "Viva Zapata" de Kazan avec Brando...
En revanche, "Pancho Villa" de Kulik en serait un, grâce à la présence de Mitchum dans le rôle d'un américain..Oubliés Bronson, Yul, et Peckinpah au scénario pour ce même film.
"Old Gringo" de Puenzo,serait un western parce que Peck a tourné dans de nombreux westerns...
Et après une flopée d'exemples pendant des pages, l'auteur nous dit que finalement tout ceci n'est pas très important.

Tiens, si j'osais, je dirais : "et avec la main gauche?"
:|


Je cite Vin, mais çà aurait pu être un autre...
Je trouve vos commentaires sur le bouquin de JL Leutrat démentiellement expéditifs...Définir le western, c'est justement ce qu'il se refuse à faire, tant çà entraîne des discussions sans fin qui confondent l'essentiel et l'accessoire, tant çà a été qui plus est mille fois fait... L'intérêt du livre, c'est l'analyse des films en tant que tels, en tant qu'objets cinématographiques purs. Voir son travail sur Stagecoach, Red River et the Searchers...De ce point de vue là, le plus important, Leutrat est bien loin de démériter...il est d'ailleurs le seul à s'être vraiment attelé à ce boulot là. Ni Rieupeyrout, ni Bazin, ni Charles Ford, ni même l'équipe réunie en 66 autour de Roger Tailleur ne l'avaient fait. Cataloguer et déclarer son intérêt pour le genre en tant que miroir ou tout ce qu'on voudra de la société américaine...jusqu'à présent, c'était le truc. Et çà a parfois été digne d'intérêt. Mais rentrer dans la vraie construction des films, dans le pourquoi de l'effet produit, il n'y a que Leutrat. C'est pas rien. :sm32:
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23653
Localisation : au dessus de Strasbourg

Décès de Jean-Louis Leutrat

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 06 mai 2011 19:19

Jean-Louis Leutrat, universitaire et théoricien du cinéma, est décédé le 29 avril dernier à l'âge de 70 ans...
Il a notamment écrit "Splendeur du western" (2007) => viewtopic.php?f=14&t=5670&p=48799&hilit=Leutrat#p48799
=> viewtopic.php?f=14&t=5866&p=64586&hilit=Leutrat#p64227
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Eager Beaver
Cavalier solitaire
Messages : 135

Re: Définition du western B selon Jean-Louis Leutrat

Messagepar Eager Beaver » 14 juil. 2011 10:31

Positif rend hommage à Jean-Louis Leutrat dans son numéro de juin, n° 604, page 66.

Je recommande la lecture de son livre écrit avec son épouse, Western(s) (rajout Usmc : => viewtopic.php?f=14&t=5866&p=64586&hilit=Leutrat#p64227 ), sorti en 2007 dans la collection 50 questions ISBN-10: 2252036400. Très pédagogique et accessible, cet ouvrage est une mine d'or que l'on peut aborder via de très nombreuses entrées. Il dresse un panorama le complet possible du genre suivant le principe des 50 questions de la collection. Moins connu que des ouvrages plus anciens considérés comme des classiques, ce livre a tout pour faire référence.


Retourner vers « Livres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité