My Life East and West - 1929 - William S. Hart

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

My Life East and West - 1929 - William S. Hart

Messagepar tepepa » 16 mai 2010 17:59

Image
William Farnum, deuxième à partir de la gauche, William S. Hart, à droite, dans Ben Hur en 1899

Lire l’autobiographie de William S. Hart est à la fois incroyablement passionnant et démesurément décevant. Passionnant à cause du parcours de l’acteur, cet homme à la croisée des chemins, cet homme qui aura su faire le bon choix en exploitant la bonne idée au bon moment !

Son enfance est fascinante, il l’a vécue en majeure partie dans l’Ouest, il a côtoyé les Sioux et parlé leur langue, il a été sensibilisé à leur cause et à joué avec eux, il a croisé des vétérans de la guerre de sécession en vareuse et il s’est trouvé au beau milieu de gunfights, il a foulé du pied l’Ouest que l’on chérit dans nos westerns. Et l’aspect remarquable de son ouvrage est que la description qu’il en donne provoque une imagerie chez le lecteur totalement éloignée des westerns : lui et son père voyagent essentiellement à pied, son père étant meunier, ils voyagent le long des rivières à la recherche de moulins. Hart raconte son ouverture aux autres, son apprentissage de la vie, de petits boulots dans les ranchs en expériences diverses, Hart décrit toujours l’entraide et la fraternité entre les hommes de l’ouest, et la place centrale de la famille. C’est la grande force de l’acteur de ne pas avoir cherché à rapprocher sa vie réelle de sa vie de pellicule, comme il aurait pu être tentant de le faire à l’époque.

Néanmoins, la lecture de My life East and West se révèle largement frustrante également, tant Hart se refuse à laisser parler ses émotions, à analyser sa situation autrement que par la description de successions d’anecdotes et de souvenirs enfilés les uns à la suite des autres. Hart raconte sa vie, mais il ne l’organise pas, il n’explique pas ses choix ni ses motivation, ni ses passions ou ses tourments, à deux exceptions près : la révélation de sa vie, à savoir l’intuition formidable qu’il pourrait devenir une star de westerns après en avoir vu un très mauvais au cinéma, et la réalisation, quelques années plus tard, qu’il fut financièrement floué par son producteur : Thomas H. Ince. En dehors de ces deux épisodes, Hart ne s’épanche pas, il raconte peu ses films et ce qu’il a voulu y mettre (et il en va de même pour sa période théâtrale) et préfère se souvenir de ses chevaux, il ne raconte pas ses amours et passe pudiquement sur les nombreux scandales de sa vie de star. Pour en savoir plus sur ces sujets, il vaut mieux se reporter à l’introduction de la réédition de 1994 par The Lakeside Classics.

Au final, la sensation d’un acte manqué subsiste, un homme qui aura vécu la fin de l’Ouest, goûté à la différence entre l’Ouest et l’Est, la transition de la rusticité à la civilisation, un changement de carrière du théâtre au cinéma pile au bon moment (le nombre de théâtres déclinant largement aux Etats-Unis dans les années 10 et 20) aurait pu largement pu donner plus de matière, plus de passion, plus d’envie d’en connaître. My life East and West reste un témoignage intéressant sur le vieil Ouest, sur le monde du théâtre américain des années 1900 et sur le très jeune cinéma hollywoodien. Mais c’est bien aux historiens qu’il revient d’analyser tout ça et de nous le délivrer de façon cohérente et analytique.

Où le lire : Réédition (en anglais) par The Lakeside Classics en 1994, en version légèrement expurgée de détails familiaux qui auraient « ennuyé le lecteur ». « La pensée de l’auteur n’a pas été altérée » précise l’éditeur.

Image: http://filesofjerryblake.netfirms.com/index.htm

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4225

Re: My Life East and West - 1929 - William S. Hart

Messagepar laurent » 16 mai 2010 19:03

tepepa a écrit : il ne raconte pas ses amours et passe pudiquement sur les nombreux scandales de sa vie de star


Si cela concerne de simples affaires de moeurs, je ne souhaite pas en savoir davantage.
Mais dans le cas contraire, de quels scandales parles-tu tepepa ?
Je suis étonné par ce que tu viens d'écrire :?:
ImageImageImage
ken Maynard

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Re: My Life East and West - 1929 - William S. Hart

Messagepar tepepa » 16 mai 2010 21:21

C'est bien d'histoires de moeurs dont il s'agit. Tu ne veux pas en savoir davantage, mais ça peut en intéresser d'autres. :wink:
Hart a été marrié et a eu un enfant. Le marriage s'est mal terminé (divorce) et Hart a été au tribunal pour violence conjugale. C'est seulement devant le tribunal que son ex-femme a reconnu avoir menti. Mais le mal était déjà fait dans les journaux.
Il y a aussi eu un scandale à propos d'une femme déclarant avoir eu un fils de Hart (encore que Hart l'évoque tout de même brièvement dans son autobiographie).

Egalement sans parler de scandales, il est à noter que Hart omet méticuleusement toute date précise qui permettrait de lui donner un âge (sa date de naissance oscille selon les sources entre 1862, 1865, 1870, et 1872) et qu'il ne renie nullement la légende selon laquelle le S. de son nom signifie "Shakespeare" (Invention scénique de Madame de Rhéa) alors que son deuxième nom était en fait Surrey.

Tout cela ne veut pas dire que Hart travestit la réalité, mais il choisit soigneusement les faits pour ne pas écorner son image. Et du coup, les 40 pages de prologue du bouquin et les dix pages d'épilogue par Martin Ridge se révèlent plus intéressantes et plus précises que l'autobiographie elle-même.

Avatar du membre
laurent
Buckaroo
Messages : 4225

Re: My Life East and West - 1929 - William S. Hart

Messagepar laurent » 16 mai 2010 23:01

tepepa a écrit :Hart a été marrié et a eu un enfant. Le marriage s'est mal terminé (divorce) et Hart a été au tribunal pour violence conjugale. C'est seulement devant le tribunal que son ex-femme a reconnu avoir menti. Mais le mal était déjà fait dans les journaux.
Il y a aussi eu un scandale à propos d'une femme déclarant avoir eu un fils de Hart (encore que Hart l'évoque tout de même brièvement dans son autobiographie).


Il est vrai qu'à l'époque cela pouvait suffire à briser une carrière cinématographique.
Maintenant pour le reste...

Merci tepepa :wink:
ImageImageImage
ken Maynard

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2170
Contact :

Re: My Life East and West - 1929 - William S. Hart

Messagepar tepepa » 17 mai 2010 21:25

Exactement, comme ce fut le cas pour Fatty Arbuckle!

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7697
Localisation : nord-est

Re: My Life East and West - 1929 - William S. Hart

Messagepar Jicarilla » 18 mai 2010 9:43

:applaudis_6: Vous avez une véritable chance de lire l'Anglais :evil: :evil: que je n'ai pas.. :evil:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/


Retourner vers « Livres »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités