Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar Sartana » 13 mai 2008 14:03


Ca c’est de la critique subjective ou je ne m’y connais pas !


Pour les amateurs de cirque, de sauts inutiles et de Spartaco Conversi...


Comme personne ne s’y est collé, je me lance pour la faire (fer de lance).

:arrow: Un cirque itinérant mené par Mr Splendor et ses fils, arrive dans une petite ville installée non loin d’une exploitation minière. Alors qu’ils font leur spectacle, ils assistent à l’attaque d’une banque durant laquelle le fils du plus gros éleveur de la région est blessé. Il a participé à l’attaque, il est arrêté par le shérif. Le gros propriétaire, Parker, attaque le shérif office et libère son fils en massacrant tout le monde. Ainsi, il va en profiter pour racheter l’exploitation minière du défunt shérif. Mais la survivante et seule héritière de la mine trouve refuge chez les gens du cirque, qui vont l’aider à faire valoir ses droits et à faire tomber Parker. :gun:

Ca commence par une carte des Etats-Unis coloriée au crayon de couleur. Un petit speech vient nous vendre un semblant de contexte historique, et ensuite le Big Bazar entre dans l’écran avec ses chemises jaune canari et rouge pétant dans la joie et la bonne humeur pour nous chanter la vie de cirque.

Pendant une heure ensuite, l’histoire assez balisée mais divertissante par le contexte forain intéresse le spectateur : Spartaco Conversi (le papa) s’en donne à cœur joie et s’amuse comme un fou, le cadet Dell’Acqua sautille et drague. On a l’impression d’avoir rajeuni de 5 ans, que l’on est toujours en 1965 et que l’on assiste à une suite des aventures des McGregor (Les vengeurs… est construit sur le même canevas que le film de Giraldi). Malheureusement on est en 1970 et lorsque les bandits se font attaquer à la crème pâtissière et tirer sur les fesses au gros sel, on a vraiment des craintes sur la suite. :oops:

Soudain, on revient au sérieux : un type se fait marquer au fer rouge sur les fesses (36 ans avant Jackass 2 The movie), un autre se fait torturer, ça bouge. Et après l’action s’étiole et s’étire pour que le film dure 1h26.

Faut dire aussi que Bitto Albertini je ne l’aime pas. Son deuxième western, le retour de Shanghaï Joe est miteux et m’a déçu. Celui-ci m’a diverti pendant une heure et ensuite ça m’a vraiment gonflé. La musique de Piero Umiliani est pompée d’une autre de ses BO, je ne sais plus laquelle, mais tout le monde connaît ce titre (celui du début de générique et qu’on entend dès qu’il y a une chevauchée).
:arrow: J’ai eu un sursaut en voyant une attaque d’hacienda qui se profilait. Je me suis souvenu que dans Le temps du massacre ils étaient deux contre trente, alors quand j’ai vu qu’ici ils étaient quinze contre quarante, je me suis dit, ça va péter.
Et pis oui, pour péter ça pète mais c’est mal fait alors je n’ai pas pu me raccrocher à ça non plus.

Aucune attention n’est portée au décor : ainsi cette maison est ainsi, d’extérieur :
Image

Et comme ça à l’intérieur :
Image

Y a un minimum… :!:

On va me dire : « Sartana, t’es vache, le cirque c’était une super idée, et puis tout le monde semble s’être amusé sur le tournage, on sent la bonne ambiance sur le plateau ». Ben oui, mais qu’est-ce que vous voulez, moi j’ai pas détesté ça, mais je n’adhère pas à cette dernière demi-heure qui m’a gâchée le film, et du coup, j’ai vu plein de défauts qui m’ont agacé. Et puis le héros (Tony Kendall) est laid. :mrgreen:

:arrow: Evidis nous vend ceci avec sur la jaquette une sorte d’Indiana Jones surarmé avec un sous-titre débile que je n’ai plus sous la main. Mais bon, l’inédit est là, au format et en VF. Pas de menu ni sous-titres, comme à l’accoutumé. On serre les dents mais on remercie.
Au prix où s’est vendu, pour Spartaco Conversi qu’on voit s’amuser, et même Riccardo Pizzuti dans une apparition éclair, ça vaut le coup, non ?... :roll:


Allez, Remo Capitani tout droit sorti d'On l'appelle Trinita (comprenez : même costume), puis Le big bazar, Alberto Dell’Acqua qui fait son job… Et l'affiche VO :
ImageImageImage
Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

rex lee
Caporal
Messages : 883

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar rex lee » 13 mai 2008 17:13

Moi, ta critique , Sartana, je la trouve très objective et je serai même plus sévère car c'est tout le film qui m'a gonflé ...à commencer par l'arrivée de la troupe , guitare décorative et chanson aux lèvres . Mon Dieu , me suis -je dit , heureusement que je n'ai forçé personne à le regarder avec moi !
Si mes souvenirs sont exacts ( je ne l'ai vu qu'en janvier et j'ai déjà tout oublié !), il n' y a même de générique ...Auraient-ils tous eu honte d' être crédités ? Ouarf ! ouarf ! ouarf ! Et tout le reste n' a , hélas , fait que confirmer mon impression première .

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar Trinita » 13 mai 2008 17:57

A sa sortie la jaquette m'a fait fuir mais grâce à ta critique je sens que je vais me l'acheter ce film. :mrgreen: :mrgreen:
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
scorpio99
Hors-la-loi
Messages : 658
Localisation : A l'Ouest !

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar scorpio99 » 13 mai 2008 18:28

Trinita a écrit :A sa sortie la jaquette m'a fait fuir mais grâce à ta critique je sens que je vais me l'acheter ce film. :mrgreen: :mrgreen:

je l'ai ! je l'ai ! :mrgreen: et je l'ai même vu c'est pour dire :lol:

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2171
Contact :

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar tepepa » 13 mai 2008 18:29

Je l'ai aussi! Pas encore vu, mais j'aurais peut-être mieux fait d'attendre la critique de Sartana avant de l'acheter :|

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 640
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar edocle » 14 mai 2008 8:45

Quand je dis que dans chaque film on peut tirer quelque chose de bien :
ici c'est la performance du labo. pour ressortir la couleur des chemises des saltimbanques,
les couleurs claquent à l'écran que s'en est un bonheur....
ils étaient fort à la technostampa avec leur chromoscope et le traitement de l'eastmancolor!
...et la digitalisation en video renforce la vivacité des couleurs !!!

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2171
Contact :

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar tepepa » 14 mai 2008 9:19

edocle a écrit :Quand je dis que dans chaque film on peut tirer quelque chose de bien :


Le problème d'aimer le western spaghetti, c'est qu'on part de films où on aurait du mal à trouver un petit quelque chose de mauvais (les Leone) pour finir par se fader de très mauvais films où l'on est réduit à chercher un petit quelque chose de bien. Alors, c'est toujours mieux que de passer ses journées au bistrot, mais quand même, il existe tellement de très bons films par ailleurs (même dans le western américain :mrgreen: ) que ça finit par ressembler à du gâchis de neurones :wink: .

Avatar du membre
hugues
Squaw
Messages : 372
Localisation : reims

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar hugues » 14 mai 2008 10:08

Si on fait une top list des 20 plus mauvais westerns je pense qu'il y a sa place. Effectivement, je préfère revoir les bons films que de me farcir les pires productions, surtout quand elles ne sont même pas drôles au second degré.

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3068
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar Sartana » 14 mai 2008 11:48

tepepa a écrit :
edocle a écrit :Quand je dis que dans chaque film on peut tirer quelque chose de bien :


Le problème d'aimer le western spaghetti, c'est qu'on part de films où on aurait du mal à trouver un petit quelque chose de mauvais (les Leone) pour finir par se fader de très mauvais films où l'on est réduit à chercher un petit quelque chose de bien. Alors, c'est toujours mieux que de passer ses journées au bistrot, mais quand même, il existe tellement de très bons films par ailleurs (même dans le western américain :mrgreen: ) que ça finit par ressembler à du gâchis de neurones :wink: .

C'est exact et voilà pourquoi je suis assez content de constater que je parviens à garder un certain sens critique vis-à-vis de ces daubes et que je ne tombe pas dans l'indulgence malgré la vision intensive...
Edocle n'est pas tombé dans ce panneau, il a la nostalgie et le cœur sensible, ce qui est tout à son honneur :beer1:
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
edocle
Hors-la-loi
Messages : 640
Localisation : 92 Spaghetti Ville

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar edocle » 14 mai 2008 16:50

ben oui, le western spaghetti c'est l'histoire d'une adolescence ... :wink:
Quand a mes neurones, ça va merci, et si ma copie du "NAPOLEON" d'Abel Gance était un
western je vous parlerais de sa restauration et de mes relations avec le CNC et
l'équipe de F.F Coppola, et de beaucoup d'autres films ... :wink:
Mais bon ici nous sommes dans le western.... :horse:

Amicalement E.
:beer1: :beer1:
Quand les colts fument ... on l' appelle Cimetière !

" Quelque soit la couleur de la peau, le sang est rouge pour tous !"
(Au-delà de la haine de Alessandro SANTINI - 1972)

rex lee
Caporal
Messages : 883

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar rex lee » 15 mai 2008 6:30

Bien envoyé , Edocle ...en revoyant ces western spaghetti , je retrouve plein de souvenirs de mon adolescence ; ils agissent comme la madeleine de Proust.
J'ai une licence de cinéma et je connais par coeur "La chevauchée fantastique" et "A bout de souffle" sur lesquels , entre autres j'ai travaillé des mois durant...mais j'adore revoir "Arizona colt " et du coup , je revois le hall du ciné , avec des immenses affiches et ses photos qui me faisaient saliver ...,surmontées du bandeau "la semaine prochaine "....Et il fallait attendre la semaine suivante pour voir "Killer Kid " ou "Navajo joe"...

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2171
Contact :

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar tepepa » 13 juil. 2008 23:32

J'ai fini par le voir. Le film est sans grand intérêt, mais honnête et plutôt plaisant à suivre quand on est dans un bon jour. Mais ce que je retiendrai surtout c'est l'ahurissante jaquette Evidis qui est une pure arnaque commerciale. Un boulot salopé de cette manière dessert encore plus le film qui n'a rien a gagner à être vendu pour ce qu'il n'est pas. Pauvre Albertini ... :(

http://tepepa.blogspot.com/2008/07/les- ... maria.html

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23336
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les vengeurs de l'Ave Maria (I Vendicatori dell'Ave Maria) de Bitto Albertini, 1970.

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 13 août 2019 20:28

diffusé mercredi à 20h40 sur OCS GEANTS
Twilight Avengers, The (1970)
Image(tele cable sat)
Image
Image
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités