Le Western et les mythes de l'Ouest

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2280
Contact :

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar L.. » 23 janv. 2016 13:33

Si j'en crois les chiffres du Film Français :

Entrées françaises de Jeremiah Johnson :

1 Million trois cent trente mille spectateurs salles.

http://www.boxofficestory.com/box-offic ... -c22488637

1 Million trois cent trente mille déçus en perspective de ne pas avoir vu de western et mythes de l'ouest ce jour là, sans compter tout ceux qui "connaissent" le film par télé, vidéo ou... les séries de Derib. :wink:

Le BR est excellent, le DVD aussi.

On souhaite 1 million trois cent trente mille lecteurs à ce livre, et de compter parmi les rares livres d'analyse fondateurs de vrais concepts qui restent en mémoire du lecteur, de cela j'en suis moins sûr :wink:

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar musselshell » 23 janv. 2016 13:43

L, lis le.
C' est un peu pour l' allitération que j' écris çà.
Le bouquin a des défauts (notamment ceux que tu mets en avant...quelque chose me dit que tu connais le milieu...moi aussi :sm57: )
Mais il y a des trucs dedans, intéressants quand même.
Lis le L.( là ça devient lourd)
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2280
Contact :

Messagepar L.. » 23 janv. 2016 14:05

Autant me faire (r)acheter du feu Leutrat :wink:

Par contre, ce serait gentil si vous pouviez éclairer la lanterne des forumeurs sur le point suivant :

J' ai vu un fil sur les photos de Curtis, j'avais un livre, grand format à l' italienne, sorti chez Albin Michel (mais pas sûr de l'éditeur), avec ses photos et une fort belle impression. (Il en existe un autre de chez Albin Michel, encore en vente).

Je n'arrive pas à retrouver les références de cette édition, vers 1975. Je voulais l'indiquer. Si vous la connaissez, ce serait bien. Pas mal seraient peut-être intéressés.

Merci d'avance, et bien à vous

L..

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar musselshell » 23 janv. 2016 14:15

Il s' agit d' un format à l' italienne intitulé Scènes de la vie indienne en Amerique du Nord, avec une intro de Mc Luhan.
Tu dois pouvoir trouver ça sur eBay ou LBC...
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2280
Contact :

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar L.. » 23 janv. 2016 15:19

Merci à vous ! ce doit être cela.

je passerai une image sur le fil dédié, si trouvée -je ne rachèterais mais, mais d'autres peuvent être intéressés. Rien trouvé sur ebay ou Price pour l'instant en cherchant...

Bonne continuation,

L..

Avatar du membre
HART
Comanche
Comanche
Messages : 777

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar HART » 23 janv. 2016 16:06

Ton approche du film , Musselshell , est extrêmement séduisante. J'ai eu envie de dire : " Bien sûr , il a raison , je n'avais pas vu ça ..."
Mais finalement , non.
Si je te lis bien ( tu me diras si je me trompe ) , il apparait que le film n'est pas seulement " une métaphore sur l'altérité " mais aussi sur l'impossibilité de communiquer , que ce soit entre les hommes eux-mêmes ou entre les hommes dits " civilisés " et la nature . Ces derniers se créant de fausses valeurs ( " fantasmes ") pour s'illusionner eux-mêmes et finir par nier ou tout au moins ignorer leur condition.
Au-delà de la dernière image du film qui me semble aller à l'encontre de ce propos , j'ai du mal à adhérer à ta vision.
Chaque groupe ethnique ou culturel s'observerait avant d'utiliser l'autre en ayant pour finalité l'affermissement de ses propres croyances et de ses propres valeurs et finalement valoriser sa différence.
Même si la réalité ratifie souvent cette approche , je ne veux pas y croire.
L'illusion , l'errance et au bout l'échec sont-elles vraiment les idées proposées par le film ?
J'espère que non .En tous cas , je préfère garder mes propres illusions et ne voir ici qu'un espoir perdu plutôt qu'un état de fait inaltérable.
Manque de lucidité ? Peut-être ,mais tu auras compris que je finis par exprimer ici mes propres convictions.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar musselshell » 23 janv. 2016 16:50

Jeremiah ne cherche pas à "utiliser" les Indiens ( comme le faisaient - et la réciproque est vraie aussi - les commerçants en fourrures aux postes de traite avant la trappe proprement dite...)

Plus globalement, aucun groupe n' utilise à proprement parler l' autre, ni ne cherche à mieux le connaître pour le mieux subjuguer...ce n' est pas le propos du film, même si l' on sait ce qui va advenir... Pollack montre que rien n' est sans conséquences.

Mais Jeremiah bute sur les réalités d' une culture en ne parvenant pas à renier quelque chose qui semble appartenir à la sienne propre ( traverser le cimetière Crow pour accéder plus vite aux colons abandonnés).

L' hésitation...l' action contrainte par une idée de sa propre humanité... puis le pressentiment.
Il a rompu quelque chose. Brisé un cercle...blasphémé en croyant faire le contraire...tout en pressentant le blasphème...et ses conséquences.
Il y a des règles là aussi, peut- être aussi absurdes que celles de là d' où il vient.
Et tout s' enchaine. La perte irrémédiable d' un équilibre avec l' autre...la vendetta... la traque...

"Ca ne servira à rien" dit- il au fermier qui cache sa famille...sans réagir à ses propos sur les Crows qui le transforment en légende en lui fabriquant un mausolée là où vivait la femme folle mère de Caleb.

Jeremiah finit par craquer...une phrase toute simple, qui sort comme on ouvrirait une vanne
:
" Would you happen to know what month of the year it is?"

Il lui faut un calendrier...
Il lui faut des repères.

Ce qu ' il avait fui.

Il lui faut du sens.
Ce n' est pas une vision nihiliste que Sydney Pollack propose...juste le mystère des impossibles réconciliations, de soi à soi, d' un monde à un autre.
Ce qui n' empêche pas la beauté...celle imposante de l' espace qu' on croyait vierge, celle, plus éphémère, du bonheur qu' on croit acquis.
Reste une paume levée...
Et c' est un Crow qui propose à JJ d' accepter le monde tel qu' il est, pas comme il aurait voulu qu' il soit.
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
HART
Comanche
Comanche
Messages : 777

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar HART » 23 janv. 2016 17:29

En effet , pas de nihilisme.
Mais parler d' " impossible réconciliation " me parait déjà loin de l'humanisme que je trouvais à ce film.
Je serais curieux de lire comment cette oeuvre a été perçue à sa sortie.
Echec d'une quête ou renouveau ?
Je vais m'y intéresser.
Sinon , l'image de l'indien nous suit partout :
" Il faut dire aussi ,comme l'attestent Lewis et Clark , que les indiens étaient souvent impressionnés par des choses insignifiantes ..., en règle générale , ils étaient plutôt pénibles , toujours à quémander du whisky et des hameçons et jamais satisfaits de ce qu'ils obtenaient. ... "
William T. Wollmann " Les Anges Radieux " ( page 60 , ... encore 750 , l'improbable atomisation reste lointaine ).

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4685
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar yves 120 » 23 janv. 2016 17:50

Que c 'est beau ! vos deux réflexions :num1

Celle de HART . J 'espère que non en tout cas , je préfère garder mes propres illusions et ne voir ici qu'un espoir perdu plutôt qu'un état de fait inaltérable .
Manque de lucidité ? mais tu auras compris que je finis par exprimer ici mes propres convictions .

Celle de Musselshel .

Reste une paume levée ...
Et c 'est un Crow qui propose à jj d 'accepter le monde tel qu'il est , pas comme il l 'aurait voulu qu'il soit .

L 'interrogation de ce que pense HART est clair .

Est ce toi aussi ta façon de voir où seulement celle de JJ ! Musselshel ? " bien sûr ton explication est clair également "

Ca m 'intéresse :num1
Modifié en dernier par yves 120 le 23 janv. 2016 21:34, modifié 1 fois.
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar musselshell » 23 janv. 2016 18:02

Je suis plutôt de nature pessimiste...mais je ne suis apparemment pas sinistre.
Mes collègues...auraient une nette ( très nette) tendance à penser que je ne prends rien au sérieux.
Ca me fait de la peine.
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4685
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar yves 120 » 23 janv. 2016 18:09

musselshell a écrit :Je suis plutôt de nature pessimiste...mais je ne suis apparemment pas sinistre.
Mes collègues...auraient une nette ( très nette) tendance à penser que je ne prends rien au sérieux.
Ca me fait de la peine.


Et bien ta réponse me plait elle me ressemble c 'est un peu aussi ma vision du monde en fait la voir ainsi c 'est malgré tout
optimisme quelque part d 'une certaine lucidité et d 'espoir sans trop y croire vraiment .
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar musselshell » 23 janv. 2016 18:12

Je fais le même boulot que Limpy...qui est lui et optimiste et rigolo.
Inatteignable Limpy...
Doit faire souffler le vent du Grand Ouest autour de la photocopieuse.
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4685
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar yves 120 » 23 janv. 2016 18:28

musselshell a écrit :Je fais le même boulot que Limpy...qui est lui et optimiste et rigolo.
Inatteignable Limpy...
Doit faire souffler le vent du Grand Ouest autour de la photocopieuse.


:num1 Oh quelque part limpy est d 'une grande sensibilité !

L ' Ami HART j 'en profite et l 'on revient vite au Topic est UN Grand Monsieur et quelque part inatteignable lui aussi par sa façon
sincère d 'aller chercher au fond de lui même des réponses aux questions qu'ils c 'est posé et se pose toujours en ayant l 'amour de la lecture , du cinéma , du monde enfin de tout ... ça ce sent .
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2460

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar musselshell » 23 janv. 2016 18:38

Ca c' est sûr.
Rien que le choix du pseudo en dit long sur le personnage...je suis sûr qu' au delà même des films...le discours d' adieu du poète William Hart lors de la rediffusion de Tumbleweeds a joué son petit rôle...je dis ça...je dis rien.
C'est beaucoup trop 255 caractères. Je renonce à apposer une signature.
Ah...c'est la limite haute...
Je renonce quand même. Je sais pas quoi dire, de toutes façons.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4685
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: Le Western et les mythes de l' Ouest

Messagepar yves 120 » 23 janv. 2016 18:39

musselshell a écrit :Ca c' est sûr.
Rien que le choix du pseudo en dit long sur le personnage...je suis sûr qu' au delà même des films...le discours d' adieu du poète William Hart lors de la rediffusion de Tumbleweeds a joué son petit rôle...je dis ça...je dis rien.

Et moi je ne dis " plus rien " :wink:
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE



Retourner vers « Livres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité