Lucky Luke - 2009 - James Huth

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5321
Localisation : Paris/Touraine

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar Vin » 01 nov. 2009 10:40

Une daube est une daube.
Ensuite, on peut l'habiller comme on veut.
Dujardin est plutôt pas mauvais acteur quand il joue réellement.
Quand il fait du Dujardin, ce qui commence à devenir sa marque de fabrique, il lasse.

Lone star (vive les cêpes!) :wink: nous cite Dubosc et Toun comme ayant déjà sévis, tous ces lascars sont de la même trempe, et finiront sans doute dans les mêmes chiottes de l'histoire du cinéma.

Suis pas de bonne humeur ce matin.
:wink:
Image

Avatar du membre
Lone Star
Calamity Jane
Messages : 516
Localisation : Dans le désert

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar Lone Star » 01 nov. 2009 12:24

Vin ;)
Pour me faire pardonner ces mauvaises nouvelles, voilà la critique du Monde, que certains ici auraient pu écrire ;)
http://www.lemonde.fr/cinema/article/20 ... _3476.html


"Lucky Luke" : le cowboy restera seul

La reconstitution du tandem qui a donné "Brice de Nice" au reste de la France ne suffit pas à insuffler un peu de vie à cette transposition de la bande dessinée de Morris et Goscinny. Et la présence de Sylvie Testud en Calamity Jane ou de Michaël Youn en Billy The Kid n'y change rien.

Par Isabelle Regnier Publié le 20 octobre 2009 à 16h04 - Mis à jour le 20 octobre 2009 à 16h04

Jean Dujardin devant la caméra, James Huth derrière : le duo gagnant de Brice de Nice remet le couvert. Depuis le succès inattendu des aventures du surfeur blond bidon, toutefois, la donne a changé. Plus question de faire un film bricolé autour de quelques gags imaginés par le comédien. Adossé à une licence coûteuse, Lucky Luke est un projet ouvertement commercial, pensé en termes de public captif et de retour sur investissement.

Jean Dujardin, l'acteur le plus bankable de France, est donc Lucky Luke, et il ne s'en sort pas mal au début. Restituant le flegme cool du personnage, il le rehausse de la touche d'ironie qui le caractérise. Le générique le montre dormant sur son cheval en marche, ou tirant dans un mur alors que son ombre n'a pas encore bougé. On s'attend à rire. On attendra longtemps.

Car cette tonalité burlesque s'éteint tout de suite. Une fois passé le générique, la comédie ne se nourrit plus que de la personnalité sympatoche de son héros, un benêt un peu gauche et content de lui, qui s'avère n'être guère plus qu'un ersatz d'OSS 117.

Adaptant la bande dessinée de Morris et Goscinny en jouant sur la collusion entre le folklore du western et l'esprit français, James Huth fait l'impasse sur les Dalton, préférant confronter son cowboy solitaire aux grandes figures de l'Ouest américain.

Ces personnages légendaires, que Morris et Gosciny convoquaient sporadiquement en guest stars, sont réduits ici à la fonction de faire-valoir : Calamity Jane (Sylvie Testud), dans le rôle de la moche sympa, secrètement amoureuse de Lucky Luke, lequel lui préfère une danseuse de saloon trop aguicheuse pour être honnête (Alexandra Lamy, partenaire des débuts de Jean Dujardin sur le petit écran dans la mini-série "Un gars, une fille", au cas où on l'aurait oublié).

Incarné par Michaël Youn, Billy the Kid est croqué en teigne débile dont les pulsions meurtrières se calment à coup de sucettes, tandis que Melvil Poupaud prête ses traits à Jesse James, bandit bien fringué qui cite Shakespeare dans les cactus. Daniel Prévost, s'est vu confier, lui, le rôle du grand (et pourtant si insipide) méchant, Pat Poker, tricheur sans foi ni loi impliqué dans le massacre des parents de Lucky Luke quand celui-ci était encore enfant.

Il faut un talent aussi grand que celui de Frank Miller (auteur de la BD Sin City, et co-réalisateur de son adaptation cinématographique) pour obtenir, en faisant endosser à des être de chair et d'os les traits caricaturaux de personnages de BD, que ceux-ci fassent éclore de vrais personnages. James Huth n'en a pas tant. Avec trois mimiques comme kit de survie, ses acteurs se retrouvent piégés, sans personne derrière la caméra qui sache les regarder.

Question sans rapport (enfin, c'est à voir), on a déjà parlé des westerns en dessin animé sur le forum ? parce que tout ça m'a fait repenser à la "Ballade des Dalton" que j'avais beaucoup aimé (bon j'étais enfant aussi).
Image

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5321
Localisation : Paris/Touraine

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar Vin » 01 nov. 2009 13:51

:wink:
Bon article, en plus!
Pour les dessins animés, je ne crois pas, tu peux sans doute demander à Tonton Cole de créer une sous-rubrique quelque part.
Image

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 615
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar edocle » 06 nov. 2009 8:38

En relisant ces posts, je suis surpris de la verve et de l'hyper-compétence de certains
qui sont critiques et prolyxes sur ce film... sans l'avoir vu... :mrgreen:
Messieurs chapeau bas, je vous admire... :applaudis_6:
Je ne suis pas capable d'autant de verve, les pieds dans mes charentaises... :lol:
Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5321
Localisation : Paris/Touraine

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar Vin » 06 nov. 2009 9:03

Bah c'est une tendance naturelle chez l'être humain.
Le nombre de personnes qui expliquent à longueur d'année ce qu'ils feraient s'ils étaient au gouvernement, sans jamais avoir lu Marx ou Keynes.....
Image

Juh
Chasseur de primes
Messages : 761

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar Juh » 27 févr. 2010 17:23

Uderzo à la place de Morris ? Bah, au point où on en est, je pense que les vrais créateurs de Lucky Luke se sont fait une raison , ou même, préfèrent que leurs noms ne soient pas associés à ça.

Avatar du membre
MrGreen
Tunique bleue
Messages : 342

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar MrGreen » 27 févr. 2010 22:12

Je voulais m'emmerder un bon coup, donc j'ai loué ce film
Que dire à part que ... ce n'est pas un Lucky Luke, ce n'est pas un western, ce n'est pas drôle.
C'est quelqu'un qui a acheté les mots Lucky et Luke pour faire un film avec des acteurs plutôt mauvais dailleurs.
une tirade de Billy the kid à Jesse James dans le film :"t'es un acteur de merde"
Et bien je crois qu'ils savent de quoi ils parlent :lol: :lol: :lol:


Ah si j'aime bien la photographie et les décors.
Le reste n'a aucun intérêt si vous voulez passer un bon moment

direct poubelle, donc.
Tu seras assez proche pour entendre la première balle. Et assez mort pour ignorer la seconde.

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2941
Localisation : Gone

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar Breccio » 29 mars 2010 19:05

Vu à bord de l'avion qui m'emmenait à La Havane.
Donc, les conditions n'étaient pas optimales pour apprécier la qualité de la mise en scène, la beauté de la photographie, toussa.
Par contre, pour ce qui est du scénario, de la fidélité à la BD et du jeu des acteurs, je crois pouvoir émettre un avis étayé.
C'est de la merde.
A signaler que les bonz-et-les-gentils sont tous des jeunez-acteurs le plus souvent venus de la télé (Dujardin, Lamy, Testud, Youn, Poupaud) et que les méchants sont de vieux acteurs venus de la télé (Balmer, Prévost).
Sinon, toujours dans l'avion, mais pendant le voyage retour, j'ai vu l'étalon or* de la connerie cinématographique : Old Dogs, avec John Travolta et Robin Williams. Déconseillé aux émotifs. A côté de ça, tout a l'air génial, même le pire du pire du western spaghetti.
Caveat emptor.
B.
_______________
* Sèvres serait intéressé.
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Duh
Pied-tendre
Messages : 19
Localisation : Seine et marne

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar Duh » 29 mars 2010 21:28

Après la vision de cette mixture indigèste, le film de Terence Hill est remonté dans mon estime :mrgreen:

Pourtant je partais sans aprioris, j'avais bien aimé "Brice de Nice" du même réalisateur et Dujardin peux être vraiment pas mal quand il est bien dirigé, dans "Contre enquête" par exemple je l'avais trouvé convainquant.
Le soucis c'est que Dujardin fait du Dujardin et à aucun moment il n'est le Lucky Luke de la Bd, dommage :?

Y'a quand même un signe qui aurait du me mettre la puce à l'oreille, c'est la présence de Mickaël Youn au casting :mrgreen:
Déja j'avais eu un aperçu dans la bande annonce lorsqu'il dégaine une banane :shock: je me suis dit faut voir dans le contexte ce sera peut être drôle, bah non pas vraiment :| ...
James Huth disait qu'il avait pris comme référence "Mon nom est personne" de Tonino Valerii, je pencherai plutôt pour "Banana Joe" de Steno encore que je viens de le revoir et l'ami Bud a au moins réussi à me faire marrer quelques fois :wink:

Les seul points positif du film ce sont les décors qui collent bien au style de la Bd et aussi la façon de filmé avec des cadrages maitrisés mais ça ne suffit même pas à en faire un film plaisant à voir ou alors peut être qu'en coupant le son ...

Bon bah encore une adaptation foiré !

Ronald
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1352

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar Ronald » 30 mars 2010 13:57

Duh a écrit :Y'a quand même un signe qui aurait du me mettre la puce à l'oreille, c'est la présence de Mickaël Youn au casting


En effet,sa présence ne me donne pas envie de voir ce film et à lire vos critiques,je pense que je n'ai pas tort...
Quand on voit sa "performance" dans Iznogoud,autre BD de Goscinny,on a tout compris...

Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1559
Localisation : Derrière toi...

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar The Cemetery Kid » 03 août 2010 22:26

Lucky Luke : 6/10 = Pas mal

Scénario : 5/10
Réalisation : 8/10
Acteurs : 6/10
Musique : 7/10
Décors et paysages : 6/10

A l'occasion de la sortie du 76ème album de Lucky Luke, il est bon de reparler un peu de cette adaptation.

Alors, moi j'ai aimé. Et j'ai été vraiment très étonné de la plupart des réactions du public.
Pourquoi j'ai aimé ? Et bien, à ma vision au cinéma, j'étais assez déçu, sortant de la salle en ayant l'impression d'avoir vu un film vite oublié. Mais à sa sortie en DVD, j'ai pu apercevoir énormément de clins d'oeil à la série.
Avec ces clins d'oeil, James Huth a essayé de proposer quelque chose de sympa, différent de la série BD mais avec les éléments avec lesquels on se rattache. Le film a été mal accueilli mais peut-être que le public n'a pas su capter certaines subtilités. Le lonesome cowboy cherchant à se repentir est un clin d'oeil évident au western américain d'antan. Fait à la française.

Le film fourmille aussi de détails artistiques géniaux. C'est de là d'où viennent les clins d'oeil. Vous vous dites peut-être : "Mais où sont ces fameux clins d'oeil dont le Kid ne cesse de nous parler ?"

Mais enfin, n'avez vous pas aperçu les affiches Wanted dans le bureau de shérif de Daisy Town avec les têtes des méchants de la BD ?
N'avez vous pas vu tous les bandits du saloon, tout droits sortis de la BD (Têtenfer, Don Emilio, les frères Pistol, etc) ?
N'avez vous pas remarqué le docteur Doxey soul à côté de sa charrette ?
Et qu'en est-il du vieux chercheur d'or Dick Digger, avec son nom écrit sur son chapeau au début du film ?
Le tout premier dessin de Lucky Luke de Morris accroché de 1946 dans le bureau de Cooper ?
N'avez-vous pas remarqué que le personnage joué par Alexandra Lamy s'appelle Belle Starr, personnage de la BD du même titre ?
La petite référence aux Dalton avec "Lucky Luke contre les Dalton" ?

Et je suis sûr que j'en oublie encore.

Tout ça fait que ce film est globalement réussi. Pensez-y, si vous avez l'occasion de le revoir (vendredi 22 sur Canal - merde - ça tombe bien), de regarder en détail ce film.

Ma note : 6/10
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

Juh
Chasseur de primes
Messages : 761

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth avec Jean Dujardin (1er avis en page 7)

Messagepar Juh » 18 oct. 2010 6:30

Pardon, Kid, mais on se demande pourquoi un film qui s'appelle "Lucky Luke" aurait du génie à évoquer...Lucky Luke. Louer ce navet parce qu'il comporte des allusions à la géniale création de Goscinny et Morris, c'est comme se délecter d'une bouteille de vinaigre parce qu'il y a la photo d'un côte du Rhône sur l'étiquette...

Avatar du membre
The Cemetery Kid
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1559
Localisation : Derrière toi...

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth avec Jean Dujardin (1er avis en page 7)

Messagepar The Cemetery Kid » 18 oct. 2010 8:12

Rhalala, on n'a pas la même vision des choses c'est tout...
- Dis-donc, toi, tu sais que t'as la tête de quelqu'un qui vaut 2000 dollars ?
- Oui, mais toi tu n'as pas la tête de celui qui les encaissera...

Avatar du membre
MrGreen
Tunique bleue
Messages : 342

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar MrGreen » 18 oct. 2010 9:20

Comme dit le proverbe De gustibus et coloribus, non est disputandum
Chacun ses gouts en somme.

Mais une question me brûle les lèvres, cher Kid, que pensez-vous du gag des ongles des pieds ?
Tu seras assez proche pour entendre la première balle. Et assez mort pour ignorer la seconde.

Avatar du membre
Nelse McLeod
Cavalier solitaire
Messages : 119
Localisation : Sur ma chaise

Re: Lucky Luke - 2009 - James Huth

Messagepar Nelse McLeod » 18 oct. 2010 12:38

The Cemetery Kid a écrit :Le film fourmille aussi de détails artistiques géniaux. C'est de là d'où viennent les clins d'oeil. Vous vous dites peut-être : "Mais où sont ces fameux clins d'oeil dont le Kid ne cesse de nous parler ?"

Mais enfin, n'avez vous pas aperçu les affiches Wanted dans le bureau de shérif de Daisy Town avec les têtes des méchants de la BD ?
N'avez vous pas vu tous les bandits du saloon, tout droits sortis de la BD (Têtenfer, Don Emilio, les frères Pistol, etc) ?
N'avez vous pas remarqué le docteur Doxey soul à côté de sa charrette ?
Et qu'en est-il du vieux chercheur d'or Dick Digger, avec son nom écrit sur son chapeau au début du film ?
Le tout premier dessin de Lucky Luke de Morris accroché de 1946 dans le bureau de Cooper ?
N'avez-vous pas remarqué que le personnage joué par Alexandra Lamy s'appelle Belle Starr, personnage de la BD du même titre ?
La petite référence aux Dalton avec "Lucky Luke contre les Dalton" ?

Et je suis sûr que j'en oublie encore.


Détails artistiques géniaux ?

J'ai bien remarqué toutes ces choses, mais je suis dubitatif quant à leur valeur ajoutée. Trouver des acteurs qui ressemblent aux personnages des BD, j'ai apprecié, mais je n'irai pas jusqu'à qualifier ça de génial, et je dirais même que c'est accessoire. Mentionner les Dalton au hasard d'une conversation, sans d'autre intérêt que de rappeler qu'on est dans une aventure de Lucky Luke, je trouve ça pour le moins insuffisant. Même chose pour un personnage de la BD qu'on met là pour faire de la déco. Et puis, en règle générale, je me méfie d'un film qui met en avant le fait qu'il référence d'autres oeuvres.

Bon, histoire que mon intervention ne se limite pas à cette remarque, je vais enchaîner avec mon opinion.

Il y a des choses que j'ai apprécié : le final dans le repaire du méchant, le duel contre Pat Poker, les bandits qui posent pour une photographie afin d'immortaliser la pendaison de Luke... L'intrigue est assez bien ficelée. Il y a des choses dont je ne sais pas si je les apprécie ou les déteste : Mickael Youn est horripilant, mais en même temps son personnage est censé avoir six ans d'âge mental (un rôle taillé à sa mesure), donc on peut considérer qu'il est bon, dans un certain sens; Jesse James avec sa vocation d'acteur raté, je ne sais pas si je dois le trouver grotesque ou grandiose. Et enfin, il y a des choses qui me consternent, et qui plombent tout le reste : le coté Brice de Nice au Far West, le gag des ongles, celui de la baffe traditionnelle, et bien d'autres choses que j'essaie d'oublier...

Bref, un journaliste l'avait qualifié de western ravioli : la pâte est bonne mais la farce est lourde. C'est à peu près ça : le scénario tient la route et aurait pu donner quelque chose de très bon avec des acteurs différents et surtout un humour plus fin. Mais dans le cas présent, il faut une certaine dose d'indulgence pour le considérer comme réussi.


Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : lasbugas et 1 invité