Bronco Apache - Apache - 1954 - Robert Aldrich

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10119
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 28 janv. 2007 11:25

tietie007 a écrit :Sorry mais je n'avais pas trouvé Bronco Apache sur le forum !


Une petite recherche Aldrich et on le trouve rapido. :D
Image

tietie007
Cavalier masqué
Messages : 163
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Messagepar tietie007 » 28 janv. 2007 11:27

Oui, désolé, mais je ne suis pas encore trop familiarisé avec le site, que je trouve superbe, d'ailleurs. Vous me verrez souvent !

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10119
Localisation : Lone Pine, CA

Messagepar Personne » 28 janv. 2007 11:28

tietie007 a écrit :Oui, désolé, mais je ne suis pas encore trop familiarisé avec le site, que je trouve superbe, d'ailleurs. Vous me verrez souvent !


Avec grand plaisir! :wink:
Image

Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1266
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 07 févr. 2007 11:00

BRONCO APACHE : sa guerre n’était pas finie, comme RAMBO.

A la fin de la guerre du Vietnam, John Rambo revient sur ses terres avec de bonnes intentions, se sent humilié et agressé, et poursuit la guerre qu’il avait mené contre les Vietnamiens, mais cette fois contre ses compatriotes qui voient en lui un danger pour l’ordre établi.
A la fin de la énième guerre indienne menée par Géronimo, Massai revient sur ses terres avec de bonnes intentions, se sent humilié et agressé, et poursuit la guerre qu’il avait commencé contre les hommes blancs et ses frères indiens enrôlés dans l’armée qui voient en lui un danger pour l’ordre établi.

Dans les deux cas, le héros se bat seul contre tous avec des techniques de guerrilla.
Dans les deux cas, une voix essaye de lui faire entendre raison (le colonel Trautman pour l’un, la squaw Nalinle pour l’autre).
Dans les deux cas, l’ultime combat perdu d’avance pour le héros n’aura pas lieu, celui-ci préférant abandonner les armes juste avant le générique de fin.
Bon, les points communs s’arrêtent là. Mais ça m’a tellement paru évident en découvrant BRONCO APACHE hier soir, que je tenais à faire le parallèle.

Sorte de « survival movie » sur un thème « pro-indien », BRONCO APACHE m’est apparu très en avance sur son temps.
Il me fait penser à autre western plus récent : LES COLLINES DE LA TERREUR (1972), où là aussi un indien (enfin un métis moustachu !) est la victime d’une chasse à l’homme.
D’ailleurs c’est marrant, dans BRONCO APACHE, l’indien « civilisé » vendu à la cause des blancs est joué par Charles Bronson, qui joue justement le métis dans LES COLLINES DE LA TERREUR.
Dans ces deux films, le héros voit tout rouge (facile pour un indien !) et se montrera sans merci contre ses ennemis.

Les maquilleurs ne sont pas allés de main morte sur le fond de teint pour Burt Lancaster et Jean Peters. Sa perruque n’est pas non plus très réussie je trouve… Ca peut gêner au début, mais ensuite, on s’attache au personnage et l’histoire prend le dessus.
Les moeurs pour le moins archaïques de Massai, son acharnement à lutter seul contre tous, son agilité à échapper aux troupes lancées à ses trousses, sont autant d’éléments qui accrochent notre attention et relancent fréquemment le film dont le rythme n’a jamais le temps de faiblir.
La scène où Nalinle suit Massai en rampant dans les rochers est très forte. La fin est tout simplement splendide.
Evidemment un grand classique. Evident un "must" du genre.
Ma note : 9/10.
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14983
Localisation : Canada
Contact :

'' Apache'' 1954

Messagepar metek » 08 janv. 2008 2:24

Apache, (Bronco Apache) 1954, couleur, (UA) durée: 91 minutes.
Burt Lancaster, John MacIntire, Jean Peters, Charles Bronson, Monte Blue, John Denher. Realisé par: Robert Aldrich.
Sujet:
Après la reddition de Géronimo, l’Indien Massaï, ayant pu s’échapper du train qui conduit ses frères vers les réserves de Floride, continue à se battre seul contre les Blancs. Il se considère comme le seul Apache restant au monde. Une indienne l’accompagne dans sa lutte, souvent contre sa volonté. Elle porte un enfant de lui. Fasciné par l’exemple des Cherokees qui, grâce à l’agriculture, ont su rester libres et en bonne harmonie avec les Blancs, Massaï se met à cultiver le maïs. Il mène un dernier combat contre des militaires quand il entend les premiers vagissements de son bébé. Déposant les armes, il rejoint alors sa cabane.

Image
ImageImage
ImageImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par metek le 11 janv. 2008 5:24, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7553
Localisation : nord-est

bronco1

Messagepar Jicarilla » 12 févr. 2008 11:38

ImageBRONCO APACHE demeure un classique des classiques du western.
BURT LANCASTER nous fait une belle performance dans une forme extraordinaire, nous caracolant parmi des paysages de rochers.
Un regret, son maquillage d’indien est un peu trop soutenu.Image
Mise à part cela ROBERT ALDRICH nous raconte à la fois une histoire poignante et tragique d’un western antiraciste.
Au passage dans le rôle d’ HONDO on pourra découvrir CHARLES BRONSON sous son véritable nom CHARLES BUCHINSKY.

Image

Image

Image

Image

Image

Image


:oops: :oops: (Etonnant je ne trouve pas de sujet sur le forum, cela m’étonne que l’on soit passé à coté d’un tel western.) :cry: :cry:

Image A SUIVRE.....
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Cole Armin
Maire
Messages : 6983
Localisation : Albuquerque
Contact :

Re: Bronco Apache (Apache) - Robert Aldrich - 1954

Messagepar Cole Armin » 22 févr. 2008 7:43

Voila Jica j'ai retrouvé le bon topic :d (dsl pour l'erreur :oops: )
"Attends d'être aussi vieux que moi pour parler comme moi"
Walter Brennan dans La Rivière rouge

Discutez cinéma!

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7553
Localisation : nord-est

Re: Bronco Apache (Apache) - Robert Aldrich - 1954

Messagepar Jicarilla » 08 oct. 2008 10:38

:applaudis_6: :applaudis_6: Une petite suite de 3 photos Françaises je ne suis pas riche à coté de notre ami Canadien METEK :beer1:

Image

Image

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5325
Localisation : Paris/Touraine

Re: Bronco Apache (Apache) - Robert Aldrich - 1954

Messagepar Vin » 09 oct. 2008 12:57

Jica, je vais te faire de la peine.. :num2

Je n'ai jamais accroché à ce film, trouvant Burt pas convaincant dans le role.

Trop de sourires, de dépenses d'énergie, loin en tout cas de l'image que je peux me faire d'un apache dans ce contexte.

Le souvenir qui me revient à chaque fois que je pense à ce film, c'est Lancaster en train de galoper (en accéléré d'ailleurs) toutes dents au vent (Il devait avoir un paquet de moustiques collés sur les dents à la fin de chaque prise!)
:horse:

A la nôtre quand même :wink: :beer1:
Image

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7369

Re: Bronco Apache (Apache) - Robert Aldrich - 1954

Messagepar chip » 09 oct. 2008 14:23

Ah! les indiens aux bleus, ça n'a jamais été un obstacle pour Hollywood, si l'acteur avait vraiment ressemblé à un authentique apache (pour un premier rôle) le film n'aurait pas fait un strapontin, surtout dans les années 50.

Fabbordelais
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1430

Re: Bronco Apache (Apache) - Robert Aldrich - 1954

Messagepar Fabbordelais » 10 oct. 2008 11:35

Un Chef-d' oeuvre mené avec Talent par Robert Aldrich. Avec une Excellente Distribution dominée par Burt Lancaster, Jean peters et Charles Bronson.

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2671
Localisation : Aquaverde

Re: Bronco Apache (Apache) - Robert Aldrich - 1954

Messagepar Pike BISHOP » 10 oct. 2008 11:58

Voir le formidable travelling découvrant aux yeux (bleus) du sauvage MASAI , la ville et la civilisation blanche ...
If they move, kill'em !!

old timer
Tunique bleue
Messages : 346

Re: Bronco Apache (Apache) - Robert Aldrich - 1954

Messagepar old timer » 13 juin 2009 18:34

Je viens de le revoir en VO à un mois d'intervalle après une diffusion télé calamiteuse sur France 3 (VF+messages d'interruption) j'ai encore adoré et souhaiterais faire quelques remarques :

Contrairement à certains, pas de problème en ce qui me concerne pour la crédibilité des indiens joués par des blancs, courante à l'époque: les vetements, le maquillage, les perruques font le personnage, on les oublie, comme au théatre. On s'étonne bien un peu au début, puis on suit l'histoire. Selon moi Jean Peters restera comme une des meilleures squaws du cinéma avec Debra Paget! (celui qui joue son père par contre à moins une tête de grand chef indien, mais c'est subjectif)
Burt Lancaster à l'époque, même en pirate ou en cow-boy est toujours le même athlète bronzé et bondissant, un peu brut de décoffrage. Il faut attendre les années 60 pour le voir faire autre chose ! Mais à tout prendre c'est en comte Salina du Guépard qu'il me semble moins à sa place, pas dans un western !

Le film me semble supérieur à Vera Cruz sur bien des plans :
- les mêmes qualités visuelles (cadrages originaux, mouvements de caméra, cf le travelling dans la ville cité plus haut , plein de sens et de poésie à la fois)
- une meilleure musique, plus variée et inventive à mon avis
- aucun temps mort ! (dans Vera Cruz... aujourd'hui je ne supporte plus que les face-à-face Cooper-Lancaster)
- beaucoup de paysages superbes (ça compte!)
- des personnages plus humains, préoccupés uniquement de survie (et non des bandits cyniques assoiffés d'or) une vraie histoire d'amour, tendre et lyrique (et la seule à signaler dans un film d'Aldrich d'ailleurs)

Sur le fond on peut effectivement dire que c'est la même histoire que Rambo.
Et d'ailleurs la fin pose le même problème. Car dans le roman de David Morell, Rambo, après avoir mis la ville à feu et à sang était fort logiquement abattu par son instructeur le colonel Trautman.

De même il était question au départ de faire mourir Massaï à la fin, ce qui était plus logique et conforme à la vérité historique (le véritable Massaï était un vrai fou furieux qui violait et pillait allègrement tout le pays). Mais bien sûr pas question de faire mourir Burt lancaster à la fin d'un bon film familial comme ça...

Alors on a cette fin, très invraisemblable (elle repose sur la grande magnanimité des blancs, très généreux et compréhensifs dans ce film) mais plus belle et émouvante quand même.
Je ne le regrette pas quant à moi d'autant que j'ai cru lire quelque part que la fin prévue était de montrer Massaï abattu par Hondo (Charles Bronson) l'apache intégré dans l'armée. Et là ça aurait été idéologiquement scandaleux de mettre sa mort sur le compte d'un autre apache, motivé par la jalousie amoureuse principalement et non sur celle de l'armée, des blancs, seulement soucieux à l'époque de réprimer totalement toute forme de rébellion indienne...

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5325
Localisation : Paris/Touraine

Re: Bronco Apache (Apache) - Robert Aldrich - 1954

Messagepar Vin » 31 août 2009 23:19

Sur le plan de la réalité historique, l'évasion du train et le périple qui s'ensuit retrace fidèlement, de manière romancée certes, l'aventure de Massai.

Lancaster en fait un "bravos" indomptable, on omet de dire qu'en fait Massai avait peut être fait partie de la police indienne; toutefois, tous les historiens ne sont pas d'accord sur ce sujet.
Massai est un Mimbreno ( Chiricahua) qui a suivi Geronimo.
Il a pourchassé les Nednis de Juh, causes de l'enlèvement de sa famille.
Lui-même enlèvera ensuite une Mescalero afin d'en faire sa compagne.

Sa fin est en effet plus tragique que dans le film, il est abattu en 1911 lors d'une embuscade.

Pour en revenir au film, j'ai pris plus de plaisir à le revoir que je ne pensais.
Il y a des longueurs, par exemple les scènes souvent interminables entre Burt et Joan, mais sinon le film bouge bien.
On a parfois la chance d'apercevoir le cheval mécanique utilisé lorsqu'ils galopent tous deux sur la même monture.
:wink:
Image

Avatar du membre
Daniel
Marshall
Marshall
Messages : 2100

Re: Bronco Apache (Apache) - Robert Aldrich - 1954

Messagepar Daniel » 01 sept. 2009 1:43

J'aimerais ajouter cher cousin Vin que j'ai trouvé des sites forts intéressants (in english only) sur Massaï tels :
http://www.discoverseaz.com/History/Massai.html
http://www.theoutlaws.com/indians3.htm
http://www.santafenewmexican.com/Local% ... he-history

Voici une vraie photographie de Massaï : Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités