L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12039
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lasbugas » 23 déc. 2014 6:25

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12039
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lasbugas » 17 janv. 2015 6:45

Image

ImageImage
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12039
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lasbugas » 25 janv. 2015 7:05

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12039
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lasbugas » 01 févr. 2015 7:02

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 12039
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lasbugas » 12 mars 2015 20:26

Image
Image

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6492
Localisation : oregon

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lasso » 09 avr. 2015 10:43

Tout d'abord le titre français du film : L'homme sauvage, ça se réfère au Scout ou à l'Apache, père voulant récupérer son garçon ?

Le titre allemand : Der grosse Schweiger : = Le grand silencieux, me semble plus juste !

C'est un Western prétentieux, ennuyeux à souhait, qui rate complètement son sujet et laisse bien des questions sur les prisonnières
des indiens et leur descendance. Sujet déjà traité dans le très bon Western de Ralph Nelson de 1965 DUEL AT DIABLO.

L'enfant Apache qui suit seulement avec réticence sa mère, a un grand attachement à son père, ce qui est normal, que celui-ci veut
absolument récupérer son garçon est aussi normal, son épouse blanche qui le fuit ayant trop peur de son homme devant sa brutalité,
ne l'intéresse guère. Pour récupérer son enfant le père Apache terrorise et tue pas mal de personnes, qui sont sur son chemin.

La mère de l'enfant ne voit que son propre intérêt, ne pense pas à son fils, qui se sent appartenir à la nation Apache. A la fin du film
pas une seconde n'est attribuée à sa réaction, à la mort brutale de son père, ni de son avenir....

La photographie des paysages au Nouveau Mexique est belle. Les acteurs, surtout Gregory Peck, comme Scout de l'armée à la retraite,
peu bavard, peu croyable, se résigne à faire quelques grimaces, alors que Eva Maria Saint ne fait qu'évoluer sur la scène répétant souvent
les mêmes phrases et que son nom sert à faire valoir le film.

A la retraite, Sam Varner aurait mieux fait de jeter son chapeau de Scout, qui ne lui va pas et lui donne une apparence comique.




ImageImage

Affiche Belge
Image

Eva Maria comme ex-squaw Apache

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6492
Localisation : oregon

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lasso » 10 avr. 2015 10:32

Pas d'avis contradictoire ..... chip ?

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5186
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar yves 120 » 10 avr. 2015 16:45

Il faut que je revois ce film , car l 'homme sauvage dont tu parles , :roll:

J 'en ai un souvenirs d 'un très bon western qui de plus est intelligent c 'est même un film courageux de faire ce film où le western était en perte de vitesse , l 'histoire est originale en tout cas pour moi , les acteurs Peck , Eva Marie Saint surtout joue son rôle à merveille .

Je vais le revoir en vitesse du coup ........ ! :wink:
Modifié en dernier par yves 120 le 10 avr. 2015 18:26, modifié 1 fois.
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
HART
Séminole
Séminole
Messages : 1020

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar HART » 10 avr. 2015 17:45

Yves a déjà réagi et je ne sais pas si Chip répondra à l'invitation de Lasso.
Je ne peux m'empêcher de mettre mon grain de sel , car je tiens " The stalking moon " pour l'un des westerns les plus importants des années 60.
Mulligan , cinéaste délicat et sensible , parait , à priori , très éloigné de l'univers rude du western.
De " Du silence et des ombres " à " L'autre " , ses films , pleins de subtilité , décrivent le plus souvent les relations affectives ou familiales , en laissant une grande place au " non-dit " , aux allusions et à l'imaginaire du spectateur.
Dans son unique western , on peut privilégier l'aspect " thriller " , en suivant la fuite des protagonistes poursuivis par un indien invisible et quasiment invincible.
On peut aussi s'attacher à la relation si particulière qu'entretiennent les fuyards : un éclaireur à la retraite et une ex-prisonnière des apaches.
Aucun romantisme ici , les personnages s'expriment peu , secrets ou traumatisés , ils s'observent puis se rapprochent . Mulligan est finalement dans son élément : l'étude intimiste de deux personnages à priori incompatibles , qui se rencontrent par hasard et qui finissent par s'unir.
On ne saura d'ailleurs jamais vraiment pourquoi ils restent ensemble : la pitié de Sam , la reconnaissance de Sarah , la peur du monde , de la solitude , la terreur inspirée par leur poursuivant ?
Les acteurs sont parfaitement justes . Peck , star bien sous-estimée chez nous , est superbe de dignité et de retenue . Je le tiens pour un acteur étonnant : n'a t-il pas été capable d'interpréter tour à tour le personnage de fiction le plus populaire de la littérature américaine , puis l'un des pires monstres de l'histoire de l 'humanité ? Il était aussi convaincant dans chacun des deux rôles.
Eva Marie Saint , actrice oscarisée ( comme Peck ) réussit à faire tout comprendre de son personnage par les gestes et les regards. C'est un " tour de force ".
Oui , j'admire beaucoup le travail du réalisateur et des acteurs dans " The stalking moon " .
Toutefois , je reconnais que quelque chose me gène dans le propos du film.
Comme l'a indiqué Lasso , dans cette histoire , la démarche de l'antagoniste indien est légitime: il veut reprendre son fils.
Ce " sauvage " est certes un fauve sans pitié , mais sa quête est juste.
Le film ne s'y attarde pas. Au contraire , en ne le faisant jamais apparaitre le personnage , il le déshumanise complètement. C'est très dommage , car c'est aussi le sujet , certes occulté , de cette œuvre.
Ce n'est pas la première fois que cette situation est montrée par Hollywood : les jeunes indiens sont mieux chez les blancs que dans leur milieu d'origine . " Le vent de la plaine " de John Huston ne disait pas autre chose , en dépit de l'hypocrisie de son auteur.
Ici , le cinéma américain ne fait que refléter le sentiment des blancs sur la frontière dans les années 1880.
Sentiment résumé dans ces phrases tirées d'un article du " Chicago Tribune " daté du 21 Avril 1876 : " La civilisation ne peut pas être arrêtée . L'homme blanc doit chasser l'indien de son repaire , de son terrain de chasse , de son tipi.
C'est la destinée des nations " . Sans commentaire.
En tous cas , cher Lasso , pour moi " The stalking moon " n'est ni statique , ni ennuyeux. C'est un western atypique , remarquablement bien fait et qui , pour les raisons rapidement évoquées , ne me laisse pas indifférent.

Avatar du membre
yves 120
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 5186
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar yves 120 » 10 avr. 2015 18:46

Et bien l 'ami HART , ce n 'est pas pour te faire des compliments , je sais que tu n 'aimes pas ça :num1 , mais là c 'est une lecture magistrale à propos de ce film :D c 'est exactement à quelque chose près ce que je pense de ce western sans pouvoir l 'exprimer par écrit comme tu le fait si finement pour celui -ci comme bien d ' autres , en tout cas c 'est un pur régal de te lire , même si tu es embarrassé :wink: tant pis , pense aux lecteurs que nous sommes et nous privent pas de ce grand moment de plaisir que tu nous prêtent de ta profonde lucidité :num1
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 2622

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar pass » 11 avr. 2015 14:52

Entièrement d'accord avec l'ami HART et quelle belle analyse :applaudis_6:, de ce western majeur des années 60 ! . Le seul point faible à mon avis dans ce film est le couvre-chef de G. Peck car c'est le chapeau type de la cavalerie Américaine du début XXème et non de la période 1880 !! .

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6492
Localisation : oregon

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lasso » 13 avr. 2015 15:50

merci, les amis, pour vos interventions contradictoires, c'est comme ça qu'un forum peut vivre... :applaudis_6: :applaudis_6:

Avatar du membre
lasso
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6492
Localisation : oregon

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lasso » 14 avr. 2015 18:36

Joe Nembus, jounaliste et écrivain d'un lexique sur les films Westerns de 1894 à 1975 et d'un livre sur l'Histoire Western, a écrit

je le cite

un Western-Thriller comme contre-pièce au Searchers, mais de beaucoup moindre importance. R. Mulligan's seul Western, il se trouve visiblement
perdu sur ce terrain, seul les scènes qui se rapprochent du monde de ces autres films (Mockingbird) ont une main sûre. (approchement
avec le garçon) . Le duel entre l'ex Scout et l'Apache est complètement raté. Le plus dérangeant s'est l'allure complaisante, suffisante,
avec laquelle le film vend sa pseudo-poésie. Peck fait tel qu'il se prend pour Gary Cooper, qui se sert d'un interprète : tu ne peux pas l'
entendre, dit Miss Saint, quand elle l'avertit de l'ennemi invisible. Je vais l'entendre..... Se produira tout autrement.... Je vais l'entendre...
et ça se répète incessament.... La tradition est commentée de l'extérieur. Le film montre avec une fierté rusée sur ses qualités et nous raconte
avec des mots et activités, que les personnes peu bavards d'un autre temps étaient en réalité des poêtes et que leurs aventures présentent
un grand drame, non corrompu. Peut-être oui, mais il est si énervant et corrupte de persister continuellement.
Si les Classiques auraient fait un effort, d'être des Classiques, il n'y aurait pas du tout des Classiques.(Jos. Morgenstern, Newsweek).

-- Une autre Star à la place de Eva Maria Saint, n'aurait eu que des critiques pour ses regards et gestes. Ceci est mon avis.

Avatar du membre
lafayette
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 6883
Localisation : Landais expatrié 91

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar lafayette » 14 avr. 2015 20:58

Je croyais avoir parlé de ce film, c'est peut-être sous un autre topic.
J'ai beaucoup aimé ce western âpre et les interprètes dont Gregory Peck dans un rôle aux antipodes de Duel au soleil que je n'ai pas apprécié surtout dans son final.
Je l'ai donc vécu de la même façon que Hart qui a bien cerné le sujet tel que je l'ai ressenti, je ne paraphraserai donc pas. De toute façon, les non-dits et silences, y sont importants. Si je le revois, j'ajouterai peut-être quelques mots.
Les appréciations de Lasso sont intéressantes.
On est côté pile ou côté face...

[ Posté depuis mon mobile ] Image
Pour moi la vie va commencer...

limpyChris
Westerner
Westerner
Messages : 2226

Re: L'homme sauvage - The stalking moon -1968 -Robert Mulligan

Messagepar limpyChris » 16 avr. 2015 23:37

J'aime bien ce film également, mais rien à rajouter au ressenti, texte de Hart (comme d'hab', quoi).
Une histoire un peu similaire, d'un Indien tueur (vengeur), solitaire et invisible, gibier qui devient chasseur dans un épisode de "The Iron Horse/ Le cheval de fer", intitulé 'Cougar Man', avec même ambiance parfois proche du fantastique (mais en moins ..., épisode de série télé 'oblige')
Je suis un vieux Peau-Rouge solitaire qui ne marchera jamais en file indienne.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités