Hannie Caulder - Un Colt pour 3 Salopards - 1971 - Burt Kennedy

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
james
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3503

Hannie Caulder - Un Colt pour 3 Salopards - 1971 - Burt Kennedy

Messagepar james » 08 oct. 2004 22:32

Puisque ce western vient de subir l'edition DVD je vais au travers d'un condensé de mieux vous faire connaitre ce western signé par le scènariste/realisateur burt kennedy.La periodiciteé de ce western peut-etre fait une allusion a l'epoque post-europeen qui etait en pleine mode et l'ont pourras accordez a justre titre une part de veriteé,ce western est basé voire axé sur la veangence d'une femme(hannie caulder)qui decide de vengé son mari jim caulder assassiné par mes frères clemens,hors-la-loi notoire.

Dans une course pour retrouvez les meurtriers et armé d'une simple winchester calibre 40/44,vas au fil des etapes retrouvez d'abord
frank clemens l'abattre puis a leurs tours ce sont les deux derniers frere qui crie vengence.


Hannie caulder devient la proie des bandits et devras son salut qu'a l'intervention d'un redresseur de tort
robert culp qui avec l'aide d'un armurier christopher lee l'aideront a poursuivre sa tache de faire justice contre les assassins de son epoux.

Burt kennedy trouva en ce western de fort eccho au etats-unis et son western fut très bien accuillis partout dans l'europe dès sa sortie.Ce western bénéficie en outre d'une superbe distribution:

:arrow: jack elam
:arrow: strother martin
:arrow: robert culp
:arrow: ernest borgnigne
:arrow: raquel welsh
:arrow: christeoper lee
:arrow: diane dors.

Ce western est une production anglaise,le film fut tourneé dans la region d'almeria en espagne dans un lieu-dit
fort bravo le geniale peter cooper signe la un très bon scènaris,je recomande ce western haut en couleur,vala. :wink:

Image
Image
Image
Image
Image
je propose et recherche tous westerns américains.
ymdb.com/user_top20_view.asp?usersid=20346
(copyrigth by james)

julien léonard
Marshall
Marshall
Messages : 264

Messagepar julien léonard » 09 oct. 2004 9:26

Il a l'air vachement cool, faut que je le trouve ! Et puis elle e l'air vraiment belle Raquel Welch là dedans ! :D

dan duryea
Comanche
Comanche
Messages : 712
Localisation : lyon

"Un colt pour trois salopards"

Messagepar dan duryea » 09 oct. 2004 17:40

Très bons commentaires illustrés James...
ce wetern que je viens de revoir en DVD m'a personnellement bien plut;
il y a de très beaux paysages, de l'action avec de bons effets sanguinaires, une très belle Raquel, un excellent générique; un magnifique Ernest Borgnine et Jack Elam; je regrette qu'il n'y ai pas eu une grande vedette masculine, quoique le rôle de Raquel aurait été moindre; j'ai quand même été blasé par le cinémascope qui me procure beaucoup moins de satisfaction par rapport au plein écran de la VHS...
8/10

Avatar du membre
Longway
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5741

Re: hannie caulder(condensé)un colt pour 3 salopards

Messagepar Longway » 09 oct. 2004 18:32

james a écrit :
Ce western est une production anglaise,le film fut tourneé dans la region d'almeria en espagne dans un lieu-dit [/i]fort bravo le geniale peter cooper [i]signe la un très bon scènaris,je recomande ce western haut en couleur,vala. :wink]


A l'époque de sa sortie au cnéma beaucoup de gens croyait que c'était un western italien de plus, d'où la confusion avec certains titres français de westerns spaghettis comme " LA HORDE DES SALOPARDS " ou " POUR DJANGO LES SALOPARDS ONT UN PRIX " pour ne citer qu'eux. :lol: So long.

Avatar du membre
nathan
Séminole
Séminole
Messages : 1305

Messagepar nathan » 26 déc. 2004 22:53

Ce n'est pas pour rien qu'il a été confondu avec un western spaghetti car filmé stylisé à l'italienne ( les gros plans, les ralentis - remarquable scène opposant Robert Culp à Ernest Borgnine) - la violence extrême) .

Cette histoire de vengeance est plutôt intéressante et je comprends qu'elle est inspirée Burt Kennedy , ancien scénariste de Budd Boetticher notamment pour 7 hommes à abattre dont le thème de la vengeance était déjà le centre du film.

D'ailleurs je ne suis pas loin de penser que c'est le meilleur film de Kennedy comme réalisateur . Ses autres westerns le retour des 7 , la caravane de feu , ne tirez pas sur le shérif paraissent bien médiocre à coté de la réussite d'Hannie Caulder.

J'oubliais le meilleur : Raquel Welch . Elle n'a pas volé son titre, à l'époque , de femme la plus belle du monde . :num11
J'en suis encore sous le choc !

Avatar du membre
Sentenza
Marshall
Marshall
Messages : 249
Localisation : sur mon cheval
Contact :

Messagepar Sentenza » 01 sept. 2005 13:07

je viens de le voir ce matin ;)

sympa à regarder Raquel Welch est très belle mais ne joue pas très bien je trouve, l'historie est pas très originale mais pas grave, les pitreries des 3 frères sont amusante
j'ai passé un bon moment mais rien d'exceptionnel
je met 5/10
"dans le fond de quoi l'homme a t'il besoin réellement? rien que d'un bon café et d'un peu de tabac...." -Johnny Guitar-
"je connais deux choses plus belles qu'un revolver : une montre suisse et une femme de n'importe où" -La rivière rouge-

Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2149
Contact :

Messagepar tepepa » 09 déc. 2006 14:01

Un Colt pour trois salopards est-il ou non un western spaghetti?
Le débat est ouvert!

http://www.dvdrama.com/blog/tepepa/6517/ :mrgreen:

C'est drôle de voir que james, qui déteste les westerns spaghetti, aime ce film. Ce dédain de certains pour le western spaghetti ne releverait il pas alors plus du cloisonnement intellectuel qu'autre chose? (question ouverte le plus honnêtement possible, sans mépris ni volonté de lancer une petite géguerre inutile...)
Si on découvrait soudainement que Django a été réalisé en fait par un américain avec des capitaux américains, certains spaghettophobes se mettraient ils à aimer Django ?? :?:

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 09 déc. 2006 14:09

tepepa a écrit :Un Colt pour trois salopards est-il ou non un western spaghetti?
Le débat est ouvert!

http://www.dvdrama.com/blog/tepepa/6517/ :mrgreen:

C'est drôle de voir que james, qui déteste les westerns spaghetti, aime ce film. Ce dédain de certains pour le western spaghetti ne releverait il pas alors plus du cloisonnement intellectuel qu'autre chose? (question ouverte le plus honnêtement possible, sans mépris ni volonté de lancer une petite géguerre inutile...)
Si on découvrait soudainement que Django a été réalisé en fait par un américain avec des capitaux américains, certains spaghettophobes se mettraient ils à aimer Django ?? :?:


Voici ce que j'écrivais ya quelques temps dans ma critique du moment de tuer :
Sartana a écrit :PETIT APARTÉ : Je précise aux américanistes qu’il ne faut pas se fier aux titres et que ces films sont bons pour la plupart. Imaginez que Le train sifflera trois fois se soit appelé : Quand les colts fument… on l’appelle Will Kane. Cela en aurait-il fait un mauvais film pour autant ?... ;)

Comme quoi, Tepepa, on est bien d'accord là-dessus...
Pour moi, Un colt pour 3 salopards n'est pas un spagh', mais un western US qui surfe sur la vague des westerns italiens parce que le western ancienne version était mort à cette époque là...
On pourrait en dire autant d'un western US comme les 100 fusils de Tom Gries...
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

big jake
Marshall
Marshall
Messages : 281
Localisation : 13

Messagepar big jake » 26 déc. 2006 20:54

:D Salut a tous
concernant ce film ,je confirme qu'il s'agit bien d'un western americain ,typique des annees 70 ,de part ses acteurs le trio Ernerst Borgnine ,Jack Elam et surtout Strother Martin acteur fabuleux mais souvent oublié specialisé dans les roles de canaille sympatique.
Burt Kennedy ,scenariste de grand talent merite d'etre rehabilté en qualité de realisateur car il nous a donné pas mal de bons westerns ,Un colts pour trois saloparts en etant un brillant exemple .
Richard Boone : Mais qui etes vous ?
John Wayne : Jacob Mc Candles
Richard Boone :Je vous croyais mort !
John Wayne : Pas encore .

Big Jake (1971) George SHERMAN

Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 27 déc. 2006 10:56

Sartana a écrit :Comme quoi, Tepepa, on est bien d'accord là-dessus...
Pour moi, Un colt pour 3 salopards n'est pas un spagh', mais un western US qui surfe sur la vague des westerns italiens parce que le western ancienne version était mort à cette époque là...
On pourrait en dire autant d'un western US comme les 100 fusils de Tom Gries...

Nous sommes donc plusieurs à partager le même avis...
Un colt pour 3 salopards ne surfe peut-être pas autant sur le spaghetti que l'immonde (à mon avis !) Barquero, mais il y emprunte beaucoup.

J'avoue que, sans avoir trouvé ce film très bon, je n'ai pas trouvé que c'était une daube totale non plus... Un film "bof", pour moi, agrémenté de quelques scènes intéressantes et d'une très belle distribution.
Voila d'ailleurs presqu'un an que je l'avais vu et ce western ne m'avait même pas inspiré la moindre véritable réaction... Sinon "bof".

Raquel Welsh y est très plastic (euh, je veux dire plastique !) et se balade un peu trop à poil sous son poncho : on a longtemps l'impression que le seul "vrai" but du western est de nous la montrer... et j'ai du mal à croire à la vengeance de la poupée Barbie !

Pourtant, le film est plein de bonnes idées, mais la réalisation me paraît longuette, hésitante, mal dosée et ce ne sont pas les influences du spaghetti qui me font penser ça !
Du pur Burt Kennedy, quoi : un réalisateur qui, à mes yeux aurait dû rester scénariste et confier à d'autres ses projets.
Cuacuacocomekiki ? (Averell Dalton)

Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10372
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 27 déc. 2006 11:34

C'est vrai que Burt Kennedy a signé en tant que scénariste quelques petits chefs d'oeuvre réalisé par Boetticher. Il a repris le flambeau avec beaucoup moins de réussite c'est indéniable, mais il a su perpétuer l'esprit western quand celui-ci était au creux de la vague. :horse:
Image

Avatar du membre
cyberpunk
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 166

Re: Hannie Caulder - Un Colt pour 3 Salopards - 1971 - Burt Kennedy

Messagepar cyberpunk » 07 févr. 2008 11:51

j'aime beaucoup ce film mais qui pourrait m'expliquer la présence du personnage tout habillé de noir qui dit pratiqument rien tout au long du film ?
à noter la présence étonnante de christopher lee dans un rôle très inhabituel

Avatar du membre
Vixare
Séminole
Séminole
Messages : 1561
Localisation : Valenciennes
Contact :

Re: Hannie Caulder - Un Colt pour 3 Salopards - 1971 - Burt Kennedy

Messagepar Vixare » 07 févr. 2008 19:16

cyberpunk a écrit :j'aime beaucoup ce film mais qui pourrait m'expliquer la présence du personnage tout habillé de noir qui dit pratiqument rien tout au long du film ?


Un des éléments qui font que j'ai eu l'impression de n'avoir rien compris à ce film quand je l'ai vu sur Canal + y'a quelques années. J'ai l'impression qu'il y a beaucoup de choses males faites jusqu'aux "bad guys" qui sont tout proches du ridicule. L'homme en noir qui arrive de nulle part comme un cheveux sur la soupe à la fin, un combat à l'hacienda dont on ne sait même pas la cause et des plans à toujours plus nombreux sur la belle Raquel Welsh, seule point positif du film ( :mrgreen: ) avec la présence de Christopher Lee. J'avais l'impression que Kennedy avait touché le fond sur 1-2 autres films, je crois que là il a réussi à creuser ... :lol:
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
Winnie
Apache
Messages : 32
Localisation : La plaine des Vosges

Re: Hannie Caulder - Un Colt pour 3 Salopards - 1971 - Burt Kennedy

Messagepar Winnie » 09 juin 2008 17:33

Petit film sympa qui bénéficie d'une très belle distribution :applaudis_6: . Beaucoup de références et de clins d'oeil aux westerns-spaghetti.

Comme tout le monde, j'ai été intrigué par cet homme en noir qui sort de nul part à la fin du film. Ce "Black Killer" :wink: . Voici un début d'explication à cette question existencielle (si, si!) : "Qui est ce mystérieux homme en noir qui tire si vite et si bien ?"
Mon hypothèse : C'est la mort elle-même !!! Enfin, un de ces VRP ! :lol: En effet, Hannie est liée à la mort depuis le début du film. Et, selon moi, cette dernière lui envoie son représentant pour la faire basculer définitivement en lui prêtant main forte. Ensuite, chaque balle qu’elle tire représente un peu de son humanité, de son salut qui se meurt... Après, aucun retour en arrière n’est plus possible : la vengeance lui a tout pris. Ni amour, ni haine, ni vie, seule la mort la suit. La mort qui est matérialisée par cet homme en noir qui reste avec elle et qui la suit effectivement à la fin du film.
Voilà, d'autres explications sont possibles, mais c'est celle qui me plaît le plus. :horse:

Sinon, on peut constater que ce film a, peut-être, inspiré d'autres films. Par exemple : Matrix avec un ralenti, comment dire, "phénoménal", ou Kill Bill avec le thème de la femme-vengeuse.

Bref, un film qu'il serait dommage de ne pas visionner, surtout qu'on le trouve assez facilement en supermarché pour la modique somme de 5 €.

Avatar du membre
Retardataire
Marshall
Marshall
Messages : 259

Re: Hannie Caulder - Un Colt pour 3 Salopards - 1971 - Burt Kennedy

Messagepar Retardataire » 09 sept. 2008 12:16

Western étonnant qui m’a bien plu. :D

Bien vu Winnie concernant ton interprétation du mystérieux pistolero en noir :wink: . J’avoue que je n’y avais pas pensé en le visionnant. D’ailleurs, tu n’es pas le seul à avoir décrypter cette version : ci-dessous un lien vers une critique qui rejoint ton point de vue. Critique d’ailleurs intéressante venant d’un site de métal sombre ! Attention, nombreux spoilers en vue…
http://triste-metal.forumactif.com/art- ... -t1435.htm

Le point qui m’a le plus intéressé dans ce film est la relation (et son évolution) entre Hannie et son professeur. Bien que n’ayant pas la pure dégaine des pistoleros des westerns italiens, le personnage de Thomas Price est plutôt charismatique par son calme, sa sérénité et son côté méthodique. On se laisse bercer par le rythme assez lent d’une bonne partie du film (métronome des vagues de l’océan !). :sm32:



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités