On continue à l'appeler fils de... - ... E continuavano a chiamarlo figlio di... - 1969 - Rafael Romero Marchent

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 612
Localisation : 92 Spaghetti Ville

On continue à l'appeler fils de... - ... E continuavano a chiamarlo figlio di... - 1969 - Rafael Romero Marchent

Messagepar edocle » 04 janv. 2009 17:13

On continue à l'appeler fils de... / Zorro le justicier ( E continuavano a Chiamarlo Figlio di… / El Zorro justiciero) – 1969 – Rafael ROMERO MARCHENT

Italie / Espagne

Bon j’en vois qui vont dire : « pfff… encore du Zorro !!!»
Ben ouais, mais du comme ça on en voit rarement. C’est du tout bon, du Zorro spaghetti.
Lors de sa sortie en 1970, M.P. un critique de « Il Giorno » écrivait que le « réalisateur avait eu le tord de confondre l’idée que l’on se faisait de Zorro avec une cape et une épée, avec un Zorro armé d’un colt comme on en voit dans l’Ouest made in Rome ».
Pour moi c’est ça qui fait le charme de ce film. Et si Zorro n’utilise pas beaucoup son Colt, je peux vous dire que les autres le font fumer !

De toute façon ce n’est pas du vrai Zorro. En cela le titre italien est correct, c’est le fils de Zorro qui reprend du service pour éviter injustice et spoliation.
Le jeune Fred (Carlos Romero Marchent) débarque dans une ville de l’ouest pour se recueillir sur la tombe de son père. Celui-ci mort et enterré, laisse un immense ranch que le juge et le shérif s’apprêtent à vendre aux enchères. Ce ranch est convoité par deux ordures locales Warmer et son acolyte Buck parce que, dit-on, le tracé du chemin de fer ferait envoler sa valeur marchande. Ils échafaudent donc un plan pour faire accuser Fred de vol et meurtre. Mais voilà Don Diego (Fabio Testi), le fiston de Zorro veille et n’hésite pas à en dosser la vieille tunique de son père pour faire triompher le bon droit !
Mais mon bon monsieur, les temps ont changé et si la cagoule est là, le colt et la winchester ont remplacé l’épée...
Nostalgiques de Walt Disney, passez votre chemin, ici ça défouraille un max. !

Et puis tous les autres sont là. On reconnait la belle Simone Blondel, les gueules de Piero Lulli, Lui Induni, Frank Brana, Eduardo Calvo, Luis Gaspar et tout ce beau monde s’en donne à cœur joie sous la direction de Rafael Romero Marchent.
Chez les Marchent, on sait faire du cinéma et des bons films. On n’hésite pas s’il le faut à se coller au scénario et quand il s’agit de filmer des scènes de bagarre avec un grand nombre de cascadeurs, on n’est pas empoté de la caméra !
Je ne vous raconte pas la bataille finale. Dans le patelin qui avait déjà servi à « une poignée de dollars » les balles volent bas et l’armurier a liquidé son stock de balles à blanc.
On dit que certaines séquences proviennent de chutes d’autres productions, mais je n’en ai pas la preuve…

Musique passe-partout de Lallo Gori, c’est filmé en 35mm scope couleurs Eastmancolor, anamorphose 2.35 et enlevé en 83 minutes durée cinéma !
Pas un chef d’œuvre, mais une œuvre de série qui tient la route et que l’amateur suivra avec plaisir.

Pour voir ce fils de Zorro, il y a un DVD espagnol et un DVD italien avec des sous-titres pour mal entendant. Ce qui veut dire qu’il y a bien une VOSTF quelque part…

Non, pour être plus juste, merci Zorro.

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Image
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

L..
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5026
Contact :

Stock shots.

Messagepar L.. » 04 janv. 2009 17:25

Beaucoup de plans proviennent de "L'ombre de Zorro", dont on reconnaît aisément le travail sur l'espace en Scope, du à R. Pacheco, et qui par leur qualité (prise de vue et décor) tranchent avec la médiocrité visuelle de l'ensemble. Film très décevant, qui plus est le DVD italien est encombré de zones de flou dans l'image gênante.

On peut allègrement éviter.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 2984
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Zorro le justicier ( E continuavano a Chiamarlo Figlio di… ) – 1969 – Rafael ROMERO MARCHE

Messagepar Sartana » 04 janv. 2009 19:09

Les critiques j'en ai lu au moment de la sortie DVD laissent présager un film assez moyen.
Pour Testi et surtout pour Lulli, je franchirais le Rubicon :beer1:


Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 612
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Zorro le justicier

Messagepar edocle » 04 janv. 2009 22:11

L.. a écrit : DVD italien est encombré de zones de flou dans l'image gênante. .


pour avoir travaillé de longues heures sur ma copie et avoir scruté les plans un à un, je peux dire
qu'à part quelques contre-jours légérement surex et mal étalonnés l'image est plutôt d'une qualité
très honnête !

L.. a écrit :On peut allègrement éviter.


Pas sûr, ce film est complètement inédit en France, alors l'amateur de westerns spaghetti,
le collectionneur, aura peut-être envie de le découvrir !
...surtout si par hasard il tombe sur une VOSTF ...


Pour ceux qui aime les anachronismes, les ombres que l'on voit dans l'herbe sont celles de
l'équipe technique. L' ombre de la caméra est au niveau du tronc, à sa droite l' opérateur,
le reste du staff regarde l'action .... :wink: :wink:
Image
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5319
Localisation : Paris/Touraine

Re: Zorro le justicier ( E continuavano a Chiamarlo Figlio di… ) – 1969 – Rafael ROMERO MARCHE

Messagepar Vin » 05 janv. 2009 23:45

C'est bien, les films sur Zorro, et puis c'est d'actualité.
Le prochain spagh' sur le sujet se nomme Zorro Dati, je crois.
:mrgreen:
Image

rex lee
Caporal
Messages : 845

Re: Zorro le justicier ( E continuavano a Chiamarlo Figlio di… ) – 1969 – Rafael ROMERO MARCHE

Messagepar rex lee » 09 janv. 2009 16:01

Un western agréable à suivre et pour cause : avec les Romero Marchent , on n'est jamais déçu.
Mais ce film suscite quelques interrogations :
- comment en est -on arrivé à l'association FIDANI ( avec , à ma gauche , Fabio Testi et Simone Blondel ) - /- MARCHENT ( avec, à ma droite ,Carlos R.M. ,Brana , Induni , Mejuto et Lulli ...)?
-Pourquoi les noms du générique italien ( Testi , Blondel , Garrone [ pas vu dans le film! ] ...) ne sont-il pas tout à fait les mêmes dans le générique espagnol ,visible sur Youtube ( Martin Moore , Carlos Romero Marchent et , en gros caractères , Francisco Brana ) ? On a l'impression que les Italiens ont voulu gommer le côté espagnol du film .
-Où est R.Garrone ? Luis Gaspar est tout juste aperçu ....N' y aurait-il pas des coupes dans la version italienne ?
-Comme cela a été signalé , certaines images proviennent d'un film plus ancien : c'est bien fait , mais cela se voit un peu : il s'agit des scènes de chevauchées , d'attaques du train et de la dilligence et du combat final . Pourquoi ? Habituellement , Rafael R.Marchent ne recourt pas à ce procédé . Il a bien fallu que quelque chose le justifie ! Mais quoi ? Manque d'argent ? Problème de co-production ?
Bon western et que ces quelques questions ne découragent personne .Mais plutôt qu'elles vous poussent à le voir !

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2935
Localisation : Gone

Re: Zorro le justicier ( E continuavano a Chiamarlo Figlio di… ) – 1969 – Rafael ROMERO MARCHE

Messagepar Breccio » 09 janv. 2009 16:15

rex lee a écrit :-Comme cela a été signalé , certaines images proviennent d'un film plus ancien : c'est bien fait , mais cela se voit un peu : il s'agit des scènes de chevauchées , d'attaques du train et de la dilligence et du combat final . Pourquoi ? Habituellement , Rafael R.Marchent ne recourt pas à ce procédé . Il a bien fallu que quelque chose le justifie ! Mais quoi ? Manque d'argent ? Problème de co-production ?

Il semble pourtant que ce cinéaste soit un habitué de la chose.
Il y a quelques mois, le hasard a voulu que je visionne à quelques jours d'intervalles Deux croix pour un implacable (1968) et Tu seras la proie des vautours (1971), tous deux de Rafael Romero Marchent, et j'ai vu tout de suite que des bouts du premier se retrouvaient dans le second -- d'ailleurs, je l'ai dit sur ce fil : viewtopic.php?t=4474
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

rex lee
Caporal
Messages : 845

Re: Zorro le justicier ( E continuavano a Chiamarlo Figlio di… ) – 1969 – Rafael ROMERO MARCHE

Messagepar rex lee » 11 janv. 2009 6:18

Merci du renseignement .Mais je n'ai pas vu "Tu seras la proie des vautours "...
Pour en revenir à ce "Zorro" , cela n'est pas gênant et on prend beaucoup de plaisir à voir ce film .

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1381
Localisation : Sur un hamac

Re: Zorro le justicier ( E continuavano a Chiamarlo Figlio di… ) – 1969 – Rafael ROMERO MARCHE

Messagepar Trinita » 29 janv. 2009 13:58

Vu et que dire de plus à part que c'est très divertissant et que les personnages sont convaincants avec une mention particulière à Lulli qui est toujours très bon en crapule.
Bref un film à voir en famille. :D
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5163
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Zorro le justicier ( E continuavano a Chiamarlo Figlio di… ) – 1969 – Rafael ROMERO MA

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 25 nov. 2011 16:10

Je remonte encore un ancien topic après qq hésitation...Mais grâce à un ami venu ici y a qq temps j'ai enfin pu le voir(merci encore si tu passes nazarin! :wink: )

Je confirme ce que disait Rex Lee:avec les frères Romero Marchent on ne s'ennuie jamais! :horse:

Au début je dois avouer avoir été sceptique quant au fait qu'on utilise en effet qq stock-shots de L'OMBRE DE ZORRO puisque Fabio TESTI porte le costume de Frank Latimore dans le précédent...Mais en passant outre ce détail minime il est vrai que c'est sympa,bien rythmé...

Seul petit truc qui me déconcerta qq peu la première fois:la maison de POUR UNE POIGNEE DE DOLLARS réutilisée ici comme maison de WARNER le méchant...Mais ça passe sans difficulté...

PIERO LULLI est parfait comme d'hab'en superbe salaud(la scène où il menace la jolie Simone BLONDELL avec un bout de bois chauffé sur les braises près du visage pour qu'elle lui dise qui est Zorro...)...FABIO TESTI...J'étais inquiet au début mais au final il s'en sort bien...
CHOSE ETONNANTE:il reprend le rôle de ZORRO bien qu'ayant promis à feu son père,comme son serviteur Eduardo le dit juste avant alors qu'ils descendent dans la pièce secrète,de ne pas le faire...Il porte bien le costume et se débrouille!

UN BON ZORRO SPAGHETTI... :horse: MEILLEUR QUE LE DERNIER FILM D'ANTONIO BANDERAS(LA LEGENDE DE ZORRO)IL EST VRAI!!
Image

Avatar du membre
pak
Harmonica
Messages : 4414
Localisation : Massy town
Contact :

Re: On continue à l'appeler fils de... - ... E continuavano a chiamarlo figlio di... - 1969 - Rafael Romero Marchent

Messagepar pak » 11 janv. 2021 19:02

edocle a écrit :(...) ce film est complètement inédit en France (...)


A priori non, le film a été distribué en France par Univers Galaxie, en province (Sud-Est) d'après le site Encyclociné, en 1972, sans date précise.

J'avais d'ailleurs trouvé un visuel de l'affiche française (je ne sais plus sur quel site, mais sur la bay je pense) il y a environ deux ans pour en faire une fiche :

Image


On remarque d'emblée que le titre français n'est pas Zorro le justicier, traduction littérale du titre espagnol El Zorro justiciero (le film est une coproduction italo-espagnole), mais le moins présentable On continue à l'appeler fils de..., traduction littérale du titre italien...

Même Giré donne ce film inédit en France, et sans titre français, dans les quelques lignes discrètes où il aborde ce film dans son pavé Le Western Européen.
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités