The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14823
Contact :

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar metek » 04 déc. 2011 21:38

Modifié en dernier par metek le 07 nov. 2014 18:34, modifié 2 fois.

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14823
Contact :

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar metek » 04 déc. 2011 22:03

Modifié en dernier par metek le 07 nov. 2014 18:35, modifié 2 fois.

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14823
Contact :

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar metek » 12 déc. 2011 1:14

Image
Modifié en dernier par metek le 07 nov. 2014 18:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14823
Contact :

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar metek » 20 déc. 2011 5:36

Image
Modifié en dernier par metek le 07 nov. 2014 18:08, modifié 1 fois.





Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6617
Localisation : oregon

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar lasso » 29 déc. 2017 10:35

Bien que l'enthousiasme pour ce Western de A. Murphy, semble très limité sur ces pages de WM, j'apprends que Sidonis
va l'éditer en VO - S/T français ! et en Cinémascope en janvier prochain. Eh bien c'est leur risque...

Revu hier-soir, en VO S/T fr en Cinemascope, bonne qualité des images. Ce Western m'a de nouveau
déçu, tournage en Espagne, les acteurs américains sont soutenus par des Espagnols, la musique est du genre des westerns
italiens, Audie Murphy bien que sympatique, donne peu dans un scénario pourtant familier pour un expert comme Lesley
Selander.
Il est vrai qu'on reconnaît facilement les Westerns tournés en Espagne rien qu'à la physionomie des chevaux racés.

affiche allemande : L'homme du Texas

Image

Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1890
Localisation : depts 13 et 05

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar major dundee » 30 déc. 2017 16:54

Tiens c'est vrai le coup des chevaux.

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3820
Contact :

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar L.. » 30 déc. 2017 17:18

Co-production des frères Balcazar , tournée à Esplugas City (village western, banlieue de Barcelone) et aux confins de la Catalogne et de l'Aragon (une région alors sauvage et désolée, souvenirs personnels de l'été 1968.)

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12141
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar lasbugas » 10 févr. 2018 12:29

Image
Image

Avatar du membre
Yosemite
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 4814
Localisation : Paris (Texas ?)

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar Yosemite » 02 juin 2018 8:43

Dans "Les 7 mercenaires" 2016, un des personnage dresse un inventaire des recrutés et emploi le terme de Texican, il se fera reprendre d'ailleurs et il lui est répondu que "Texican ça n'existe pas".
Peut-être qu'à ce moment, Antoine Fuqua, souhaitait-il adresser un clin d’œil à Selander ?
Image

Sinon, j'ai hésité à acheter le DVD "The Texican", pas emballé que j'étais par ce que j'ai lu à son sujet.
Yo.

limpyChris
Westerner
Westerner
Messages : 2232

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar limpyChris » 07 juin 2018 0:07

Hello Yosemite,

Le terme 'Texican' existe bel et bien : c'est une espèce de 'mot valise' formé/forgé sur 'Texan' et 'Mexican' ; il peut désigner un 'métis' Texan-Mexicain, considéré comme un Texan lorsqu'il est au Mexique, et inversement, un Mexicain quand il est au Texas, le coeur entre deux pays ; un Texan d'origine mexicaine. Ou peut-être aussi un Texan qui se sente Texan, avant de se dire Américain Étatzunien (d'avant l'entrée dans l'union).
Si j'ai bonne mémoire, Shug Fisher, dans son rôle de cow-boy bègue dans "Cheyenne Autumn / Les Cheyennes" dit, en parlant d'un des deux Cheyennes venus mendier de la nourriture, qu'il ne peut même pas parler T-t-t-texican comme il faut. (dans la VO, s'entend, mais comme je ne pourrais citer la réplique exacte, j'en ai donné une traduction ...)
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Avatar du membre
Arizona Kid
Séminole
Séminole
Messages : 1213
Localisation : Marseille, France

Re: The Texican - Lesley Selander - 1966 - Audie Murphy

Messagepar Arizona Kid » 24 nov. 2018 14:35

Hello, folks :sm57:
Me revoilà parmi vous après quelques jours durant lesquels, fort occupé, je n'ai guère pu traîner mes éperons dans
notre saloon.
Dites, les gars, ' faudrait un peu penser à vider le crachoir, ça va déborder, un de ces quatre :lol:

Bon, blague à part, ce matin, à la faveur d'un petit passage à O'CD, j'ai fait une assez bonne provision de DVD: outre Batman Begins en coffret DVD - Blu-ray, j'ai déniché Valdez avec Burt Lancaster, La Plume blanche avec Robert Wagner, et deux petits Audie Murphy pour la route, Les Sept chemins du couchant et El Texican.
C'est ce dernier que je viens de visionner, étant donné que je le recherchais depuis un certain temps déjà.

Mise en boite par Lesley Selander, solide routard de la série B, cette production Columbia tournée en Espagne est un étonnant croisement de western américain et de western spaghetti, dont l'influence est plus d'une fois palpable à l'écran: coups de feu plus sonores aux échos métalliques -comme chez Sergio Leone- , blessures plus sanglantes qu'à l'ordinaire, coups de poings aux bruitages très appuyés, sans oublier une partition musicale qui nous réserve quelques jolies envolées " moriconiennes ".

Dans le rôle classique du pistolero rangé des colts qui doit reprendre les armes, ici pour venger le meurtre de son frère, nus retrouvons le sympathique Audie Murphy, dont ce fut l'un des trois derniers westerns.
Toujours impeccable -ici dans une belle chemise à carreaux, toujours sans un grain de poussière, dixit ma mère- , l'acteur de 42 ans promène son éternelle silhouette de jeune homme et campe avec sa conviction habituelle ce personnage de redresseur de torts qu'il a si souvent incarné dans ses précédents westerns, et notamment dans sa période dorée à la Universal.

Face à l'ami Audie, dans la peau de la crapule de service, l'imposant Broderick Crawford (le sergent bourru du Sabre et la Flèche d'André De Toth) compose un méchant tout en cynisme et en roublardise, qui m'a parfois rappelé le truculent Charles Middleton du Crépuscule sanglant de Jack Arnold.

Quelques belles chevauchées, des duels dynamiques, de petites touches d'humour fort bienvenues: la découverte de
El Texican fut donc pour moi une bien agréable surprise, et je pense enchaîner d'ici ce soir avec Les Sept chemins du couchant d'Harry Keller :wink:
" Personne ne t'empêchera de partir si c'est ce que tu veux; mais laisse-moi te donner un conseil, fiston: dans ce pays, c'est très mal vu de toucher au cheval d'un autre homme... " (Joël McCrea, Cattle Drive, 1951)
:sm70:



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 18 invités