Rio Grande - 1950 - John Ford

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
Carcasse
Shérif
Messages : 2537
Localisation : Boulogne 92

Messagepar Carcasse » 14 déc. 2005 1:21

Tire pas Jica, c'est juste une question de goût !
Perso, la country c'est pas mon truc : je suis plutôt Clapton (j'étais à Bercy), Hendrix, Cream (génial, à mon avis, le dernier concert), Led Zepplin, Cactus, BBA, Yes ( j'étais au Zénith), etc.
Mais la country, ça me gonfle...
Aucune remarque qualitative lsur la country music ; je ne dis pas que c'est mauvais ; ça m'emm... c'est tout !
Ma môman déteste les poireaux et j'adore ça...
Pour moi la country, ce sont les "Old boys fellow" (ou un truc du genre !) dans les Blues Brothers (film que, par ailleurs, j'adore !).
Quand j'étais plus jeune, on se devait d'aimer, soit les Beatles, soit les Rolling Stones ; Je m'en foutais... J'aimais les deux et j'emm...dais soigneusement toute personne désireuse de m'enfermer dans quelconque catégorie.
Alors, peut-on aimer le western sans aimer la country ?
Pour moi, en tout cas, c'est oui ! :D

Avatar du membre
pouêt
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1272
Localisation : Bétaille (Lot)

Messagepar pouêt » 14 déc. 2005 10:30

J'avoue mon inculture en la matière. Je n'avais même pas réalisé que les chants entendus dans RIO GRANDE et interprétés par ces SONS OF PIONEERS (dont j'ignorais l'existence :oops: ), c'était de la country !

Pour avoir habité 2 ans aux USA, je connaissais un peu la country contemporaine (depuis j'ai un peu oublié). J'apprécie des chanteurs comme Mark Knopfler (ex-Dire Strait), qui font de jolis ballades que je qualifie de country.
Mais les puristes vont dire que ce n'est pas de la vraie country ! Celle avec des guitards qui ouïn-ouïnnent, de la batterie et des violons, qui parle des cowboys qui pleurent la mort de leur petite amie, et qui donnent envie de danser des slows avec son cheval.
(je me moque, mais mine de rien, j'aime bien aussi !)

Pour en revenir au film donc, ces SONS OF PIONNERS, c'était donc un groupe de country à la mode à l'époque qui faisait une apparition dans le film de Ford ? (un peu comme les ZZ TOP dans RETOUR VERS LE FUTUR 3 qui se passe au Fra-West)
Les westerns ? Ya pas d'âge pour en manger !

Jean-Louis
Marshall
Marshall
Messages : 2852

Rio Grande - John Ford - 1950

Messagepar Jean-Louis » 14 déc. 2005 11:25

:D Jicarilla

Enfin une différence entre nous, je commençais à avoir un problême d'identité : une complète similitude d'approche du western, c'était presque devenu troublant.
Etais-je toujours moi ? Etais-je en réalité toi qui réside aux frontières de l'Est ?

Enfin une divergence :

J'ai horreur de ces intermèdes musicaux. :evil: Ils affadissent le film.

J'ai parlé !

Invité

Messagepar Invité » 14 déc. 2005 14:34

Enfin une différence entre nous, je commençais à avoir un problême d'identité : une complète similitude d'approche du western, c'était presque devenu troublant.
Etais-je toujours moi ? Etais-je en réalité toi qui réside aux frontières de l'Est ?



:P Ne craints plus pour ton identité : moi je n’ai plus de cheveux ,c’est pour cela que je porte le STETSON……. :P

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7726
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 14 déc. 2005 14:37

Enfin une différence entre nous, je commençais à avoir un problême d'identité : une complète similitude d'approche du western, c'était presque devenu troublant.
Etais-je toujours moi ? Etais-je en réalité toi qui réside aux frontières de l'Est ?


:P Ne craints plus pour ton identité : moi je n’ai plus de cheveux ,c’est pour cela que je porte le STETSON……. :P

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7726
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 14 déc. 2005 16:57

:sm9: Bizarre bizarre ….. Ne pas aimer du tout la country et bien oui pourquoi pas :
C’est comme me dire…..
Aimé le western et pas la country ?????
Aimé le western et pas l’Amérique ????
Aimé le western et pas le cinéma ?????,
Ne pas devenir fou comme moi ! OK... mais un peu ….
Ma passion pour la country et l’Amérique est venue de là et elle dure depuis 50 ans: :sm27:
:arrow: 3h10 pour Yuma.
:arrow: Réglement de compte à OK corral
:arrow: L’homme qui n’a pas d’étoile.
Sans ce grand bonhomme et bien d’autres que seraient ces Westerns !!!!!

Image

Image
Modifié en dernier par Jicarilla le 03 avr. 2009 9:17, modifié 1 fois.

Avatar du membre
John Mallory
Guerrier indien
Messages : 490
Localisation : Lausanne (CH)

Messagepar John Mallory » 06 mars 2006 10:29

Le troisième film de la trilogie de la cavalerie. Si je devais le comparer avec les deux autres, je le classerais en dernier car je lui trouve quelques petits défauts. Le premier et l'utilisation des Sons of pioneers que je trouve un peu excessive. Non pas que je trouve cette musique mauvaise, bien au contraire, mais je trouve que Ford abuse un peu de les faire apparaître à la moindre occasion. Ensuite, les indiens sont uniquement montrés comme les méchants dans l'histoire, alors que leur rôle était un peu plus nuancé dans les deux volets précédents (à l'exception des éclaireurs indiens présents dans le film mais que l'on ne voit guère).
Fort heureusement il n'a pas que des défauts et reste un tout grand western. Victor McLaglen est toujours aussi impeccable dans son rôle de sergent "tête de pioche" et apporte une bonne touche d'humour. La séquence d'introduction est vraiment grandiose avec ce retour des cavaliers au fort, couverts de poussières et exténués après une longue mission.
Un très bon film, mais un cran en dessous des deux autres volets du tryptique à mon avis.

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7726
Localisation : nord-est

Messagepar Jicarilla » 25 août 2007 8:25

:lol: Le dernier volet de la trilogie JOHN FORD ici il nous met face aux sentiments familiaux entre son ex femme et son fils.
Il restera une belle aventure des années 50 et la bonne humour une fois encore de VICTOR Mc LAGLEN.
Une belle occasion de ma part de ressortir le topic une l'affiche de 120x160 :lol: :lol: et 2 photos

Image

Image

Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2172
Contact :

Messagepar tepepa » 25 août 2007 20:03

Je n'ai vraiment pas accroché à ce film, pour moi le plus mauvais Ford avec La poursuite infernale (non pas taper :oops: )!

http://tepepa.blogspot.com/2007/06/rio-grande.html

Avatar du membre
musselshell
Castor éclopé
Messages : 2557

Messagepar musselshell » 26 août 2007 9:26

tepepa a écrit :Je n'ai vraiment pas accroché à ce film, pour moi le plus mauvais Ford avec La poursuite infernale (non pas taper :oops: )!

http://tepepa.blogspot.com/2007/06/rio-grande.html


Mais non on va pas te taper tepepa... cool Un jour on le disséquera (le deuxième, j'admets que le premier n'est pas transcendant)...et la lumière sera, tte petite au milieu de la toute petite entre deux éternités de ténèbres...gloups! :wink:

Avatar du membre
tepepa
Marshall
Marshall
Messages : 2172
Contact :

Messagepar tepepa » 26 août 2007 9:31

musselshell a écrit :Mais non on va pas te taper tepepa... cool Un jour on le disséquera


Je crois que Jean-Louis a raison: le terme "disséquer" c'est un peu morbide :? Ca m'a sauté aux yeux en lisant ta phrase :lol:

Avatar du membre
metek
Major
Messages : 14965
Localisation : Canada
Contact :

Rio Grande 1950

Messagepar metek » 22 déc. 2007 4:41

Rio Grande ( titre original Sons of the Pioneers) 1950 noir et blanc (rep) durée: 105 minutes.
John Wayne, Maureen O'Hara, Ben Johnson, Harry Carey Jnr, Victor McLaglen, Chill Wills. Realisé par John Ford.
John Ford est considéré comme l'un des réalisateurs les plus importants de la période classique d'Hollywood (de la fin des années 1920 à la fin des années 1960). De tous les grands cinéastes américains il est celui dont l'influence est la plus considérable. Sa carrière embrasse celle des studios puisqu'il arrive à Hollywood au moment où et les grandes majors se mettent en place et réalise son dernier film alors que ces majors commencent à être dirigées par des financiers. Ford fut admiré et respecté par les grands patrons d'Hollywood dont il fut souvent l'ami : il tournait vite et respectait les budgets. Il fut l'un des réalisteurs effectuant le moins de prises par plan (ratio de 2,5), cela lui permettant de garder la mainmise sur le montage des films, les prises alternatives n'existant tout simplement pas. «Nous devons à John Ford le droit accordé au metteur en scène de superviser le montage» reconnaît Fred Zinnemann. Ford mis sa notoriété au service du syndicat des metteurs en scène américains dont il fut l'un des dirigeants les plus actifs. Sa fidélité tout au long de sa carrière, envers sa famille d'acteurs, de techniciens et de scénaristes, dont beaucoup étaient originaires, comme ses parents, d'Irlande, est remarquable.

Sujet:
Une patrouille de l’armée américaine rentre au fort, mal en point après avoir livré combat contre des indiens. Le colonel York qui la mène, enrage de n’avoir pu poursuivre l’ennemi qui s’est réfugié au Mexique, de l’autre côté du Rio Grande mais il a bientôt un autre problème. En effet, son fils dont il apprend l’échec à son examen d’entrée à West Point vient d’entrer dans la garnison en tant que simple soldat.

ImageImage
Image
Image
ImageImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
ImageImage
Modifié en dernier par metek le 08 janv. 2008 20:18, modifié 2 fois.

Avatar du membre
zeder
Garçon d'écurie
Messages : 30
Localisation : 11
Contact :

Re: Rio Grande - John Ford - 1950

Messagepar zeder » 23 sept. 2008 22:56

Je viens de revoir ce film, que je n'avais pas vu depuis....très, très.... longtemps.

Au vu des commentaires que je viens de lire il faut se remettre dans le contexte de l'époque quand au "supposé" assassin. L'armée avait besoin d'hommes "solides" et il n'est pas étonnant que l'on ait accepté de passer l'éponge sur un passé équivoque, je suppose qu'à ce moment là de nombreux repris de justice ont su trouver refuge dans l'armée. sans chercher plus loin, n'oublions pas que nous avons en france le légion étrangère, qui pendant des années a été le refuge d'hommes poursuivis par la justice, mais qui se révélaient être d'excellents soldats, il semblerait que cela soit moins le cas de nos jours.

Ce n'est certainement pas le meilleur "western" de john ford, mais il y a tout de même quelques idées que je trouve assez fortes:
- Le choix que devaient faire les militaires entre leur carrière et leur vie de famille.
- La transgression de la loi pour l'obtention d'un résultat (franchissement d'une frontière sans autorisation pour continuer le combat), et cela se passe encore de nos jours.
- L'omniprésence de la mort exacerbée par le regard des femmes scrutant les soldats, au retour d'une expédition, pour retrouver leur "homme", (scènes présentes au début et vers la fin du film).

Au début du film j'ai commencé par regretter le manque de couleur qui me semblait nuire à la qualité de l'image, puis je me suis rendu compte que le noir et blanc, sur ces paysages somptueux, avec ses alternances de très haute lumière et ses clairs-obscurs, renforce le coté "dramatique" de certaines scènes.

En ce qui me concerne un très bon film, que je reverrais certainement avec plaisir, dans....Je ne sais pas quand...... mais je vous tiendrais informé......!

Avatar du membre
Jicarilla
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 7726
Localisation : nord-est

Re: Rio Grande - John Ford - 1950

Messagepar Jicarilla » 03 avr. 2009 9:10

:D pour un classique des classique ....et une belle maitrise du GRAND FORD ....et l'humour du Sergent QUINCANNON :applaudis_6: :applaudis_6:
Une fiche TV :sm32:
Image
PARTI VERS D'AUTRES ESPACES Image

http://western-mood.blogspot.fr/

Avatar du membre
Vin
Texas ranger
Texas ranger
Messages : 5359
Localisation : Paris/Touraine

Re: Rio Grande - John Ford - 1950

Messagepar Vin » 03 avr. 2009 9:26

Décidément en ce moment on poste souvent l'un après l'autre, Jica! :wink:

Je viens de relire les critiques sur le film, que je ne partage pas dans l'ensemble.
Je ne vais pas revenir sur Ford, les paysages, les acteurs, tout a été dit de nombreuses fois, et même si celui-ci n'est pas le plus épique de tous, il survole largement au-dessus d'un paquet de nanars de la même époque.

Un ou deux points m'interpellent.
L'histoire de la légitime défense; certes nous ne partageons pas ce point de vue en France, et moi le premier.Mais c'est une doctrine profondément ancrée dans les esprits américains, et le cinéma western ne reflète pas les mentalités du 19è, mais bien celles d'aujourd'hui encore.

Les singin' soldiers que l'on voit tout au long du film.
Même si celà peut sembler casser le rythme, c'est un "gimmick" à usage interne pour des américains, l'apparition régulière de groupes musicaux étant pour eux un bon moment.Celà peut aussi être traité sur le mode humoristique (Jica, si tu te souviens de "Mexico" de Toby Keith, tu vois ce que je veux dire avec les mariachis qui surgissent à tout moment).

:sm32:
Image



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités