Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11932
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar lasbugas » 22 avr. 2011 19:07

Image
Image

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2150
Contact :

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar tepepa » 13 mai 2011 22:50

Je trouve que Rio Lobo s'éloigne finalement beaucoup du modèle de Rio Bravo et El Dorado. Attaque de train, pas d'alcoolique, passage par la case prison réduit au minimum. A la place on a une très bonne musique de Jerry Goldsmith, un traitement de l'action très fun, et un Wayne "confortable". Le manque de maitrise de la réalisation et de la dramaturgie (trop de personnages féminins) est criant, mais au final on passe un très bon moment. Et mention bien pour Jack Elam qui bricole sa pétoire au fil de fer et le méchant qui s'explose la tête avec sa winchester. :sm80:

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4251
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 18 mai 2011 15:42

Ce film fut,comme je l'ai indiqué dans ma présentation,mon premier John Wayne...J'avais alors environ 7-8 ans...Je l'adore,la très belle musique à la guitare au début...J'ai la gorge nouée à chaque fois... :applaudis_6:

Le meilleur élément:JACK ELAM!!Mon grand-père l'adore...Moi aussi je ne m'en lasse jamais:"ENCORE UN YANKEE QUI VIENT CHEZ NOUS POUR NOUS EXPLOITER!!"et surtout à la prison(à propos de Ketcham):" : énervé ON VA PAS LUI DONNER D'LA BIERE A CELUI-Là??!!"

En effet on a fait e parallèle,à tort,avec RIO BRAVO et EL DORADO mais à part OLD TUCSON repris,le fait qu'il y ait un Shérif(salaud ici)et la prison("Sergent-Major efface ce sourire ou je l'efface pour toi!")(d'ailleurs mon grand-père,à cause de ça confond parfois:"c'est pas à Joe qu'il le disait?")

Je reprends aussi assez souvent à mon compte(comme,à cause de ma collection,on me traite de"vieux")la réplique qq peu modifiée de WAYNE:"Peut-être mais je ne suis même pas confortable!!"(Hé non...)

ça aussi fit bien rire mon grand-père...Ou encore,au Lycée,quand on étudiait ANTIGONE de Jean ANOUILH...Quand ce §°µ"°=de prof me fit jouer ce vieux schnok de Créon...Bah j'ai refait la voix de JACK ELAM,tronche et regard à l'appui:"Qui c'est qu'a voulu enterrer le cadavre??"...Le prof,plié de rire...Moi peinard!!

RIO LOBO...Bel adieu au genre et au cinéma pour HAWKS...Beau début pour moi... :applaudis_6: Toujours dans mon Top 10...Et dans mon coeur... Quand j'ai pas le moral je le revois et ça va mieux!! :sm80:
Image

Avatar du membre
Rem
Apache
Messages : 33

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar Rem » 10 oct. 2011 15:05

Il me semble avoir lu que john wayne n'aimait pas beaucoup ce film ?

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4251
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 11 oct. 2011 11:39

Rem a écrit :Il me semble avoir lu que john wayne n'aimait pas beaucoup ce film ?


C'est bien possible en effet mais j'ai lu dans un de mes lvres qu'il venait d'être opéré et de plus accepta par amitié pour Hawks à une condition:"Pas de flirt!"(il se considèrait trop vieux pour ça et n'avait pas pardonné à HAWKS son flirt(son perso!)avec ANGIE dans RIO BRAVO..."J'ai 50 ans elle pourrait être ma fille!")...Hawks acceptant Wayne dit simplement"Ah Dieu merci!"(C'est pour ça que la fille donne comme excuse pour avoir dormi à côté de lui"Vous êtes plus vieux...Plus confortable!")...Jene sais pas vraiment ce qu'il en pensait mais c'est possible aussi...Un des mystères de nos films cultes Rem! :sm80:
Image

Avatar du membre
Rem
Apache
Messages : 33

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar Rem » 11 oct. 2011 18:42

Merci pour les précisions...

[ Posté depuis mon mobile ] Image

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14625
Contact :

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar metek » 15 nov. 2011 2:53



Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22538
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 15 nov. 2011 20:50

:D :applaudis_6: :sm91:
metek a écrit :Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Bournazel
Cowboy
Messages : 54
Localisation : moyenne montagne

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar Bournazel » 22 juil. 2012 12:34

J'ai revu récemment Rio Lobo. Le rôle donné aux femmes - elles tuent les méchants, elles aussi - est plus important que dans les premières "versions, je parle bien sûr de Rio Bravo et El dorado. Les hommes sont à peu près tous (John Wayne est "trop vieux, confortable") des amoureux sans consistance (le capitaine fleur bleue dont le poncho à la Clint Eastwood est trop grand pour lui), boivent trop, affichent un mépris souverain pour la loi, la légalité, la politesse et toutes ces choses. Même les lois de la guerre sont bafouées (abeilles, graisse sur les rails, usage de faux uniformes, prise d'otage -à la guerre comme en situation de "paix" ).
Mine de rien Hawks nous parle aussi de l'appropriation primaire capitaliste dans l'Amérique en construction et du nécessaire retour à un droit humaniste qui tienne compte de chacun mais c'est à chacun de se défendre y compris les armes à la main d'où le volte-face des victimes à la fin qui comprennent où se trouve leur intérêt. Mine de rien encore Hawks nous parle de l'Amérique de 1970, ce sont le femmes qui se révoltent pour leurs droits.
Le récit simple, codifié où le héros vieillissant, blessé, part en étant soutenu par la jeune femme au visage balafré, nous parle de la fin des héros c'est une thématique du western des années 60.
Le génie de Hawks réside dans l'apparente simplicité de son histoire. John Carpenter le dit très bien...http://www.forgottensilver.net/2007/03/ ... ard-hawks/
Le thème du petit groupe assiégé est une constante chez HH mais dépasse le cadre strictement westernien.
Rio Lobo est un chef d'oeuvre. John Wayne fut un immense acteur.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4722
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar Yosemite » 05 sept. 2012 13:51

Aussi intéressants que contrastés les avis sur ce western… Tant mieux d’ailleurs.
Pour ma part, je vais faire une très irrespectueuse introduction en avouant que j’ai eu l’impression que le film suivait un peu la trajectoire du train attaqué… Tout démarre très bien, mais au bout d’un moment (qui correspond à peu près à la fin de l’attaque donc) ça patine, et ensuite il m’a semblé regarder un film composite et limité à une redite d’anciennes scènes et effets de Hawks. Non dénués de beauté certes mais qui, hélas,… sont déjà vues.

Hawks qui n’avait pas beaucoup d’estime pour son propre film une fois le tournage effectué ne parait pas toujours appliqué dans sa direction, plusieurs imprécisions techniques sont relevées sur le fil de la discussion sans qu’il soit nécessaire non plus de les rabâcher mais la photographie inégale est quand même au rang de celles qui obère le plus l’ensemble je trouve.
Hawks devait bien entendu se rendre compte des lacunes de son scénario, il est parfois fait usage d’une focale plus longue que nécessaire afin de serrer certaines scènes et ainsi augmenter l’impression d’action. Un effet trop perceptible pour que cela puisse redonner le tonus manquant bien sûr, mais un effet en forme d’aveux de la part de ce si talentueux réalisateur.

Heureusement, il y a des choix de traitement disséminés ici et là qui donnent une dimension plaisante et sont parvenus à maintenir mon attention si ce n’est tout à fait mon plaisir.
- Il s’agit, comme vient de le relever Bournazel, du rôle donné aux femmes ; je pondèrerai tout de même mon enthousiasme par le fait que présenter des personnages féminins, c’est bien, mais encore faut-il en faire quelque chose. Je veux parler de Shasta (Jennifer O'Neill) qui dans le fond, n’apporte pas grand-chose. Il y a même des scènes où plusieurs de ces personnages féminins défilent où figurent côte à côte de façon peu compréhensible. A ces moments, il est impossible de ne pas se demander « mais que va donc faire Hawks de tout ceci ? »
Image

- Il s’agit aussi du côté dérision, presque taquin vis-à-vis de Wayne. Bien qu’il rejoue un peu, il reste très bien
mais son personnage s’entend dire par un dentiste « qu’il est mauvais acteur », par Mr Phillips qu’il n’est plus en âge de séduire les belles femmes, assertion à laquelle il répondra lui-même en rappelant qu’il a été traité de « confortable » par… une femme justement. Il se fait remballer par Madame-au-chapeau (cf. topic sur les répliques)…
Dans l’ensemble d’ailleurs, le film a un côté humour plutôt réussi. J’ai noté également la scène où notre jeune Cordona (Jorge Rivero) se réfugie dans la maison de la sublime Amelita (Sherry Lansing), le passage est très joli avec un dialogue minimaliste et tout en sous-entendu qui en fait vraiment un joli moment. Dommage quand même que durant cette séquence, la lumière pèche et ne mette pas plus en valeur le clair-obscur entre le corps dénudé d’Amelita et la pièce plongée dans la pénombre.

Un mot sur la musique pour finir… un peu pareil que l’image je dirai. A l’instar du générique de début qui est de toute beauté, il y aura quelques passages musicaux tout à fait agréables à écouter durant le film mais je les ai trouvés sans rapport avec ce qui était montré. Il est superbe ce générique, lancinant, profondément évocateur comme le serait un air traditionnel,… mais je ne vois pas ce qu’il vient illustrer dans ce qui va suivre en fin de compte. C’est vraiment gênant et cela rajoute à cette impression de mauvais assemblage d’un western qui n’arrive pas à s’agréger autour de son intrigue.

Alors voila, un western dont je ne parviens pas à dire qu’il est dans la ligne « hawksienne » ; paradoxalement, il cherche tant à en faire partie qu’il me semble en perdre la richesse créatrice de tous ses superbes précédents. Je garde quelques beaux moments en mémoire mais il ne sera pas celui de ce réalisateur qui me viendra à l’esprit lorsque j’évoquerai son œuvre.
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4722
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar Yosemite » 05 sept. 2012 14:05

Un exemple de plan qui m'a déplu, la scène se situe à la fin du film avant l'échange de prisonniers... John Wayne vient d'ouvrir les volets et il s'agit d'observer les alentours pour décider d'une stratégie d'attaque avant l'échange de prisonniers.
Voici la vue de par la fenêtre :
Image

Et dans la foulée, il nous est proposé un panoramique qui donne l'impression que nous nous sommes rapprochés de 50m...
Image

Image

Image

Non seulement ca sonne faux visuellement (on dirait presque une erreur de montage) mais en outre, la focale choisie rend le panomarique trop rapide et oscillant ce qui est finalement inesthétique au possible et inefficace tant le balayage visuel des lieux est inexploitable.
Bref, ce n'est pas soigné...
Yo.

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4722
Localisation : Paris (Texas ?)

Re:

Messagepar Yosemite » 09 sept. 2012 22:32

cogburn a écrit :bonjour a tous,

j'aime bien le moment ou john wayne se reveille et trouve la fille endormie a ses cotés quand il lui demande ce qu'elle fait la elle le traite de confortable ca m'eclate a chaque fois.


Pour citer un "ancien" du site, il y a tout une discussion autour de ce fameux confortable sur le blog de Tepepa.
Mais quand même :
Image

C'est vrai que c'est amusant, un peu facile certes et d'une photographie un peu lumineuse pour un réveil, OK, mais comme on n'aime jamais autant le Duke que lorsqu'il cabotine, c'est ce que nous retenons : c'est amusant.
Yo.

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22538
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 10 sept. 2012 20:44

en effet, une scène mémorable dont on ne peut que se souvenir :sm57:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4251
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Rio Lobo - 1970 - Howard Hawks

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 10 sept. 2012 22:15

Ah oui et j'ai même une sympathie particulière pour ce passage...Au lycée on me traitait souvent de"vieux"ce à quoi je répondis un jour"je ne sais pas...Je ne sais même pas si je suis confortable!",ce à quoi une fille répondit"Rio Bravo..."et moi étonné:"Ah presque Rio...Lobo!"

Fameuse scène justement voulue par Wayne pour dire que les flirts sont finis!! icongc1

Ce western je l'adore malgré les incohérences bien vues par ce brave peil de lynx de Yosemite!!
C'EST LE WESTERN DE MON ENFANCE! :sm57:
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités