Davy Crockett, roi des Trappeurs - King of the Wild Frontier! - 1955 - Norman Foster

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5351
Localisation : Paris/Touraine

Davy Crockett, roi des Trappeurs - King of the Wild Frontier! - 1955 - Norman Foster

Messagepar Vin » 20 août 2008 10:16

Image

Hier soir un petit lot de nostalgie...

C'est bien fait, propre à faire jouer notre imaginaire d'enfants.

Bien évidemment, il ne faut pas trop regarder certains aspects : je vous recommande la scène de combats à poings nus, Fess Parker (Davy) a une garde comme on n'en a jamais vu.
:)

Dans la scène du concours de tir, il sursaute (pas prévenu) quand son adversaire tire sur la cible! :gun:

Mais ce n'est pas grave!

La série.
A l'origine,Davy Crockett est une série télévisée américaine en 5 épisodes de 45 minutes, produite par Walt Disney Pictures et diffusée du 15 décembre 1954 au 14 décembre 1955 sur le réseau NBC. En France, la série a été diffusée du 4 janvier au 19 avril 1986 puis rediffusée du 10 septembre au 29 octobre 1986 sur FR3.

Dans les années 50, Walt Disney cherche à faire de la publicité pour son parc Disney World nouvellement installé en Floride. Il est convaincu que la télévision est el vecteur idéal pour cela. Il décide alors de produire une série basée sur les différents mondes du Parc.
Davy Crockett illustrera Frontierland, le land du parc traitant des cow boys et des indiens. La série sera diffusée le 15 décembre 1954.
Et là c’est la folie douce : "La balade de Davy Crockett" reste première au top 50 durant 16 semaines, le marketing des produits dérivés rapportera plus de 2.3 milliard de dollars. Mais Disney n’avait prèvu que 5 épisodes car respectant l’histoire, il fait mourir Davy au 5 eme épisode à la bataille d’Alamo. Les studios décidèrent alors de regrouper trois épisodes pour former un premier film Davy Crockett, roi de trappeurs (25 Mai 1955) et de réunir les deux autresderniers pour un second long métrage (Davy Crockett et les pirates de la rivière (18 juillet 1956).


Le synopsys du film le démontre:
1ère partie:Davy Crockett est las de la guerre entre Indiens (des Creek) et Colons. Bien décidé à y mettre un terme, le héros parvient à rapprocher les deux peuples.
2ème partie:Davy Crockett et son ami s'installent dans le Tennessee. Bien vite, devant sa capacité à combattre le crime, les habitants l'invitent, sans succès, à se présenter aux élections du congrès américain. Mais, la mort subite de sa femme le fait changer d'avis. Elu, notre héros saura s'adapter aux us et coutumes de la vie politique.
3ème partie: Davy Crockett rejoint le Texas pour aider les soldats américains empêtrés contre les Mexicains bien décidés en envahir la fédération... Remember the Alamo...


Le vrai Davy
Crockett, Davy (1786-1836), explorateur, pionnier et homme politique américain. De son vrai nom David Crockett, il naquit dans le Tennessee et passa la plus grande partie de sa jeunesse à chasser dans les forêts. Il seconda le général Andrew Jackson, futur 7e président des États-Unis, dans sa campagne contre les indiens Creek en 1813. De 1821 à 1825, il fut membre du corps législatif du Tennessee avant de devenir membre du Congrès américain, en 1827. Battu dans sa campagne de réélection en 1831, il fut de nouveau victorieux en 1833. Ses tentatives de faire adopter une loi octroyant des terres aux squatters dans le Tennessee l'opposèrent à Jackson et James Polk, futur 11e président des États-Unis. En 1835, après une nouvelle défaite au Congrès, il partit pour le Texas, où il participa à la lutte contre les Mexicains. Il fut tué alors qu'il tentait de défendre fort Alamo.

Image

La distribution du film
Fess Parker(Davy Crockett)
Buddy Ebsen(George Russel)
William Bakewell(Maj. Tobias Norton)
Basil RuysdaelGen./President Andrew Jackson)
Pat Hogan(Chief Red Stick)
Mike Mazurki(Bigfoot Mason)
Hans ConriedThimblerig)
Don Megowan(Col. William Travis)
Helene Stanley(Polly Crockett)
Kenneth Tobey(Col. Jim Bowie)
Campbell Brown(Bruno (Bigfoot henchman))
Jeff Thompson(Charlie Two Shirts)
Nick Cravat(Busted Luck)
Robert Booth(Congressman #2)
Eugene Brindel(Billy Crockett)
Benjamin Hornbuckle(Henderson)
Henry Joyner(Swaney)
Jim Maddux(Congressman #1)
Ray Whitetree(Johnny Crockett)
Hal Youngblood(Opponent of political speaker)

Image

Fess Parker

Pour la nostalgie, je vous recommande aussi la série Daniel Boone, dont il est le héros éponyme.

Quelques films de sa filmographie:
DAVY CROCKETT ET LES PIRATES
Un film de Norman Foster
Avec Fess Parker , Buddy Ebsen, Jeff York, Kenneth Tobey, Clem Bevans, Mort Mills, Paul Newlan

DAVY CROCKETT, ROI DES TRAPPEURS
Un film de Norman Foster
Avec Fess Parker , Buddy Ebsen, William Bakewell, Basil Ruysdael, Pat Hogan, Mike Mazurki, Hans Conried, Don Megowan, Helene Stanley, Kenneth Tobey, Campbell Brown, Jeff Thompson, Nick Cravat, Eugene Brindell

DES MONSTRES ATTAQUENT LA VILLE
Un film de Gordon Douglas
Avec James Whitmore, Edmund Gwenn, Joan Weldon, James Arness, Onslow Stevens, Sean McClory, Chris Drake, Fess Parker, Willis Bouchey, Lawrence Dobkin, Ann Doran, Charles Meredith, Leonard Nimoy, Grandon Rhodes, William Schallert, Dick Wessel, Harry Wilson, Harry Tyler

LA TERRE TREMBLE
Un film de Luchino Visconti
Avec Randolph Scott, Dolores Dorn, Marie Windsor, Howard Petrie, Harry Antrim, Ernest Borgnine, Tyler MacDuff, Paul Picerni, Phil Chambers, Howard Negley, Fess Parker, Robert Keys, Dub Taylor

LA TRAHISON DU CAPITAINE PORTER
Un film de André De Toth
Avec Randolph Scott, Lex Barker, Phyllis Kirk, Charles McGraw, Henry Hull, Elisha Cook Jr, James Brown, Lane Chandler, Hugh Sanders, Fess Parker, Mark Dana, Trevor Bardette, Charles Horvath, Monte Montague, Carl Andre

LE BOURREAU DU NEVADA
Un film de Michael Curtiz
Avec Robert Taylor, Tina Louise, Fess Parker, Jack Lord, Shirley Harmer, Mickey Shaughnessy, Gene Evans, Mabel Albertson, Lucille Curtis, James Westerfield, Nelson Leigh

LE FIDELE VAGABOND
Un film de Robert Stevenson
Avec Dorothy McGuire, Fess Parker, Jeff York , Chuck Connors, Tommy Kirk , Kevin Corcoran, Beverly Washburn

NE TIREZ PAS SUR LE BANDIT
Un film de Norman Z. McLeod
Avec Bob Hope, Rhonda Fleming, Gloria Talbott, Jim Davis, Wendell Corey, Will Wright, Mickey Finn, Mary Young, James Arness, Ward Bond, James Burke, Oliver Blake, Gary Cooper, Bing Crosby, Scatman Crothers, James Garner, Jack Lambert, Hugh O’Brian, Mike Mazurki, Nestor Paiva, Fess Parker, Roy Rogers, Jay Silverheels, Joseph Vitale, Harry Tyler

PASSAGE INTERDIT
Un film de Hugo Fregonese
Avec Joseph Cotten, Shelley Winters, Scott Brady, Suzan Ball, Minor Watson, José Torvay, Douglas Spencer, Lee Van Cleef, Robert Anderson, Antonio Moreno, David Janssen, Edmund Cobb, Ray Bennett, Fess Parker, Katherine Emery, Richard Garland

VIOLENCE AU KANSAS
Un film de Melvin Frank
Avec Jeff Chandler, Fess Parker, Nicole Maurey, Henry Silva, Herbert Rudley, Jimmy Carter, Shari Lee Bernath, Leo Gordon, Frank DeKova, Ned Glass, Jack Kruschen, Mike Mahoney, Harry Dean Stanton, Frank Wilcox.

Fess Parker chantait également

Image

Et souvenez-vous de ce qui berçait nos oreilles...

Y'avait un homme qui s'appelait Davy
Il était né dans le Tennessee
Si courageux, que quand il était p'tit
Il tua un ours, du premier coup de fusil
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais peur, qui n'a jamais peur

A 14 ans il s'était perdu
Dans un désert vaste et inconnu
Pendant 10 jours, il marcha vers le sud
Sans rien manger, qu'un p'tit peu d'herbe crue
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais faim, qui n'a jamais faim

Pendant la guerre contre les indiens
Il combattit tout seul contre vingt
Ayant une flèche, plantée dans une main
Il se l'arracha avec son autre main
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais mal, qui n'a jamais mal

Dans la forêt au coeur de l'hiver
Quand il chassait les loups et les cerfs
Le torse nu et les bras découverts
Il s'en allait, riant des courants d'air
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais froid, qui n'a jamais froid

Quand les peaux-rouges demandèrent la paix
Davy serra la main qu'ils tendaient
Avec les chefs, il fuma le calumet
Mais sans rien boire, pas même un verre de lait
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais soif, qui n'a jamais soif

On l'présenta pour les élections
Et ses discours rognaient l'opinion
Il était là, dans toutes les réunions
La tête froide, malgré son émotion
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais chaud, qui n'a jamais chaud

C'était un homme qui s'appelait Davy
Tout l'monde ici se souvient de lui
Face au danger, à la peur, à la nuit
Face au devoir, à la mort, à la vie
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais fui, qui n'a jamais fui


Le disque
Image

Version américaine

Born on a mountain top in Tennessee, greenest state in the land of the free.
Raised in the woods so’s he knew every tree. Killed him a bear when he was only three.
Davy, Davy Crockett King of the Wild Frontier.
He fought single-handed through the Injun war, 'till the Creeks was whipped and peace was restored.
And while he was handling this risky chore, made himself a legend, forevermore.
Davy, Davy Crockett the man who don’t know fear.

When he lost his love, and his grief was gall, in his heart he wanted to leave it all,
And lose himself in the forest tall, but he answered instead, his country’s call.
Davy, Davy Crockett, the choice of the whole frontier.
He went off to Congress and served a spell. Fixin’ up the government and laws as well.
Took over Washington, so we hear tell, and patched up the crack in the Liberty Bell.
Davy, Davy Crockett, seein’ his duty clear. (or Serving his country well.)

When he come home, his politickin’ done, the western march had just begun.
So he packed his gear, and his trusty gun and lit out a grinnin’ to follow the sun.
Davy, Davy Crockett, leadin the Pioneers.
Well, he heard about Huston and Austin and so, to the Texas plains, he just had to go
Where freedom was fightin’ another foe and they needed him at the Alamo.
Davy, Davy Crockett, King of the Wild Frontier.

His land is biggest, and his land is best from grassy plains to the mountain crest.
He’s ahead of us all in meeting the test. Followin’ his legend right into the West.
Davy, Davy Crockett, King of the Wild Frontier. King of the Wild Frontier.

Image

Pour le fun, je vous ai retrouvé une version française un peu faiblarde, mais bon, l'esprit est là.>>>
Générique de la série

Et là, une grosse surprise

En plus de la musique, les BD fonctionnaient bien aussi, 3 albums en français (chez Vaillant)
Image

Aux U.S.A., je ne sais pas combien d'albums ont été réalisés.
Image

So long, chaps
Image
Image

Avatar du membre
Pike BISHOP
Marshall
Marshall
Messages : 2679
Localisation : Aquaverde

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs,1955

Messagepar Pike BISHOP » 20 août 2008 10:33

:applaudis_6: :applaudis_6: Bravo VIN !

Il y a une petite erreur dans la liste de films de notre ami FESS
"Le Luchino VISCONTI, je crois qu'il s'agit plutôt de "BOUNTY HUNTER" de André de TOTH...
FESS a aussi été la vedette de deux autres productions DISNEY
"L'INFERNALE POURSUITE" (Great locomotive Chase)
"CONVOI pour L'OREGON" (Westward Ho the Wagons)
L'ami FESS est toujours vivant et a 84 ANS :applaudis_6: :applaudis_6:

Disney a produit une deuxième série TV, "DAVY CROCKETT" plus récente, plus moderne,
Quelqu'un la connaît ??
If they move, kill'em !!

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2850

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs,1955

Messagepar Jean-Louis » 20 août 2008 11:01

Vin, comment as-tu laissé passer que Fess Parker s'était reconverti dans le Vin, pas comme guide, mais comme producteur.

Je ne sais pas si la caractéristique de sa production est d'être spécialement musquée !

Image

Son site
http://www.fessparker.com/

:sm32:

Avatar du membre
cyberpunk
Cavalier masqué
Messages : 166

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs,1955

Messagepar cyberpunk » 20 août 2008 11:04

Fess Parker en France était aussi appeller "Fier" Parker :wink:

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6386

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs,1955

Messagepar Longway » 20 août 2008 11:07

"CONVOI pour L'OREGON" (Westward Ho the Wagons)


Le titre français c'est plutôt " Sur la piste de l'Orégon "

Avatar du membre
Personne
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 10325
Localisation : Lone Pine, CA

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar Personne » 20 août 2008 11:08

Je viens de rajouter le réal (même si il n'a peut-être pas tout réalisé?) qui est annoncé sur le DVD.

Image
Image

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2850

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar Jean-Louis » 20 août 2008 11:48

Vin a écrit :[Et souvenez-vous de ce qui berçait nos oreilles...

Y'avait un homme qui s'appelait Davy
Il était né dans le Tennessee
Si courageux, que quand il était p'tit
Il tua un ours, du premier coup de fusil
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais peur, qui n'a jamais peur

A 14 ans il s'était perdu
Dans un désert vaste et inconnu
Pendant 10 jours, il marcha vers le sud
Sans rien manger, qu'un p'tit peu d'herbe crue
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais faim, qui n'a jamais faim

Pendant la guerre contre les indiens
Il combattit tout seul contre vingt
Ayant une flèche, plantée dans une main
Il se l'arracha avec son autre main
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais mal, qui n'a jamais mal

Dans la forêt au coeur de l'hiver
Quand il chassait les loups et les cerfs
Le torse nu et les bras découverts
Il s'en allait, riant des courants d'air
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais froid, qui n'a jamais froid

Quand les peaux-rouges demandèrent la paix
Davy serra la main qu'ils tendaient
Avec les chefs, il fuma le calumet
Mais sans rien boire, pas même un verre de lait
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais soif, qui n'a jamais soif

On l'présenta pour les élections
Et ses discours rognaient l'opinion
Il était là, dans toutes les réunions
La tête froide, malgré son émotion
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais chaud, qui n'a jamais chaud

C'était un homme qui s'appelait Davy
Tout l'monde ici se souvient de lui
Face au danger, à la peur, à la nuit
Face au devoir, à la mort, à la vie
Davy, Davy Crockett
L'homme qui n'a jamais fui, qui n'a jamais fui




Voulant vérifier si cette admirable chanson avait bien été chanté par Annie Cordy,

oui c'est bien elle qui l'a créée (en France et en Belgique), mais surprise les paroles sont signées : Francis Blanche !

Des différences dans la version que j'ai trouvée :

Y avait un homme qui s'appelait Davy
Il était né dans le Tennessee
Si courageux que quand il était p'tit
Il tua un ours du premier coup d'fusil

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais peur

A quatorze ans il s'était perdu
Dans un désert vaste et inconnu
Pendant dix jours il marcha vers le Sud
Sans rien manger qu'un petit peu d'herbe crue

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais faim

Pendant la guerre contre les indiens
Il combattit tout seul contre vingt
Ayant une flèche plantée dans une main
Il l'arracha avec son autre main

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais mal

Dans la forêt au cœur de l'hiver
Quand il chassait les loups et les cerfs
Le torse nu et les bras découverts
Il s'en allait riant des courants d'air

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais froid

Quand les Peaux-Rouges demandèrent la paix
Davy serra la main qu'ils tendaient
Avec les chefs il fuma le calumet
Mais sans rien boire, pas même un verre de lait

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais soif

On l'présenta pour les élections
Et ses discours remuaient l'opinion
Il était là dans toutes les réunions
La tête froide malgré son émotion

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais chaud

C'était un homme qui s'appelait Davy
Tout le monde ici se souvient de lui
Face au danger, à la peur, à la nuit
Face au devoir, à la mort, à la vie.

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais fui.

:beer1:

Avatar du membre
chip
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7166

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar chip » 20 août 2008 13:07

Image

Pour tout savoir sur "Davy Crockett" (le film) et ses produits dérivés, ce livre très documenté (paru en 1996)

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7712
Localisation : nord-est

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar Jicarilla » 20 août 2008 20:01

icongc1 Paru chez HACHETTE Davy Crockett et les pirates, offert par un aimable westerner qui se reconnaitra au passage je pense !!! :sm32: :lol: :lol:
Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5351
Localisation : Paris/Touraine

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar Vin » 20 août 2008 20:16

"Désolé pour les éventuelles petites erreurs, mais mes fiches ne sont pas toujours croisées deux fois.

Pour son nom de Fier, en effet, et celà semble logique, vu son prénom US,pour un bon marketing en France.

:)
Le vin..Je le sais bien, mais du syrah américain...Beurkkk, mon palais d'oenologue amateur se tord de douleur!" :mrgreen:
Image

Avatar du membre
Longway
Sorcier
Sorcier
Messages : 6386

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar Longway » 21 août 2008 18:07

Le tome 1, retraçant assez fidèlement ( sauf le final ) le premier film : " Davy Crockett roi des trappeurs "
Le titre se transforme en " Davy Crockett roi du Far West " ! Pourquoi ?... Allez savoir !
Un album qui m'a été offert voici plus de 50 ans, juste après la sortie du film sur les écrans français.
Non, ce n'est pas moi qui a légué le deuxième tome à Jicarilla, je ne sais d'ailleurs même pas qui c'est ! :lol: Difficile de me séparer de souvenirs comme ceux là.



Image


En bonus la dernière page !
Vous remarquerez au passage que le final historique en prend un sacré coup. Si le film ne montrait pas en direct la mort de Davy Crockett comme dans " Alamo ", et laissant de ce fait planer un petit doute quant à son sort, que dire alors de l'album !... Si les deux premiers paragraphes respectent la fin du film, il en est tout autrement des deux derniers qui fabulent en toute beauté ! :o Sans doute pour sublimer la légende aux yeux de jeunes lecteurs qui auraient sans doute mal acceptés la mort de leur héros, mais aussi je pense, pour annoncer le deuxième tome qui allait suivre ( Davy Crockett et les pirates ). Il aurait été dés lors difficile de leur expliquer comment un héros mort au combat, se retrouve en chair et en os dans la suite de ses aventures.




Image

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5351
Localisation : Paris/Touraine

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar Vin » 21 août 2008 18:34

Ah un petit jeu! Pour ceux qui ont le film à portée de main, regardez et trouvez à quel homme politique moderne ressemble le joueur de cartes, dans sa première scène, surtout. cool
Image

Avatar du membre
Tecumseh
Marshall
Marshall
Messages : 2309
Localisation : 48°0'N / 0°12'E

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar Tecumseh » 05 sept. 2008 19:23

Grâce à cette excellent post de Vin je retombe des années en arrière :applaudis_6:

Surtout avec les paroles de la chanson qui nous accompagnait mon frère et moi dans la voiture familiale à chaque sortie dominicale :D
ImageImageImage

Avatar du membre
PSYCHO PIRATE
Squaw
Messages : 355

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar PSYCHO PIRATE » 23 nov. 2008 12:18

Image

Comic de decembre 1963

Image

Comic de septembre 1955

Walt Disney s'était spécialisé dans les livres-disques qui en plus des images comprenaient le son ! Vive le progrès ! :lol:
Celui-ci date de 1972... :D


Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23230
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Davy Crockett, roi des trappeurs - 1955 - Norman Foster

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 23 nov. 2008 14:14

Génial le travail de présentation...on peut carrément lire le livret ! :applaudis_6: :beer1:
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités