Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
major dundee
Séminole
Séminole
Messages : 1189
Localisation : depts 13 et 05

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar major dundee » 07 janv. 2017 17:29

Trane a écrit :En poursuivant ma re-vision chronologique de ma collection de DVD je viens de voir ce film que je n'avais pas vu depuis longtemps, par manque du DVD. la première chose qui m'a sauté aux yeux est l'interêt et la nouveauté "historique" du générique et de la musique, puis je suis rentré dans le film et , à part un peu trop de sauce tomate, il est excellent (je le note 9, la moyenne de 26 votants est 8). Je n'analyse pas trop car je préfère une impression globale et il y a déja beaucoup de choses dans les 7 pages de ce topic, je pense que ce film a relancé notre genre favori.

Je n'ai pas de western Italien avant celui là, dans le premier Bonus il est dit qu'il y en a 20 à 25 mais qu'ils n'ont pas eu de succès. Ne les ayant jamais vu, je ne peux déterminer totalement l'aspect "novateur" de Leone.

Dans les Bonus 4 et 5 on trouve un "prélude" qui a été tourné quelques années après pour faire passer l'aspect tueur de Clint (demande de la TV pour pouvoir passer le film): on se trouve dans une prison US, Clint est sorti de sa cellule et le directeur de sa prison lui propose l'amnistie si il va "nettoyer" (avec tous les moyens qu'il choisira, il y a déja eu 8 envoyés qui ne sont pas revenus..) une bourgade mexicaine qui fournit de l'alcool et des armes aux Apaches opérants sur le territoire US. On notera que un scénario analogue se trouve dans une BD (je pense à Blueberry, je pense que cette BD est nipostérieure à 1977, date du tournage de ce "prélude".).Le personnage de Clint est toujours vu de derrière dans ce prélude, car c'est un autre acteur qui jouait..

On apprend aussi dans le Bonus 2 que le premier scénario commençait quand Clint traverse le Rio Grande : il a l'uniforme des Confédérés, sur la rive Mexicaine il renverse un Mexicain et lui pique ses fringues, dont le fameux Poncho! Leone n'a pas retenu cette introduction.

Eh ben...c'est parfois intéressant de se replonger dans des anciens messages...ce bonus avec un faux Clint Eastwood de dos doit valoir son pesant de cacahouètes.

Avatar du membre
pak
Westerner
Westerner
Messages : 2590
Localisation : Massy town
Contact :

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar pak » 07 janv. 2017 18:04

Effectivement, c'est toujours intéressant de relire d'anciens posts. Cela permet de répondre entre autre à des interrogations passées comme celle-ci :

Trane a écrit :Je n'ai pas de western Italien avant celui là, dans le premier Bonus il est dit qu'il y en a 20 à 25 mais qu'ils n'ont pas eu de succès. Ne les ayant jamais vu, je ne peux déterminer totalement l'aspect "novateur" de Leone.



Pour mesurer l'apport de Leone au genre, on peut désormais faire un parallèle assez facilement avec un western italien contemporain.


Par exemple, lorsque, en septembre 1964, Pour une poignée de dollars sort en Italie (qui connaitra le succès que l'on sait, au grand étonnement de ses auteurs), se tournait Les Sentiers de la haine de Marino Girolami (Il Piombo e la carne), qui sortira en salles en fin de la même année. Ce film est récemment sorti en DVD.

A la vision des deux longs-métrages, on mesure de suite le gouffre qualitatif qui les sépare. Alors que Leone innove à coups de cadrages, de montage rendant le récit moins linéaire, met en image un héros cynique et calculateur, ne cachant pas les penchants sadiques de certains personnages, le film de Girolami lui, applique des recettes déjà éprouvées, sans créativité ni imagination. Ce dernier reste conforme aux autres westerns italiens de l'époque, qui cherchent alors à copier ce qui marche. Cela aurait pu être le modèle américain, mais là c'est plutôt Winnetou, immense succès en Allemagne depuis 1962.

Donc là où l'un se réappropriait une histoire japonaise pour l'adapter dans le monde du western, filmant une histoire finalement assez complexe avec le sens du cadre qu'on lui connait, l'autre peine à mélanger une intrigue de gentil indien avec une trame à la Roméo et Juliette en alignant tous les clichés possibles dans une réalisation plan-plan...

:wink:
Quand on joue dans un western, on peut embrasser le cheval mais pas l'actrice.

Gary Cooper


http://www.notrecinema.com/

Le quiz western 2014

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2405
Contact :

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar L.. » 07 janv. 2017 18:51

Sergio Leone a beaucoup puisé dans les films de Joaquin Romero Marchent, comme Les 3 implacables (1963), qui avaient été déjà co-produits par Alberto Grimaldi, et connus, en tout cas pour celui cité, un grand succès en Italie.

Leone a bénéficié des infrastructures espagnoles, qu'il connaissait déjà fort bien, des décorateurs, des techniciens (Eduardo Noé). Le livre,hélas épuisé, de Carlos Aguilar sur Joaquin Romero Marchent montre les contacts qu'il y avait eu entre les deux hommes, rapports de style et rapports personnels. Romero Marchent avait d'ailleurs rencontré à Madrid Clint Eastwood sur le tournage de Pour une poignée de Dollars. Non sans pertinence, Alain Petit, dans son recueil 20 ans de western européen, qualifiait d'ailleurs de très espagnol Pour une poignée de Dollars. -Je cite de mémoire, je n'ai pas relu encore la réédition que j'ai achetée.

Les sentiers de la haine est un film de Marino Girolami, réalisateur très prolifique, qui a beaucoup appris à son fils Enzo (G. Castellari) mais n'a pas vraiment cherché dans le western un style nouveau (quoique son adaptation western de L'ïle au Trésor, de Stevenson, mériterait une bonne copie sur un bon BR ou DVD -avec Gilbert Roland, Richard Harrison, Folco Lulli, le film a de belles et ténébreuses ambiances, particulièrement au début.)

J'ai retrouvé, entre autres documents sur les Romero Marchent, quelques dossiers de presse originaux espagnols de 1962, 63, 64, des westerns de Joaquin Romero Marchent, le premier passera probablement jeudi prochain sur mon blog. Ils sont extrêmement intéressants à voir et à lire (et n'ont , à ma connaissance, jamais été publiés).

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2405
Contact :

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar L.. » 15 janv. 2017 23:17

ImageImage

Programme argentin pour Pour une poignée de Dollars, sortie de 1965, une affiche rare qui met fortement en valeur la présence de l'acteur chilien Antonio Prieto, qui tient le rôle de l'aîné des Rodos. (Le distributeur du film est le même qu'en Espagne, Izaro Films.)


Image
Antonio Prieto, qui comme beaucoup de ses confrères d'Amérique Latine était venu, dans les années 50-60 en Espagne faire ou chercher carrière (cinéma, radio ...)

Sources: ebay et Internet Movie Database

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2405
Contact :

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar L.. » 17 janv. 2017 16:47

Image
Une des premières séquences tournées, tout à la fin mars 1964, à Rome...


Image
Golden City, Hoyo de Manzanares (Madrid), vers avril-mai 1964.

Deux fotobustas originales de 1964, en très bon état pour la seconde.

(Source: ebay.)

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5583
Localisation : oregon

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar lasso » 18 janv. 2017 15:14

[quote="L.."]Image


Programme argentin pour Pour une poignée de Dollars, sortie de 1965, une affiche rare qui met fortement en valeur la présence de l'acteur chilien Antonio Prieto, qui tient le rôle de l'aîné des Rodos. (Le distributeur du film est le même qu'en Espagne, Izaro Films.)

Cette affiche, mais en anglais accompagnait ce Western aussi dans mon pays lors de la sortie.
Le dessin de Duel, style américain, m'a fort impressionné, surtout après la sortie de la salle.

voici l'affiche allemande


Image

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2405
Contact :

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar L.. » 18 janv. 2017 15:46

Il y a un type très fort sur Leone, Mike Siegel, d'Allemagne, qui collectionne beaucoup et a mis en ligne quelques unes de ses archives sur Pour une poignée de Dollars :

http://www.fistful-of-leone.com/forums/ ... pic=9898.0

(Beaucoup d'affiches de divers pays, dont l'espagnole de Izaro Films, 1965, qui est une reprise d'une locandina italienne de 1964.)

Mike Siegel a placé sur le Sergio Leone Web Board d'autres documents sur les films de Leone, même système . Certains le connaissent ici probablement pour avoir vu ses documentaires sur Peckinpah, édités sur certains Bonus de DVD en France, , il me semble.

L..
Westerner
Westerner
Messages : 2405
Contact :

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar L.. » 04 févr. 2017 8:46

Image
Le set de Golden City, Hoyo de Manzanares (Madrid), vers septembre 1962.
Tout en bas, coupé par le cadre, Frank Latimore.

Au printemps 1964 ce décor de Cubero et Galicia sera adapté, partie par Carlo Simi, partie par Cubero et Galicia pour Sergio Leone. La petite église du fond deviendra la maison des Baxter (façade de bois masquant le style "Californie".)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir.)


(Dessins de Cubero et Galicia pour Sergio Leone publiés dans Clint Dispara !ouvrage d'archives sur la Trilogie des Dollars, Espagne. )


Image

tietie007
Chef Sioux
Chef Sioux
Messages : 181
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar tietie007 » 20 avr. 2017 20:10

Je n'avais jamais vu Pour une poignée de dollars ...

Image

Les yeux de Marianne Koch ... :shock:

http://le-cinema-de-tietie007.blog4ever.com/fistful-of-dollars-ou-la-revolution-sergio-leone

Avatar du membre
COWBOY PAT-EL ZORRO
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3601
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Pour une poignée de dollars - Sergio Leone - 1964

Messagepar COWBOY PAT-EL ZORRO » 20 avr. 2017 22:44

Je ne supporte plus ce film...
Je préfère les films des frères Romero Marchent hélas peu aidés et oubliés en France des distributeurs dvd.
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités