Victime du destin - The Lawless Breed - 1953 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14656
Contact :

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar metek » 19 avr. 2009 19:00

Vin a écrit :Hudson est tout poupon dessus ! :lol:


Heureusement qu'il t'entend pas, sinon il te prendrait aux mots heheheh!! :wink:

Image
Modifié en dernier par metek le 23 août 2009 23:13, modifié 1 fois.

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14656
Contact :

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar metek » 06 août 2009 6:58

Affiche original que j'ai recu, rare celle la a trouver surtout en bon etat! Quand on trouve et q'on met la main sur des affiches comme sa faut pas hesiter car ses occasions ne se presentent pas tout les jours :beer1:


old timer
Chasseur de primes
Chasseur de primes
Messages : 348

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar old timer » 21 sept. 2009 20:15

ça y est je l'ai enfin vu :
(c'est pas un exploit c'est le seul DVD de cette collection qui ne coute que 7,99 euros au lieu de 16 pour cause d'absence de VF - aucune excuse à ceux qui ne se jettent pas dessus !)

J'ai passé un excellent moment avec ce film qui se présente comme un grand flash-back assez classique (le journaliste lit le manuscrit de Hardin et sa vie nous est racontée à partir de là), les images sont belles, les acteurs excellents, moi qui croyait ne pas aimer Rock Hudson je me surprend à l'apprécier grandement, il a de la présence et joue toujours juste, et puis le personnage est beau, on est loin de son rôle inconsistant dans "les affameurs"!

Bien sûr c'est assez conventionnel sur le fond, dans le genre jeune rebelle qui apprend la vie... "Mon père avait raison" pourrait être le titre du film, mais cette fin est moralement juste à défaut d'être historiquement véridique. De toutes façons je n'avais jamais entendu parler de ce Wes Hardin auparavant, alors je me fous un peu de savoir que sa vie réelle n'a rien à voir avec le film. Je juge le film pour ce qu'il est. Quand on pense au nombre de films qui ont présenté "Billy le Kid" ou Jesse James comme de braves petits gars de la campagne victimes des circonstances et de l'acharnement des forces de l'ordre... On est tout à fait dans la tradition du "imprimez la légende" habituelle à cette époque-là!

Le seul truc c'est que c'est un film de Raoul Walsh et là on déchante forcément... pour peu qu'on aie vu "la charge fantastique" et d'autres films des années 40 (Gentleman Jim, L'enfer est à lui) qui ont un rythme, un lyrisme, une énergie vitale incroyable, on cherche en vain l'équivalent ici... Alors je serais tenté de dire que si "Victime du destin" était signé Tartempion on applaudirait bien fort mais de la part de Walsh ça donne plutôt envie de faire bof...
Bref, pas un des jalons du western, mais un bon film à voir...

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22613
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 06 oct. 2009 18:37

Image
Image
Image
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 22613
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 14 oct. 2009 22:10

ImageImage
ImageImage
Image Rock et Julie Adams
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6819
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar Cole Armin » 15 févr. 2010 7:58

Biographie de John Wesley Hardin bien menée.
Victime du Destin offre l'un de ses meilleurs rôles à Rock Hudson dont il s'agissait du premier rôle principal dans sa carrière que l'acteur porte à merveille. La belle Mary Castle (de la série Les Histoires du siècle dernier) fait de la concurrence à Julia Adams. Dans les seconds rôles, que des habitués : John McIntire qui interprète deux rôles ! Lee Van Cleef qui disparait très vite.
Hollywood oblige, l'histoire est romancée avec des libertés par rapport à la réalité. The Lawless Breed reste assez mineur dans la carrière de Raoul Walsh.

Une adaptation distrayante.
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14656
Contact :

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar metek » 07 août 2010 20:43

Another one! :beer1:


Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11974
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar lasbugas » 17 oct. 2010 7:43

Image

Image

Image
Modifié en dernier par lasbugas le 31 oct. 2010 11:45, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11974
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar lasbugas » 24 oct. 2010 20:33

Image

Image

Image
Modifié en dernier par lasbugas le 31 oct. 2010 11:44, modifié 1 fois.
Image



Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14656
Contact :

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar metek » 22 déc. 2010 3:33


Avatar du membre
Trane
Comanche
Comanche
Messages : 781
Localisation : Région Parisienne

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar Trane » 10 mai 2011 11:17

old timer a écrit :....
Le seul truc c'est que c'est un film de Raoul Walsh et là on déchante forcément... pour peu qu'on aie vu "la charge fantastique" et d'autres films des années 40 (Gentleman Jim, L'enfer est à lui) qui ont un rythme, un lyrisme, une énergie vitale incroyable, on cherche en vain l'équivalent ici... Alors je serais tenté de dire que si "Victime du destin" était signé Tartempion on applaudirait bien fort mais de la part de Walsh ça donne plutôt envie de faire bof...
Bref, pas un des jalons du western, mais un bon film à voir...


Je partage et j'ajoute seulement que j'y ai beaucoup apprécié Julie Adams
Le premier verre te rend aveugle
AU deuxième, t'es content de l'être!"


Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4749
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: Victime du destin - The Lawless Breed - 1952 - Raoul Walsh - Rock Hudson

Messagepar Yosemite » 28 déc. 2011 18:21

Un western agréable, on sent les acteurs bien à leur place et bien que je ne sois pas un grand fan de R. Hudson, je trouve ici qu’il parvient à donner la complexité et les ambivalences nécessaires à son personnage pour le rendre crédible. Il faut bien ça d’ailleurs tant l’histoire de John Wesley Hardin (je ne le connaissais pas cela dit avant d’avoir visionné le film) semble ici romancée et tant le nombre de balles qu’il reçoit en 1h25, sans pour autant être vraiment amoché, laisse rêveur.
Mais voila, justement, le rêve y est. Puisque dans le fond, c’est de rêve dont il est question dans ce film.
De belles couleurs à signaler (il y a un plan de la ville de Polland où celle-ci ressemble à une maquette tant tout y est joliment peint) même si lors de quelques séquences de nuit (notamment lorsqu’il est blessé et qu’il se réfugie au bord de la rivière après le décès de Jane) les sous-titres font un peu office de bougie pour déceler quelque chose sur l’écran !

D’un point de vue technique également, lors de plusieurs scènes j’ai vraiment trouvé que la caméra bougeait trop. Lorsqu’ils font route vers Abilene aux alentours de la 22ième minute (ils parlent alors de bière et de steak), ça tremblote même rendant le visionnage peu agréable.
Pour finir, certains enchaînements de plans m’ont un peu donné le tournis. Toutefois, il s’agit certainement d’un parti pris dans la mesure où le destin de Wes est présenté sous un angle délibérément trépidant.

D’un point de vue réalisation, l’ensemble manque de relief à mon avis. J’avoue par exemple, que la scène où Wes mène son duel sous son arbre dans une ville fouettée par le vent ne m’a pas convaincu et qu’elle manque vraiment de réalisme. Tout cela me laisse sur l’impression générale d’un enchaînement de scènes, souvent réussies et plaisantes individuellement, mais dont on ne comprend pas comment mises bout à bout elle pourrait reconstituer la vie de cet homme.

Puisque malgré toutes ces critiques, j’ai quand même passé un bon moment (c’était mon troisième visionnage), je finirai par saluer les deux rôles féminins.
Mary Castle quoique interprétant un personnage indécis et manquant un peu de consistance joue très juste. Julia Adams quant à elle, dont le personnage est tout de même mis plus en évidence dans le scénario, m’est apparu éblouissante. La gamme de sentiments, d’expressions, d’attitudes qu’elle déploie dans ce film m’a captivé.

Pas le meilleur Walsh comme déjà écrit ci-avant, mais un bon moment quand même.
Yo.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités