Joe Kidd - 1972 - John Sturges

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1266
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 14 avr. 2006 15:31

Ce film est une bouse.
Désolé pour le vocabulaire, mais j'en veux à Clint Eastwood d'avoir tourné dedans et de m'avoir ainsi fait espérer découvrir il y a peu un western avec lui que je ne connaissais pas.
Je viens de me séparer du DVD tellement je mésestime ce film (et que je dois faire de la place sur mes étagères !).
Je comprends maintenant pourquoi ce film est si peu cité quand on parle de cet acteur. Serait-ce son plus mauvais western ? Je croie que oui. Avec la KERMESS DE L'OUEST sans doute, que je n'ai jamais vu pourtant mais qui n'est pas très fameux il paraît.
Pour en revenir à JOE KIDD : c'est mou, long, mal filmé, inintéressant au possible,... bref chiant. Et décevant surtout.
A éviter.
Ma note : 3/10
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Avatar du membre
Vixare
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1559
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 27 janv. 2007 2:52

Je viens tout juste de finir de regarder ce film, avec je l'avoue beaucoup de mal à lutter contre l'endormissement, surtout dans les 10 dernières minutes ... et me dites pas que c'est l'heure car j'ai l'habitude ^^ Plus sérieusement j'ai été assez déçu du film, je le met dans la catégorie des précurseurs des westerns de "génération fin 70s-80s" comme je les appelle, principalement ceux de Clint Eastwood : Pale Rider, Josey Wales ... Même si je trouve que c'est un très mauvais précurseur. J'attendais beaucoup du trio Sturges-Eastwood-Duvall, et j'ai vraiment été déçu, déjà quand j'ai vu la durée du film : 1h26 j'ai été assez surpris de la part de Sturges. On voit qu'il y a quelques essais de référence aux spaghettis mais ça reste trop superficiel et mal imité.

Le pire c'est que j'ai vu un Clint Eastwood perdu dans ce film, je n'ai jamais réussi à le reconnaître, seul Duvall est à peu prés à la hauteur.
Le scénario m'a vraiment ennuyé, étant assez prévisible. Encore, le début me paraissait assez prometteur mais plus on avançait dans le film plus je désespérais.

Attention Spoiler :
Je trouve la fin du film ratée elle aussi, je m'attendais enfin à voir de l'action débridée et un beau face à face entre les 2 bandes et rien de ça, au contraire, Clint au comble du "pseudo ridicule" qui enfonce la façade d'un bar avec sa locomotive :horse: ... en tout cas ça aura eu le mérite de bien me faire rire :mrgreen:

On peut donc dire qu'avec Joe Kidd en 1972, John Sturges qui avait touché les sommets avec Les 7 mercenairesen 1960 est ici plus prés des bas-fonds ...

Ma note : 4.5/10 en étant gentil

Avatar du membre
bretoon
As de la gâchette
Messages : 544
Localisation : Monument Valley
Contact :

Messagepar bretoon » 27 janv. 2007 10:23

C'est pas faux

Ce film est pas top
Ton nom c'est quoi pied tendre ?
Mac .. Eastwood , Clinnnt Eastwooood !

Image

big jake
Cowboy
Messages : 276
Localisation : 13

Messagepar big jake » 27 janv. 2007 16:18

:( Salut à tous.
Personnellement , j'ai aussi detesté ce film et je me demande Comment un realisateur de la trampe de John Sturges vient faire dans cette galère.
Un film à oublier d'urgence :!:
Richard Boone : Mais qui etes vous ?
John Wayne : Jacob Mc Candles
Richard Boone :Je vous croyais mort !
John Wayne : Pas encore .

Big Jake (1971) George SHERMAN

Avatar du membre
Vixare
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1559
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 28 janv. 2007 2:16

Je crois que Sturges était fait pour faire du Sturges, c'est-à-dire du "classique western", on a tous en tête notamment les fameux Réglement de comptes à OK Corral, Le dernier train de Gun Hill et surtout Les 7 mercenaires qui ont marqué l'histoire du western, ce sont de vrais classiques, des monuments du genre ! Par contre voilà ce qui arrive quand un réalisateur du talent de Sturges se met à imiter Leone ... c'est raté et ça ennuye tout le monde, Sturges le 1er : une grosse tache noire sur le reste de son tableau ...

Je ne suis pas un grand connaisseur de la carrière de Sturges mais j'espère vraiment qu'il ne s'est pas risqué à d'autres ratés du genre !

big jake
Cowboy
Messages : 276
Localisation : 13

Messagepar big jake » 28 janv. 2007 17:23

cool Effectivement Vixtare , si ses derniers films sont quelconques ,outre ceux que tu a cités il en a réalisé 2 bons :

Coups de fouet en retour........Blacklash (1956) avec Richard Widmark
7 secondes en enfer........Hour of gun (1967) avec James Garner et Jason Robard (une suite de OK corral) :D
Richard Boone : Mais qui etes vous ?

John Wayne : Jacob Mc Candles

Richard Boone :Je vous croyais mort !

John Wayne : Pas encore .



Big Jake (1971) George SHERMAN

tietie007
Cavalier masqué
Messages : 162
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Messagepar tietie007 » 28 janv. 2007 17:43

Stumpy a écrit :je dois etre un cas à part, je déteste le western spaghetti, et en meme temps, j'ai apprécié Joe Kidd, sans en faire un film novateur du tout, au contraire, pour un western de 72, je le trouve assez old school, et c'est sans doute la raison qui a fait que je ne me suis pas ennuyé en le visionnant. Pour le rapprochement avec le western spaghetti, je vois pas trop en fait, on est loin de la mise en scène et des histoires caricaturales au possible d'un Leone à mon avis...

maintenant, je suis loin d'en faire un chef d'oeuvre, c'est juste un divertissement sympa pour moi


Non, non, je connais un ami, grand fan de western américain et qui ne supporte pas le western spaghetti ! Mais je crois que j'ai une explication. Le western américain est peuplé de héros positifs, honnêtes, droits, où l'ordre légal doit vaincre l'anarchie toujours menaçante des bandes d'outlaws. Or le western spaghetti va casser ces codes. Le manichéisme du western classique, la frontière entre le Bien et le Mal se dissout, dans le western italien. Les héros sont mus par la cupidité, et l'honneur et le dévouement disparaissent au profit de l'individualisme et de la recherche du profit. Le western spaghetti donne une image morale des hommes assez laides, d'où ce sentiment de malaise que les fans du western américain peuvent ressentir ! Le western américain est un peu une sorte de machine idéologique qui se réfère à des entités supérieures : la nation, la communauté civique, la famille. Le western spaghetti broie ses entités, s'appliquant à narrer des destins individuels plus que des aventures collectives !
En ce qui concerne Joe Kidd, je trouve ce western assez décevant.

big jake
Cowboy
Messages : 276
Localisation : 13

Messagepar big jake » 28 janv. 2007 18:43

:D Salut tietie07 ,
nous sommes un peu voisins puisque tu habite Aix et moi Marseille mais concenant le western Américain dont je suis fan depuis les années 60 je partage pas cet avis de heros honnetes et droits surtout dans les années 70 .
Regarde des films comme La horde Sauvage.......Du Sang dans la Poussiere.........La Vengence aux 2 visages .........et bien d'autres.........Les heros sont de sinistres canailles .
Je pense surtout que dans les westerns Italiens de a cause de la derision trop poussees des heros , les seconds roles souvents approximatifs.......et d'autres raisons trop longues a dire.......

Je vais m'attirer des ennemis.........mais je reconnais qu'il en faut pour tous les gouts et je les respectes cool
Richard Boone : Mais qui etes vous ?

John Wayne : Jacob Mc Candles

Richard Boone :Je vous croyais mort !

John Wayne : Pas encore .



Big Jake (1971) George SHERMAN

tietie007
Cavalier masqué
Messages : 162
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Messagepar tietie007 » 28 janv. 2007 18:55

Tu me parles de western américain qui ont rompu avec la thématique classique ! Peckinpah va, en effet, renverser les cadres du western classique, tout en gardant une logique collective. Dans sa Horde, même si ce sont des outlaws, il y a, entre eux, une solidarité à la vie à la mort. D'ailleurs, la bande de Pickerton commandée par Robert Ryan, le grand Sam les montrent comme de sinistres fripouilles !
La scène finale est d'ailleurs un exemple de sacrifice, de combats pour un motif moral : l'honneur ! Paradoxalement, la Horde est composée de cow-boys qui ont des valeurs guerrières nobles !
Quant aux seconds rôles, je ne pense pas que celà tienne vraiment. Il n'y a qu'à voir le casting d'Il était une fois dans l'Ouest.
Il y a, malgré tout dans la majorité du western américain, une vision idéaliste des hommes, ce qui n'est pas le cas du spaghetti ! D'ailleurs, la dérision que tu mets en avant est une machine à briser l'idéalisme du western de la grande époque hollywoodienne !

Avatar du membre
Vixare
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1559
Localisation : Valenciennes
Contact :

Messagepar Vixare » 28 janv. 2007 20:01

Regarde des films comme La horde Sauvage.......Du Sang dans la Poussiere.........La Vengence aux 2 visages .........et bien d'autres.........Les heros sont de sinistres canailles .


Peckinhpah est pour moi le seul réalisateur US qui a fait des films Américains à la manière Italienne, je classerais certains de ses films dans un genre à part. Dans La Horde Sauvage les héros ne sont pas vraiment de sinistres canailles, ils gardent quand même un genre de code de l'honneur et se respectent un minimum, chacun est prêt à sauver ses acolytes et à mourir pour lui ou pour l'honneur ... et c'est ce qu'il se passe dans le film, un réalisateur Italien aurait probablement montrer 1-2 des 4 hommes s'échapper avant la fusillade finale car comme le dit titie007, les Italiens cassent le code classique des héros et auraient probablement casser là un certain code de la valeur du courage.
Un exemple parlant, je pense vraiment qu'aucun des 4 personnages aurait pu tuer un enfant comme l'a fait Fonda dans IL était une fois dans l'ouest, par contre un civil même innocent, ils n'auraient pas hésité (comme on le voit lors de la scène d'entrée) et c'est en cela qu'on distingue je crois un intermédiaire entre les 2 genres.

Pour la vengeance aux 2 visages, le personnage de Rio est assez paradoxal, entre envie extrême de vengeance et sentiment final de rédemption il n'a pas vraiment le profil du héros spaghetti, une canaille certes il en est une mais on voit par la suite l'humanité du héros ce qui pour moi est à retenir pour le classer dans la catégorie des bons westerns américains mais du courant ... réactionnaire.

A remarquer que les westerns cités par Big Jake ont été réalisés aprés ceux de Leone et donc dans une période de transition.

tietie007
Cavalier masqué
Messages : 162
Localisation : Aix en Provence
Contact :

Messagepar tietie007 » 28 janv. 2007 20:24

D'ailleurs, quelques cinéastes italiens ont été fortement influencés par les idées anarchistes, je pense à Leone et à Sollima. Il y a chez le grand Sergio, une vision extrêmement désabusé des pouvoirs établis et de la société humaine, en qui ont ne peut avoir confiance. Dans Il était une fois la Révolution, le Dr Villega, le chef du Parti révolutionnaire, va trahir. Chez Sollima, évidemment, notamment dans Le dernier face à face où l'intellectuel joué par Gian Maria Volonte, en voulant organiser la Horde dans un but politique, ne fait qu'instrumentaliser cette bande à des fin de pouvoir personnel !
D'où, d'ailleurs, l'absence, très souvent, de happy end, comme dans les westerns classiques. C'est peut-être cette vision assez réaliste de la société des hommes, cet anti-idéalisme qui te gêne. Un réalisme qui peut vite se transformer en cynisme !

Avatar du membre
Morgane
Pied-tendre
Messages : 19
Localisation : Angoulême

Re:

Messagepar Morgane » 09 janv. 2008 16:12

Vu ; bon et bien moi j'ai bien aimé... Comme quoi.

ça change de voir Clint incarner un personnage qui doute, fait des erreurs... Je ne saurais comme certains expliquer le pourquoi du comment de mon avis, mais j'ai trouvé ce film divertissant.
L'histoire est assez banale mais finalement très habituelle aussi dans notre bon monde réel.

Pas un must donc pour moi mais un film que je n'hésiterai pas à revoir d'ici quelques années.



"HS" pour Vixare :

Vixare a écrit :les héros ne sont pas vraiment de sinistres canailles, ils gardent quand même un genre de code de l'honneur et se respectent un minimum, chacun est prêt à sauver ses acolytes et à mourir pour lui ou pour l'honneur ...


ha !!! suite au mp et à te lire ici, je vois que j'ai oublié ceci : effectivement, dans les films que j'ai vus, je trouve toujours un peu extrême que les persos voient mourir leurs "amis", frères ou autre sans sourciller...

Un exemple parlant, je pense vraiment qu'aucun des 4 personnages aurait pu tuer un enfant comme l'a fait Fonda dans IL était une fois dans l'ouest, par contre un civil même innocent, ils n'auraient pas hésité (comme on le voit lors de la scène d'entrée) et c'est en cela qu'on distingue je crois un intermédiaire entre les 2 genres.


mhhh.. ça aussi c'est un extrême que j'apprécie moyennement. Dans EPQDDP, que l'indien soit assez barge pour faire tuer un mome, soit, mais qu'il ait en prime un pote pour le faire et 15 autres pour apprécier le spectacle.. moyen.
ça fait quand même une sacrée concentration d'ordures au mètre carré...

ps : la horde sauvage, je connais le titre !! *trop forte* mdrrr ;)

Avatar du membre
metek
Colonel
Messages : 15055
Localisation : Canada
Contact :

Re: Joe Kidd - John Sturges - 1972

Messagepar metek » 13 janv. 2008 20:55

Quelque photos de ce western que j'ai beaucoups aimé dommage pour John Saxon qu'il na pas eu souvent de bon roles apres!! :beer1:
Image
Image
ImageImage

Avatar du membre
Longway
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7164

Re: Joe Kidd - John Sturges - 1972

Messagepar Longway » 27 juin 2009 9:56

Fiche Télé 7 Jours
Diffusion du 13 Novembre 1988 sur TF1 ( diffusion en pan and scan )



Image

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7544
Localisation : nord-est

Re: Joe Kidd - John Sturges - 1972

Messagepar Jicarilla » 17 sept. 2009 14:42

:applaudis_6: Voici une autre fiche TV d'ou et de quand????....désolé LONGWAY :oops: :oops: mais je pense à sa première diffusion TV

:applaudis_6: Un beau face à face avec ROBERT DUVALL. icongc1

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités