Les Tueurs de l'Ouest - El Precio de un hombre - 1966 - Eugenio Martín

Voir tous les films critiqués
Règles du forum
Avant d'ouvrir un nouveau sujet de discussion, pensez à consulter la liste de tous les westerns critiqués sur ce forum

SVP : Pour les images larges et lourdes, utilisez IMG2 et non IMG pour faire une miniature. Pensez aux connexions lentes!
lee grant

Les Tueurs de l'Ouest - El Precio de un hombre - 1966 - Eugenio Martín

Messagepar lee grant » 14 févr. 2008 7:40

LES TUEURS DE L' OUEST.( el precio de un hombre ) E .Martin. 1966.

Le western européen est , en 1966, à son apogée et cette co-production italo-espagnole en est la preuve formelle :avec un budget assez modeste , Martin a réalisé un grand western que je n'hésite pas à classer parmi les plus belles réussites du genre


De quoi s'agit-il ? Résumé des 1ères minutes :Chilsom ( Richard Wyler ) , un chasseur de primes , poursuit 2 bandits ( Frank Brana et José Canalejas ),appartenant à la bande de José Gomez ( T. Milian ), lequel se trouve sous les verrous.Chilsom les traque dans ces sublimes montagnes de la province d'Almeria , que tous les amateurs connaissent.
Mais tout va se jouer dans un petit pueblo frontalier ( vu dans "la mort était au rendez-vous", avec son église en ruines ).Là ,vivent de braves gens qui ont connu Gomez enfant et qui le croient victime d'une erreur judiciaire .Eden ' (E. Karin) va ainsi le faire évader et son oncle , un ex-shérif va l'accueillir , à la grande satisfaction de ceux qui vivent là : l'employé de l'auberge ( Mario Brega) et un couple âgé ( Lolo Gaos , magnifique , et Ricardo Canalès )
Lorsque survient Chilsom , ces braves gens prennent le parti de Gomez ...jusqu'à ce que débarque sa bande de tueurs ...
Ce film est un régal :les acteurs sont parfaits dans leurs rôles ...( ajoutons à ceux déjà cités : Manolo Zarzo , Hugo Blanco, Tiot Garcia ,Ricardo Palacios en aubergiste !),la photo de BARBONI EST MAGNIFIQUE et le réalisateur sait ou placer sa caméra.LA musique est entêtante et le duel final bien réglé.Donc , un film que tout amateur se doit d'avoir vu.

Sorti parait-il sur les écrans français en janvier 1969 ( quelques mois avant "Colorado" ), je l'avais raté , à l'époque...j'ignore pourquoi .Peut-être parce que je ne connaissais pas encore Milian.( les films sortaient avec des mois ,voire des années de retard ). Je viens donc de comble un grave lacune .
Inutile de vous recommander ce film et tant pis si ma critique est un brin subjective !

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Re: Les tueurs de l'ouest (El precio de un hombre) d'Eugenio Martin avec Tomas Milian, 1966

Messagepar Trinita » 14 févr. 2008 18:07

Je reviendrai ! :mrgreen:
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Les tueurs de l'ouest (El precio de un hombre) d'Eugenio Martin avec Tomas Milian, 1966

Messagepar Breccio » 15 févr. 2008 18:40

Tout est dit ! Bravo !
Un détail : je ne connaissais pas Ricardo Palacios. Je ne l'ai vu que dans un autre film, le délirant Western en relief (Comin' at Ya) de Ferdinando Baldi, avec Tony Anthony.
Dans ce dernier film, il s'était métamorphosé en clone de Mario Brega !
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

lee grant

Re: Les tueurs de l'ouest (El precio de un hombre) d'Eugenio Martin avec Tomas Milian, 1966

Messagepar lee grant » 16 févr. 2008 6:24

Palacios incarne le barman qui , au début de "Et pour quelques dollars de plus ", indique à Lee Van Cleef la chambre de José Terron en lui disant :"Dieu seul le sait ..."Il faut croire que les producteurs ont été conquis par sa prestation car il a tenu cet emploi dans pas mal de films .( "soleil rouge" ) .Il a été aussi militaire (dans " saludos hombre" , la cartouche de dynamite dans la bouche de Milian , c'est lui !) et bandit mexicain ...( il capture Van Cleef pour l'enfermer dans une forteresse à la fin de "la brute , le colt et le karaté ")
On le voit aussi en cuisinier , préparant un énorme gâteau pour Montant dans "La folie des grandeurs ".

Avatar du membre
Sartana
Shérif
Messages : 3080
Localisation : Dans la vallée des vautours
Contact :

Re: Les tueurs de l'ouest (El precio de un hombre) d'Eugenio Martin avec Tomas Milian, 1966

Messagepar Sartana » 16 févr. 2008 9:11

Oui, tu déconnes Breccio tu sais tout ça, en plus. Les concerts ça fatigue... :mrgreen:
On voit aussi Ricardo Palacios en victime innocente de la violence aveugle des hors-la-loi dans Quinze potences pour un salopard, dans lequel il joue un mari qui meurt pour avoir tenté de protéger sa femme : un rôle inhabituel pour le bonhomme... Et une bonne prestation, malgré peu de dialogues.
Image
"Il suffit de franchir les limites de la violence individuelle qui est criminelle,
pour atteindre la violence de masse qui... qui fait l'histoire..." Brad Fletcher dans Le dernier face à face
Personne a écrit :Sartana, tu as un coeur de pierre!

Avatar du membre
Breccio
Marshall
Marshall
Messages : 2977
Localisation : Gone

Re: Les tueurs de l'ouest (El precio de un hombre) d'Eugenio Martin avec Tomas Milian, 1966

Messagepar Breccio » 16 févr. 2008 11:45

lee grant a écrit :
Breccio a écrit :Tout est dit ! Bravo !
Un détail : je ne connaissais pas Ricardo Palacios. Je ne l'ai vu que dans un autre film, le délirant Western en relief (Comin' at Ya) de Ferdinando Baldi, avec Tony Anthony.
Dans ce dernier film, il s'était métamorphosé en clone de Mario Brega !
B

Palacios incarne le barman qui , au début de "Et pour quelques dollars de plus ", indique à Lee Van Cleef la chambre de José Terron en lui disant :"Dieu seul le sait ..."Il faut croire que les producteurs ont été conquis par sa prestation car il a tenu cet emploi dans pas mal de films .( "soleil rouge" ) .Il a été aussi militaire (dans " saludos hombre" , la cartouche de dynamite dans la bouche de Milian , c'est lui !) et bandit mexicain ...( il capture Van Cleef pour l'enfermer dans une forteresse à la fin de "la brute , le colt et le karaté ")
On le voit aussi en cuisinier , préparant un énorme gâteau pour Montant dans "La folie des grandeurs ".

En fait, je viens de m'apercevoir que je confondais Ricardo Canales (l'ex-shérif) et Ricardo Palacios (l'aubergiste).
Merci pour avoir éclairé ma lanterne, Lee Grant.
Revu il y a peu Saludos hombre, mais là, j'ai cru reconnaître Raimondo Penne et non Palacios -- décidément, il y a des acteurs avec qui j'ai de la peine :lol:
B
"Tra i due litiganti, il terzo gode." --Proverbe italien

lee grant

Re: Les tueurs de l'ouest (El precio de un hombre) d'Eugenio Martin avec Tomas Milian, 1966

Messagepar lee grant » 16 févr. 2008 18:32

En fait, je viens de m'apercevoir que je confondais Ricardo Canales (l'ex-shérif) et Ricardo Palacios (l'aubergiste).
Merci pour avoir éclairé ma lanterne, Lee Grant.
Revu il y a peu Saludos hombre, mais là, j'ai cru reconnaître Raimondo Penne et non Palacios -- décidément, il y a des acteurs avec qui j'ai de la peine :lol:
B[/quote]
Eh non , l'ex-sherif, c'est Enzo Fiermonte ( crédité Glenn Foster )
Ricardo Canales , c'est le mari de Lola Gaos , dans "les tueurs de l'ouest ".
Fiermonte a eu des 2nds rôles assez nombreux , notamment dans "la colline des bottes" ou il incarne le fermier qui résiste à Victor Buono.

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Re: Les tueurs de l'ouest (El precio de un hombre) d'Eugenio Martin avec Tomas Milian, 1966

Messagepar Trinita » 25 mars 2008 18:49

Comme je l'ai dit il y a un peu plus d'un mois, je reviendrai d'ici peu. :mrgreen:
En attendant une petite affiche italienne :

Image
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
Trinita
Eclaireur 
Eclaireur 
Messages : 1398
Localisation : Sur un hamac

Re: Les tueurs de l'ouest (El precio de un hombre) d'Eugenio Martin avec Tomas Milian, 1966

Messagepar Trinita » 31 mars 2008 21:41

Je viens de le voir !
Il y a pas grand chose à ajouter par rapport à ce qu'ont dit les copains.
A part peut être faire de la pub pour ce film. :mrgreen:
Comme ça nos éditeurs preferés choisiront peut être de le sortir lors d'une prochaine fournée. :mrgreen: :mrgreen:
Ca me permettrais de mieux comprendre le film car vu grâce à un dvd allemand de très bonne facture d'ailleurs.
"celui qui a inventé les spaghettis c'est pas la moitié d'un con !!!!" Trigado dans Far West Story

Avatar du membre
U.S. Marshal Cahill
Lawman
Messages : 23223
Localisation : au dessus de Strasbourg

Re: Les tueurs de l'ouest (El precio de un hombre) d'Eugenio Martin avec Tomas Milian, 1966

Messagepar U.S. Marshal Cahill » 27 févr. 2019 20:03

L.. a écrit :Image

Artus.

Une première mondiale, ce western, à ma connaissance, n'a jamais fait l'objet d'une édition HD, en plus il est inédit sur vidéo en France (ni VHS, ni DVD.) Le meilleure sortie de chez Artus du mois de mai (à venir aussi, Un dollar entre les dents, western fort peu bavard.)

Anciennes éditions DVD: Japon, Allemagne, Espagne (piste espagnole sur les différents DVD, pas d'italien.)


Titre Américain : The Bounty Killer / The Ugly Ones
CAHILL, UNITED STATES MARSHAL
ImageImageImage

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4520
Contact :

Re: Les tueurs de l'Ouest - El precio de un hombre - 1966 - Eugenio Martin - avec Tomas Milian

Messagepar L.. » 14 mars 2019 17:18

Image

On trouve peu de texte sur Les tueurs de l'Ouest, dans ce gros livre d' entretien avec le co-producteur espagnol José G. Maesso. Même si la quatrième de couverture est une image de Tomas Milian.

Maesso précise avoir trouvé Wyler après avoir compulsé une masse d'albums de visages et d'acteurs.

Quelques photos du tournage, dont une photographie avec une grue impressionnante, dans le Poblado d' Almeria/Tabernas créé spécialement pour le film -printemps 1966- , légendée comme appartenant à Gringo de Blasco, mais c'est une erreur: Gringo a été tourné aux environs de Madrid et on reconnaît distinctement Ella Karin face à Maesso.


L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4520
Contact :

Re: Les tueurs de l'Ouest - El precio de un hombre - 1966 - Eugenio Martin - avec Tomas Milian

Messagepar L.. » 16 juin 2019 12:10

Image

Livret consacré à Marvin H. Albert, auteur de plusieurs romans western adaptés au cinéma dont Le Trésor du Pendu, La bataille de la vallée du diable, Violence à Jericho, créateur de Tony Rome , des romans originaux de Estouffade à la caraïbe ou The Don is dead....

Peu d'informations en fait sur cet auteur, le livret est consacré à l'analyse de quelques westerns, dont Les tueurs de l'Ouest: un chapitre d'une dizaine de pages, qui a l'honnêteté rare de citer ses sources :

le blog de William Connolly qui reproduit le très court interview donné par Wyler (initialement publié dans le fanzine ronéotypé de Connolly),
http://wconnolly.blogspot.com/2009/03/r ... iller.html

monnomestpersonne1973.blogspot.fr
http://monnomestpersonne1973.blogspot.c ... -1966.html
(utilisé pour le diaporama du disque, sans tout reprendre, manque le Cinémonde et le synopsis d'exploitation espagnol n'est reproduit que partiellement)

et le livre de Carlos Aguilar sur Eugenio Martin, via le compte rendu de Cinema Retro
https://cinemaretro.com/index.php?/arch ... MARTN.html

. Manque le livre sur le producteur José Maesso, qui reproduit des photos du tournage.

L'intention est louable, mais le format livret gonfle le prix quand une simple brochure,ce que font les allemands et les anglais, aurait suffit, d'autant que la quasi totalité des informations , écrites ou visuelles, sur ce film est déjà visible sur les blogs cités.

L..
Chercheur d'or
Chercheur d'or
Messages : 4520
Contact :

Re: Les tueurs de l'Ouest - El precio de un hombre - 1966 - Eugenio Martin - avec Tomas Milian

Messagepar L.. » 04 juil. 2019 22:57

Le transfert Artus sur BR n'est pas mal du tout , la copie est espagnole (HD pour la TV ? les distributeurs espagnols en font sans les éditer en BR) , un curieux mélange de Leone et de Django, à peine sorti en Italie quand Les tueurs de l'ouest sont tournés, la production espagnole étant la même, comme le chef opérateur Enzo Barboni, futur E.B. Clucher. -On pense aussi fortement à Lanky l'homme à la carabine juste réalisé trois/quatre mois auparavant.-

Dommage que le roman initial d'Albert ne soit pas traduit en français.



Retourner vers « Les Westerns : critiques et illustrations de films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités