Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
L..
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5024
Contact :

Re: Joe Kidd - John Sturges - 1972

Messagepar L.. » 04 janv. 2019 18:24

Image

Archives: L.. (Photographie de presse, USA.)

Cliquer sur la photographie pour l'afficher en grand.

L..
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5024
Contact :

Re: Joe Kidd - John Sturges - 1972

Messagepar L.. » 24 août 2019 19:18

Image

Lobby Card N° 1, USA, 1972. -Old Tucson, la gare-.

Archives: L..

(Cliquer sur la photographie pour l'afficher en grand.)

L..
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5024
Contact :

Re: Joe Kidd - John Sturges - 1972

Messagepar L.. » 14 sept. 2019 23:43

Image

CIC/Universal, France, 1972.

Archives: L../monnomestpersonne1973.blogspot.fr

(Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand.)

L..
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5024
Contact :

Re: Joe Kidd - John Sturges - 1972

Messagepar L.. » 20 nov. 2019 17:35

Image
Don Stroud, Robert Duvall, Clint Eastwood.

CIC/Universal, France, 1972.

Archives: L../monnomestpersonne1973.blogspot.fr

(Cliquer sur l'image pour l'afficher en grand.)

harry
Cavalier masqué
Messages : 188

Re: Joe Kidd - John Sturges - 1972

Messagepar harry » 10 mai 2020 22:57

revu avec plaisir ce western en blu ray , western souvent dénigré , mais pas trop sur le forum , on passe un bon moment pendant 1h 28 ,humour,action ,
et une bonne musique de Lalo Shifrin . :applaudis_6:
On est très loin des grands westerns de Sturges , mais on doit oublier le réalisateur et apprécier un bon western des années 1970 , ce qui est rare comme dit toujours Patrick Brion , pour qui le genre est fini depuis 1959 :oops: , mais cela ne m'a pas empêché d'acheter en 1993 son beau livre " le western ,
classiques , chefs- d'oeuvre , et découvertes " , mais je comprends que dans certains bonus de sidonis tu n'a pas grand chose à dire, tellement les choix de sorties sont inégales , on attend encore de beaux westerns qui restent dans les tiroirs :!:
merci quand même Patrick pour ton cinéma de minuit et ta passion et connaissances du western , et ta longévité dans le métier :beer1:

Avatar du membre
LordDécadent
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1406
Localisation : près de Vernon(Eure)

Re: Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Messagepar LordDécadent » 31 juil. 2020 15:35

Image

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8054
Localisation : oregon

Re: Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Messagepar lasso » 17 août 2020 10:35

revu ce divertissant Western de John Sturges . Ce film assez commercial rappelle bien un autre film de Sturges : Les 7 Mercenaires !!
aussi très commercial. j'ai passé une bonne soirée et vive la longévité de notre cher Clint.

comme dans The Marksman 1973, on utilise aussi le fusil à lunette !


Image
Image

Náin
Garçon d'écurie
Messages : 34

Re: Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Messagepar Náin » 17 août 2020 14:01

Ce film assez commercial rappelle bien un autre film de Sturges : Les 7 Mercenaires !!


eeeuuuh en quoi ?

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8054
Localisation : oregon

Re: Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Messagepar lasso » 17 août 2020 17:28

combat contre un usurpateur, pour rendre aux autochtones leur propriété... :wink:

Náin
Garçon d'écurie
Messages : 34

Re: Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Messagepar Náin » 17 août 2020 17:46

Oui m'enfin à ce moment là la prisonnière du désert et je sais pas les conquérants d'un nouveau monde c'est la même chose car à un moment une fille se fait enlever par les Indiens. Au contraire je trouve que c'est deux films très différents (Kidd et les mercenaires), avec des héros aux caractères limite opposés parce qu'avec Kidd l'anti héro de Peckinpah et des westerns italiens est passé par là, ce ne sont pas les mêmes enjeux non plus l'un racontant surtout l'arrivée du capitalisme et des grands propriétaires alors que dans les 7 mercenaires ba c'est juste des bandits. D'un côté ils sont 7 de l'autre un seul, qui accepte en plus d'abord de suivre le méchant... lequel dans Kidd veut chasser les opprimés alors que dans les 7 veut s'en servir... fin bon.

Avatar du membre
lasso
Rancher
Rancher
Messages : 8054
Localisation : oregon

Re: Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Messagepar lasso » 18 août 2020 9:54

j'ai dit il rappelle les 7 mercenaires de Sturges, je n'ai pas dit qu'il est identique :wink:

Avatar du membre
pass
Desperado
Messages : 3022

Re: Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Messagepar pass » 18 août 2020 13:27

lasso a écrit :j'ai dit il rappelle les 7 mercenaires de Sturges ………………


Malgré l'usurpateur en quoi il rappelle Les sept mercenaires ?, développe.

Náin
Garçon d'écurie
Messages : 34

Re: Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Messagepar Náin » 18 août 2020 13:40

lasso a écrit :
j'ai dit il rappelle les 7 mercenaires de Sturges, je n'ai pas dit qu'il est identique :wink:

certes ^^

M'enfin je trouve pas. On peut aussi citer un paquet de films (que je trouve rappellent plus les 7 mercenaires que Joe Kidd) comme les deux trinita, pale rider, la colline des bottes et j'en passe et des meilleurs donc bon.

Avatar du membre
zach
Garçon d'écurie
Messages : 31

Re: Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Messagepar zach » 11 oct. 2020 23:40

Image
Image
Image

Dans la catégorie beaucoup de grands noms à un générique ne font pas un grand film, Joe Kidd en est sans doute la parfaite illustration.
Mais si le scénario accuse beaucoup de faiblesses, je trouve la mise en scène de John Sturges très inspirée : les images sont magnifiques et mettent bien en valeur personnages et décors.
Quand à Clint Eastwood, on a beaucoup dit qu'il exploitait son archétype né dans les westerns italiens, pourtant il affiche un physique tout différent : d'abord dandy certes mal rasé, puis glabre avec un costume dissemblable de ses autres westerns. De plus le personnage est un sympathique éleveur bon vivant là aussi différent de ses autres rôles : il commence par refuser l'argent de Robert Duvall pour traquer Chama, avant de se raviser uniquement parce que Chama s'en est pris à son ranch et ses amis.

Bref dommage que l'histoire soit si faible, mais à condition de ne pas trop en attendre, cela reste un bon divertissement assuré par des pointures du genre qui ont fait mieux.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : tepepa et 5 invités