L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
yves 120
Sorcier
Sorcier
Messages : 6135
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Messagepar yves 120 » 10 sept. 2020 12:36

Sans parler du suspense qui est pas mal malgré tout ! la rencontre de Grégory Peck et de Eva Marie Saint dans ce film est absolument magnifique
les dialogues merveilleux et les " non dit " très touchant , leur histoire est bouleversante de sensibilité , un très beau film , j 'ai adoré cet
Homme sauvage .
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2724

Re: L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Messagepar Loco » 10 sept. 2020 13:19

Pour une fois, pas d'accord avec Lasso.
Enfin si, sur les paysages, le chapeau, etc, mais le suspense, je l'ai trouvé énorme, digne d'un film d'horreur.
Pendant les scènes nocturnes, je suis accroché à mon siège à chaque fois, même si je sais quand Salvaje va attaquer.
Et d'accord avec Yves, une très belle relation entre Eva Marie Saint, rescapée marquée par son épreuve, et Gregory Peck, éclaireur solitaire plus bourru que réellement misanthrope. J'adore la scène à table : "Dites simplement : 'Passez-moi le sel !' "
Beau rôle aussi pour Robert Forster, projection de ce que pourrait devenir le jeune fils métis de l'héroïne.
Décidément, un film qui fera toujours cliqueter les claviers.

Et une très bonne musique, à l'image du film, évidemment.


Avatar du membre
yves 120
Sorcier
Sorcier
Messages : 6135
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Messagepar yves 120 » 10 sept. 2020 14:23

Et le moment avec le paquet de la poste , enfin du transport ( chemin de fer est inoubliable ) c 'est tout simplement ça l 'amour, émotionnellement cette scène est hors du commun au cinéma , en fait un sentiment flamboyant qui réchauffe le coeur à chaque vision de ce beau western .
D 'accord avec Loco
Plus nous visionnons ce western plus il est FORT je n 'ai pas dit puissant , mais fort .
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7969
Localisation : oregon

Re: L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Messagepar lasso » 11 sept. 2020 9:40

Loco a écrit :Pour une fois, pas d'accord avec Lasso.
Enfin si, sur les paysages, le chapeau, etc, mais le suspense, je l'ai trouvé énorme, digne d'un film d'horreur.
Pendant les scènes nocturnes, je suis accroché à mon siège à chaque fois, même si je sais quand Salvaje va attaquer.


j'ai peut être une âme moins sensible, j'ai ressenti aucun suspense ni aucune angoisse, je n'ai pas accroché au film, puisque
pas sensible au développement de l'histoire. Le pauvre métis, qui n'a rien de sa maman, m'a plus occupé, que le reste.

Avatar du membre
yves 120
Sorcier
Sorcier
Messages : 6135
Localisation : antibes juan les pins " capital du jazz "

Re: L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Messagepar yves 120 » 11 sept. 2020 10:31

Je ne pense pas que ce soit une question de " sensibilité " c 'est juste du ressenti ce qui est différend , mais bon à chacun sa façon de voir les choses
il n 'y aucune " vérité "absolue la dedans :num1
" Qu' est - ce qu 'un revolver ? Ni pire ni mieux qu 'un autre outil , une hache , une pelle ou une pioche .
Qu 'il en sorte du bien ou du mal dépend de qui s'en sert . " SHANE

Avatar du membre
Loco
Marshall
Marshall
Messages : 2724

Re: L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Messagepar Loco » 11 sept. 2020 11:04

Je pense qu'un tas d'éléments rentrent en compte. Le vieil escalier en bois de chez ma grand-mère qui craquait toute la nuit quand j'étais petit, j'en frissonne encore, :wink: , fait sans doute que j'ai une sensibilité particulière aux planchers qui craque (la scène de nuit dans la cabane, où il n'y a peut-être même pas de plancher, d'aillers...) :wink:
Quand je disais "pas d'accord avec Lasso", je ne voulais pas dire qu'il se trompait, il n'y a pas de juste et de faux là dedans, je voulais simplement dire qu'en effet, mon ressenti était totalement différent.
Sinon, d'ailleurs, c'était quoi, l'histoire du chapeau ? Qu'un éclaireur n'aurait pas porté ça ? Franchement, à l'époque et dans la région, le chapeau était un accessoire utilitaire, pas un accessoire de mode.Se protéger du soleil et de la pluie, point.

Avatar du membre
lasso
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7969
Localisation : oregon

Re: L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Messagepar lasso » 11 sept. 2020 14:51

merci pour votre réponse Yves 120 et Loco :beer1:

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11804
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Messagepar lasbugas » 18 sept. 2020 11:14

Image
Image

Avatar du membre
lasbugas
Baron du bétail
Baron du bétail
Messages : 11804
Localisation : TOULOUSE
Contact :

Re: L'Homme sauvage - The Stalking moon - 1968 - Robert Mulligan

Messagepar lasbugas » 21 sept. 2020 13:58

Image
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités