Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21717
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 30 mai 2011 21:39

lasbugas a écrit :Image

:D il a fier allure l'USMC, hein ? :applaudis_6: :mrgreen:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage


Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Messagepar metek » 27 sept. 2011 3:36


Avatar du membre
tepepa
Westerner
Westerner
Messages : 2132
Contact :

Re: Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Messagepar tepepa » 31 déc. 2011 16:18

Les cordes de la potence fonctionne bien, malgré l’âge avancé de son interprète principal. Wayne laisse un peu la place aux deux jeunes gamins (Gary Grimes, un de ceux du Sang dans la poussière, et Clay O’Brien, présent déjà dans Les Cowboys) qui tiennent le principal de l’intrigue sur leurs frêles épaules. Les méchants, George Kennedy en tête, ont une bien belle présence, et Andrew V. McLaglen leur concocte des plans classieux sous la pluie digne des meilleurs spagh. On note la présence de Jackie Coogan, le Kid de Chaplin, en poivrot qui manque de se faire assassiner dans son sommeil, et puis Harry Carey Jr. dans un petit rôle. Le Duke s’endort avec le double chien de son shotgun armé, ceci face à ses prisonniers. Tant pis pour eux s’il a la bougeotte pendant son sommeil ! Neville Brand nous fait un numéro savoureux de demi Comanche, amateur de cigares, le scénario est plutôt intéressant, bref, une fois de plus, si ce Duke n’est pas un chef d’œuvre, il y a tout ce qu’il faut pour passer un bon moment, sans ode inutile à la gloire du Duke. Plutôt pas mal, donc, même si on ne peut pas s’empêcher de sourire devant l’aisance des personnages à se mouvoir avec épaule trouée ou jambe cassée. :mrgreen:



Avatar du membre
Abilène
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3599
Localisation : Moulins (Allier)

Re: Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Messagepar Abilène » 15 avr. 2012 21:34

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image


Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 21717
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 06 juin 2012 18:11

quelle classe ce Cahill ! merci Metek :sm57:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

Avatar du membre
metek
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 14197
Contact :

Re: Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Messagepar metek » 06 juin 2012 19:52

U.S. Marshal Cahill a écrit :quelle classe ce Cahill ! merci Metek :sm57:

:wink:


Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5648
Localisation : oregon

Re: Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Messagepar lasso » 21 oct. 2012 11:31

Je dois dire que je n'aime guère les films de McLaglen, d'après 1970. C'est pour celà, que j'ai toujours repoussé l'achat de ce DVD, finalemant
je l'ai acquis pour la modique somme de Euro 6,99 sur amazon.de
Bien que les images et la photographie sont bien réalisées, je trouve que ce film n'est pas en faveur de John Wayne. Il joue une Sheriff arrivé
dans l'âge, à qui la vengeance et l'arrestation de bandits prend la plupart de son occupation, et néglige ses enfants adolescents. Ses paroles
et répliques durant le film sont ceux d'un homme de la loi n'ayant guère de sentiments. Aussi, c'est pas lui, l'acteur principal. Ce rôle est
imputé à ses garçons, qui sont dans une situation difficile, où ils veulent s'en sortir. Leur père leur donne un coup de main, mais délibérément
met en danger la vie de ses garçons. Les bandits morts, plus de témoins pour charger les enfants de leur responsabilités. Belle morale. Les
faux-coupables ne seront pas pendus.
Cahill est une sorte de Superman, il apparaît toujours au bon moment, est blessé toujours sur l'épaule gauche bar balle ou arme blanche, et
s'en sort sans consulter un médecin. Quelques prises de vues et maquillages rappellent le spaghetti. Aussi est-il insensible aux charmes de
Marie Windsor, dans l'âge aussi, qui lui lance quand même des yeux, ce qu'avait remarqué Billy Joe, le plus jeune fils de Cahill, au pensionnat.

Une faible prestation de Wayne, mais dû à la réalisation sans coeur de McLaglen.

Image traduct. Les Vautours n'ont pas de pitié .
ImageImage
Image
Image

Sans rancune USMC

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 11062
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Messagepar lasbugas » 16 déc. 2012 9:51

Theatrical trailer - Bande annonce

Image

Avatar du membre
Bmcready
Barman
Messages : 20

Re: Les Cordes de la Potence - Cahill U.S. Marshall - 1973 - Andrew V. McLaglen

Messagepar Bmcready » 14 févr. 2013 20:56

La musique de ce film, signée Elmer Bernstein, vient d'être éditée par le label américain INTRADA : http://store.intrada.com/s.nl/it.A/id.7971/.f

Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités