Le Courrier de l'or - Westbound - 1958 - Budd Boetticher

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Moonfleet
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1900
Contact :

Re: Le courrier de l'or - Westbound - Budd Boetticher - 1958

Messagepar Moonfleet » 27 avr. 2019 13:25

Le second, j'y crois encore ; j'attends juste la sortie du film sur un support numérique ou une diffusion TV de bonne qualité avant de poster mon avis :wink:

Le Boetticher, j'ai vraiment un faible pour ce film (et sa ritournelle entêtante) même si je continue à penser que c'est le moins parfait de la série.

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7969
Localisation : oregon

Re: Le courrier de l'or - Westbound - Budd Boetticher - 1958

Messagepar lasso » 01 juil. 2019 18:43

le DVD allemand


Image


Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7969
Localisation : oregon

Re: Le courrier de l'or - Westbound - Budd Boetticher - 1959

Messagepar lasso » 24 avr. 2020 11:29

ce Western de Boetticher n'est pas aussi apprécié que ceux écrit par Burt Kennedy, mais il faut avouer que le film possède
des atouts significatifs, Virginia Mayo, Karen Steele et le mauvais garçon Michael Pate...
la musique n'est vraiment pas originale, trop répétitive.

à revoir et à revoir :cool:

Avatar du membre
Le Gaucher83
As de la gâchette
Messages : 585
Localisation : Quelques part dans l'ouest

Re: Le Courrier de l'or - Westbound - 1958 - Budd Boetticher

Messagepar Le Gaucher83 » 16 sept. 2020 11:09

Bon petit western agréable et court. Scott fait très bien son boulot et Karen Steele est magnifique. J'ai bien aimé aussi le rôle du tueur à gages. Et puis il y a pas mal de scènes d'actions et un brin d'humour. Bref un bon divertissement. icongc1
Billy Clanton : T'es tellement saoul que tu tiens à peine ton arme. J'parie qu'imbibé comme t'es, tu m'vois double.
Doc Holliday : Mais j'ai deux colts, alors je t'aurai tous les deux.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 25 invités