Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
edocle
Navajo
Navajo
Messages : 642
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar edocle » 23 juin 2008 20:00

Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Un gars tout de noir vêtu adossé a un poteau de la cantina. Le patron s’adresse à lui : « Tout va bien, Luke? ». Le type répond avec un rot sonore. Le patron rétorque : « Je suis content. »… et voilà les 3 premières minutes de « Selle d’argent »…
On se demande ce qu’on est venu faire là. Est-on de nouveau dans du sous Trinita ? Mais non, Luci Fulci et Giuliano Gemma ne se sont pas fourvoyés, nous non plus. On déboule de pleins pieds dans un superbe film, un western classique , plein de fureur et débordant de tendresse !
Un film qui surprend, un film comme seuls les Italiens savent les faire, un film qui nous divertit, qui nous amuse, qui nous émeut…
Un bon film, un grand western ! :applaudis_6:
J’entends déjà le grincheux de service nous rétorquer qu’il est facile de coller un gosse à côté du héros, de lui adjoindre un pote un peu marrant, qu’ils nous ont déjà servi ça dans la « Strada » et « le voleur de bicyclette »…
Ben oui, mais là c’est dans un western spaghetti et ça prend une autre dimension !

Le gars en noir, possesseur de la fameuse selle d’argent, est le tueur du père de Roy ( Giuliano Gemma ). Il ne vivra pas vieux , Roy enfant le trucide aussitôt de deux cartouches de chevrotines. Roy enfant s’enfuit en enfourchant le cheval du tueur harnaché de la fameuse selle d’argent.
Roy devenu adulte cherche à se venger du commanditaire du meurtre de son père , le riche Thomas Barett (Ettore Manni ). Il se lie d’amitiés avec un autre pistolero, Serpent ( Geoffrey Lewis ) roi du canon scié et spécialiste dans l’incantation du Seigneur.
Une sale combine montée par l’intendant de Barret, un dénommé Turner ( Gianni Di Luigi ) pour s’emparer de la fortune de la famille et épouser au passage la nièce Barrett ( Cinzia Monreale ), jette dans les pattes de Roy et de Serpent le petit Barret Jr. ( Sven Valsecchi).
Chantage, massacres, quelques larmes, un truand mexicain Garrincha ( Aldo Sambrell ) et Roy Blood va régler tous les problèmes et …
Je ne vais quand même pas tout raconter !

C’est parfaitement réalisé et photographié. Les acteurs sont excellents et le film est construit d’une agréable façon. La première demi-heure est un western spaghetti classique avec tous les clichés du genre, le tueur, le détrousseur de cadavre, la pute au grand cœur, l’attaque de la diligence… Puis au détour d’une violente bagarre survient le gosse et le film prend une autre dimension ou la tendresse et la violence font bon ménage.
La caméra surprend parfaitement la tendresse qui se noue entre Roy et le gamin.
Une superbe séquence quand Roy retire des mains du gosse le canon scié de Serpent et lui explique comment, à son age, il a commis son premier meurtre, est pleine d’émotion…
Et il en est d’autres scènes toutes aussi attachantes.

Et Giuliano, ben c’est Giuliano. On aime, un point c’est tout !

C’est une production italienne, d’une durée de 94 minutes en technicolor et techniscope qui n’est jamais sortie en France. Pour voir cette petite merveille qui a été plusieurs fois diffusée sur les chaînes de TV italiennes, il existe un DVD Italien en version italienne, avec sous-titres italiens pour malentendants.

- Pourquoi être un ennemi des Barret ?
- Vous devriez le demander aux morts.


Amicalement E.
:beer1: :beer1:
et pour être complet :
ImageImageImage
Modifié en dernier par edocle le 24 juin 2008 16:58, modifié 1 fois.
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
scorpio99
Navajo
Navajo
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar scorpio99 » 23 juin 2008 20:45

ça met déjà l'eau à la bouche :sm12: :sm12: surtout à l'heure du repas :lol: ... boudu me ferais bien des spaghettis ce soir pour changer tiens !

gracie amigo E. :beer1:

L..
Grand Sachem
Grand Sachem
Messages : 3040
Contact :

Sella d'Argento en DVD

Messagepar L.. » 23 juin 2008 21:17

Sorti chez Medusa, dans une copie superbe, sous-titrée en italien . Interview avec Sergio Salvati, le chef opérateur de Lucio Fulci.

Koch doit sortir en DVD ce titre, avec les deux Ringo de Tessari (tous 3 en masters HD).

Sur Guiliano Gemma :

"Guiliano Gemma", Instituto de Estudios Almerienses, par Carlos Aguilar, long entretien en espagnol. Curieusement, rien n'existe en Italie sur G. Gemma. (Je ne sais pas si l'ouvrage est encore disponible, Alapage.com peut procurer les livres de cet éditeur -la région d'Alméria-.

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar Trinita » 23 juin 2008 21:48

Comme d'hab, toujours une magnifique critique. :applaudis_6:
Je dirais pour finir Giuliano rules.....
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

rex lee
Mohawk
Mohawk
Messages : 887

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar rex lee » 24 juin 2008 6:16

Que dire de plus , sinon... :applaudis_6: :applaudis_6: :applaudis_6: ?

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar Breccio » 24 juin 2008 17:39

Trinita a écrit :Giuliano rules.....

+ 1
En attendant de découvrir ce Sella d'argento (je l'ai déjà en DVD-R-obtenu-auprès-d'un-aficionado, mais je vais attendre l'édition Koch Media, que l'on espère superbe comme d'habitude), je me suis visionné L'Affaire Mori (Il prefetto di ferro), de Pasquale Squitieri, dans le coffret "Mafia" de Seven Sept. De la belle ouvrage, une épopée intimiste tout en ocres et en gros plans, avec un Giuliano caro mio marmoréen et une Claudia Cardinale :sm3: sensuelle à souhait, "que Dieu existe rien que de l'avoir créée", pour citer Desproges. Breccio a dit : allez-y voir de plus près !
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Trinita
Séminole
Séminole
Messages : 1400
Localisation : Sur un hamac

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar Trinita » 24 juin 2008 17:42

Achat du coffret prévu très prochainement. Et Lucia et les Gouapes, ça vaut quoi?
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar Breccio » 24 juin 2008 17:47

Trinita a écrit :Achat du coffret prévu très prochainement. Et Lucia et les Gouapes, ça vaut quoi?

Pas encore vu... Tiens, j'ai rien à faire de spécial ce soir, moi. Allez, je lance !
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar Breccio » 24 juin 2008 18:39

Trinita a écrit :Et Lucia et les Gouapes, ça vaut quoi?

'Tain, c'est chaud ! :sm2: Franco + Fabio = testo* ('tention ça tache !).
Et la Claudia... mamma mia !!
B
* stérone, suivez un peu, quoi !
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3088
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar Sartana » 24 juin 2008 18:52

Vu il y a bien trois ans... :roll:
'Me le referais un de ces 4...
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
akpstyl
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 527

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar akpstyl » 24 juin 2008 22:54

Un western de lucio fulci... interessant, plus une critique qui donne envie, je crois que le koch risque d'être dans mes achats :) !!!
Image

Avatar du membre
scorpio99
Navajo
Navajo
Messages : 659
Localisation : A l'Ouest !

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar scorpio99 » 24 juin 2008 23:20

akpstyl a écrit :Un western de lucio fulci... interessant, plus une critique qui donne envie, je crois que le koch risque d'être dans mes achats :) !!!

alors fouette koch hé !! :horse:

Avatar du membre
edocle
Navajo
Navajo
Messages : 642
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar edocle » 25 juin 2008 11:08

Je voudrais revenir sur un point :
Si vous n'avez pas vu le film, mais que vous avez lu la critique de J.F Giré ( page 201 de son bouquin ), il dit :
" lorsqu' Aldo Sambrell s'apprête à se servir de son fouet pour corriger l'enfant, le montage intervient
comme censeur au moment du geste..."

C'est faux !!!

Aldo Sambrell fouette bien l'enfant, et la scéne est sans coupe, en deux plans.
Bien sûr on ne voit pas la mèche du fouet mordre les chairs du gosse, on en demande pas tant, mais cette
séquence est l' une des plus cruelles du film, et je ne sens ni "retenue" ni "bridage"...

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Image
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
Breccio
Westerner
Westerner
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar Breccio » 25 juin 2008 11:58

Fin du HS sur Lucia et les gouapes : un film excellent, chaudement recommandé. Avant que le terme de "roman noir" ne désigne les polars contemporains tendance dure, on appelait ainsi les grands romans dramatiques du XIXe siècle. Eh bien, en ce sens, on peut parler ici de film noir. Pas étonnant que le seul western de Squitieri (Django contre Sartana) soit décevant : son style est idéal pour les décors urbains et claustrophobes, pas pour les grands espaces.
A noter l'excellente composition du regretté Raymond Pellegrin.
Et La Cardinale est divine.
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

Avatar du membre
akpstyl
Sioux à l'oeil de Linx
Sioux à l'oeil de Linx
Messages : 527

Re: Selle d’argent ( Sella d’Argento ) – 1977 – Lucio FULCI

Messagepar akpstyl » 25 juin 2008 12:37

Bon ça sort quand chez koch... et du coup le titre en allemand ça va donner quoi ? Quelqu'un aurait un mars et 15,24€ ? merki boucou !!!
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités