Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
lerebelle
Rancher
Rancher
Messages : 8113
Localisation : Nice et St Laurent du Var, Alpes Maritimes
Contact :

Re: Représailles en Arizona - Arizona Raiders - 1965 - William Witney - Audie Murphy

Messagepar lerebelle » 10 mai 2014 16:11

Un bon petit film vu pour la premiere fois, hier apres midi sur une chaine cablée, TCM Cinéma, pres d 'un demi siecle apres sa sortie en 1965, l' action était bien joué avec un bon scénario, violent certe, mais c' est normal. R

Avatar du membre
lafayette
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7066
Localisation : Landais expatrié 91

Re: Représailles en Arizona - Arizona Raiders - 1965 - William Witney - Audie Murphy

Messagepar lafayette » 10 mai 2014 16:19

Tu as tout à fait raison et Tcm aussi.
Et pour une fois des Sudistes gagnent! Euh, ouais, évidemment contre d'autres sudistes! ;)

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Ariadna Gil et John Wayne icongc1

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4842
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Représailles en Arizona - Arizona Raiders - 1965 - William Witney - Audie Murphy

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 12 mai 2014 12:15

Un western de William Witney que j'ai réussi à avoir en dvd multizone VO seule vers 2010... Je n'ai donc pas encore vu la VF...
Je dois dire que j'ai bien aimé même si c'est un changement radical par rapport aux précédents films de ce génial réalisateur. Je me demande si, tout comme Gordon Douglas avant lui avec RIO CONCHOS, avait vu venir la menace "spaghetti" et tentait de s'y adapter... Malgré la présence des Apaches (les mêmes que ceux du précédent LA FUREUR DES APACHES ?) je dois dire que j'ai été étonné...
En particulier à la fin... Mélange de classique avec le retour de Quantrill après KANSAS EN FEU face à MURPHY et donc style spaghetti (la bande de tueurs de Quantrill qui continue les exactions avec Montana(George KEYMAS) et Grady (Michael DANTE)...) et de "spaghetti" (le village isolé à la frontière, le final...

Bon faudra que je le revois...
Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4073
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Représailles en Arizona - Arizona Raiders - 1965 - William Witney - Audie Murphy

Messagepar Abilène » 08 juil. 2014 20:50

Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4073
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Représailles en Arizona - Arizona Raiders - 1965 - William Witney - Audie Murphy

Messagepar Abilène » 30 août 2015 0:27

Image

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1863
Contact :

Re: Représailles en Arizona - Arizona Raiders - 1965 - William Witney - Audie Murphy

Messagepar Moonfleet » 30 juin 2019 18:27

Image



Représailles en Arizona (Arizona Raiders - 1965) de William Witney
COLUMBIA


Avec Audie Murphy, Michael Dante, Ben Cooper, Buster Crabbe
Scénario : Alex Gottlieb, Mary & William W. Willingham
Musique : Richard LaSalle
Photographie : Jacques R. Marquette (Technicolor 2.35)
Un film produit par Grant Whytock pour la Columbia


Sortie USA : 01 Août 1965


1865. La Guerre de Sécession a pris fin. Clint (Audie Murphy), un soldat confédéré ayant tout perdu durant et après le conflit, rejoint les francs-tireurs du massacreur Quantrell (Fred Graham) dans le but de se venger des Carpetbaggers qui ont tué ses parents. Durant l’assaut des Quantrell’s Raiders par un détachement de la cavalerie américaine commandé par le Capitaine Andrews (Buster Crabbe), Clint, son ami Willie (Ben Cooper) ainsi que Quantrell sont fait prisonniers. La plupart des autres membres du tristement célèbre groupe réussissent à s’enfuir et prennent comme nouveau leader le dénommé Montana. Alors que Clint et Willie sont condamnés à 20 ans de travaux forcés à Yuma, le Capitaine Andrews leur fait une proposition. L’ex officier de cavalerie vient de former les Arizona Rangers pour tenter de mettre fin une fois pour toutes aux exactions du reste de la bande de pillards ; il aurait besoin de l’aide des deux hommes pour infiltrer le gang, en échange de quoi ils seraient amnistiés. Après mure réflexion, Clint accepte pour avoir le plaisir de tuer le nouveau chef du gang, un traître qu’il avait autrefois pris en flagrant délit de tentative de meurtre sur Quantrell pour pouvoir prendre sa place, et à cause de qui il fut capturé. Nos deux ex-taulards se rendent donc dans un village habité par des indiens Yaquis où, après avoir emprisonné ces derniers, les bandits se sont réfugiés…


Image


Même si Audie Murphy avait eu l’occasion de jouer dans de bien meilleurs westerns lorsqu’il était lié par contrat avec Universal, La Fureur des Apaches (Apache Rifles), déjà réalisé par le vétéran du serial William Witney, restait un film de fin de carrière tout à fait honorable : une série B certes mineure, prévisible, un peu trop sage et quelque peu en décalage si l’on prenait en compte l’évolution du genre à l'époque du tournage, mais qui s’avérait décemment construite, correctement réalisée et constamment agréable à suivre d’autant que le film avait eu également le mérite de nous replonger dans l’intéressante réalité historique concernant les difficiles relations en Arizona entre Blancs et Indiens alors même que les traités de paix avaient été signés, l’or demeurant encore et toujours le ferment des conflits. Il n’en va malheureusement pas de même pour Représailles en Arizona, le western suivant de la collaboration Witney-Murphy, au contraire bien médiocre !


Image


Arizona Raiders est le remake d’un western de 1951 signé Phil Karlson, The Texas Rangers, la principale différence étant celle concernant la personnalité des bandits de l’intrigue, le gang du premier film n’ayant évidemment rien à voir avec les Raiders de Quantrell ; il comprenait en son sein d’autres véritables légendes tristement célèbres telles Sam Bass, The Sundance Kid, Butch Cassidy ou encore John Wesley Hardin ; des outlaws ayant réellement existés et tous précédemment ou ultérieurement personnifiés par de talentueux comédiens tels Howard Duff, Rock Hudson, Paul Newman et Robert Redford dans d’excellents films comme La Fille des prairies (Calamity Jane and Sam Bass) de George Sherman ou encore le splendide Victime du destin (The Lawless Breed) de Raoul Walsh. Mais revenons à nos moutons… ou plutôt à nos hors-la-loi ! Alors que paradoxalement le film débute par un long prologue de huit minutes -rajouté quelques années après la sortie du film, probablement pour proposer aux chaines de télévision devant le diffuser une durée raisonnable par rapport aux standards de l’époque- au cours duquel un journaliste nous conte face caméra la biographie de Quantrell, ce redoutable massacreur n’apparait que durant les dix minutes suivantes du film, une voix off se permettant même de doublonner en remettant une couche sur les mêmes évènements relatés juste avant. Autant dire que le film est non seulement loin de démarrer sur les chapeaux de roue mais qu'il s'appesantit également d'emblée sur un personnage n'ayant que peu d'importance dans le reste de l'intrigue ; en l’occurrence les auteurs ou (et) producteurs semblent n'avoir été que très moyennement inspirés !


Image


Le western de Witney perd donc non seulement bien du temps à démarrer mais a également beaucoup de mal à décoller -si ce n’est durant les toutes dernières minutes- faute à un scénario inconsistant et à une succession de longueurs et de scènes d'action languissantes. Car si le cinéaste a pu être très efficace durant une bonne partie de sa carrière (à ce propos je fais confiance aux fans, n’ayant pour ma part jamais eu l’occasion de visionner ses célèbres serials), ce n’est plus du tout le cas ici où il vous sera assez difficile de vous rendre compte du dynamisme et de la nervosité dont il était parait-il coutumier, de trouver une preuve de son sens du rythme et de l’épure pourtant bien connus. Car non, dans Représailles en Arizona le réalisateur et ses scénaristes sont loin d'aller à l’essentiel comme je l’ai souvent entendu dire et le film s’avère non seulement guère intéressant ni captivant mais se traine puis stagne lamentablement à de trop nombreuses reprises. Il faut dire aussi que les comédiens interprétants les bandits ne sont guère convaincants, que ce soit le cascadeur Fred Graham dans la peau de Quantrell ou plus encore Michael Dante dans celui de son successeur qui ne dégage pas un grand charisme et qui ne semble guère inquiéter Audie Murphy, la tension probablement voulue par les auteurs étant en l’occurrence quasiment inexistante.


Image


Alors que sauver ? Quelques beaux plans sur les canyons proches de Old Tucson, cinq dernières minutes assez efficaces, une musique à l’orchestration assez moderne signée Richard LaSalle (même si Neal Hefti fera bien mieux dans le style l’année suivante pour sa superbe partition de La Bataille de la vallée du diable - Duel at Diablo de Ralph Nelson), quelques idées assez originales comme cette attaque par lancer de cactus (sic !) et surtout quelques bons interprètes. Parmi ceux-ci, un Audie Murphy égal à lui-même, Ray Strickling dans le rôle de son frère -les relations entre les deux personnages s’avérant assez attachantes- ou encore Buster Crabbe (l’ex Flash Gordon, Buck Rogers ou Tarzan de serials des décennies précédentes) dans le rôle du capitaine de cavalerie et enfin Ben Cooper (le jeune second du Dancing Kid dans Johnny Guitar, le Jesse James du très bon La femme qui faillit être lynchée de Allan Dwan) dans celui du complice d’Audie Murphy. Concernant les scènes d'action sur lesquelles nous comptions un peu, hormis quelques beaux plans et mouvements de caméras lors de l'attaque de la ville en début de film et lors de la séquence finale, pas grand chose à se mettre sous la dent, la destruction nocturne de la ville de Lawrence étant même constituée de Stock shots d'autres films Columbia de la décennie dont Feu sans sommation (The Quick Gun) de Sidney Salkow, un western de l'année précédente déjà avec Audie Murphy.


Image


Certains trouvent à Arizona Raiders des qualités dignes d’en faire une très bonne série B ; ce n’est donc pas mon cas ! Le mieux serait donc de vous faire votre propre opinion d’autant que le film est proposé dans un master quasi flambant neuf sur le DVD Sidonis. D’ailleurs Bertrand Tavernier qui présente le film fait partie des conquis. Je n’ai pour ma part pas grand-chose de plus à rajouter sur cette production qui louche bien plus vers celles assez désolantes de A.C. Lyles de cette même décennie pour la Paramount que vers les westerns trépidants et épurés de la Universal des années 50.

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4073
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Messagepar Abilène » 08 août 2019 19:10

Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4073
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Messagepar Abilène » 09 août 2019 19:02

Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4073
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Messagepar Abilène » 10 août 2019 23:19

Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23335
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 11 août 2019 9:00

je suis assez d'accord avec la critique de Moonfleet

Ce qui m'a le plus marqué c'est l'attaque aux cactus par les Yaquis :shock: une arme redoutable (et un instrument de torture par ailleurs) !

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Erwin
Pied-tendre
Messages : 12

Re: Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Messagepar Erwin » 11 août 2019 12:03

Bonjour , je viens de voir ce film il y a peu et je l'ai adoré , il rejoindra bientôt ma vidéothèque .. :sm80:

Image
Image

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1185

Re: Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Messagepar Loco » 11 août 2019 13:22

Image

Pour la petite histoire, le premier à gauche sur la photo est Bob Shelton, qui avait racheté Old Tuscon à la fin des années 50 pour en faire le Hollywood du désert, ainsi qu'on l'appelait. Il passa devant la caméra pour quelques films, dans de petits rôles, pour réaliser ses rêves d'enfant. Passionné, il possédait une impressionnante collection d'objets de l'Ouest et d'objets de cinéma, dont la plupart ont été vendus après son décès en décembre 2016.

Ce clip avait été réalisé pour la cérémonie commémorative en son honneur.

Modifié en dernier par Loco le 11 août 2019 14:36, modifié 1 fois.
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Movie Soundtrack Suites

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2497

Re: Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Messagepar limpyChris » 11 août 2019 14:12

Des infos comme je les aime … Gracias, Loco.
Chacune est pour moi comme une pièce d'un puzzle géant, ou de tesselles d'une mosaïque géante (un peu de la taille de Monument Valley, pour vous donner une idée), qu'on ajoute à chaque trouvaille, en sachant qu'aucun de nous ne le/la finira.
Le nom de l'acteur qui joue le chef Yaqui ? Will tell Loco !(cf. Moses/Moïse dans "The Searchers".)
Bon, d'autre part, je propose qu'on enduise de goudron et de plumes tous les affreux qui spoilent/divulgâchent les films, même tout marshal(s) qu'i' sont !! (Le coup des cactus yaquis)
Loco, fais chauffer l' goudron, le Grand Chef me fournira les plumes ! Et lasso, tu peux commencer à chercher un abri aussi …
Signé Le chef des vigilantes et des imbibéss réunis.
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Loco
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1185

Re: Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Messagepar Loco » 11 août 2019 15:04

limpyChris a écrit :Des infos comme je les aime … Gracias, Loco.


Merci, Limpy, je n'en ai qu'une réserve limitée, et certaines qui pourraient bien être enjolivées - ah ! les vieux cowboys... - malheureusement, mais sur certains films tournés à Old Tucson, il m'en reste encore quelques-unes de "première main", ou plutôt, de "première oreille". :wink:

Spoiler: Montrer
Comme le nom de l'acteur qui jouait le chef yaqui, Danny Zapien, qui travaillait "dans le civil" pour l'Arizona Highway Patrol. Pas dans sa filmo sur IMDb, mais avec votre réponse sur Tony Urchel, je ne vais pas aller le rajouter, je ne voudrais provoque l'ire olimpyenne. :wink:
Loco : (1) fou - (2) chef apache chiricahua - (3) esprit du vaudou - (4) terme familier pour "locomotive"

Movie Soundtrack Suites

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2497

Re: Représailles en Arizona - Arizona raiders - 1965 - William Witney

Messagepar limpyChris » 11 août 2019 15:09

'at's him allright.
Et pour ce qui est du goudron … ? i' chauffe ?
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités