Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2859

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar Loco » 24 mai 2019 18:49

yves 120 a écrit :Je tiens à te remercier Loco , c 'est vraiment sensationnel de mettre la musique du générique sur quelques chroniques de Moonfleet c 'est top à ce stade là , car cela nous ravivent les souvenirs que l 'on à eu en les lisant , plus en écoutant , c 'est trop trop bien ! merci


Moonfleet a écrit :Oui je crois que durant mes prochaines journées de télétravail, je vais m'écouter attentivement tout ça. Un Immense merci :D


Merci Yves pour l'enthousiasme, ça me motivera pour en créer d'autres - là, je suis en train d'épuiser mon stock.

Merci Moonfleet. N'écoute(z) pas trop vite, comme je l'écrivais, j'arrive au bout de ce que j'ai en réserve.

:sm57:

Avatar du membre
major dundee
Marshall
Marshall
Messages : 2393
Localisation : depts 13 et 05

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar major dundee » 24 mai 2019 22:01

Bonne chronique d'un western que j'adore...mais était on obligés d'entendre parler de ...(insulte supprimée) Tarantino (même si c'est à travers son film le moins bidon) ? :gun: :cool:

Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1899
Contact :

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar Moonfleet » 24 mai 2019 22:33

Tarantino fait toujours partie de mon panthéon ; un réalisateur que j'ai de tout temps adoré et dont j'ai tout aimé depuis Réservoir Dogs jusqu'à 8 salopards, y compris son mal aimé que je trouve au contraire jubilatoire, Boulevard de la Mort. Pour moi c'est tout sauf un crétin ou un cinéaste bidon mais au contraire un des grands génies du cinéma contemporain avec d'ailleurs un autre réalisateur controversé dont on reparle comme par hasard à Cannes ce jour même, Abdellatif Kechiche. Mais je n'engagerais pas de débats sur ces cinéastes, le terrain est vraiment trop glissant et le tout est vraiment pas mal hors sujet :wink:

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4036
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar Abilène » 05 oct. 2019 12:29

Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4036
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar Abilène » 06 oct. 2019 14:03

Image

Avatar du membre
Abilène
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4036
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar Abilène » 12 oct. 2019 20:45

Image

Avatar du membre
Vince
Chasseur de primes
Messages : 703

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar Vince » 17 janv. 2020 20:28

Image

Avatar du membre
LordDécadent
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1454
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar LordDécadent » 23 août 2020 15:16

Image

Image

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2173
Contact :

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar tepepa » 04 oct. 2020 18:16

Un bon petit western qui dépasse largement le cadre de la simple Série B. Je ne dirai pas que c'est le chef-d’œuvre absolu que la critique (française ?) veut voir, mais j'ai passé un bon moment :D

https://tepepa.blogspot.com/2020/10/com ... ation.html

harry
Cavalier masqué
Messages : 197

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar harry » 04 oct. 2020 19:13

Que dire de plus sur ce western décortiqué et expliqué pendant 9 pages , et ce n'est pas fini , il ne me reste que des miettes pour dire tout le bien et l'admiration pour ce film et l'acteur principal qui est sans aucun doute le meilleur de l'histoire de ce genre , donc je viens de revoir " Comanche Station " pour la septième fois , je pense , en belle image bluray , et ça c'est du western :!:

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2570

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar limpyChris » 04 oct. 2020 23:37

Si j'étais encore là, je dirais "Yipee, Tepepa is back !!"
Glad to hear from you again ! felice di vederti ... but ... you ain't comin' back to say so little, are yah ?!! T'es pas revenu pour si peu, quand même ... ?
Qui c'est qui va revenir après ça, la fille avec un pot d' fleurs, la Coquille de Moule avec Jeremiah ... ?
And Harry is right : Ça c'est du western !
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.

Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2859

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar Loco » 05 oct. 2020 8:46

La Coquille avec la Moule de Jeremiah... Faut vous suivre, Limpy, vous êtes en forme ! :applaudis_6:

Pour en revenir au film, ah, oui, quel film !
Le plaisir commence dès le générique (début d'un plan génial de 3 minutes !)

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2859

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar Loco » 05 oct. 2020 9:05

Passé le générique, une des séquences d'ouverture les plus réussies du western : 9 minutes pratiquement sans aucun dialogue anglais, uniquement quelques phrases en... comanche - enfin, disons plutôt en "indien" - mais c'est si bien fait qu'on s'en moque totalement !

La séquence plan par plan, une vraie leçon de cinéma et de jeu d'acteurs. Tout passe par les expressions.

ImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2173
Contact :

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar tepepa » 05 oct. 2020 10:39

limpyChris a écrit :Si j'étais encore là, je dirais "Yipee, Tepepa is back !!"
Glad to hear from you again ! felice di vederti ... but ... you ain't comin' back to say so little, are yah ?!! T'es pas revenu pour si peu, quand même ... ?
Qui c'est qui va revenir après ça, la fille avec un pot d' fleurs, la Coquille de Moule avec Jeremiah ... ?
And Harry is right : Ça c'est du western !


Hey, t'as raison, j'ai oublié de dire un truc, j'ai trouvé les indiens pas très crédibles, un peu grassouillets pour certains. Moi je croyais que le western américain, c'était du sérieux, et pourtant là bwahahaha. Bon mais du coup je me dis, pourquoi pas ? Une vie de bon sauvage au grand air est-elle une garantie suffisante qu'on n'attrape pas de bide passé 35 ans? As-tu des infos sur le sujet toi Limpy ? Les indiens se tapaient ils une belle tranche de brioche comme tout le monde? Ha ha, je te laisse faire des recherches sur les 17532 ouvrages de référence de ta bibliothèque. Tu as 2 heures.

limpyChris
Marshall
Marshall
Messages : 2570

Re: Comanche Station - 1960 - Budd Boetticher

Messagepar limpyChris » 06 oct. 2020 20:32

Tu sais que je suis un peu con-con ... J'avais posté avant d'aller faire un tour sur ton blog en cliquant sur ton lien ... (et à propos de gens partis et de blog, :sm9: à Jica :wink: ) et je me suis régalé avec ton texte, mêlant critique bien sentie et anecdote domestique (la 'remarque' de ton fiston-ado :D ) avec sincérité et juste ce qu'il faut de poil à gratter, comme d'hab' ...
Je n'y étais plus allé faire un tour depuis des mois, me désespérant de ne plus t'y voir poster ... Je m'étais dit "Ça y est, lui aussi on l'a perdu ... :sad: :sm1:
Pour les Indiens, tu as raison, pas très 'crédibles' ... On ne reviendra pas sur la coiffure, 'à la Mohawk' (exacte chez bien des tribus, même dans cette région, et chez les Comanches même, mais plus tôt), mais vêtements (et pourtant, y en a peu ... un pagne, c'est pourtant pas grand chose ... mais assurer ... ses arrières en faisant porter à tout ce petit monde une espèce de short ... :sad: pruderie amish ... euh, de religion monothéiste, quand tu nous tiens ...) et seuls le chef, au campement (Joe Molina) et le cavalier-leader du groupe venant 'commercer' en langue des signes (Foster Hood) font un peu 'authentiques' ...
Quant aux deux porteurs de coiffes de bison :lol:

un peu grassouillets pour certains. Moi je croyais que le western américain, c'était du sérieux, et pourtant là bwahahaha. Bon mais du coup je me dis, pourquoi pas ? Une vie de bon sauvage au grand air est-elle une garantie suffisante qu'on n'attrape pas de bide passé 35 ans? As-tu des infos sur le sujet toi Limpy ? Les indiens se tapaient ils une belle tranche de brioche comme tout le monde? Ha ha, je te laisse faire des recherches sur les 17532 ouvrages de référence de ta bibliothèque. Tu as 2 heures.
:lol: :lol: :sm28:
Mais nous sommes bien d'accord, je pense, sur le fait que cela n'a aucune importance ni incidence sur l'impression que l'on peut porter sur le film ... Je 'regrette' cette séquence à chaque fois (Ah, si Boetticher avait fait venir les Navajos de 'Pappy' ...), mais comme elle est au début du film, elle est vite 'balayée' par la suite du récit. J'aime bien aussi le duo des deux jeunes (Homeier et Rust), mais ne suis pas venu pour développer.

En espérant continuer à te lire, ici ou 'chez toi' ...
Ici, pour donner ses impressions sur un film, il (nous) reste qui ... ? Arizona Kid, qui, bien que n'étant pas amérindien, a une jolie plume ... Je le soupçonne d'écrire ailleurs en loucedé, celui-là ... Toujours un plaisir de le lire (et même si, comme Loco, je n'ai pas tjs été d'accord avec ses prises de position, peut-être parce qu'il me prenait MA place de vieux ronchon :wink: et parce que j'étais parti, mais pas uniquement ... :wink: ).
Hart, oui, toujours d'une écriture chirurgicale, sans fioriture, très classieuse, Son refus de se mettre en scène en adoptant une attitude dénuée de coquetteries érudites ou comiques est, à mon sens, exemplaire., avec le regret que l'on pouvait avoir pour les créations de Monsieur Cadbury (référence de vieux, mais si elle n'est pas comprise ici, où le serait-elle ... Oh, M... j'ai encore coquetté ...)
Lasso ... oui, mais lui, i' m'énerve, à pouvoir parler de westerns que je n'ai jamais vus et à nous narguer, grâce aux DVD et B-R allemands ...
Yosémite, un oeil, qui visite et revisite, confirme ou infirme son avis précédent, mais dans les deux cas, c'est argumenté et intéressant. (Suis souvent en accord avec lui et le suivant)
Pak ... oui, mais cette grosse fainéasse (j'ai pas envie d'écrire 'feignasse') les livre au compte-goutte ... Bon, on lui en voudra pas, vu le travail de croque-mort qu'il fournit en déterrant des westerns aussi peu vus ou visibles que ceux dont nous parle lasso.
Hombre, son compère, le compadre, discret travailleur bienveillant, dont je vais relire tout le parcours du muet, maintenant que je vais avoir un peu plus de temps.
kiemavel, trop TROP TROP rare ...
'Exercice' périlleux que je fais là, car on en oublie toujours forcément au moins un, comme les noms des 7 Nains ou des 7 pêchés capitaux ...
Et qu'on ne croit pas que je ne regarde pas les autres messages des autres posteurs, les lasbugas, LordDécadent, Abilène, Metek, qui habillent le forum d'illustrations, nous font profiter de leurs collections et captures, Bigdede et Sitting Cloud, pour ce qu'ils savent -réactivité à rendre service, anecdotes perso ... etc.- (en espérant ne pas avoir fait une faute d'orthographe, sinon je vais encore me prendre un MP :wink: :wink: , ce dont je le remercie sincèrement), Longway pour sa sagesse, ses connaissances 'techniques', son implication à concocter des jeux pour diversifier et vivifier ce forum, Feuille de Saule, qui a bien du mal à faire la casque bleu en ce moment, au milieu de toute cette testostérone (et un coucou à Lou), Loco pour son électrisme ... ecclésiastisme ... éclectisme ... , Yves pour sa bienveillance et sa modestie maladive, et son amour pour Audie, ... etc., etc. bref, chacun y a son rôle, et je n'attends que d'être encore surpris ...

J'ai digressé, là, non ? Si, j'ai digressé ...
M'en fous !
Hein, c'est pas Audie ... ? (Que ceux qui n'ont jamais déconné me jettent l'anathème.)
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité