Le désert - J.C. Van Dyke

Avatar du membre
HART
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1302

Le désert - J.C. Van Dyke

Messagepar HART » 27 août 2019 17:16

Image

Il y a des écrits célèbres sur le désert américain , Edward Abbey surtout , mais aussi le français Yves Berger.
Le livre de John C. Van Dyke propose des textes méconnus et magnifiques qui se hissent sans peine au niveau des récits proposés par Abbey et Berger et parfois le dépassent.
Peut-on décrire la beauté ( beau sujet pour le Bac ) ? Oui , il n'y a qu'à lire Le Désert de Van Dyke , c'est beau comme Valley of the Gods ( Arizona ) au crépuscule ou comme un tableau de Maynard Dixon.
Modifié en dernier par HART le 28 août 2019 8:22, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1740

Re: Le désert - J.C. Van Dyke

Messagepar Loco » 27 août 2019 18:39

Je ne l'ai pas lu, merci de nous le signaler, ça donne envie, Hart, surtout avec l'évocation des auteurs cités.

Edward Abbey à qui l'ont doit "Brave Cowboy", adapté sous le titre de Seuls sont les indomptés, pour ceux pour qui le nom serait peu évocateur.

Je rajoute la présentation de l'éditeur "Le Mot et le reste" et le lien vers son site.

"C’est peine perdue que de décocher des flèches en direction du soleil ; malgré cela, nous nous obstinons. Et c’est ainsi que mon livre n’est qu’une excuse pour parler des beautés de l’univers désertique qui s’étend le long de la côte du Pacifique, à travers l’Arizona et le Sonora. Le désert implore ardemment un mot d’éloge depuis de nombreuses années."

Les étendues sablonneuses, les terres incultes, les sommets de porphyre peuvent paraître de piètres lieux de pèlerinage ; mais vous et moi, et celle que nous avons tous deux tant aimée, avons si souvent trouvé d’une grande beauté les marécages délaissés, les forêts hivernales, les coteaux arides ! Après tout, l’amour de la Nature est un goût acquis. On commence par admirer le paysage où coule l’Hudson pour finir par aimer la désolation du Sahara. On aurait bien du mal à expliquer pourquoi et comment s’est opéré le changement. On ne peut pas toujours disséquer un goût ou une passion. On ne peut pas épingler la Nature sur un tableau et dessiner la carte de ses beautés à coup d’équerre et de compas. On ne peut guère donner que ses impressions, rien de plus. Peut-être puis-je vous faire quelque peu le récit de ce que j’ai vu au cours de ces deux années de pérégrinations ; mais je ne serai jamais capable de vous exprimer la grandeur de ces montagnes ni la splendeur des couleurs qui enrobe les sables brûlants étalés à leurs pieds.

Professeur d’histoire de l’art à l’université Rutgers (New Jersey), John C. Van Dyke publie en 1901 Le Désert à la gloire des paysages colorés exceptionnels que, solitaire, il a longuement observés en Californie, en Arizona et au Mexique.


https://lemotetlereste.com/litteratures/ledesert/
Soyons fous et soyons dignes ;
Soyons nous et soyons libres !


Movie Soundtrack Suites


Retourner vers « Livres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité