Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Personne
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 10375
Localisation : Lone Pine, CA

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Personne » 13 avr. 2008 9:47

Cartman a écrit :Pour une Poignée de Dollars est mon premier western, je dois avouer que je ne fus guère déçu par ce film magistral et puissant ; l'ambiance y est franche dès les premières secondes, la poussière, la sueur, la crasse qui colle aux visages tourmentés des hommes, la musique excellente de Morricone, vive et plaisante où chaque note accompagne avec talent notre héros, interprété par Clint Eastwood, impénétrable, ambigu et silencieux. Nous sommes transporté dans un monde où les hommes ploient sous le soleil et imposent leur loi. Les antagonismes entre les deux clans sont mis en scène avec talent ; leur haine tenace dénuée de la moindre ambivalence représente un univers rongé par la détestation. Notre héros se révèle alors un être empli de bonté, qui aide un couple et un enfant à être réunis et libère la cité oppressée en éliminant les deux clans. Une histoire soigneusement cousue, exceptionnelle par la présence d'acteurs compétents et talentueux. Ce film est un petite merveille et Clint Eastwood un acteur magistral. Ce soir, je visionne Et pour quelques Dollars de plus...

:horse:


Bon visionnage Cartman et bienvenue! :beer1:
Image

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Sartana » 13 avr. 2008 11:22

Cartman a écrit :Pour une Poignée de Dollars est mon premier western, je dois avouer que je ne fus guère déçu par ce film magistral et puissant ; l'ambiance y est franche dès les premières secondes, la poussière, la sueur, la crasse qui colle aux visages tourmentés des hommes, la musique excellente de Morricone, vive et plaisante où chaque note accompagne avec talent notre héros, interprété par Clint Eastwood, impénétrable, ambigu et silencieux. Nous sommes transporté dans un monde où les hommes ploient sous le soleil et imposent leur loi. Les antagonismes entre les deux clans sont mis en scène avec talent ; leur haine tenace dénuée de la moindre ambivalence représente un univers rongé par la détestation. Notre héros se révèle alors un être empli de bonté, qui aide un couple et un enfant à être réunis et libère la cité oppressée en éliminant les deux clans. Une histoire soigneusement cousue, exceptionnelle par la présence d'acteurs compétents et talentueux. Ce film est un petite merveille et Clint Eastwood un acteur magistral. Ce soir, je visionne Et pour quelques Dollars de plus...

:horse:

Content de te lire amigo icongc1 :sm32:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Liko
Séminole
Séminole
Messages : 1778

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Liko » 13 avr. 2008 17:04

Ce soir, je visionne Et pour quelques Dollars de plus...

Là c'est carrément une claque que tu vas prendre :applaudis_6:

Avatar du membre
Pike BISHOP
Westerner
Westerner
Messages : 2680
Localisation : Aquaverde

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Pike BISHOP » 13 avr. 2008 17:50

Et quand tu verras "Le BON, la BRUTE et le TRUAND" un aller-retour !!! :applaudis_6: :applaudis_6:
If they move, kill'em !!

Cartman
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 191
Localisation : Tegzas

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Cartman » 13 avr. 2008 18:48

Merci infiniment de votre accueil chaleureux ! Je vais de ce pas commenter Et pour quelques Dollars de plus dans le sujet idoine. Je puis vous dire que j'ai reçu cette claque avec un immense plaisir ! :lol: La semaine prochaine je passerai à l'aller-retour en regardant Le Bon, la Brute et le Truand !
“Moi ce que je vois, c’est que dans deux secondes je vais te botter le cul.”

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5271
Localisation : Paris

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Vin » 21 nov. 2008 0:37

Revu ce classique du cinéma des sixties (mais qu'est-ce que je fais chez les spagh'?) :D

Bon, il y a déjà tout ce que j'aime chez Leone, les gros plans sur les yeux, les tics faciaux qui montrent la peur (sauf chez Clint!) avant les duels.

Il y a aussi tout ce que j'apprécie moins chez les westerns spagh', les colts qui tirent 4 balles en deux secondes, les méchants qui tombent par paquets de douze face au gentil.

J'ai relu tout le topic, et noté la pugnacité de Jean-Louis quant à la défense du western américain face aux spagh'.

Puis-je me permettre d'avancer que les Leone (et ce sont sans doute les meilleurs du genre) ne sont pas vraiment des westerns au sens traditionnel et classique du terme, mais de bons films de divertissement, dont l'action se passe dans l'ouest.

La théatralisation des personnages fait partie de cette notion de divertissement.

Dans celui-ci, objet du topic, on n'échappe pas à la règle.

Etonnant village qu San Pedro, où tout le monde meurt, mais qui subsiste (je n'ai pas compté, mais une approximation me laisse à penser qu'il y a environ 60/80 morts pendant le film, on frôle déjà le Rambo).

Je crois que nous pourrions débattre pendant des heures, des jours, des années, nous ne tomberons jamais d'accord.
Leone n'est pas Ford, ce sont deux visions bien différentes d'une même époque, et pour ma part je préfère le classique américain.

Un bon point pour le spagh', celà a sans doute conduit ensuite de jeunes spectateurs à se pencher plus globalement sur le genre, dans la mesure où le western classique commençait à tourner en rond.
Image

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar rex lee » 21 nov. 2008 6:12

Vin a écrit :Revu ce classique du cinéma des sixties (mais qu'est-ce que je fais chez les spagh'?) :D

[b]Bon, il y a déjà tout ce que j'aime chez Leone(...)

Il y a aussi tout ce que j'apprécie moins chez les westerns spagh'(...)

Je crois que nous pourrions débattre pendant des heures, des jours, des années, nous ne tomberons jamais d'accord.
Leone n'est pas Ford, ce sont deux visions bien différentes d'une même époque, et pour ma part je préfère le classique américain.



Eh ! Sartana ! Tu peux lancer ta nouvelle rubrique...On doit en être à 20 pages , maintenant ... :lol:
Cela dit , entièrement d'accord avec Vin lorsqu'il dit que ce sont deux visions bien différentes d'une même époque . Deux styles très différents ?Certainement !!! Deux publics différents ? Pas si sûr ... :beer1:

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5271
Localisation : Paris

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Vin » 21 nov. 2008 10:32

Je vais te faire un aveu, Rex Lee, je suis un fan de "le bon, la brute,etc..." et bien sûr de "Il était une fois.." (les deux, dans l'ouest et la Révolution).
Ne le dis à personne surtout!
:wink:

Mon problème avec le spagh' concerne plus les innombrables séquelles ultérieures, si la production était restée au niveau où Leone l'avait propulsée,j'aurais sans doute une tonne de dvd du genre.

Sans ouvrir le débat, je trouve par exemple que la Révolution est un excellent film, capable de capter bien au delà du public de westerners traditionnel.
Viva Coburn!
:sm32:
Image

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar rex lee » 21 nov. 2008 16:48

Vraiment content de l'apprendre , Vin . :applaudis_6:
As-tu essayé les Sollima ? :beer1:
Amicalement.

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5271
Localisation : Paris

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Vin » 21 nov. 2008 17:06

A ma grande honte, je ne connais même pas, enfin, je veux dire par là je n'ai pas vu. :oops:
Image

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar rex lee » 21 nov. 2008 17:29

Eh bien, si l'occasion se présente ....Cela m'étonnerais que tu n'aimes pas " Le dernier face à face ' Mais sait-on jamais...Cependant revenons à "Pour une poignée ....": il faut bien dire qu'il y un avant et qu'il y a eu un après ce film qui a révolutinné le western.

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar rex lee » 22 nov. 2008 6:11

Hier soir , il y a eu un bug et ce message est parti sans être relu . C'est à présent chose faite :
rex lee a écrit :Eh bien, si l'occasion se présente ....Cela m'étonnerait que tu n'aimes pas " Le dernier face à face ' Mais sait-on jamais...Cependant revenons à "Pour une poignée ....": il faut bien dire qu'il y avait un "avant "et qu'il y a eu un "après "ce film qui a révolutionné le western.

:beer1:

Avatar du membre
Vin
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5271
Localisation : Paris

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Vin » 22 nov. 2008 9:05

Hello. :wink:

Révolutionné, je ne sais pas, caramba! :sm32:

Par contre, j'admet bien volontiers que le spagh', en apportant des codes différents, a permis d'ouvrir le genre à des spectateurs plus intéressés par une action exacerbée que par un fond historique, ou des codes plus conventionnels.

La vraie question,de mon point de vue, est la suivante: le spagh' a-t-il sauvé le genre, ou bien a-t-il contribué à achever Hollywood (pour les westerns uniquement, bien sûr)?

Je n'ai pour ma part jamais adhéré à l'idée que le spagh' apportait plus de vérité; sans nul doute, les cowboys ne se rasaient pas aussi bien et aussi souvent que les héros hollywoodiens, mais était-ce important...

Je crois que le nombre totalement exagéré de morts dans chaque film est loin de la réalité (l'ouest n'était pas ce décor inamovible où descendre dans la rue relevait du suicide).

Mais il est clair qu'un public nouveau pouvait être attiré par cette vision.


Je pense que le grand gagnant de tout ceci est l'ami Clint, que j'adore, mais qui a bien surfé sur cette vague, y compris dans ses westerns ultérieurs.
La grosse rupture est au moment de "Josey Wales", et encore, ce film qui revient à plus de classiscisme comporte quelques scènes de type spagh'.
Image

Avatar du membre
Jicarilla
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 7711
Localisation : nord-est

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar Jicarilla » 22 nov. 2008 9:28

Vin a écrit :Je vais te faire un aveu, Rex Lee, je suis un fan de "le bon, la brute,etc..." et bien sûr de "Il était une fois.." (les deux, dans l'ouest et la Révolution).
Ne le dis à personne surtout!
:wink:
:sm32:


Pourquoi ...ne le dire à personne :oops: :oops: je suis fan aussi par contre je dis NON pour 'LA REVOLUTION' Image
un film que je supporte pas :evil: :evil: :evil:
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar rex lee » 22 nov. 2008 15:12

Si , si révolutionné !
Révolutionné en matière de mise en scène...., de style . Une anecdote que je raconte souvent , en passant : lors de la sortie de " Le bon , la brute ..."je me suis rendu à la salle où il était projeté et comme c'était encore l'époque du cinéma permanent , je suis entré avant la fin de la séance précédente et je me suis retrouvé face à Tuco courant dans le cimetière , sur l'air de " The ectasy of gold " et puis la suite , le duel , les noms qui s'inscrivent en lettres de sang . Du jamais vu .( on était en mars 1968 ) Un véritable opéra baroque . Une claque énorme . Grandiose. Révolutionnaire. Et je me suis vite aperçu que cette révolution avait débuté 2 ans plus tôt avec le 1er Leone.
Alors vraisemblable ou pas , peu importe , la question n'est pas là . On adhère ou on adhère pas à ce style .
Pour ma part , je ne recherche pas le côté documentaire dans un western... :beer1: Mais j'aime aussi le western américain classique : il n' y a pas incompatibilité , je le répète !



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Longway, Sitting Bull et 4 invités