La Poursuite Infernale - My Darling Clementine - 1946 - John Ford

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
L'étranger...
Chasseur de primes
Messages : 791

Messagepar L'étranger... » 24 juil. 2005 13:00

Encore un John Ford auprés duquel la magie n'a pas fonctionné chez moi et j'en suis le premier déçu... :(
Je suis le plus beau, le plus fort, le plus intelligent, dixit Carcasse... et vous savez quoi ? Il a raison !

Avatar du membre
Sentenza
Convoyeur de bétail
Messages : 248
Localisation : sur mon cheval
Contact :

Messagepar Sentenza » 02 sept. 2005 11:10

je l'ai trouvé bien sans plus je pense qu'un deuxième visionnage m'aiderait à mieux l'apprécier
"dans le fond de quoi l'homme a t'il besoin réellement? rien que d'un bon café et d'un peu de tabac...." -Johnny Guitar-
"je connais deux choses plus belles qu'un revolver : une montre suisse et une femme de n'importe où" -La rivière rouge-

Avatar du membre
John Mallory
Guerrier indien
Messages : 486
Localisation : Lausanne (CH)

Messagepar John Mallory » 29 mars 2006 12:40

J'ai découvert ce film dernièrement et je peux dire que je l'ai adoré dès la première vision.

Il est intéressant de noter que John Ford avait rencontré le véritable Wyatt Earp et que donc il a ainsi pu le retransposer à l'écran le plus authentiquement possible. Cependant, son but n'était pas non plus de coller parfaitement à la réalité, ce qui fait que son film ne nous retrace pas les événements dans leur exactitude (le personnage de Clémentine est même totalement fictif). Les fameux plans où l'on voit Henry Fonda se balancer sur sa chaise était une manie qu'avait l'acteur durant le tournage et que Ford a décidé d'utiliser dans le film. Victore Mature incarne un excellent Doc Holliday, même si sa carrure athlétique le rend moins crédible en malade que Dennis Quaid ou Val Kilmer qui iront beaucoup plus loin afin de coller au personnage. Le fameux règlement de compte d'OK Corral est assez intéressant car il ne ressemble pas vraiment à l'image que l'on s'en fait avec les deux clans face-à-face et diffère fortement avec les autres films qui nous présente ce même épisode.

Le DVD collector z2 nous propose le film dans une excellente qualité et présente même une autre version dans un second disque (apparamment avec un montage différent, mais je n'ai pas encore eut l'occasion de la regarder).

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2171
Contact :

Messagepar tepepa » 29 mars 2006 14:01

Un bon Ford mais j'ai été un peu déçu par rapport à la réputation excellente du film. On est quand même loin je trouve de La Prisonnière du Désert ou L'homme qui tua Liberty Valance.
En fait je l'ai trouvé trop simple, sans subtilités. Peut etre que celles-ci m'ont échappées ??

http://www.dvdrama.com/blog/tepepa/6031/
Modifié en dernier par tepepa le 02 oct. 2009 13:50, modifié 2 fois.

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2553

Messagepar musselshell » 29 mars 2006 16:43

Le classicisme fordien est dans ce film sur l'un de ses sommets. Pas un plan qui ne soit un véritable tableau, dans le même mouvement totalement construit et pensé (sans story-board, dans la caméra...), sans esbrouffe et toujours sidérant de poésie...Encore un film ou le noir et blanc est littéralement constitutif de tout ce qu'il véhicule...Ford, qui se targuait de reconstituer le gunfight à OK Corral d'après les informations de première main de Wyatt Earp lui même, s'en fiche évidemment comme une guigne...le propos est ailleurs, et il est universel...La solitude des héros est inévitable: Wyatt et Doc vont ensemble, inintégrables et inintégrés, et l'héroisme de Fonda se mesure à l'incapacité de Mature à affronter son propre échec existentiel...la troupe de théatre, excacerbant le choc entre la culture et la brutalité d'un monde en construction, confrontant chaque homme à son propre destin, renvoie Mature (qui sait, mais ne peut...) et Fonda à leur indispensable solitude...à la mort pour l'un, à l'errance pour l'autre...
La scène du bal sur les fondations de l'église en construction, le bois, le désert juste derrière, la musique et le drapeau qui claque, précédée de la lente marche de Fonda et Cathy Downs dans la rue principale de Tombstone, est à mon avis le "climax" émotionnel du film...libération de ses multiples tensions et déchirements...Jusqu'au dernier, obligatoire... "I sure like that name Clementine". Ce film est immense. :num1

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7699
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 29 mars 2006 19:06

La scène du bal sur les fondations de l'église en construction, le bois, le désert juste derrière, la musique et le drapeau qui claque, précédée de la lente marche de Fonda et Cathy Downs dans la rue principale de Tombstone, est à mon avis le "climax" émotionnel du film...libération de ses multiples tensions et déchirements...Jusqu'au dernier, obligatoire... "I sure like that name Clementine". Ce film est immense.


MUSSELSHELL :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
Le meilleur moment du film :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

cogburn
Cavalier solitaire
Messages : 106

Messagepar cogburn » 30 mars 2006 6:10

je trouve ce film tres bon et comme dans le film de john sturges ou je préfére la composition de kirk douglas a celle de burt lancaster, dans cette version fordienne je préfére Victor matur qui est excellent a un henry fonda un peu plus effacé

Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1269
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 13 juil. 2006 14:57

Je viens de le revoir, cette fois en DVD, et je retire ce que j'ai dit précédemment. C'est un très bon western, dans le genre ultra-classique. Le voir en VO dans une copie restaurée a bouleversé mon premier avis. C'est quand même pas le "Wyatt Earp" que je préfère, mais je lui reconnais maintenant des qualités qui m'avait échappées la première fois en VF sur Arte avec une réception télé foireuse.
Du très bon Ford/Fonda.
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
Vixare
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1558
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 09 juin 2007 14:00

Sentiment un peu mitigé à la "rerevision" de ce film, Ford fait encore du trés bon boulot à la réalisation c'est indeniable, chaque plan est bien pensé, rien n'est laissé au hasard c'est vraiment du bon mais le scénario est un peu léger selon moi. Cependant l'histoire du Tombstone m'embête un peu dans le sens où elle est pour moi la plus éloignée de la réalité( en comparaison à d'autres westerns traitant du sujet ), Henry Fonda n'exprime pas vraiment de sentiments, paraissant rester en bloc presque tout au long du film, alors que Mature excelle. J'aurais aimé voir Ward Bond dans un rôle un peu plus développé, là il me parait vraiment sous-exploité cantonné à une ou deux répliques par-ci par-là mais sa prestance fait le reste.
La VF du DVD est pour moi impossible à regarder, je ne la supporte pas avec tout un cafouillage dans les termes ... je me cantonne à la VOST :lol: 8/10
" Leboeuf j'te conseille de pas te trouver sur ma route ou tu t'rendras compte que j'suis pas encore fini et que j'ai encore une bonne dose de dynamite dans les poings !"

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Messagepar Sartana » 09 juin 2007 14:24

Vixare a écrit :Sentiment un peu mitigé à la "rerevision" de ce film, Ford fait encore du trés bon boulot à la réalisation c'est indeniable, chaque plan est bien pensé, rien n'est laissé au hasard c'est vraiment du bon mais le scénario est un peu léger selon moi. Cependant l'histoire du Tombstone m'embête un peu dans le sens où elle est pour moi la plus éloignée de la réalité( en comparaison à d'autres westerns traitant du sujet ), Henry Fonda n'exprime pas vraiment de sentiments, paraissant rester en bloc presque tout au long du film, alors que Mature excelle. J'aurais aimé voir Ward Bond dans un rôle un peu plus développé, là il me parait vraiment sous-exploité cantonné à une ou deux répliques par-ci par-là mais sa prestance fait le reste.
La VF du DVD est pour moi impossible à regarder, je ne la supporte pas avec tout un cafouillage dans les termes ... je me cantonne à la VOST :lol: 8/10

Film àrevoir pour ma part, et en VO !! La VF est nulle : "prends la malleposte pour aller à Tombeau voir Papi Clanton" :roll:
Merci bien les doubleurs ! Je dois le revoir mais n'ai qu'une VHS donc ça attendra...
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15451
Localisation : Canada
Contact :

Re: La poursuite infernale (My Darling Clementine) 1946 - John Ford

Messagepar metek » 26 déc. 2008 3:14

Un peu de photos au moins :beer1:

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7699
Localisation : nord-est

Re: La poursuite infernale (My Darling Clementine) 1946 - John Ford

Messagepar Jicarilla » 26 déc. 2008 10:09

:applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: ImageImage
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23377
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: La poursuite infernale (My Darling Clementine) 1946 - John Ford

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 04 mars 2009 21:13

après les photos, les affiches.... icongc1

Image
ImageImage
ImageImage
Image
Modifié en dernier par U.S. Marshal Cahill le 12 août 2009 19:49, modifié 1 fois.
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5350
Localisation : Paris/Touraine

Re: La poursuite infernale (My Darling Clementine) 1946 - John Ford

Messagepar Vin » 04 mars 2009 21:44

Film magique pour moi, avec un Fonda dans l'un de ses sommets, une prise de vue assez exceptionnelle, bref, que du bon. :sm32:
Image

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Re: La poursuite infernale (My Darling Clementine) 1946 - John Ford

Messagepar Trinita » 06 mars 2009 18:04

Je l'ai vu et que dire... J'ai trouvé la mise en scène de Ford ultra maitrisé et chaque scène est un véritable tableau, les acteurs sont bon mais j'ai pas été vraiment emballé par le traitement de l'histoire.
Bref, sentiment mitigé pour ce film. Mais peut être qu'une autre revision...
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités